Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 17 - la Salle Verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 885
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

13032012
MessageChapitre 17 - la Salle Verte

[Date originale : 21 Novembre 2010]
[Date correctif : 23 Juin 2014]
Antre des Vers

Durant leur traversée de l’antre des vers, Frédéric fit un rapide topo à Manfred sur les deinones, la Cité Miroir, bref ce qu’il allait bientôt découvrir de l’autre côté.
Frédéric avait également décidé que Manfred serait le troisième à sortir de l’antre. Il ne voulait pas alarmer les deinones trop brusquement et ne voulait pas les tenter de couper le vortex avant que Manfred ne soit sorti.
Durant le trajet, les bruits de pas de Miles étaient spongieux, dus aux restes de Scylla qu’il avait piétinés. Ainsi face au vortex de sortie, il fit mine de s’essuyer les pieds sur un paillasson imaginaire jusqu’à ce qu’il soit débarrassé de tous restes.

Terre ???, Cité Miroir

Sortant le premier du vortex, Jeremiah fut étonné d’arriver dans une pièce qu’il ne connaissait pas. La salle était circulaire et de taille modeste. Un monolithe de cristal à hauteur d’homme et d’un diamètre inférieur au demi-mètre trônait au centre de la pièce et diffusait une lumière verte assez claire. A son tour Frédéric pénétra dans la pièce et inspecta du regard à son tour cette nouvelle salle.
Manfred, suivi de très près par Miles, sortirent à leur tour du vortex. A ce moment le monolithe changea de teinte et pris une couleur rouge.

« - Forme de vie non autorisée détectée ! Verrouillage de la pièce ! » dit une voix non identifiée et dont la source n’était point visible.

Immédiatement un cube de cristal se forma autour du vortex afin d’empêcher toute autre intrusion. Après quelques secondes, Zilimah apparut … ou du moins un hologramme d’elle.

« - Il est formellement interdit de ramener quelconque indigène d’une dimension parallèle à la Cité Miroir ! »

« - Manfred est tout comme nous il y a quelques jours, issus d’une autre dimension. Des indigènes pour qui vous avez permis l’accès à votre cité. Il nous a été d’une grande aide sur l’autre Terre et il était hors de question de le laisser là-bas » lui répondit Frédéric.

« - Que ça vous plaise ou non, il fait partie de notre trio … euh, quatuor … enfin maintenant on forme un quatuor, quoi ! » ajouta Miles.

Quelques minutes s’écoulèrent durant lesquelles Zilimah réfléchit à cet imprévu. Finalement, elle reprit la parole.

« - Nous sommes contraints d’accepter votre requête. Des portes vont s’ouvrir, veuillez en prendre chacun une pour examen médical et débriefing ».

C’est alors que quatre fentes apparurent au sol, à l’opposé de la pièce. Ces fentes s’agrandirent vers le haut pour former quatre portes. Tous se regardèrent et finalement prirent chacun une porte. Ils se retrouvèrent chacun dans une pièce, isolé des autres. Ces pièces étaient toutes semblables, d’une superficie réduite et ne possédant qu’un unique siège qui semblait fait du même cristal que l’ensemble de la cité.

« - Veuillez vous asseoir ! » dit une voix en simultanée dans les quatre pièces.

Tous observèrent la pièce pour déterminer d’où provenait le son en absence d’une quelconque espèce de haut parleur. Finalement, ils prirent position sur le fauteuil plus ou moins en même temps. A peine furent-ils assis que des anneaux lumineux apparurent autour de leurs poignets, chevilles et cou. Devant les protestations de chacun, la même voix leur dit qu’il était nécessaire qu’ils soient parfaitement immobiles lors de l’examen médical.
Du plafond, une lumière rouge balaya leur corps à plusieurs reprises, comme les examinant par couches successives.
Les bilans de Frédéric et Jeremiah étaient conformes à ce que les deinones attendaient. En revanche Miles dut s’expliquer quant aux signes vitaux qui émanaient de son corps supposé mort. Quant à Manfred, les nanites qui parcouraient son organisme et le reconfiguraient progressivement suscitèrent la curiosité des deinones. Le sol s’ouvrit sous ses pieds et son siège descendit dans une trappe en direction d’une autre salle pour des examens plus poussés.
Les sièges des trois autres tournèrent sur eux-mêmes à 180° et les mirent face à un hologramme de Zilimah.

« - Le débriefing va commencer. Des questions vont vous être posées, répondez-y sincèrement, il n’y a ni bonne, ni mauvaise réponse ».

« - D’accord ! » dit Jeremiah qui ne paniquait absolument pas.

« - Et on doit aussi rester parfaitement immobiles pour le débriefing ? » demanda Frédéric.

« - Vous n’allez pas être déçus ! » répondit Miles avec un sourire.

L’hologramme allait poser une fois les questions qui allaient être retransmises de façon simultanée dans les trois pièces et c’était bien la seule chose qui leur serait commune. En effet, même si les questions étaient entendues par les trois hommes, ils n’entendraient pas les réponses de leurs collègues.

« - Tout d’abord une question de contrôle : Veuillez décliner identité, Terre d’origine, Terre de destination et but de votre mission sur place ».

« - Je me nomme Jeremiah d’Erèbard. Je viens de la Terre 531. Je me suis rendu sur la Terre 3458 pour empêcher la naissance d’une puissante créature ».

« - Frédéric Vaubois. Terre 531. Terre 3458. Avorter créature néfaste ».

« - Je suis le Père Noël en provenance du pôle Nord de la Terre 1 2 3 4. J’ai fait une livraison de petits cadeaux en plomb sur la Terre du 25 Décembre ! »

Zilimah ne réagit pas face à la réponse de Miles. Devant ce manque de réaction, Miles fut quelque peu déçu mais ne s’avoua pas vaincu.

« - Votre mission a-t-elle été un succès ? »

« - Non, la créature est bel et bien née mais nous sommes parvenus à la tuer peu de temps après ».

« - Nous n’avons pas eu le temps de procéder à l’avortement mais la créature ne constituera plus une menace ».

« - Oh oui ! J’ai distribué des présents autant que j’ai pu. Des présents de différentes formes mais tous assez petits et en plomb. Parfois même j’ai fait quelques heureux avec des cadeaux plus gros et plus … bruyants. Je pense que mon CDD de Père Noël va être reconduit ».

Le débriefing se poursuivit ainsi tout du long. Jeremiah et Frédéric répondant de façon sincère aux questions et Miles faussant complètement le questionnaire.
C’est ainsi que deux heures plus tard, la séance prit fin.

« - Le débriefing est fini, merci pour votre coopération ! »

« - Y a pas de quoi ! » répondit Miles.

« - Vous allez être maintenant amenés dans une salle de repos, munis d’un casque de réalité virtuelle recréant à la perfection l’environnement que vous aurez choisi pour vous reposer avant votre prochaine mission ».

Dans chacune des pièces, une porte s’ouvrit face à eux, laissant apparaître une jeune deinone habillée de façon similaire à Zilimah et portant le dit casque. Délicatement, les jeunes femmes disposèrent et fixèrent le casque sur la tête de chacun d’entre eux.

« - Quelle destination choisissez-vous ? »

« - J’aimerais être envoyé à la campagne, s’il vous plait ».

« - A la plage, merci ! »

« - Chez ta sœur ! »

Bien que le dernier souhait fut étrange car les deinones n’étaient pas très expansifs sur leur famille, ni sur quoique ce soit d’autre d’ailleurs, Zilimah possédait bien une sœur et Miles fut donc introduit dans un environnement retranscrivant parfaitement la demeure de celle-ci. Plongé dans la réalité virtuelle particulièrement immersive, ils ne se rendirent pas compte qu’ils furent amenés tous les trois dans la même pièce.
C’est ainsi qu’ils eurent cette bonne surprise lorsque trois jours plus tard, la session prit fin et que les entraves lumineuses s’éteignirent. Ils ôtèrent donc leur casque eux-mêmes.

« - Salut les gars ! » dit Frédéric.

« - Pas mal du tout ces casques, non ? Je me sens reposé comme jamais ».

« - Il est vrai que l’expérience fut agréable » lui répondit Jeremiah.

Bien qu’il se soit également reposé, Miles semblait s’être profondément ennuyé chez la sœur de Zilimah, Banska.
Toutefois, ils s’inquiétaient de l’absence de Manfred à leurs côtés.
Si bien que lorsque Zilimah pénétra dans la pièce en chair et en os, ce fut leur première question. La coordinatrice leur expliqua que l’interface cybernétique de Manfred nécessitait des examens approfondis et qu’il ne pourrait les rejoindre à temps pour leur prochaine mission, ce qui ne serait pas déplorable puisque ses compétences ne seraient pas utiles dans le monde où ils allaient se rendre et qu’il aurait bien du mal à expliquer son apparence là-bas.

« - Je suis venue vous parler de votre prochaine mission. La Terre 8451 fait partie de ces dimensions qui ont connu un frein important dans l’évolution de la civilisation humaine. Ainsi cette Terre s’est comme enlisée à un stade similaire à ce que vous appelez l’époque gallo-romaine. Près de la moitié de la planète est sous la tutelle d’un empire romain resté très puissant au cours des siècles. Toutefois les pays dissidents ont formé une coalition et ont cherché un moyen pour renverser Rome. Ce moyen, ils l’ont trouvé dans de vieux parchemins révélant l’emplacement géographique de la prison de pierre et de feu dans laquelle est enfermé le démon Barbatos. En aucuns cas, il ne doit être libéré. Vous avez donc pour mission d’empêcher les forces rebelles de libérer Barbatos ».

« - Tant que l’on doit enrayer les plans de Moloch … ce démon ne recouvrira pas sa liberté ! » proclama Jeremiah.

Ses deux collègues acquiescèrent de la tête. Après quoi ils suivirent la préparatrice, qui était entrée dans la pièce entre-temps, jusqu’à l’armurerie. Ils furent étonnés de voir le choix que leur offrait celle-ci. Plus aucunes armes ni vêtements modernes n’étaient présents. Il n’y avait là que des armes blanches de différentes taille et formes et des vêtements d’époques.
Leurs habits lacérés et troués de toutes part, ils durent tous choisirent de nouveaux vêtements.
Jeremiah opta pour une tunique accompagnée de braies de couleur marron et d’un manteau long à capuchon le plus foncé possible. Il conserva au bras droit une sorte de protège-bras qu’il semblait posséder d’avant leur première mission et qui ne dénotait pas avec le reste.
Frédéric choisit de prendre une tunique blanche fine comme vêtement de corps accompagnée d’une tunique plus épaisse et rouge par-dessus. Il accompagna cela d’un plastron et de deux protège-bras en cuir.
Finalement Miles prit uniquement une tunique beige accompagnée d’un plastron en lamelles métalliques.
Mais tous durent se résigner à chausser des sandales romaines.
Niveau armement, Jeremiah conserva son épée atypique et ne prit rien de plus. Frédéric conserva son poignard dans un étui qu’il positionna sur son plastron de cuir et prit une épée en acier longue de 80 bons centimètres et d’un bouclier circulaire. Quant à Miles il choisit deux glaives romains et une hache de bataille à deux mains.

Enfin prêts, ils furent amenés à la salle de contrôle où ils étaient arrivés la première fois. La préparatrice invoqua Nialgrim et celui-ci créa un vortex en direction de la Terre 8451.


Dernière édition par Jezekiel le Lun 23 Juin - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Le Monde de Narnia : Chapitre 3 - L'Odyssée du Passeur d'aurore 8/12/2010
» Spoil Bleach chapitre 274
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Votre salle de danse
» Bleach - Chapitre 322 BKT
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 17 - la Salle Verte :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 17 - la Salle Verte
Message le Mar 13 Mar - 15:56 par Shion
[Date originale : 28 Novembre 2010]
Impayable ce Miles XD

N'empêche que ses conneries lui ont joué un joli tour cette fois ^^
 

Chapitre 17 - la Salle Verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 3 - un Monde selon César-
Sauter vers: