Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 139 - Check-up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

24032013
MessageChapitre 139 - Check-up

Terre 6354

Le siège de l’Unicorps était un bâtiment imposant sans commune mesure … ou plutôt un complexe de bâtiments reliés entre eux dont les flèches qui pointaient vers le ciel s’élevaient bien au-delà de n’importe quel autre bâtiment civil ou privé aux alentours. L’Unicorps occupait une place centrale, comme si toutes les autres constructions s’étaient érigées autour de lui. Les bâtiments étaient tous d’un blanc immaculé et arborant de splendides verrières pour y accueillir la lumière du Soleil et ainsi sûrement économiser sur l’électricité ou toute autre ressource énergétique.
Chose qui étonna ses invités, la navette qui les transportait ne sembla pas vouloir atterrir. Au contraire, elle gagna un peu d’altitude en direction d’une sorte de quai aménagé dans les étages supérieurs.

« - Pas besoin d’exposer au personnel lambda les monstres de foire que vous êtes ! » déclara Westwood en souriant.

« - Il est sûr que l’on pourrait vous concurrencer ! » répliqua Jeremiah pour qui c’était la première réplique cinglante.

Westwood fit semblant de s’en offusquer et tourna le visage pour ne pas montrer que cette réplique l’avait amusé.

Quelques secondes plus tard l’aéronef pénétra avec souplesse dans le bâtiment et se posa comme une fleur. Tous ses passagers descendirent.

« - Et donc maintenant on va rencontrer notre nounou, c’est ça ? » demanda Miles.

« - Pas si vite ! On ne sait pas quelle saloperie vous ramenez dans vos bagages ! Direction l’infirmerie pour un check-up complet d’abord ! » grommela Westwood.

« - Et si je veux aller aux chiottes, tu viendras me la tenir aussi ? » lui envoya Miles

« - Seuls Monsieur Lambert et moi-même vous accompagnerons à l’infirmerie en tant … qu’agents de liaison » intervint Daniel avec un sourire.

Wade et Frédéric remarquèrent la pause involontaire de Daniel dans sa phrase. Que pouvait-elle bien signifier ? Lambert ne les suivit pas de suite et resta quelques secondes avec Westwood.

« - Je n’aurais jamais cru que vous aviez de si bons talents d’acteurs mon Colonel ! Vous avez parfaitement dissimulé le fait que vous connaissez leurs véritables origines ! » lui glissa-t-il une fois le groupe quelque peu éloigné.

« - Valait mieux que j’assure sinon ils vont se prendre pour des divas ! » lui répondit Westwood faisant semblant d’être irrité.

Après ce rapide échange, Lambert pressa le pas pour les rejoindre.
Alors qu’ils marchaient le long de couloirs aseptisés, Daniel reprit la parole.

« - Comme Monsieur Lambert vous l’a dit, l’Unicorps et les anges schismatiques ont conclu une alliance profitable à tous ! »

« - C’est avéré ce qu’il avance ? » demanda Wade à Lambert.

« - Ça nous a étonnés tout autant que vous, mais effectivement c’est profitable aux deux parties. Nous offrons aux anges le service de nos unités de reconnaissances tactiques lorsqu’ils n’ont pas assez d’effectifs pour couvrir toutes les dimensions qu’ils ont besoin d’inspecter et en retour on bénéficie d’améliorations technologiques et logistiques d’origine angélique … dans la mesure du raisonnable pour des êtres humains » répondit Lambert.

« - Ouais, ça veut tout dire ! J’imagine que vos ingénieurs sont supervisés par certains des leurs, non ? » rétorqua Wade.

« - Ton sens de la déduction est restée intacte depuis la dernière fois, Wade ! » intervint Daniel.

« - J’en arrive donc naturellement au but de ma prise de parole initiale. Vous allez rencontrer à l’infirmerie l’une des nôtres : Kristell ».

Ils pénétrèrent ainsi dans l’infirmerie. La salle était tout en longueur et proposait une dizaine de lits parfaitement alignés. Au-dessus de chacun d’eux se trouvait un appareillage sophistiqué de divers scanners … mais point de moniteurs. Ce que Wade trouva étrange.
Au milieu de la pièce se tenait la fameuse Kristell, une jeune femme menue habillée d’un pantalon et d’une blouse d’infirmière aux manches longues. Son visage était particulièrement doux et magnifique, resplendissant de bonté. Aucun doute, elle ne pouvait être qu’un ange. Ses yeux étaient d’un bleu azur tandis que sa chevelure mi-longue scintillait d’argent.
Semblant les attendre, elle se munit immédiatement de gants en latex sur lesquels elle tira bien fort.

« - Bon ! Quel est le premier courageux candidat pour un touché rectal ? » déclara-t-elle avec un grand sourire.

Le silence fut de mise devant cette déclaration qui laissa tout le monde pantois.

« - Détendez-vous les garçons ! C’était une plaisanterie d’infirmière ! » dit-elle en riant en voyant leurs mines déconfites.

Bien qu’elle fût un ange, Kristell semblait posséder un sens de l’humour corrosif et plus débridé que ses confrères.

« - Bien ! Que le premier veuille bien prendre place sur l’un de ces lits ! » dit-elle en souriant.

Sans hésiter une seule seconde, Jeremiah fit avancer Frédéric dont le cas semblait être le plus urgent. Il le fit avancer jusqu’à un lit et le laissa s’allonger seul. Kristell se tourna alors vers Frédéric et mit son bras droit devant elle. Une interface holographique bleue s’alluma et après avoir pianoté sur quelques touches, les scanners au-dessus du lit de Frédéric se déployèrent et commencèrent leur balayage.
Jeremiah et Miles furent captivés par ce que faisait l’ange et non par son aspect … contrairement à Wade. Bien qu’observant ce qu’elle faisait, lorsqu’elle se tourna, Wade ne put pas faire autrement que de remarquer son dos nu. Il y vit quelque chose qui attira son attention. Discrètement il fit un pas de côté pour voir l’intégralité de son dos. Deux longues cicatrices verticales parcouraient ses omoplates.

« - Mon dos te plait-il, Wade ? » demanda Kristell qui, sans avoir détourné son regard de ses instruments, avait remarqué le mouvement de Wade.

« - Êtes-vous sûre d’être encore un ange ? » lui demanda-t-il sans la moindre délicatesse.

« - Daniel m’avait prévenue sur ton sens de l’observation mais je ne pensais pas que tu serais aussi rustre ! » répliqua-t-elle.

Jeremiah, Miles et Frédéric se demandèrent ce qui se passait.

« - Autant en finir avec ça tout de suite alors ! » ajouta Kristell avec un grand sourire.

A ces mots elle tourna le dos à Jeremiah et Miles et leur montra son dos et ses cicatrices.

« - Autrefois, j’ai osée prendre position pour des êtres vivants à l’encontre de l’Eternel et ses larbins qui ne souhaitaient que leur destruction. A l’époque, il n’était pas encore question d’anges schismatiques. Ma "rébellion" fut intolérable et ma sanction immédiate. Pouf ! On lui a coupé les ailes au piaf ! Il ne pourrait plus jamais voler, ni d’autres choses qui ne sont pas utiles de préciser pour le moment. Toutefois, je reste investie de la lumière de vie et reste donc un ange … et si pour vous, les ailes sont ce qui caractérisent les anges, alors … »

A ce moment de minuscules runes s’illuminèrent autour de ses omoplates et de splendides ailes faites de lames de lumière blanche se déployèrent.
Le temps de quelques secondes puis elles se replièrent et s’éteignirent.

« - Es-tu satisfait ? » demanda Kristell en se retournant vers Wade.

Ce dernier ne dit mot.

« - Bien ! Prenez donc place sur d’autres lits, je vais lancer les scanners pour chacun d’entre vous ».

Tous s’allongèrent donc et furent soumis aux scanners.

« - Et nous revoilà à nous faire mater sous toutes les coutures par des machines ! Ça ne vous rappelle rien de désagréable ? » demanda Miles.

« - Tais-toi ! » demanda Frédéric.

« - Oui, l’immobilité facilite les scanners, merci » ajouta Kristell.

Après quelques minutes, les premiers résultats furent disponibles. Ce furent ceux de Jeremiah. Semble-t-il que les scanners connaissaient plus de difficultés avec les trois autres sujets.

Kristell invita donc le vampire à la suivre dans une pièce à part.

« - Bon ! Les scanners ne semblent rien avoir détecté de particulier au niveau bactériologique. Ils t’ont bien identifié comme étant un vampire. Tes facultés physiques sont au-delà des normes vampiriques standard et te classent parmi les Maîtres. Néanmoins tu sembles actuellement souffrir de leur soif héréditaire. Au niveau bilan énergétique, tu sembles avoir connu une explosion énergétique en dépassant tes limites de façon inhabituelle et dangereuse. Ta cryokinésie est-elle revenue à la normale après cela ? »

« - Oui … Non … Euh … C’est déroutant tout ce que vous arrivez à savoir de moi ».

« - Ah oui ! Tu es celui venant de 1255. Pas étonnant que tu sois dérouté. Sache juste que peu de scanners sont capables de telles analyses. Même ceux des deinones ne sont pas capables d’aller aussi loin dans leurs analyses. Et ta cryokinésie, donc ? »

« - Oui, elle s’est brusquement développée dans la précédente dimension. Je me suis mis à manipuler l’eau sous sa forme liquide au-delà de la glace. Mais depuis je suis revenu à un stade très primitif de mes pouvoirs ».

« - C’est normal ! D’après le bilan tu n’as pas l’habitude de forcer et de repousser tes limites alors une telle manifestation si soudaine a fait souffrir ton organisme. Mais ne t’inquiètes pas, ça va progressivement revenir … même si tu représentes un cas peu ordinaire d’hydrokinésiste. Suis-moi, on va déjà remédier au premier problème » lui dit-elle avec un sourire.

Ils revinrent ainsi dans la pièce des scanners et Kristell se dirigea vers une armoire réfrigérée. Elle ouvrit la porte et en retira une poche de sang pour transfusion. Elle referma la porte et l’apporta à Jeremiah.

« - Que dois-je en faire ? » demanda-t-il, quelque peu hésitant.

Toujours allongé, Frédéric huma l’air.

« - C’est une poche de sang, mords dedans et bois ! » lui dit-il avec un sourire malgré sa cécité.

Après quoi Kristell reçu un petit signal d’alerte, les scanners de Wade et Miles venaient de se finir approximativement en même temps. Elle pianota donc sur son interface et vit que le cas de Miles nécessitait d’être traité en premier.
Elle consulta le rapport en silence et lui fit signe de la suivre à son tour.

« - Elle nous monte ce qu’elle a sous sa blouse dans l’autre pièce ? » demanda-t-il à Jeremiah en passant à côté de lui.

Occupé qu’il était à boire, il ne lui répondit pas même si sa question l’étonna quelque peu, ne comprenant pas forcément le fantasme lié aux infirmières.

Dans la pièce suivante, Kristell ne s’arrêta pas et poursuivit à travers plusieurs pièces. Pendant qu’elle marchait elle lisait son bilan.

« - A vous mister Miles. Cas intéressant s’il en est ! Les niveaux bactériologiques sont okay ! Les scanners vous ont détecté comme étant un humain possédé par un démon … même si ce n’est pas exactement votre cas puisque vous auriez eu la singularité encore récente d’être possédé par deux démons en même temps. Actuellement l’un a disparu et le second est en sommeil ce qui dénote une nette progression. Vos niveaux physiques indiquent que vous dépassez toutes les limites humaines sans aucun problème. Certainement dû à votre possession. Vous semblez en parfaite santé hormis au niveau du bilan énergétique. Décidément votre dernière excursion semble vous avoir mis à rude épreuve. Et voici la raison de notre venue dans cette pièce ! » dit-elle d’une traite sans permettre à Miles de placer aucune vanne.

Cet aplomb sembla le désarçonner d’ailleurs. Arrivés dans la pièce, Miles l’observa. La pièce, bien qu’immaculée, ne ressemblait en rien à une salle d’examen, d’opération ni même de repos. Elle était occupée par une énorme machinerie munie de deux poignées.

« - On est où là ? » finit-il par demander.

« - Tu auras mis le temps pour demander ! » lui répondit-elle en premier lieu.

« - Ton bilan énergétique montre une certaine aptitude à manipuler l’énergie. Mais en tant qu’énergiste, tu n’es encore qu’un novice et tu ne sais uniquement qu’emmagasiner l’énergie sans parvenir à l’utiliser de façon efficace ni même à décharger le surplus de façon consciente. On va donc t’aider en cela jusqu’à ce que tu t’améliores … si tu t’améliores un jour. Mes scanners sont incapables d’apercevoir l’évolution future de tes capacités donc rien ne dit que tu dépasseras ce stade un jour. Bref ! Prends ces poignées et ne les lâches pas tant que tu n’entendras pas un signal ».

« - Euh … okay ! »

Miles s’avança alors vers la machine et saisit les poignées. Immédiatement la machine s’activa et l’électricité qui parcourait le corps de Miles commença à se déverser en elle.

« - Ah d’accord ! Vous pompez mon jus comme si j’étais une batterie ! »

« - Pas tout à fait ! La batterie, c’est la machine … mais ça revient au même ».

Plusieurs secondes s’écoulèrent durant lesquelles aucun signal ne se fit entendre, à la grande surprise de Kristell. C’est alors qu’un signal retentit.

« - Hé bien ! C’est que j’en avais à donner ! » s’esclaffa Miles en lâchant les poignées.

Kristell consulta son interface holo pour consulter l’état de la batterie. Elle lit la confirmation de ce qu’elle soupçonnait.

« - A vrai dire ! Tu en as encore beaucoup en réserve : tu viens de saturer la batterie alors que tu es encore en surcharge ».

« - Bon ! Hé bien recommençons sur une autre batterie alors ! C’est vrai que je me sens encore assez en forme pour éclairer toute une ville ! »

« - Tu ne crois pas si bien dire. Le problème c’est qu’il n’y a qu’une seule batterie de ce genre à l’Unicorps et dans toute la ville. Directement reliée aux paratonnerres du siège, elle détourne la foudre reçue pour l’accumuler. Il ne reste plus qu’à espérer qu’il n’y ait pas d’orage d’ici peu ».

Sans dire un mot, Kristell tapa un message à l’intention des ingénieurs du siège pour qu’ils passent en alimentation électrique durant ces prochains jours.

« - En attendant qu’on la décharge, je te conseille d’éviter tout contact physique avec quiconque ! » lui dit-elle.

« - Ouais, ça je l’avais déjà compris ! »

Tous deux revinrent donc dans la salle d’examens. Kristell invita alors Wade à la suivre à son tour.

« - Qu’allez vous donc bien pouvoir me dire que je ne sais déjà ? » lui demanda-t-il assez froidement.

« - Hé bien je me demande déjà ce que je vais bien pouvoir te dire car mes scanners sont dans l’incapacité la plus totale de déterminer si tu es en vie ou non. Ils ne relèvent strictement aucune activité cellulaire, voire synaptique ».

« - Ouais comme un zombie quoi ! »

« - Même pas ! Même s’ils sont extrêmement bas, les zombies ont tout de même une certaine "activité". Chez toi les scanners ne détectent strictement rien … ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a rien qui se passe. Mais cela se passe à un niveau complètement inconnu. De même, dans la catégorie bactériologique, il n’y a strictement rien. Chez tout être humain, il y a de l’activité bactériologique, rien que dans la flore intestinale déjà. Mais dans ton corps il n’y a rien. Au niveau des capacités physiques tu sembles posséder des facultés similaires à un être surnaturel de type vampirique … mais bien loin de ceux de Jeremiah tout de même ».

« - Rien de nouveau là-dessus ! »

« - Le bilan énergétique, quant à lui, est plus intéressant. Bien sûr il souligne une forte propension à la manipulation d’énergie spirituelle, ce que tu savais déjà. En revanche il a affiné les résultats au sujet d’une autre capacité ».

« - Et quelle est-elle ? Je suis bien curieux de le savoir ! »

« - En dehors des énergies spirituelles, qu’es-tu capable de faire ? »

« - Je suis capable de télékinésie très rudimentaire ! » dit-il après avoir réfléchi quelques courtes secondes.

« - Bien ! S’est-elle jamais développée ? »

« - Jamais depuis que je m’en suis découvert la capacité ».

« - Hé bien il y a une raison à cela ! Tu considères cette capacité comme de la télékinésie et tu tentes de l’utiliser comme telle, voire même de la développer inconsciemment. Or, comme ce n’est pas de la télékinésie, elle ne risque pas de se développer ainsi ».

« - Qu’est-ce donc ? »

Kristell ne lui répondit pas, jugeant si elle devait lui en dire plus ou non. C’est alors que Wade se leva.

« - Okay ! Malgré les apparences, vous êtes exactement comme Daniel ! »

« - Non ! Nous ne sommes pas tous comme lui, avec un balai dans le fondement ! Je me demande juste s’il ne serait pas judicieux de te laisser le découvrir pour éviter que tu n’ouvres les vannes de ce pouvoir en grand et que tu ne te grilles pendant un bon moment comme a pu le subir Jeremiah ! »

Les paroles de Kritstell firent réfléchir Wade quelques secondes durant lesquelles il ne dit mot. Finalement il reprit la parole.

« - Vous avez un dernier cas à étudier il me semble ! » dit-il en quittant la pièce, nullement irrité.

En son for intérieur, il avait jugé que Kristell avait sans doute raison. Mais étant donné son passif avec les anges, il n’avait pas envie de lui donner ouvertement raison.

_____________________________
Note : Chose peu commune, j'ai trouvé une illustration approchante de l'idée que je me faisais de Kristell !

J'en profite également pour vous montrer l'image qui m'a fortement inspiré (il s'agit bien d'inspiration cette fois et non de coïncidence) pour Isaac !
_____________________________

A suivre dans "Cécité" !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 139 - Check-up :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 139 - Check-up
Message le Lun 25 Mar - 3:41 par Shion
Pfiou, le check-up est tellement long que tu dois le diviser en deux chapitres XD
 

Chapitre 139 - Check-up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 9 - un Monde selon Hitler-
Sauter vers: