Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 77 - Demlos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

21032012
MessageChapitre 77 - Demlos

[Date originale : 15 Janvier 2012]
[Date correctif : 20 Mai 2015]
Terre 2315 – 2 jours plus tard

Le quatuor, mené par le Tournesol, avait repris sa traversée en alternant phases de course et de repos durant deux jours après leur rencontre avec le Colonel Westwood. Ils se rapprochèrent de la plante parasite et du DeadOne jusqu’à un certain point au-delà duquel le Tournesol ne voulut pas s’aventurer pour ne pas être soumis au pouvoir ennemi.
Frédéric lui demanda alors des précisions sur les pouvoirs du DeadOne afin de ne pas être pris au dépourvu et prévoir une stratégie élaborée … mais en vain. Aucun Eert n’avait pu déterminer les pouvoirs du DeadOne ni même si c’était lui ou la plante parasite qui exerçait son pouvoir sur les Eert. Jeremiah lui demanda alors s’il existait encore des Eert en leur pouvoir. Le Tournesol baissa la tête vers le sol et leur répondit qu’il ne restait plus aucun Eert vivant qui soit sous leur contrôle. Frédéric le remercia et sortit l’holodisque pour avoir une idée plus précise de la position de leurs cibles.
La plante parasite n’avait pas changé d’emplacement et était toujours entourée de vies au stade embryonnaire. Le DeadOne, toujours signalé par une zone de vide, se trouvait non loin de la plante. Pour mettre toutes leurs chances de leur côté, pour une fois, ils décidèrent d’un accord commun de les combattre séparément. Après quoi, sans regarder en arrière, ils s’enfoncèrent dans la jungle où leurs cibles s’étaient aménagé leur logis.

Miles en tête, ils se dirigèrent dans une direction complètement fausse, conformément à leur plan.

« - HEHO ! T’ES OU LE MACCHABÉE ? TU TE CACHES, LAVETTE ? RAMÈNES TON CUL ICI QUE JE TE DÉMOLISSE LA GUEULE ! » se mis-t-il à hurler.

Près de dix minutes plus tard, durant lesquelles Miles s’époumona à crier des provocations en tous genres, Jeremiah entendit leur cible s’approcher et le signala à Miles qui s’arrêta de crier, prêt à le recevoir.
Une créature à l’apparence humanoïde sortit des fourrés en marchant tranquillement. Sa peau de nacre fut le caractère qui assura à Miles et Jeremiah qu’il s’agissait bien là du DeadOne. Il marchait pieds nus et portait pour unique vêtement un pantalon très ample et large resserré au niveau des chevilles et de couleur zinzolin assez foncé. La créature, manifestement masculine, présentait un physique anémié selon des critères humains. Sa cavité abdominale était particulièrement creuse et ses côtes très prononcées. Ses membres étaient longilignes et ciselés. Au niveau du cou, sa trachée était semblable à son abdomen, creusée. Ses yeux, sans être enfoncés, se trouvaient dans des orbites très prononcées également et brillaient d’une lumière jaune scintillante. Deux caractéristiques morphologiques le démarquaient fondamentalement de l’espèce humaine. En guise de chevelure, il présentait une dizaine d’épines comme celles que l’on retrouve sur les roses. De taille importante, elles étaient noires de jais. La seconde particularité se trouvait au niveau de la bouche. Sa lèvre supérieure se fendait au milieu en remontant jusqu’au nez pour former deux pans indépendants et recouvrant la lèvre inférieure. Sur son corps couraient de nombreuses lignes fines et noires, ondulantes et portant de-ci de-là des petits ovoïdes pointus et tout aussi noirs. Ces lignes semblaient surgir de son dos de tous côtés.

« - Je me nomme Demlos et je suis celui par qui vous semblez vouloir mourir, grossier personnage ! » dit-il.

« - Moi c’est Miles et lui Jeremiah. Je commençais à en avoir marre de te chercher sac d’os ! »

« - Grossier et vulgaire, tout comme ton accoutrement. Vous êtes bien loin de la prestance de mon seigneur ».

« - Encore heureux ! Ressembler à un albinos, non merci ! En plus tu t’es gouré de couleur, c’est rouges que devraient être tes yeux et pas jaunes ! »

« - Soit ! Vous me cherchiez pour un défi ? Fort bien, maintenant que je suis là qui commence ? Le laideron ou le vampire muet ? Peut-être tous les deux en même temps ? Ça ne me dérangerait pas » dit-il sans hausser le ton et dans une décontraction complète qui ne laissait pas présager qu’il était prêt à se battre.

« - Vu ton gabarit de gringalet, je crois que je n’aurais pas trop de mal à t’éclater seul ! » proclama Miles qui faisait craquer les jointures de ses poings.

« - Méfie-toi des apparences, tout de même ! » lui conseilla Jeremiah.

« - T’inquiètes, je suis sûr que j’aurais même pas à me métamorphoser ».
_____________

Le trio avait certes décidé de séparer leurs cibles mais également de les affronter simultanément sur deux fronts. Ainsi, Frédéric s’était dissimulé dans les arbres, bondissant de branche en branche prudemment en étant particulièrement attentif à ses sens olfactif et auditif. Étant donné ses capacités, Frédéric semblait être le mieux placé pour venir à bout d’une plante aussi imposante fut-elle.
Ayant entendu arriver le DeadOne, Frédéric s’était évertué à ne pas se faire repérer et resta immobile le temps qu’il passe son chemin en direction de Miles et Jeremiah qui attiraient son attention. Toutefois le DeadOne s’immobilisa quelques secondes lorsqu’il passa au pied de l’arbre dans lequel il se trouvait. Il regarda autour de lui de façon impassible puis reprit son chemin sans relever la tête.
Le DeadOne éloigné de la plante, Frédéric remit pieds à terre et reprit son chemin vers la plante parasite. Il ne tarda pas à arriver dans une petite clairière ombragée, couverte par les arbres qui l’entouraient. Au centre trônait un gigantesque bulbe de couleur vert sapin sombre et luisant d’humidité. Tout autour de lui étaient disposés des dizaines de bulbes difformes et boursouflés de toutes parts et de couleur malachite. Ils étaient parcourus par d’épaisses veines.

« - Me voilà donc face à la reine et sa chambre de ponte ? Ne me reste plus qu’à faire comme Ripley et de faire flamber tout ça ! »
_____________

Ça faisait la quatrième fois que Miles était repoussé des plus violemment par Demlos dont la force était prodigieuse malgré le corps frêle qui était le sien.  Sa patience, des plus minime, arriva rapidement à expiration si bien qu’il se métamorphosa finalement en démon.

« - Bon ! Maintenant on arrête de jouer ! » déclara-t-il.

« - Bien que vous ne soyez pas mon seigneur et que je n’ai donc pas à obéir aux ordres ou désirs d’un autre, je suis tout à fait disposé à satisfaire votre demande. Il est temps d’en finir, surtout que je dois encore me débarrasser du vampire avant d’aller assister à la mise à mort de votre ami par Kratenia ».

Miles et Jeremiah furent surpris qu’il sache pour Frédéric et qu’il l’ait pourtant laissé passer.

« - Qui est cette Kratenia ? » finit par demander Jeremiah.

« - Kratenia est le nom de la plante que nous avons implantée sur ce monde bien sûr ».
_____________

Seul dans le jardin d’incubation, Frédéric n’avait pas réfléchi longtemps à la démarche à suivre. Sans se transformer, il s’était enflammé pour produire un énorme rayon de flammes en direction du bulbe. C’était la cinquième fois qu’il s’exécutait mais le bulbe ne semblait pas souffrir de l’enfer auquel le soumettait Frédéric, comme s’il était ignifugé.
Toutefois ses agressions n’étaient pas totalement sans effets. Les œufs se mirent alors à luire, émettant une lueur verte néfaste. Les embryons finirent leur croissance de façon accélérée avant d’éclore.
Les créatures qui naquirent alors étaient monstrueuses et vaguement humanoïdes. De taille humaine, leur corps massif constitué de racines et de lierres verts laissait voir le jour par endroit. Leurs mains, dotées de ronces démesurées en guise de griffes, étaient d’un rouge sang. Mais l’aspect qui attirait le plus l’attention était leur tête. Reliée directement au buste sans l’intermédiaire d’un cou, leur tête était une forme vaguement sphérique de couleur bleu nuit maillée de noir où rien ne paraissait, pas de système respiratoire, pas de yeux, pas d’oreilles, pas de bouche … du moins pas avant quelques secondes. En effet une suture apparut à la surface de la sphère avant de s’ouvrir en une gigantesque bouche emplie d’un mélange dégoulinant et abondant de bave et de sucs digestifs.
_____________

Les lignes et autres courbent dessinées sur le corps de Demlos s’illuminèrent en vert, couleur qu’avaient également pris ses yeux.

« - T’as toujours pas compris, c’est ni jaune, ni vert, c’est rouge qu’ils doivent prendre ! »

Miles s’élança vers Demlos et sans que ce dernier n’esquisse un seul geste, Miles fut frappé par un arbre comme s’il fut agit d’une gigantesque batte de baseball. Miles s’écrasa au sol en laissant échapper tout l’air qui était dans ses poumons.
En se relevant il comprit, aux élancements de douleurs, qu’il avait deux, voire trois côtes de brisées.

« - Putain ! Je croyais que tous les Eert contrôlés avaient été tués ! » râla-t-il.

« - Apparemment ils ne l’ont pas tous été ! » ajouta Jeremiah.

« - Détrompez-vous, messieurs ! Tous ceux que j’avais corrompus ont malheureusement été exterminés. C’est dommage, c’étaient des jouets vraiment fantastiques, au potentiel bien supérieur qu’un vulgaire arbre ».

Alors que Jeremiah comprenait avec stupéfaction que le DeadOne pouvait manipuler n’importe quel arbre, Miles s’élança à nouveau. Comme la première fois, un arbre tenta de le frapper mais Miles l’esquiva d’un bond sur le côté. En revanche il ne put éviter les lianes qui le repoussèrent d’un cinglant coup de fouet. Le pouvoir de Demlos ne se limitait donc pas qu’aux arbres.

« - Tu es sûr de ne pas vouloir aider ton ami ? Comme il est parti, il va parvenir à se faire tuer avant de m’avoir amusé » dit Demlos à Jeremiah.

« - Nul besoin, Miles est très capable ! » lui répondit-il, imperturbable.

Tandis que Demlos esquissait un sourire, il sentit une main le saisir par la nuque. C’était la main droite de Miles qu’il avait téléportée jusqu’à lui avant de la ramener à lui. Tenant Demlos par le cou, Miles sourit avant de le frapper de son poing gauche en plein sur la colonne vertébrale et de l’envoyer fracasser un arbre.
_____________

S’étant épuisé à tenter d’incinérer le bulbe, Frédéric choisit d’économiser l’énergie qu’il lui restait et éteignit sa flamme. Il allait combattre ces monstruosités végétales en tant que lycanthrope. Afin d’estimer leurs capacités de mouvements et d’attaques, Frédéric opta donc pour l’esquive. Les créatures parvinrent à suivre ses mouvements mais pas à adapter leur vitesse sur la sienne. Qu’en était-il de leur force ? Frédéric manœuvra afin de se retrouver adossé à un arbre. Il laissa l’un des enfants de Kratenia s’approcher de lui et le frapper pour esquiver au dernier moment. Les griffes de la créature lacérèrent l’arbre derrière lui et s’enfoncèrent suffisamment dans le tronc pour abattre l’arbre.
Estimant qu’il en avait vu assez, Frédéric décida de renverser la situation. De la position de proie, passer à celle de chasseur. Ainsi il se jeta sur l’une de ces monstruosités et la décapita d’un puissant coup de griffe. Sans attendre, il se retourna en croisant et pliant les jambes et coupa une seconde créature en deux en la lacérant des ses deux mains au niveau du ventre.
Chaque créature tuée par Frédéric avait un impact sur le bulbe central qui frémissait de façon imperceptible à chaque fois.
_____________

Pour la première fois Demlos était face à un événement qu’il n’avait pas prévu. Il ne comprenait pas comment Miles l’avait attiré à lui et cela le laissa décontenancé quelques secondes. Quelques secondes qui furent amplement suffisantes pour Miles pour réitérer son attaque. Cette fois il fit disparaître sa main gauche pour agripper Demlos par la gorge et le ramener à lui. Une fois chose faite, il lui asséna un puissant coup de poing au ventre avant de le relâcher. A genoux et plié en deux, malgré la douleur, Demlos avait compris le pouvoir de Miles.

« - … Téléportation partielle via un subespace … Étonnant de subtilité pour une brute telle que vous … Même si je ne parviendrais sûrement pas à déterminer le type de subespace … j’ai au moins saisi une chose … vous ne pouvez y arriver sans voir … » dit-il avec peine.

A ces mots, Jeremiah comprit ce qu’allait tenter de faire Demlos … mais trop tard. Il n’eut pas le temps d’avertir Miles que déjà Demlos fit pousser des brins d’herbes à une vitesse prodigieuse aussi tranchants que des lames de rasoir qui vinrent lacérer les yeux de Miles. Ce dernier poussa un hurlement de douleur indescriptible. Sans attendre, Jeremiah entra alors en scène et repoussa Demlos violemment d’une puissante rafale télékinésique.

« - Mmmmmh ! On dirait que ton ami n’est pas aussi capable que tu le pensais ! » déclara Demlos affichant un petit sourire en coin.

« - Puisque tu es déloyal, il n’y a plus de raisons pour que je le reste ! »

Sur ces mots Jeremiah sortit son épée.
_____________

Au fur et à mesure que Frédéric déchirait, éviscérait, décapitait et éventrait les monstruosités végétales, les réactions du bulbe se firent de plus en plus expressives. Les frémissements furent de plus en plus forts jusqu’à laisser la place à des gémissements, des plaintes et enfin des cris de douleurs. Au début, il ne comprit pas d’où venaient ces plaintes. Mais lorsque les cris firent écho aux chutes de chaque créature, il n’y avait plus à douter. La plante repliée dans son bulbe partageait un lien empathique avec son engeance. A force de les tuer, la plante surgirait forcément pour le punir. Mais à ce rythme il serait encore en train d’abattre des monstruosités dans une heure. Ainsi il choisit une tactique risquée. Il se laissa encercler par toutes ces aberrations de la nature et les laissa le submerger … le temps qu’elles se regroupent suffisamment. Jugeant que c’était suffisant, Frédéric provoqua une explosion surpuissante et d’envergure incommensurable qui pulvérisa la moindre des créatures présentes dans le sous-bois. Avec ce véritable génocide, le bulbe s’ouvrit pour laisser apparaître une plante monstrueusement laide poussant un cri de rage incontrôlé.
Frédéric n’avait encore jamais vu pareille monstruosité. Le bulbe s’était ouvert telle une fleur de lotus d’où sortait le corps du monstre, un corps massif tel un tronc et hérissé d’épines. Deux feuilles dentelées et recouvertes de poils urticants étaient implantées à mi-hauteur. Le tronc se sépara en trois tiges épaisses comme le bras au bout desquelles se trouvaient trois gigantesques bourgeons qui s’ouvrirent en des gueules imposantes tout aussi dentées et dégoulinantes que ses progénitures. Toutefois son corps était verdâtre et seuls les pétales rouges, entourant ce qui semblait être la tête principale, contrastaient avec ce vert. Autre différence par rapport à ses enfants, le liquide visqueux qui dégoulinait de chacune de ses gueules n’était pas jaunâtre mais présentait une teinte d’un violet sombre.
_____________

Alors que les yeux de Miles se régénéraient lentement et douloureusement, Jeremiah combattait Demlos. Ayant détendu son épée en fouet, il tentait de l’atteindre, esquivant les plantes qu’il mettait en travers de la course de son arme et en déviant d’autres par rafales télékinésiques.
Concentré sur ses offensives, et ce qu’il avait face à lui, Jeremiah ne prit pas garde à ce qui se tramait dans son dos. Son erreur lui fut sanctionnée le plus douloureusement du monde qui soit en étant empalé sur la branche d’un arbre.
Quelques secondes s’écoulèrent afin de dissiper la stupeur et de s’acclimater un tant soit peu à la terrible douleur afin de se concentrer. Il gela la branche et l’arbre derrière lui. Complètement congelée, la branche ne put supporter le poids du vampire et se brisa, libérant ainsi Jeremiah qui extirpa le reste de la branche de son ventre.
A peine cela fut-il fait qu’il renvoya son épée sous forme de fouet vers Demlos mais cette fois les lames de son épée étaient recouvertes de glace. Chaque plante qui entrait en contact avec se retrouvèrent prise dans la glace avant de se briser à son tour.

« - Intéressant ! Imprévu mais intéressant ! » déclara Demlos en observant le phénomène.
_____________

Face à la gigantesque plante tricéphale, Frédéric se contentait d’esquiver depuis quelques minutes ses crachats de poison, très actif et dévastateur : il dévastait littéralement la végétation sur laquelle il tombait. Quelque peu épuisé par l’explosion qu’il avait créée, Frédéric avait choisi cette option afin de récupérer un peu car l’esquive ne le fatiguait pas.
Lorsqu’il eut suffisamment récupéré, il s’arrêta net et attendit que l’une des trois têtes lui crache dessus. En une fraction de seconde, il produisit un rayon infernal qui vaporisa le poison et carbonisa la tête en question. Il reproduisit la même méthode sur les têtes restantes. Après quoi il incinéra le reste de la plante et consuma le bulbe de l’intérieur.
_____________

Ayant été contraint d’esquiver la lame de Jeremiah qui parvenait jusqu’à lui, Demlos opta pour une autre approche. Ses yeux et les motifs tatoués sur son corps s’éteignirent et reprirent leur teinte normale. Il dirigea ensuite sa main droite vers le sol d’où surgit une épée d’un bois sombre comme l’ébène.

« - Tu veux te battre avec une épée en bois contre quelqu’un qui a une épée d’acier ? » demanda Jeremiah avec étonnement.

« - J’ai toujours aimé relever des challenges ! » lui répondit le DeadOne.

« - Tu vas être servi alors ! »

Sur ce Jeremiah fit reprendre à son épée sa forme première, la dégela et se jeta sur Demlos. L’épée de ce dernier était bien plus résistante que prévu et tous deux s’échangèrent de nombreux coups et parades sans jamais parvenir à blesser l’autre jusqu’à ce qu’ils se repoussent mutuellement.

« - Je dois admettre ma surprise quant à ton épée de bois … Toutefois les combats qui perdurent ne m’intéressent guère ! » dit Jeremiah en recouvrant sa lame de glace.

Demlos se mit à sourire et cette fois ce fut lui qui rouvrit les hostilités en se jetant sur le vampire. Comme si sa force s’était accrue, Demlos frappa d’une violence incroyable l’épée de Jeremiah. Chaque choc résonnait dans les bois alentours. Une fois, deux fois, trois fois … le troisième coup brisa l’épée de Jeremiah tout en provoquant une profonde lacération sur toute la hauteur du buste, de l’épaule droite au côté droit de son bassin, accompagnée d’une grande gerbe de sang.
Jeremiah à genoux, le DeadOne entreprit de lui expliquer ce qui venait d’arriver comme pour l’empêcher de mourir dans l’incompréhension la plus totale.

« - Vois-tu, noble vampire, je peux modifier la structure de mon épée à volonté. Je peux la rendre aussi dure que l’ébène, voire plus, tout comme elle peut devenir aussi résistante au froid que les sapins du Grand Nord ! En revanche le métal supporte mal le froid en général. Je ne sais si tu utilises souvent ta capacité d’entourer ta lame de glace mais chaque fois que tu l’as fait, tu as fragilisé la structure même de ta lame qui est arrivée à ses limites lors de notre affrontement. C’est dommage, si tu avais trouvé ta véritable arme, l’issue aurait sûrement été tout autre. Mais cela, nous ne le saurons jamais, il est temps d’en finir car je vais rater la mort de votre ami ! »

Alors qu’il levait son épée, prêt à le décapiter, Jeremiah se mit à sourire.

« - Qu’est-ce qui te fais sourire ? »

Mais Demlos n’eut pas longtemps à attendre la réponse. Derrière lui il entendit un bruit sourd accompagné de craquements de braise se rapprocher de lui.
C’était Frédéric qui fonçait vers lui, enflammé et laissant une traînée de flammes derrière lui, donnant même l’impression de voler. Il avait sorti son couteau qui sous l’effet de ses flammes était chauffé à blanc.
Le voyant arrivé vers lui, le DeadOne comprit qu’il était venu à bout de Kratenia. Ce manque de réaction permit à Frédéric de l’atteindre et de lui trancher le bras droit. Sous le coup, Demlos hurla de douleur en se tenant le moignon de son autre main tandis que Frédéric récupérait son épée et l’incinérait. Alors que Demlos était à genoux, en train d’hurler, Frédéric vit une silhouette dans le ciel. Celle de l’homme aux cheveux blancs qui les surveillait depuis plusieurs jours à leur insu.

« - Qui c’est lui encore ? » demanda Frédéric en regardant vers lui.

Jeremiah se redressa lentement et douloureusement et regarda également. Ainsi que Miles, dont les yeux venaient d’être remis en état. Sans regarder qui cela pouvait être, Demlos profita de l’instant où ses adversaires avaient leur attention détournée pour fouiller dans la poche de son pantalon et trouver une petite télécommande. La télécommande ressemblait à celle qui verrouille les portières de voiture. Elle n’avait qu’un unique bouton sur lequel il s’empressa d’appuyer.
Descendit soudainement du ciel une colonne de lumière d’un pourpre sombre qui entoura Demlos. Tout d’abord surpris, Frédéric tenta de frapper le DeadOne de son couteau, mais en vain. La colonne de lumière ne laissait rien passer.

« - On se retrouvera, soyez en sûrs ! Et ce jour-là, vous me paierez la disgrâce que vous venez de m'infliger ! »

« - J’attends ce moment avec impatience pour te réduire à l’état de cendres à l’instar de ta saloperie de plante ! » lui répondit Frédéric.

Demlos esquissa une grimace de colère à l’évocation de Kratenia puis s’éleva avant de disparaître. L’inconnu qui surplombait toujours la scène sembla surpris par la tournure que prenaient les événements. Toutefois il ne tarda pas à s’enfuir en volant.

« - Tu te sens capable de le rattraper ? » demanda Frédéric à Jeremiah.

Comme toute réponse, le vampire déploya ses ailes dans une grimace de douleur et s’envola à la poursuite de l’étranger. S’aidant de sa télékinésie pour le poursuivre, il le suivit sur plusieurs kilomètres lorsque l’inconnu décida de s’arrêter et de lui faire face. Voyant son visage de près, Jeremiah sembla le reconnaître mais sans parvenir à mettre un nom sur son visage lorsque l’inconnu tenta d’exercer une pression télékinésique sur lui. Réactif, Jeremiah le contra et une confrontation de volonté débuta dès lors. Alors que les traits du visage de Jeremiah laissaient penser qu’il forçait, il n’en était rien de l’inconnu.

« - C’est tout ce que tu peux faire ? » lui demanda l'inconnu.

Jeremiah fut décontenancé, car la voix de son adversaire, tout comme son visage, lui semblait familière. Soudain l’inconnu augmenta la pression d’un cran et parvint à complètement paralyser le vampire.

« - Je me trouve bien faible face à nous ! » ajouta l’étranger.

La formulation si étrange étonna Jeremiah. Sans chercher à lui nuire davantage, l’inconnu s’enfuit, le maintenant paralysé jusqu’à ce qu’il disparaisse de sa vue. De nouveau libre de ses mouvements, Jeremiah se lança à sa poursuite sur plusieurs kilomètres, forçant comme jamais sur son don de télékinésie pour le propulser à une vitesse inouïe. Mais en vain. Après plusieurs minutes il dut admettre qu’il avait perdu sa trace et revint auprès de ses amis. Entre-temps sa blessure au thorax s’était complètement refermée et ne le faisait plus souffrir. Il leur raconta ce qui s’était passé et la formulation qu’avait employée l’inconnu avant de partir. Tous les trois furent interloqués lorsque Miles brisa leur réflexion au sujet de cet homme.

« - Bon ! Et maintenant on fait quoi ? » demanda-t-il.

« - Maintenant, nous tenons notre part du marché ! » proclama le Frêne.

Dans ses branches se trouvait la Mandragore tenant un sac à dos.
_____________

Note 1 : Voici, dans l'ordre, des extraits des couleurs Vert sapin, Malachite et Zinzolin :
Vert Sapin, Malachite & Zinzolin


Dernière édition par Jezekiel le Jeu 13 Juil - 22:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 77 - Demlos :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 77 - Demlos
Message le Mer 21 Mar - 12:00 par Shion
[Date originale : 19 Janvier 2012]
Un chouette combat de boss ^^

Et encore un perosnnage intrigant à propos Smile
 

Chapitre 77 - Demlos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 6 - un Monde Vert-
Répondre au sujetSauter vers: