Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 138 - Vers un partenariat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

17032013
MessageChapitre 138 - Vers un partenariat ?

Terre 6354

Bien qu’à la pointe de la technologie, le gouvernement mondial, duquel dépendait l’Unicorps, avait su allier la nature aux besoins qu’étaient ceux des humains en terme de logements et de bureaux. Néanmoins, ils avaient su préserver de grands espaces de nature sauvage pour permettre à la nature de s’épanouir comme bon lui semblait sans la tutelle, certes bienveillante, des scientifiques.
Parmi ces espaces se trouvait l’état sauvage du Serengeti. Il devait son nom au fait que cet espace recouvrait l’équivalent d’un ancien état. Ici la faune et la flore n’étaient aucunement perturbées par la main de l’homme. Néanmoins cet état de grâce allait être perturbé durant ces prochaines minutes. En effet la lumière prodiguée par le Soleil sembla s’intensifier en un unique point où les rayons formèrent une immense colonne irradiante. L’instant d’après elle s’était dissipée, laissant à sa place un groupe hétéroclite de créatures. Parmi elles se trouvaient une douzaine d’anges, dont Daniel, accompagnant un robot et quatre créatures perturbées : Frédéric, Jeremiah, Miles et Wade.
Tandis que Daniel observait l’état de ses amis, il entendit des bruissements provenant de buissons touffus. Il savait parfaitement ce que c’était. Leur arrivée aurait effrayé n’importe quel animal sauvage ; ceux là n’étaient pas du genre à être apeurés par une telle manifestation. Sans diriger son regard vers eux, il fit un geste de la main, comme un signe d’apaisement et les bruits de feuilles cessèrent immédiatement.

« - Il serait peut-être censé de les laisser intervenir avant qu’ils ne deviennent complètement ingérables ! » dit l’un des anges à Daniel.

« - Non ! De la patience est la seule chose dont on a besoin. Soustraits aux sons des trompettes, ils vont regagner leur sérénité d’esprit et reprendre le contrôle » répondit-il.

« - Puisses-tu dire vrai ! »

Les minutes passèrent et avec elles les effets provoqués par le son des trompettes sur les quatre hommes se dissipèrent progressivement pour les faire redevenir normaux. Toutefois il leur fallut quelques secondes pour se remettre physiquement de ces violences subies.
Une fois leurs sens adaptés, ils prirent connaissance des lieux où ils se trouvaient. Jeremiah indiqua à Frédéric, toujours aveugle, qu’ils se trouvaient dans une savane avec une douzaine d’anges en leur compagnie.

« - Ils semblent stabilisés, notre présence en ces lieux n’est plus nécessaire. Nous te laissons mon frère ! »

« - Non seulement ils semblent prometteurs, mais ils sont également bien accompagnés. Tu auras sûrement remarqué le drone du Sanctum Scientia ».

« - Merci pour votre précieuse aide ! » répondit Daniel.

Frédéric reconnut sa voix et fronça des sourcils mais sans autre manifestation. Préférant manifestement attendre la suite des événements tandis que les anges disparaissaient l’un après l’autre dans des rais de lumière.

« - Aaaah ! Le calme, la nature, les petits oiseaux, oh ? Et puis un troupeau de gazelles aussi … C’est d’un chiant ! On retourne sur le monde d’avant ? » déclara Miles en regardant le paysage trop idyllique à son goût.

« - Vous devez avoir de nombreuses questions j’imagine » dit alors Daniel.

« - Depuis quand vous donnez des réponses ? » rétorqua Jeremiah.

« - Eh bien je suis plus disposé à vous en procurer maintenant ».

« - Et nous ne sommes pas "disposés" à t’entendre nous casser les couilles ! » lui renvoya Miles.

« - La ferme tous ! Nous ne sommes pas seuls ! » intervint Frédéric.

« - Je constate que vous avez conservé l’acuité de vos autres sens ! » observa Daniel

Frédéric se mit alors à humer l’air.

« - Où nous as-tu envoyés ? »

C’est alors que plusieurs militaires sortirent des fourrés à proximité. Par pur réflexe, Frédéric enflamma ses avant-bras.

« - Ça me coûte de le dire mais bienvenue sur la Terre 6354 ! Notre Terre ! » dit alors une voix familière.

« - Je me disais aussi que ça sentait la merde, la merde en uniforme ! » répliqua Frédéric.

Plus personne ne bougea ni ne parla durant quelques secondes, ne faisant entendre que les sons de la nature.

« - Voyons messieurs ! Nous combattons pour la même cause. Nous sommes dans le même camp ! » finit par dire Daniel.

« - Ouais comme peuvent l’être les morpions et les puces ! » répondit Miles.

Tous se tournèrent vers lui pour le dévisager.

« - Ouais, okay ! J’crois que j’ai pas pris le bon exemple ».

« - On va dire ça ! » lui répondit Wade.

« - J’en ai ras le bol des poignards dans le dos. Même si je ne vois plus rien pour le moment, il est hors de question que je leur fasse aveuglément confiance ! » prononça Frédéric.

« - Ça y est ! Ça me revient maintenant ! C’est vrai que tu n’es pas des plus futés dans ton genre ! » lui répondit Westwood.

« - Colonel ! Permettez-moi de vous rappeler que pour eux notre dernière rencontre ne date que de quelques semaines ! » intervint Lambert.

« - Ouais, ouais, ouais ! »

Aucun des quatre hommes ne porta plus d’importance que nécessaire à ce que venait de dire son subalterne. En effet ils avaient eux-mêmes visité des mondes parallèles où le temps ne s’écoulait pas à la même vitesse. Et cette remarque devait sûrement faire référence à l’une de leur mission.
Sur ce, Daniel s’avança.

« - Si vos démonstrations de testostérone sont finies, nous pourrions peut-être faire plus ample connaissance ? » dit-il.

« - Je veux bien que mon pied fasse plus ample connaissance avec certains culs, ouais ! » répliqua Miles avec un grand sourire.

« - Miles. Arrête ! Je suis curieux de savoir ce qu’ils ont à dire » dit Frédéric.

Sur ce Lambert pianota sur son clavier holographique sur son avant-bras et fit arriver un aéronef. Hormis sa technologie manifestement avancée, l’appareil était capable d’accueillir de nombreuses personnes. De par ses grandes vitres et son toit vitré, il faisait particulièrement pensé à un véhicule de tourisme, si ce n’est un véhicule de transport en commun. Tous prirent place à l’intérieur. Le véhicule s’éleva dans les airs en silence et prit la direction du Siège de l’Unicorps.

« - Bien ! Nous avons donc quelques minutes pour présenter la situation. Je vais laisser Monsieur Lambert expliquer certaines choses » débuta Daniel.

« - Notre première rencontre n’a pas été des plus propices à un échange de qualité et avec du recul il est fort regrettable que nous nous soyons rencontrés ainsi » commença Lambert.

« - C’est le moins que l’on puisse dire ! » intervint Miles.

N’en prenant pas ombrage, Lambert poursuivit.

« - Comme vous l’avez compris sur la Terre 2315, nous combattons activement les deinones et votre coup d’éclat leur a apporté de forts préjudices ! »

« - Ouais, même si elles ne sont pas toutes mortes. Du travail bâclé, ça ! » coupa Westwood.

« - C’est toujours mieux que de courir après les mauvaises personnes ! » rétorqua Frédéric.

« - Et donc toute votre organisation travaille à la poursuite des deinones ? » demanda Wade.

« - Je vois pas en quoi ça nous concerne ! » ajouta Miles.

« - L’Unicorps n’a pas pour but unique de poursuivre les deinones. Cette mission est devenue en quelque sorte une mission réservée à la Force de Frappe Oblivion, notre équipe. Mais Oblivion, comme tout l’Unicorps, a pour but plus général de maintenir l’ordre dans le Multivers. Ainsi dès que des puissances interdimensionnelles outrepassent les limites de leur propre dimension à des fins conflictuelles, nous intervenons. Cela peut donc aussi bien concerner les deinones, les krills, les Dead Ones ou encore des démons ».

« - Ah ben d’un coup vous devenez plus intéressant ! » intervint une nouvelle fois Miles.

« - On botte aussi les culs de certains emplumés maintenant ! » répondit Westwood.

« - Depuis notre dernière rencontre, des anges schismatiques sont entrés en contact avec nous » reprit Lambert.

« - C’est grâce à cette collaboration que j’ai pu vous retrouver en Erèbe. L’un des chercheurs de l’Unicorps m’a fait part que Wade cherchait un moyen de l’atteindre. Depuis nous avons formé une alliance sur le long terme puisque l’Unicorps poursuit les mêmes buts que nous autres anges schismatiques » répondit Daniel.

« - Et que vient-on faire au milieu de tout cela ? » demanda Frédéric.

« - Vous avez pu vous en rendre compte, vous êtes bien plus que de simples créatures de la nuit. Et nombre de puissances convoitent le potentiel que vous renfermez ! » répondit Daniel.

« - Je sais pas de quoi vous parlez mais moi j’ai un démon en stock en tout cas ! » répliqua Miles.

« - Oui ! Un second démon même si je peux me permettre d’apporter cette précision ».

« - Tu n’as toujours pas répondu à la question de Frédéric ! » le coupa sèchement Wade.

« - Certes ! A moins que vous ne désiriez vagabonder à travers les dimensions tout en tentant de poursuivre votre objectif premier de la façon la plus inefficace qui soit possible … Nous vous proposons notre secours ! » répondit Daniel sans perdre sa bonne humeur.

Les quatre hommes conservèrent le silence durant plusieurs secondes.

« - Quel est le piège ? » demanda Jeremiah de façon neutre.

« - Il n’y a aucun piège dans notre proposition ! » assura Lambert.

« - Ouais, ne nous confondez pas avec les salopes que vous serviez auparavant ! » ajouta Westwood.

« - Vous combattez les démons ? Très bien ! Cela nous convient parfaitement et nous sommes prêts à vous aider en cela ! L’Unicorps est prêt à mettre à votre disposition toutes les ressources dont vous avez besoin . Que cela soit équipements, armes, renseignements, soutiens. Demandez et vous l’aurez ! » assura Lambert.

« - Hé bien cela tombe bien puisque … » commença à dire Jeremiah avant que Frédéric ne le coupe, sachant pertinemment ce qu’il allait demander.

« - Cela semble trop beau pour être vrai ! Nous serons libres de partir et venir à n’importe quel moment ? »

« - Vous pouvez vous casser dès maintenant même si ça vous chante ! En revanche pour revenir … » répliqua Westwood.

« - Oui ! Vous devrez être accompagnés d’un de nos agents pour procéder aux voyages retours » ajouta Lambert.

« - Ben voyons ! » laissa échapper Frédéric.

« - Et pourquoi pas une laisse dans le cul aussi ? » surenchérit Miles.

« - Ma foi, c’est une option envisageable mais ça risque d’être assez inconfortable pour s’asseoir par la suite ! » répliqua Westwood avec un sourire.

« - C’est moi qui ai demandé ce protocole ! » intervint Daniel.

« - Pourquoi ça ne m’étonne pas ? » laissa échapper discrètement Wade.

« - Lorsque Nialgrim ouvrait l’Antre des Vers pour vous, il n’y avait strictement aucun risque. Même si Wade est capable de l’ouvrir également, rien ne nous assure que … l’ouverture sur le Monde destination soit stable. Si elle ne l’est pas, les conséquences pourraient être catastrophiques ! » précisa Daniel.

« - Quel genre ces catastrophes ? » demanda Frédéric.

« - Altérations environnementales drastiques ! » répondit Lambert.

Tous gardèrent à nouveau le silence quelques instants.

« - Et votre système de transport est fiable ? » demanda Frédéric.

« - Lorsqu’on fait transiter des équipements standards et des êtres organiques dits "normaux", notre Porte Vectorielle est infaillible, aussi bien en répercutions environnementales insignifiantes qu’en précision dans la géolocalisation de sortie » assura Lambert.

« - Et qui nous accompagnera ? » demanda Jeremiah, fronçant les sourcils en regardant Westwood.

« - Oh là ! Ça ne sera certainement pas moi ! J’ai déjà mes gars à gérer sans avoir à gérer des cas comme vous ! » répondit le concerné.

« - Ce sera le lieutenant Wallace ! Mais avant de rencontrer qui que ce soit, on arrive au siège ! » précisa Lambert.

Jeremiah et Frédéric tiquèrent sur le nom du lieutenant qui ne leur était pas inconnu.

__________________

A suivre dans le chapitre 139 : Check-up !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» [REQUETE] Captures d'écran du HD2 vers PC
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 138 - Vers un partenariat ? :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 138 - Vers un partenariat ?
Message le Lun 18 Mar - 2:31 par Shion
Tu gardes encore le nom de l'arc secret ? Razz

Très antipathique, le père Westwood sinon XD
 

Chapitre 138 - Vers un partenariat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 9 - un Monde selon Hitler-
Sauter vers: