Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 130 - Obstacle inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

20012013
MessageChapitre 130 - Obstacle inattendu

Terre 504 – Tai Shan

Wade et Frédéric restèrent pantois quelques secondes durant. Le combat dans lequel ils étaient engagés et qui s’annonçait impossible pour eux s’était brutalement interrompu en une fraction de seconde. A l’image de leur opposant, leur sauveur s’était volatilisé tout aussi vite.

« - Au Nan Heng Shan ! » dit simplement Frédéric.

En guise d’unique réponse, Wade hocha de la tête et tous les deux entreprirent de descendre le mont sur lequel ils se trouvaient. Durant la descente Frédéric remarqua que son espèce d’implant métallique avait à nouveau progressé. Il s’était répandu au-delà de la blessure initiale pour s’étirer vers le haut de son épaule. Mais cela était son problème à lui seul et il n’estima pas judicieux d’en faire part à son coéquipier du moment.

Quelques minutes seulement leur furent nécessaires pour descendre l’escalier taillé à même la roche. Néanmoins ils eurent la mauvaise surprise de tomber nez à nez avec une véritable armada semblable à une armée d’envahisseurs. L’armée de yakuzas menée par Sahkm avait naturellement choisi de se rendre au mont le plus proche de son accostage en Chine et celui-ci était tout naturellement le Tai Shan, le mont situé le plus à l’Est.
Bien qu’ils s’attendaient à une vive résistance de la part des moines sacrés, les yakuzas semblaient surpris, voire amusés de ne voir que deux d’entre eux descendre du mont. Certains parmi les japonais les trouvaient même arrogants.

« - Seulement deux ? Ils ne nous envoient que deux moines pour nous combattre ? »

« - Quelle arrogance que de croire que deux hommes, aussi puissants soient-ils, peuvent être capables de combattre tous les yakuzas réunis ! »

« - Leurs familles vont les pleurer dans quelques secondes ! »

Frédéric et Wade ne comprenaient absolument pas ce qui était en train de se passer. Que venait faire ici la pègre japonaise ? C’est alors que leur chef descendit de voiture et avec lui un début de réponse. La créature était manifestement démoniaque à la vue de ses deux puissantes cornes qui ornaient son front et la dentition si particulière.

« - CA SUFFIT ! » cria-t-elle.

« - Ce ne sont pas des moines … mais des êtres bien pires ! »

A ces mots tous les yakuzas sortirent leurs armes : katanas et armes à feu diverses et variées.

« - On dirait qu’il nous connaît … ce qui n’est pas mon cas. Qui est-ce ? » demanda Wade à Frédéric.

« - J’en ai pas la moindre idée ! » répondit Frédéric qui se demandait qui ça pouvait bien être.

« - Intéressant ! » remarqua Wade.

Les trois hommes se regardèrent quelques secondes dans le silence le plus complet avant que le démon ne reprenne la parole.

« - Je me demande : où sont tes amis, le vampire et Miles ? Et qui est cette bleusaille ? Je vois qu’il porte une chaîne, est-ce ton maître retrouvé sale cabot ? »

Il n’y a pas si longtemps de cela, cette dernière allusion l’aurait vu bondir toutes griffes dehors sur celui qui venait de la prononcer. Mais il semblait avoir dépassé ce genre de provocation. Ce qui l’intriguait le plus c’est qu’il avait appelé Miles par son prénom contrairement à lui ou Jeremiah. Il devait donc y avoir un lien particulier entre eux. C’est alors qu’il comprit à qui il avait affaire.

« - On avait presque failli t’oublier. Faut dire que ce n’est pas Miles qui doit te regretter … et nous non plus ! Qui aurait cru que tu aurais survécu à cette séparation forcée ? Ceci dit je vois que tu t’es trouvé un nouvel hôte … et accessoirement une bande de crétins prêts à te suivre en enfer ».

Les yakuzas commencèrent à s’énerver mais ils se calmèrent rapidement en voyant le signe de la main de leur leader actuel qui leur imposait de reprendre leur calme. Après quoi Sahkm leva les mains et les regarda.

« - Cet hôte n’est pas aussi bien que l’original mais pour le moment il tient le coup plus longtemps que les précédents ! » dit-il avec un sourire.

« - Tu sous-entends que tu as possédé d’autres personnes avant cette raclure ? »

« - Oh oui ! Et pas que des victimes coupables … il y eut aussi quelques innocents … des dégâts collatéraux comme vous autres les humains le disent ».

« - C’est une chose à laquelle je vais devoir y remédier alors ! »

« - Il y a une solution toute simple … Où est Miles ? »

Frédéric comprit alors le but de la créature démoniaque. Miles semblait être la seule personne à pouvoir l’héberger de façon permanente. De plus il bénéficiait d’un potentiel qui semblait ne pas laisser indifférent cette créature.

« - Il n’a pas tort. S’il est parvenu à lui résister une première fois, il y parviendra encore et arrêtera ainsi le carnage que ce monstre commet sur cette planète » dit alors Wade.

« - Il n’en est pas question ! » répliqua avec véhémence Frédéric ce qui surprit Wade.

« - Miles a suffisamment souffert à cause de ce démon. Si je peux l’arrêter ici et maintenant, j’en fais mon devoir personnel ! »

A ces mots, Frédéric enflamma son bras gauche … ce qui provoqua une vive réaction chez les yakuzas. Parmi leurs rangs le mot "oni" circula. Leur leader en était un aussi, ils le savaient parfaitement, et c’était d’ailleurs pour cela qu’ils l’avaient suivi sans opposer trop de résistance. Mais ce nouvel oni face à eux faisait preuve d’un contrôle du feu que leur maître n’avait encore jamais manifesté … ce qui les effrayait et qui n’échappa pas à l’attention de Frédéric.
D’un mouvement circulaire du bras, il provoqua une onde de flammes qui vint enflammer le sol juste devant les pieds des yakuzas. Ce feu fuchsia, presque rose, les terrifiait bien plus que s’il ne se fut agi que de flammes de couleur ordinaire. Ils pressentaient que ces flammes étaient bien plus chaudes et qu’elles brûleraient jusqu’à leurs âmes. Frédéric ne les contredit pas puisque telle était son intention. Il ne fallut pas longtemps pour que l’ensemble de l’armée de brigands remontent dans ses véhicules et repartent comme ils étaient venus, laissant derrière eux leur chef tout aussi démoniaque. Wade observa cette mise en scène en souriant tandis que Sahkm semblait s’en contrefoutre.

« - Je pense que la balance a été quelque peu rééquilibrée ! » dit alors Frédéric.

« - Que veux-tu que j’en ai à foutre de ces macaques ? Maintenant que je t’ai trouvé, Miles ne doit pas être loin ! »

« - C’est là que tu te trompes ! On s’est séparés en deux groupes et il est à plusieurs centaines de kilomètres de là ! » répondit Frédéric.

C’était du bluff complet car il ne savait absolument pas où il pouvait bien se trouver en ce moment et surtout juste après son intervention éclair contre le lama. Si ça se trouve il n’était pas loin et observait la situation.

« - Tôt ou tard tu le retrouveras et je serais avec toi … ou plutôt en toi ! » dit alors le démon en commençant à avancer vers lui et enjambant la ligne de feu.

Frédéric réagit immédiatement et lança une boule de feu sur lui. La boule explosa en plein torse sans l’enflammer. La douleur que connut le démon le fit mettre un genou à terre.

« - Que c’est mal élevé ! On n’a même pas été présentés ! » lui dit Frédéric sur un ton sarcastique.

« - Je vois que tu es plus prompt à brûler tes adversaires maintenant ».

« - A quoi bon épargner ton hôte ? De toutes façons je ne te laisserais pas en sortir et autant qu’il brûle avec toi ! »

Sahkm se mit alors à sourire. Puis il se releva et reprit sa marche. Sans attendre Frédéric lui renvoya une boule de feu tout aussi puissante que la précédente. Mais cette fois le démon se prépara au choc et l’encaissa en restant debout. Frédéric comprit alors que seul le choc lui avait fait mettre un genou à terre … et non la douleur. Il allait devoir le carboniser jusqu’au dernier gramme de chair. Ainsi il déversa un véritable torrent de flammes sur la créature. Son hôte, n’étant au définitif qu’un simple corps humain, subit les affres du feu. Ses vêtements se consumèrent rapidement. Sa peau se noircit avant de se mettre à craqueler et laisser apparaître les muscles rouges en dessous. Mais eux-mêmes devinrent rapidement noirs. Ses cheveux s’enflammèrent un court instant avant de complètement disparaître. Ses yeux éclatèrent sous la température. Mais malgré tout cela, Sahkm continua d’avancer. Sans aucune pitié, Frédéric maintint son feu jusqu’à ce que sa cible flanche et tombe au sol, dépourvue de muscles en état pour continuer à avancer. Ses flammes résorbées, Frédéric constata que le démon avait tout de même réussi à couvrir le quart de la distance qui les séparait. C’est alors qu’une brume rouge s’échappa du corps du yakuza.

« - Je n’en ai pas fini ! » dit alors Sahkm.

Immédiatement il se remit à avancer sur Frédéric. Sans sourciller, ce dernier déclencha à nouveau son enfer de flammes sur la créature de brume. Mais cette fois cela ne semblait pas avoir d’effet.

« - Tu es à moi ! » dit alors le démon.

« - Pas si j’ai mon mot à dire ! » intervint Miles qui déversa à son tour son feu bleu.

Pour la première fois on entendit Sahkm hurler de douleur.

« - Si le feu de Frédéric consume les chairs, le mien consume l’énergie spirituelle et un simple esprit comme le tien ne devrait pas me poser de problèmes ! »

Regroupant ses forces, Sahkm lui répondit.

« - Combien … d’hôtes … crois-tu … que j’ai eus ? Leurs … énergies … sont …. miennes ! »

Avec peine, le démon reprit sa marche, endurant un supplice incommensurable alors que ses énergies volées se consumaient sous ce feu azur.

« - Je ne … me laisserais … pas tuer … ainsi ! »

Dans un dernier élan, il se jeta sur Wade. Ce dernier renforça ses flammes à son paroxysme et un éclair de lumière aveugla la scène. La lumière décrut aussi vite qu’elle avait augmentée. Le temps que leurs sens s’acclimatent, Wade et Frédéric se rendirent compte qu’ils étaient enfin seuls. Pour s’en assurer, Wade fit une introspection et ne détecta aucun esprit étranger en lui. Il fit de même avec Frédéric et ne ressentit rien d’inhabituel. Ils s’étaient débarrassés du démon qui avait possédé Miles durant tout ce temps. Ils reprirent leur souffle quelques secondes avant de se diriger vers le Nan Heng Shan comme à leur habitude.

___________________

Nan Heng Shan

Volant à haute altitude, Jeremiah arriva rapidement au mont sacré du Feu sans qu’il entende un quelconque bruit signifiant le bris de l’ultime sceau, ce qui avait tendance à le rassurer. De plus, pour la première fois, il allait pouvoir se rendre directement au sommet sans avoir à grimper une nouvelle fois un escalier interminable. Du moins c’est ce qu’il crut jusqu’à ce qu’une boule de feu émise du sommet ne le manque de peu. D’autres vinrent rapidement le menacer plus directement. Le message était clair : les occupants du Nan Heng Shan, quelles que soient leurs intentions, ne le laisseraient pas atteindre le sommet en volant. Il fondit alors vers le sol à toute vitesse avant de ralentir d’un coup pour atterrir sans accroc.

« - Bienvenue au Nan Heng Shan ! » dit alors une voix inconnue.

Jeremiah se retourna et vit deux hommes aux bas des escaliers qu’il allait devoir emprunter.
Le premier d’entre eux, celui qui avait parlé, était un asiatique grand pour sa taille et mince. Ses cheveux noirs et longs étaient impeccablement tirés en arrière et tressés en une natte. Il portait également une moustache effilée et une petite barbe restreinte au seul menton. Il portait de petites lunettes de soleil rondes et noires et un habit semblable à un kimono tout aussi noir. C’était cet homme que le lama de Terre avait rencontré il y a peu sur un mont isolé et qu’il considérait comme son ami.
Le second, en retrait, devait être un métis asiatique et occidental. Plus grand encore que le premier, il était en revanche bien moins coiffé. Ses cheveux longs arrivant à ses épaules étaient le moins coiffés du monde. Néanmoins ses joues étaient impeccables et ne portaient pas la moindre trace de barbe naissante. Comme unique vêtement sur la partie supérieure du corps, il portait un foulard noir autour du cou. En bas, il portait un pantalon en toile de jute sombre recouvert par une jupe ample de couleur rouge et portant des motifs jaunes presque effacés par le temps.

« - Je suis Nishimura Oda, l’Âga Lama ! Merci d’avoir atterri, il aurait été regrettable que mon droupla vous carbonise sans que l’on sache quelle est la raison de votre visite en notre mont ».

« - Bonjour, mon nom est Jeremiah d’Erébard. Je suis venu à vous pour m’assurer que votre sceau est intact ».

« - Il l’est ! » répondit simplement Nishimura.

« - Alors je dois vous mettre en garde contre un péril qui vous menace ! »

« - Soit, mais cette conversation devra être remise à plus tard. Je ne suis pas sensé palabrer avec qui que ce soit hors de mon temple. Nous poursuivrons donc là haut … mais avant cela vous allez devoir vous mesurer à mon droupla dans un match amical pour mesurer votre détermination. Sur ce, je vous dis à plus tard ! »

Nishimura se plia en deux avant de tourner les talons et de gravir les escaliers sans se presser.

« - A qui ai-je l’honneur ? » demanda Jeremiah au droupla resté en arrière.

« - Kasai Tori, droupla du Nan Heng Shan ! »

______________________

A suivre dans "Match ... amical ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 130 - Obstacle inattendu :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 130 - Obstacle inattendu
Message le Mer 23 Jan - 8:38 par Shion
Bon, il semblerait que cette fois, Sakhm soit définitivement vaincu... Une épine en moins dans le pied de Miles.
avatar
Re: Chapitre 130 - Obstacle inattendu
Message le Mar 5 Fév - 17:41 par Nyko
Nocturne dans le corps de Miles = Sangoku!!
Re: Chapitre 130 - Obstacle inattendu
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 130 - Obstacle inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 8 - un Monde selon Hirohito-
Sauter vers: