Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 69 - Wanted ! Dead or … dead !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 887
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

20032012
MessageChapitre 69 - Wanted ! Dead or … dead !

[Date originale : 19 Novembre 2011]
[Date originale : 29 Avril 2015]
Terre 2315 – le Bosquet

« - Vous connaissez ce monstre ? » demanda Westwood.

« - Plus qu’on ne le voudrait » répondit Frédéric.

« - Décidément ! » ajouta Westwood quelque peu contrarié.

« - Depuis qu’on m’a relâché, j’ai à cœur de cocher chaque item inscrit sur ma to-do list. Aaaah, ma to-do list. Ça me rappelle de bons souvenirs. Du temps où j’étais encore un humain. Condition que vous m’avez forcé à abandonner ! » déclara Setum.

« - Oh ! Hé ! Personne ne t’a forcé à copuler avec toutes les bestioles que tu trouvais sur ton chemin ! » répondit Miles.

« - Tu avais perdu ton humanité bien avant notre rencontre » ajouta d’une voix très faible Jeremiah.

Setum ne manqua pas de remarquer l’état de faiblesse extrême dans lequel se trouvait le vampire.

« - Bref ! Sur ma to-do list, il y a cinq points. Un truc  que l’on m’a ordonné de détruire et quatre gars à tuer, trois dont je m’en ferais un véritable plaisir ! Par chance, ces trois derniers se trouvent juste devant moi ! »

« - Cool ! Alors je n’en fais pas partie ! » s’esclaffa Westwood.

« - Ta médiocre existence m’importe autant que celle d’un cafard ! » lui répondit Setum.

Westwood s’avança vers Setum et s’arrêta juste face à lui.

« - D’ordinaire, je t’aurais fais ravaler ces paroles à grands coups de fusil à pompe dans le fion. Mais, vois-tu, j’ai moi aussi une to-do list et je n’ai pas de temps à perdre avec trois poissards et une gueule de vomi ».

« - Oh ! Tu ne comptes pas faire ce que je pense que tu vas faire quand même ? » dit Miles.

Westwood se retourna vers le trio et dit :

« - Vous êtes vraiment des aimants à emmerdes et je préfère de loin tenter ma chance seul. Je ne me débrouillais pas si mal que ça finalement ! »

« - Non mais j’y crois pas ! »

« - Chacun sa merde, Bobby ! »

Sur ce Westwood s’éclipsa dans la forêt et fut bientôt hors de vue.

« - Je l’aime bien votre ami. Il a le sens des priorités » déclara Setum sur un ton sarcastique.

« - Ta gueule toi ! » lui répondit Miles.

« - Aurais-tu peur ? Trois contre un, comme au bon vieux temps ! »

« - Peur ? De qui ? De toi ? Non, on va te rétamer encore plus facilement que la dernière fois ! » assura Miles.

« - Je me suis amélioré depuis ! » répondit Setum, très sûr de lui.

« - Ça tombe bien, nous aussi ! » rétorqua Frédéric.

Son M16 en main, Frédéric tira une longue salve de balles sur Setum. Ce dernier réagit rapidement et leva son énorme bras gauche, celui fait de roche, et se protégea le visage.
Malgré les nombreux tirs, les balles ressortirent rapidement du corps de Setum.

« - C’est tout ? J’ai connu bien pire depuis que l’on s’est perdu de vue ! »

Sans attendre, ni même baisser son arme, Frédéric enclencha le lance-grenade et lui tira une grenade qui lui explosa en pleine figure. L’explosion laissa un court instant un nuage sombre, durant lequel  Setum ne bougea pas jusqu’à ce que le nuage se dissipe et laisse apparaître son visage ravagé qui se régénérait déjà.

« - C’est déjà mieux ! Mais faudra faire bien plus ! » dit l’abomination.

Soudain, des interstices dans la roche de son bras gauche émana de la lumière qui rapidement fit rougeoyer toute la roche et finit par s’enflammer. Rapidement il envoya une grosse boule de feu sur le trio. Tous trois esquivèrent, même Jeremiah qui réservait ses dernières forces pour ce genre de moment crucial. Sans attendre qu’ils s’organisent, Setum bondit de son emplacement et fondit sur le vampire qu’il se doutait être le plus faible de par sa blancheur et sa maigreur. Stupéfait par une telle vitesse, Jeremiah ne put esquiver Setum qui l’enserra dès lors dans les tentacules blancs de son énorme bras droit. La puissance développée par ces tentacules enserrait littéralement Jeremiah qui n’avait plus la force physique de s’en défaire. Bientôt le son de ses os qui se brisent commença à se faire entendre.

« - Aaaaaah ! Le son des os qui craquent. Je crois que je ne m’en lasserais jamais ! » dit Setum en finissant par un rire sadique.

« - JEREMIAH ! » cria Frédéric.

Ce dernier s’enflamma immédiatement et tira un puissant rayon de flammes en direction de Setum. Nullement inquiété, il n’esquiva pas et s’en protégea derrière son bras de roche dont la flamme s’était éteinte. Bien décidé à ne pas être un poids pour ses amis, le vampire tenta de se concentrer un maximum malgré la douleur insupportable qui parcourait son corps. Il finit par produire un froid intense tout autour de lui mais aucun cri de douleur ne sortit de la bouche de Setum. Au contraire, amusé, il lui dit :

« - Ces tentacules me proviennent d’un démon de la Thoundra des Porte-peaux, alors ce n’est pas cette légère fraîcheur qui va me faire peur ! »

Setum reçut alors en plein sur son épaule de roches une seconde grenade, tirée cette fois par Miles. Setum fronça les sourcils et tourna la tête vers lui.

« - Que croyais-tu pouvoir faire de plus que Frédéric ? » lui demanda-t-il.

Mais il ne vit que son arme qui gisait sur le sol. L’attaque de Miles n’était qu’une diversion pour lui permettre de réapparaître dans les branches au dessus de Setum. Sans attendre, il bondit des branches et atterrit sur le dos de Setum violemment. Sur le coup de la surprise, Setum fut plaqué face contre sol. Immédiatement, Miles commença son matraquage en règle. Il abattait avec grande brutalité ses poings sur les plaques osseuses qui protégeaient la colonne vertébrale de Setum.
Voyant là une opportunité pour venir en aide à Jeremiah, Frédéric se précipita sur Setum tout en sortant son long poignard. Les tentacules s’avérèrent bien plu résistantes que prévues et chacune des entailles provoquées par Frédéric ne se limitaient qu’à l’épiderme.
Soudain, Miles se redressa brutalement suite à une fulgurante douleur dorsale. Il tentait de crier mais aucun son ne sortait. La douleur était telle qu’elle ne lui permettait pas de crier. Des plaques osseuses apparaissaient sur son dos en surgissant de sous la peau, la perçant. Ces plaques osseuses étaient en tout point similaires à celles protégeant la colonne vertébrale de Setum. Mais chez Miles, elles ne se contentaient pas de recouvrir la colonne vertébrale, c’était tout son dos qui était pris et bientôt elles commencèrent à apparaître sur ses épaules.

« - QUE M’AS-TU FAIS ? » hurla Miles.

Profitant de ce répit, Setum déploya violemment les deux coques vertes sombres de son dos, qui étaient en fait des élytres, et repoussa Miles qui se tordait de douleur dans tous les sens en se roulant sur le sol.

« - Moi ? Je ne t’ai encore rien fais pour le moment ! »

Après quoi, Setum se redressa et Frédéric recula de trois pas tout en le regardant de façon très mauvaise.

« - Lâche Jeremiah ! » lui dit-il en desserrant à peine les dents.

« - Lui ? Okay ! »

Setum contracta encore un peu plus ses tentacules et brisa la nuque de Jeremiah avant de l’envoyer se fracasser contre des arbres.
Frédéric savait fort bien que ce genre de blessures ne pouvait lui être fatales … dans son état normal. Le vampire très affaibli après son combat contre les plantes, Frédéric savait qu’il devait rapidement se débarrasser de Setum.

« - Maintenant il n’y a plus que nous deux ! Mais ne t’inquiètes pas, après Jeremiah et toi, j’irais régler son compte à Miles ! »

Frédéric prit alors son apparence de lycanthrope.

« - Bouh ! J’ai peur ! » fit Setum dont l’apparence était bien plus monstrueuse.

Comme pour satisfaire Setum, Frédéric s’enflamma avant de se jeter sur lui. Il le lacérait de ses griffes tout en les cautérisant immédiatement, ce qui allait grandement ralentir sa régénération. Fou furieux, Frédéric ne laissait aucune chance à Setum qui ne parvenait pas à se protéger de ses attaques et encore moins à le repousser.

De son côté, Westwood n’était pas parti bien loin lorsqu’il réalisa que les trois hommes, s’ils se sortaient de ce combat, représentaient une bien trop grande menace à la réalisation de sa mission. Ainsi il était revenu aux abords du bosquet et observait la scène. Jeremiah était apparemment mort. Miles se couvrait de plus en plus de plaques osseuses mais s’agitait de moins en moins, comme s’il s’habituait à la terrible douleur de la métamorphose. Bientôt il allait pouvoir retourner se battre et achever la créature démoniaque que Frédéric maltraitait. Après la monstruosité, ils tenteraient de le retrouver et apporteraient sûrement avec eux leur lot de complications. Ainsi Westwood décida d’intervenir. Il sortit des fourrés et se dirigea discrètement vers Miles. Ce dernier ne bougeait à présent plus, allongé sur le dos, il attendait que la transformation s’achève, paralysé par la douleur.

« - … revenu … » dit Miles en articulant à peine.

« - Pourquoi je suis revenu ? C’est ça ? Pour vous empêcher de me mettre des bâtons dans les roues ! » lui répondit Westwood à voix basse.

« - … ‘foiré … »

Westwood sortit alors son fusil à pompe et le pointa sur Miles.

« - Que choisir ? La tête ou le cœur pour une mort rapide ? Ou le bide pour une mort lente et douloureuse ? … Histoire de me venger des électrocutions que j’ai subies à cause de vous, ce sera la deuxième solution ! »

Il visa alors l’abdomen et tira à bout portant. Miles pencha sa tête en arrière sous le coup et cracha du sang avant de cesser de bouger.
En entendant la détonation, Frédéric tourna la tête vers Miles et vit Westwood au-dessus de son ami. Il écarquilla les yeux en voyant la scène et cria le nom de Westwood en se détournant de Setum.
Pour Setum, c’était inespéré. Ce dernier ne rata pas l’occasion de retourner la situation. Bien qu’en piteux état, il avait encore de la ressource. Il enroula ses tentacules autour des chevilles de Frédéric au prix de terribles brûlures. Sans permettre à Frédéric de contre-attaquer, il tira sur ses chevilles et le fit tomber face contre terre. Déroulant ses tentacules, Setum ne le laissa pas réagir. A peine s’eut-il redressé qu’il lui porta un surpuissant coup de queue qui le projeta contre un arbre avec violence. Un genou au sol, Frédéric accusa le coup ce qui permit à Setum de se jeter sur lui. De son poing de roche, il lui porta un surpuissant uppercut qui l’envoya racler à la verticale le tronc d’arbre, élaguant et brisant toutes les branches au passage. La course de Frédéric ne s’arrêta pas à l’arbre et fut projeté au-delà de sa cime. Setum se mit à grimper le long du tronc en s’enroulant autour tel un serpent. Arrivé à la cime, il vit Frédéric qui entamait sa chute. Setum se jeta sur lui et l’empoigna à son passage avec sa main de roche. L’accompagnant dans sa chute, il l’enfonça dans le sol, créant un gros cratère. A l’impact, Frédéric cracha du sang tout en ressentant douloureusement son dos se briser. Sa flamme s’éteignit tandis que ses poumons se remplissaient de sang. Des bulles de sang se mirent à perler aux coins de sa bouche. Setum retira son énorme poing avant de le rabattre encore et encore, toujours de plus en plus violemment sur Frédéric, bien incapable de réagir. Après quelques minutes, Setum s’arrêta et releva son poing rocheux dégoulinant de sang pour constater l’état de Frédéric. Son corps n’était que plaies, charpie, bouillie mais pire encore, il ne respirait plus.

« - Et de deux ! Qui eut cru qu’il était si con pour se laisser distraire comme un néophyte ? Ceci dit heureusement qu’il l’a fait. Bon, au dernier ».

Setum s’éloigna de Frédéric, le laissant pour mort derrière lui.

« - Milesounet ? Où es-tu ? » héla Setum sur un ton guilleret.

« - Ici, connard ! » lui répondit Miles qui se tenait debout.

D’abord de couleur os, ses plaques s’étaient noircies et recouvraient maintenant entièrement son corps. Au niveau de son abdomen, les plaques osseuses semblaient moins épaisses. Il avait maintenant l’apparence d’une sorte de pangolin mais avec un genre de masque formé d’une seule plaque osseuse et laissant apparaître les yeux.

« - Je ne sais pas ce que tu m’as fais … mais je crois que t’as fais une connerie de trop ! »

« - Misérable déjection, je ne t’ai rien fait … enfin pas encore. Il est temps que je rattrape cela ! »

Immédiatement, il enflamma son bras de roche et envoya une boule de feu sur Miles.
Ce dernier n’esquissa aucun mouvement pour l’éviter. Au beau milieu des flammes, Setum vit avec stupeur que Miles ne semblait pas souffrir de son feu.

« - Comment une loque comme toi a pu venir à bout d’un grand armurier d’Alocer ? » s’étonna Miles.

« - Comment sais-tu cela ? » lui demanda Setum effaré.

A la question de Setum, Miles fut étonné lui-même de le savoir.

« - Ça m’est venu comme ça ! » finit-il par dire.

Sans prévenir, Miles bondit sur Setum en armant son bras droit. Setum esquiva l’attaque de peu. Là où il se trouvait quelques secondes auparavant, un cratère s’était dessiné autour de Miles qui avait son poing enfoncé dans la terre. Il releva la tête pour regarder Setum, puis se redressa en ressortant son poing du sol. Derrière son armure osseuse, Miles semblait sourire.

« - Aurais-tu peur, Setum ? »
_____________

Note : Voici à quoi ressemble un pangolin :
Pangolin


Dernière édition par Jezekiel le Jeu 13 Juil - 22:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Dead or not dead.
» Escape of the living-dead
» Dead or Alive
» I Sell The Dead
» High School of the Dead
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 69 - Wanted ! Dead or … dead ! :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 69 - Wanted ! Dead or … dead !
Message le Mar 20 Mar - 15:16 par Shion
[Date originale : 1 Décembre 2011]
Eh bien, ce Westwood-là m'a l'air d'être un bel enfoiré XD
 

Chapitre 69 - Wanted ! Dead or … dead !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 6 - un Monde Vert-
Sauter vers: