Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 93 - Pacte avec le démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

06052012
MessageChapitre 93 - Pacte avec le démon

[Date correctif : 22 Juillet 2016]
Terre 14627 – New York – Pont de Brooklyn – quelques secondes auparavant

Enjambant une East River en pleine ébullition, le pont de Brooklyn restait l’un des édifices relativement épargné par la destruction, mais pour combien de temps encore ? Que ce soit l’île de Manhattan ou le continent, de tout côté la lave ravageait tout sur son passage et bientôt l’East River serait complètement asséchée et laisserait les fondations du pont à la merci des ravages qui l’entouraient.

Tandis que de nombreuses traînées d’énergie zébraient le ciel en direction de Liberty Island un éclair de ténèbres frappa le sommet d’un des titanesques piliers. La détonation qui l’accompagna fut immédiate et surpuissante. Le choc fit voler en éclats les vitres des buildings restées intactes et sembla même ébranler l’île. A l’endroit où l’éclair avait frappé, un portail tout aussi sombre et de forme rectangulaire s’était formé. Portail d’où sortit Wade.

Ce dernier mit quelques secondes à acclimater ses sens à son environnement. il observa tout autour de lui l’enfer qu’était devenu cette Terre … mais qui ne sembla pas l’étonner ni même l’effrayer, comme s’il l’avait déjà vu.

Rapidement il sentit le mouvement migratoire des esprits vers Liberty Island. Il savait fort bien qu’aucun démon n’aurait la folie de s’introduire sur cette planète et que les faucheuses attendraient patiemment que la planète se soit complètement effondrée pour venir les récolter. Il ne pouvait donc s’agir que des trois hommes qu’il était venu aider. Fermant les yeux et se concentrant, il chercha à ressentir la présence des trois hommes. Quelque chose clochait. Il ne détectait que deux êtres humains sur place ainsi qu’un léger trouble dans le paysage spirituel à leurs côtés. Ils n’étaient pas tous les trois là. Wade comprit alors ce qu’ils faisaient, puisque lui-même l’avait déjà fait à plusieurs reprises. Il décida donc de les aider. Il regroupa de nombreux esprits non encore captés par le médaillon des deux hommes et les leur envoya en masse.
_____________

Cité Miroir – Salle de contrôle - Quelques minutes avant l’arrivée des Strikers

Alors qu’elle regardait pensivement les images que lui transmettait la caméra de la pièce devenue la cellule de Miles, Zilimah fut interrompue dans ses pensées par l’une des opératrices.

« - Maîtresse Zilimah ! Un appel du résonateur, vous prenez ? »

« - Évidemment ! » répondit-elle sèchement.

Immédiatement son écran holographique changea et une deinone d’aspect patibulaire prit la place de Miles.

« - Technicienne 348 au rapport horaire, maîtresse coordinatrice Zilimah ! »

« - Oui, oui, qu’en est-il ? »

« - Nous parvenons sans problèmes à détruire par pyrolyse les racines externes mais cela ne freine pas la croissance de la plante à l’intérieur du résonateur. Les vrilles qui dévorent le cristal semblent être devenues insensibles aux agressions externes même en dirigeant un laser vers l’intérieur du résonateur ».

« - Il n’y a donc rien de neuf depuis une heure, ni même depuis deux ou trois heures. Faites au mieux ! »

Sur ce elle coupa la communication. Elle semblait s’être résignée à l’inévitable issue qui se profilait à l’horizon depuis plusieurs heures. Elle se doutait que cela finirait par arriver à force de mentir et manipuler tous ceux qu’elle rencontrait, mais jamais elle n’aurait pensé que cela arriverait si vite après qu’elle en ait pris conscience.

A nouveau ses réflexions furent coupées par une des opératrices qui lui indiqua l’arrivée des Strikers.
_____________

Cité Miroir – Salle de Transport n°1

L’aréopage qui s’était matérialisé sur la plateforme de transport faisait penser de prime abord à la Force de Frappe Oblivion tant leurs profils physiques semblaient diversifiés. De ce fait l’équipe semblait capable de pouvoir faire face à n’importe quelle situation. Mais la comparaison s’arrêtait là. Où les membres d’Oblivion étaient dans la grande majorité humains ou approchant, l’humanité chez les Strikers ne semblait être qu’une petite minorité. Parmi eux se trouvaient quatre créatures à l’allure féminine, dont deux pouvaient passer pour humaines, ou peut-être l’étaient-elles tout simplement. La troisième femme semblait tout droit sortie des enfers et dégageait une sensualité irrésistible. Tandis que la quatrième n’était qu’une bête humanoïde tenue en chaîne par celui qui semblait être leur leader. Un homme à la musculature parfaite et aux cheveux roux tout à fait sûr de lui dont l’espèce de démone et l’humaine au teint le plus pâle semblaient se disputer les préférences. A leurs côtés se trouvait un autre homme d’allure normale qui dénotait par sa banalité affligeante. Ce qui n’était pas le cas du troisième homme entièrement bardé de bandes métalliques bleu nuit le faisant ressembler à une momie. Derrière eux se tenaient trois colosses dont un semblait fait de pierre. Et pour compléter le tableau, une créature faite d’énergie semblable à un fantôme se tenait devant l’un des trois colosses avec qui il partageait les traits du visage.

Rapidement, ils virent Xatia venir à leur rencontre.

« - Écoutez-moi bien, je vous ai fait revenir d’urgence pour neutraliser une … »

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que déjà Zilimah les rejoignait.

« - Vous avez été particulièrement prompte à accueillir vos agents, Maîtresse Exécutrice » dit-elle pour lui faire saisir qu’elle avait compris ses plans.

« - Strikers, si Xatia vous a fait revenir c’est à ma demande ! Les agents qui étaient sous ma tutelle ont décidé de se rebeller. Avec l’aide d’une puissance inconnue, ils menacent l’intégrité de la cité ».

« - Activez leurs runes de contrôle ! » dit le leader du groupe de mercenaires, répondant au nom de Rodan O’Malley.

« - Ils n'en ont pas ! » répondit Zilimah.

Rodan et l’une des femmes réagirent à cette réponse et échangèrent discrètement un regard.

« - Et on voit le résultat maintenant ! » intervint Xatia.

Mais ce fut la première et la dernière intervention de la deinone quand elle vit le regard que lui lança Zilimah.

« - Combien sont-ils et quelle est leur localisation actuelle ? » demanda Rodan.

« - Au moment où nous parlons, l’un d’entre eux est retenu prisonnier dans une cellule de conditionnement. Les deux autres ont été exilés sur la Terre 14627 ... mais ils vont certainement trouver un moyen de revenir ».

« - Vous nous avez fait revenir pour trois individus ? A onze contre trois, vous êtes sûre que ça suffira ? » demanda Rodan, sarcastique.

« - Ne les sous-estimez pas, ils sont bien plus qu’ils n’y paraissent au premier abord ! »

« - Soit ! »

« - Je me ferais un plaisir de surveiller et de mater au besoin le prisonnier … avec ta permission … Herr Rodan ! » intervint le colosse de pierre qui se trouvait derrière le chef du groupe.

Rodan ne se retourna pas et n’afficha aucune réaction sur son visage lorsqu’il vit que Xatia souriait devant la ferveur du golem.

« - Très bien Füller, Setsuna t’accompagnera à la cellule de conditionnement ».

« - Je n’ai pas besoin de ce thon sur pattes pour m’occuper d’un prisonnier ! » protesta le dénommé Füller.

« - Oui, on sait tous parfaitement ce dont est capable Hans Füller mais l’ordre de mission a été donné par la Maîtresse Zilimah et cela m’étonnerait qu’elle veuille voir ses agents définitivement neutralisés … à moins que je ne me trompe Maîtresse Coordinatrice ».

« - Tu es toujours aussi perspicace, Rodan O’Malley. Effectivement, j’apprécierais grandement que mes agents ne soient neutralisés que temporairement le temps qu’on leur applique les runes de contrôle ».

« - Je comprends Maîtresse … as-tu entendu Füller ? Setsuna t’accompagne, point barre ! »

Ainsi le golem de pierre se dirigea vers la cellule de conditionnement accompagné de Setsuna, l’une des deux femmes humaines au premier abord. Contrairement à ce que pouvait bien dire Hans, la jeune femme était magnifique dont les longs cheveux bleu turquoise ondulaient gracieusement dans son dos. Un magnifique tatouage tribal de couleur bleu roi ornait son bras et son épaule gauches au sein duquel était gravé dans sa chair la rune de contrôle deinone.
Les neuf autres Strikers se dispersèrent vers les plateformes retour de façon optimale afin de pouvoir aller accueillir les renégats le plus vite possible dès qu’ils reviendraient.
_____________

Terre 14627 – Liberty Island

La sphère du médaillon brillant intensément, ils suivirent les instructions indiquées dans le livret des Eert et sortirent le médaillon que Nialgrim leur avait donné pour l’appeler. Après plusieurs minutes, le démon ne s’était toujours pas manifesté … ce qui n’était pas vraiment étonnant puisqu’il était sous les ordres des deinones, les mêmes qui les avaient exilés sur cette Terre à l’agonie.

Approchant les deux médaillons l’un de l’autre, Frédéric appela une nouvelle fois Nialgrim.

« - Ne sens-tu pas tous ces esprits que l’on a collectés pour toi ? Vas-tu laisser cette chance inespérée de te faire un festin pareil t'échapper ? »

Un vortex d’ébène finit par s’ouvrir, d’où le démon sortit.

« - Vous savez appâter les gens, c’est certain ! » dit-il avec un sourire.

« - Cesse les politesses, ramène-nous à la Cité Miroir et tu auras ce médaillon gorgé d’esprits ! » dit Frédéric.

« - Je me doutais bien qu’il y aurait un prix à payer pour ce festin … mais il est un peu trop élevé à mon goût tout de même » dit Nialgrim après quelques secondes.

« - Aurais-tu peur, démon ? » demanda Jeremiah, froidement.

« - Qui traites-tu de peureux, suceur de sang ? Si je le voulais je pourrais vous prendre le médaillon de force ! »

« - Pourquoi ne le fais-tu pas alors ? … Ah mais oui ! Nous sommes deux et nos forces n’ont pas suffisamment décru pour te permettre de nous attaquer ensemble ».

« - Pfff ! Vos forces actuelles ne m’effraient nullement c’est surtout par souci d’image. Personne n’oserait plus faire des affaires avec moi si la rumeur se répandait que je vole et tue ceux avec qui je réalise des tractations » répondit le démon en leur tournant le dos.

« - Et comment réagiront-ils en sachant que tu es tenu en laisse par une race d’extraterrestres parasites ? » demanda Frédéric.

Nialgrim se retourna vivement.

« - Ramène-nous à la Cité Miroir et nous porterons le coup fatal aux deinones, te libérant en même temps de leur emprise sur toi ! »

Nialgrim écarquilla les yeux un bref instant et conserva le silence un court moment.

« - C’est une idée fort plaisante en effet … mais je risque gros à vous rapatrier là-bas. Si vous échouez, elles sauront que c’est moi qui vous ai ramenés cette fois et elles me rendront la vie encore plus infernale qu’avant ».

« - Cela ne te changera donc pas beaucoup du lieu où tu es né ! » répliqua Frédéric non sans une certaine note d’humour.

Nialgrim fronça quelque peu les sourcils avant de reprendre la parole.

« - Toutefois je serais disposé à prendre le risque si cela en valait vraiment le coup ! »

« - Explique-toi ! » lui demanda Frédéric.

« - Eh bien, il se trouve qu’un artefact qui m’intéresse soit en leur possession. Si vous me donniez votre parole de me le donner, je serais prêt à vous ramener une dernière fois à la Cité Miroir ».

Frédéric et Jeremiah se regardèrent un instant.

« - Quel est-il ? » finit par demander Jeremiah.

« - Il s’agit d’une pierre de taille importante appelée hémorubis ! »

« - Et où le trouvera-t-on ? »

« - A mon avis c’est lui qui viendra à vous. Acceptez-vous ? »

Frédéric lui tendit alors le médaillon gorgé d’esprits en signe d’acceptation. Nialgrim ouvrit alors un nouveau vortex dans lequel ils s’engouffrèrent tous les quatre.
_____________

Terre 14627 – Pont de Brooklyn

A peine Wade sentit le vortex de Nialgrim se refermer qu’une voix le surprit.

« - Tes amis avaient certes besoin de toi aujourd’hui, mais demain ce sera également le cas ! »

Wade se retourna vers la voix et vit face à lui un homme torse nu aux longs cheveux blancs. Un reflet attira son regard sur l’énorme pierre rouge encastrée sur son torse.

« - Ce ne sont pas mes amis ! Qui es-tu ? »

« - Qu’importe qui nous sommes ! L’important est savons-nous comment accéder à la Terre 0 ? »

Wade était troublé. Jamais il n’avait encore entendu parler d’une Terre 0 et la façon dont s’exprimait l’inconnu l’interloquait quelque peu également. Depuis qu’il l’avait vu, il percevait quelque chose d’indéfinissable ... comme familier.

« - Il est vrai que tu es le plus perspicace de nous tous » dit alors l’inconnu en souriant.

Il s’éleva alors de quelques centimètres au-dessus du sol avant de disparaître en un clin d’œil, laissant Wade plus que circonspect.


Dernière édition par Jezekiel le Ven 22 Juil - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Pacte avec le diable ✗ Nam
» Le Pacte de sang de Dan Abnett
» Poemes,Invocations et Maximes MYSTIQUE.
» Jazz/Soul/Manouche
» Paranormal Activity 3 (2011, Henry Joost & Ariel Schulman)
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 93 - Pacte avec le démon :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Mar 8 Mai - 17:04 par Shion
Une Terre 0, hein ?

Toujours le maître du suspense à ce que je vois Razz

Et ça sent la grosse baston en vue ^^
avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Mar 8 Mai - 22:33 par Jezekiel
Shion a écrit:
Une Terre 0, hein ?

Toujours le maître du suspense à ce que je vois Razz
Merci pour le compliment. Ravis de voir que je te tiens encore en haleine après presque 100 chapitres ^^

Shion a écrit:
Et ça sent la grosse baston en vue ^^
Il y a peu de chances que tu te trompes vu que c'est le leitmotiv de Babel : se foutre sur la gueule XD
avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Ven 11 Mai - 22:07 par Shion
Jezekiel a écrit:
Merci pour le compliment. Ravis de voir que je te tiens encore en haleine après presque 100 chapitres ^^
Oh bah c'est parti pour durer jusqu'à la toute fin ^^

Jezekiel a écrit:
Il y a peu de chances que tu te trompes vu que c'est le leitmotiv de Babel : se foutre sur la gueule XD
Vrai. Mais comme c'est bien mené, pourquoi se priver ? Razz
avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Sam 12 Mai - 13:33 par Jezekiel
A propos des 100 chapitres justement, petite info ... enfin plutôt petite anecdote.
Je suis maintenant en mesure de dire avec une bonne certitude que le livre I se finira avec le 100ème chapitre.

Il y a quelques semaines je n'aurais pas été capable de dire quel chapitre finirait le livre mais maintenant c'est sûr à 80-90 %. A l'époque je pensais que le livre I se finirait un petit peu avant et je me disais que c'était un peu ballot que ça ne se finisse pas avec un beau chiffre bien rond.
Et puis sans à me forcer, les choses font que j'ai suffisamment de matériel pour arriver à ce cap. ^^

Le 99ème chapitre sera tout à fait exceptionnel tandis que le 100ème chapitre devrait être d'une taille conséquente et répondant, peut-être, à quelques interrogations.
avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Sam 12 Mai - 16:19 par Shion
Anecdote intéressante en effet Smile

Tu as intérêt à ce que ce soit au moins aussi sympa que le numéro 100 de Spawn Razz
avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Sam 12 Mai - 18:16 par Jezekiel
Ah ! Alors là je ne te garanti pas que ce soit le cas :/
avatar
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message le Mer 20 Juin - 21:37 par Nyko
Bah avec toutes ces terres il y en a forcément une d'ou tout part, pourquoi j'y ai pas pense^^
En tout cas a chaque passage, Wade m intrigue.
Re: Chapitre 93 - Pacte avec le démon
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 93 - Pacte avec le démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 7 - des Mondes à la Chaîne-
Sauter vers: