Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 178 - le Nexus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

23122013
MessageChapitre 178 - le Nexus

Dimension 45026 – Arène

Les combattants suivants se matérialisaient à l’instant sur le sable de l’arène. A gauche, le matricule 35, était un humain somme toute banale se faisant appeler Douleur et qui semblait nerveux. Il était habillé de façon classique, en jean et t-shirt. A droite se tenait un autre humain, le matricule 34, le dénommé Agent 0. Ce dernier portait une combinaison entièrement noire par-dessus laquelle il portait un trench-coat à capuche sombre. Son visage était caché derrière un masque englobant sa tête et ne laissait apparaître que ses cheveux. Son masque était pourvu de deux lentilles opaques vu de l’extérieur. Il était parfaitement calme. Sa poitrine se gonflait très lentement et presque imperceptiblement.
A peine les harnais se désactivèrent-ils que Douleur s’enveloppa d’une énergie rose qu’il projeta avec force sur son adversaire. Ce dernier ne sembla pas être surpris par la soudaineté de l’attaque mais ne fit rien pour l’esquiver. La boule d’énergie sembla atteindre sa cible en une petite explosion d’énergie qui ne dura qu’un bref instant. A la surprise de tous, et surtout de Douleur, une fois l’énergie dissipée, Agent 0 avait disparu. Le mutant savait parfaitement que son attaque n’avait pas été suffisante pour le pulvériser. De suite il se mit à le chercher du regard, sans succès. Il se mit à tourner un peu sur lui-même jusqu’à ce qu’il tourne complètement le dos à la position où se trouvait son adversaire il y a encore quelques secondes. Apparurent derrière lui deux petits reflets de lumière à hauteur de tête, de façon très brève, avant que sa gorge ne s’ouvre et ne laisse échapper un geyser de sang.
L’Agent 0 n’avait pas bougé d’un poil suite à la boule d’énergie qu’il avait encaissée sans difficulté. Il s’était contenté d’utiliser son pouvoir mutant : le mimétisme. Ce pouvoir lui permettait de devenir quasiment invisible à l’œil nu, d’amortir les sons que son corps pouvait émettre en se déplaçant, empêcher son organisme de produire une quelconque odeur et même d’adapter sa température à celle ambiante. Une fois son adversaire lui ayant tourné le dos, il s’était rapproché de lui et lui avait transpercé la nuque d’une dague. Le combat avait à peine eu le temps de commencer qu’il était déjà fini avec la mort de Douleur dans une mare de sang.

De sa cellule, Frédéric avait observé le bref combat, si on pouvait l’appeler ainsi, avec la plus grande attention. Il ne savait pas trop quoi penser de cet Agent 0. Il n’avait pas laissé le combat s’éterniser mais s’était avéré sournois. Un personnage dont il faudrait sûrement qu’il se méfie à l’avenir.

Le combat suivant allait voir s’affronter les matricules 23 et 56. Un chevalier en armure répondant au simple nom de Charles et une créature zombiesque dont les bras n’étaient plus que des lames acérées.

__________________

Couloirs du complexe

Depuis plusieurs minutes, Miles et Isaac se déplaçaient dans les couloirs escortés par le genetech prime DimensionSwitcher. Tous conservaient un parfait silence.
Alors que jusqu’ici chaque couloir ressemblait comme deux gouttes d’eau au précédent, ils commencèrent à se différencier. Hormis les salles d’accès au flux, jusqu’ici l’architecture faisait penser à une vieille raffinerie avec des tôles et autres conduites en métal. Depuis deux couloirs, le béton avait remplacé la tôle. En tournant à l’angle du prochain couloir, ils pénétrèrent dans un nouvel environnement : blanc et épuré. C’était comme si, le long de ces couloirs, ils avaient voyagé à travers le temps pour assister à l’évolution de la technologie genetech.
Toutefois leur voyage prit fin avant l’angle suivant. DimensionSwitcher s’arrêta net.

« - La salle que vous recherchez est au bout du prochain couloir » leur indiqua le prime à voix basse.

« - Et bien allons-y ! » s’esclaffa Miles.

« - Pas si vite ! Cette salle est primordiale pour nous autres. Elle est surveillée par le prime QuanticRain et tous ses genetech. Jamais ils ne laisseront passer un genetech du rang de Spark. Même moi je suis susceptible de me voir refuser l’accès à cette salle ».

« - Je me fonds dans l’ombre et je m’y rends. Il suffit que tu me dises quelle épaisseur font les murs pour pas que je me retrouve fusionner avec ».

« - Il y a de l’idée dans cette approche mais QuanticRain ne sort que très rarement de cette salle. De par ses capacités, il vous détecterait immédiatement avant même que vous puissiez sortir de la matière noire. Cependant, je peux emmener avec moi Isaac afin qu’il contemple ce que cette pièce recèle ».

« - Oh là ! Si t’emmènes quelqu’un, c’est moi ! » invectiva Miles.

« - Cela poserait un réel problème dans le bon déroulement de ma tactique ».

« - Tu m’étonnes ! » répliqua Miles.

« - Une explication de ma tactique est donc nécessaire. De par sa nature synthétique, je parviendrais à tromper les senseurs de QuanticRain. Je vais faire en sorte de contourner les gardes avec mes capacités, lorsque j’apparaitrais dans la pièce, j’introduirais Isaac avec moi mais à l’opposé de la pièce et dans le dos de Quantic Rain ».

« - Mouais ! J’ai pas trop confiance quand même ! » dit Miles après quelques secondes de réflexion.

« - Un représentant de ceux qui vous ont réduits en esclavage tente de vous aider. Il est naturel que vous émettiez des doutes. Le contraire aurait été surprenant ».

« - Mouais ! »

DimensionSwitcher prit cette dernière réponse de Miles pour un accord. Il donna deux instructions primordiales à Isaac : Ne pas bouger d’un millimètre de l’endroit où il est actuellement et d’utiliser uniquement des processus passifs pour observer le contenu de la pièce.

Après quoi, il tourna à l’angle et s’introduisit dans le couloir aseptisé. Au bout une porte massive bloquait le passage, porte gardée par deux genetechs de la classe de Spark. En effet QuanticRain n’avait que peu de genetechs sous ses ordres mais ils les avaient tous édifiés pour qu’ils possèdent tous un potentiel offensif conséquent. Ces genetechs avaient une structure quelque peu différente des genetech rencontrés jusqu’ici. Bien qu’ils soient sur deux jambes, leurs appendices supérieurs étaient des tentacules mécaniques au nombre de quatre. Leur revêtement ne semblait pas être métallique mais fait d’un matériau composite et transparent.

« - Halte, DimensionSwitcher ! QuanticRain ne vous a pas demandé ! » dit l’un des deux gardes.

« - Certes, cette salle est sous sa garde, mais elle n’est pas sa propriété ! Laissez-moi passer ! » répondit le prime.

Les yeux des deux gardes s’illuminèrent alors en orange. Immédiatement des plaques protectrices d’énergie orange apparurent sur leurs corps tels des hologrammes. Les deux genetech se postèrent devant la porte pour lui bloquer le passage.

« - Nul ne peut pénétrer dans cette pièce sans l’invitation de QuanticRain ! »

« - Vous pensez vraiment pouvoir m’en empêcher ? » répliqua DimensionSwitcher.

Les globes faciaux du prime s’obscurcirent. L’instant d’après le prime s’était fondu dans la matière noire.

« - Nous connaissons vos facultés mais nul n’échappe à l’énergie quantique ! »

Les deux gardes pointèrent de leurs tentacules un point bien particulier de l’espace avant qu’un éclair d’énergie orange ne le frappe. Réapparut dès lors DimensionSwitcher, à genoux.

______________________

Arène

Charles le chevalier se tenait droit comme un i rayonnant d’une assurance et d’une noblesse inégalable tandis que le zombie aux bras tranchants répandait son sang noir et visqueux sur le sable de l’arène. D’abord surpris par la vélocité et la sauvagerie de son adversaire, Charles avait réussi à reprendre le dessus grâce à sa maîtrise martiale. Bien qu’il soit particulièrement doué avec une épée à deux mains, Frédéric devinait que ce n’était pas tout ce dont il était capable, surtout à la vue du pendentif cristallin qui balançait autour de son cou.

Le cadavre du zombie fut évacué tandis que Charles revenait dans sa batterie, celle de BloodyShriek, celle où se trouvait Frédéric. La salle de téléportation émettant une puissante lumière, synonyme de téléportation, Frédéric se leva et vint jusqu’aux barreaux de sa cellule pour y voir passer le chevalier.

« - Beau combat, messire ! » lui adressa-t-il au passage.

Le chevalier tourna le visage vers lui et le remercia d’un signe de la tête.

Speaker annonça alors le combat suivant.

« - Place aux biogrammes 80 et 86 ! Le Yéti du monde 307 et Revenant ! »

Apparurent alors sur le sable deux créatures singulières. D’un côté, un gigantesque singe de trois mètres de haut au bas mot, au pelage blanc. De l’autre, ce qui était autrefois un être humain, dorénavant lourdement amélioré par de multiples prothèses bioniques.

_____________________

Couloirs

DimensionSwitch était à genoux face aux deux gardes lorsqu’il disparut complètement à la surprise des deux genetech. En fait ce qu’ils étaient en train de voir était une sorte d’hologramme particulièrement sophistiqué capable de berner les senseurs des Genetech. Le vrai DimensionSwitch avait enchaîné les déplacements entre deux dimensions et les téléportations afin de pénétrer dans la salle où se trouvait QuanticRain. A l’intérieur, il avait continué à se téléporter de multiples fois avant de se stabiliser face au prime. Cette manœuvre lui avait permis d’introduire Isaac qui n’avait dès lors plus bougé d’un iota.

« - Bonjour DimensionSwitcher ! Que veux-tu ? » lui adressa QuanticRain.

Le prime était encore plus étrange que ses subordonnés. Il possédait deux jambes mais une douzaine de bras. La première paire était insérée normalement pour un humanoïde. Un imposant gorgerin supportait deux autres paires de bras tandis que les trois dernières étaient implantées le long de sa colonne vertébrale. Tout son corps était transparent, laissant voir les nombreux mécanismes qui l’animaient. Sa tête, bien que transparente, ne semblait rien contenir.

« - M’entretenir avec toi, est-ce possible ? »

« - Je suis là, toi aussi. En toute logique, c’est possible ».

Les deux primes poursuivirent ainsi leur échange que l’on pourrait qualifier de dialogue de sourds. De son côté, Isaac contemplait passivement ce que renfermait cette pièce et qui en occupait la majeure partie. Une gigantesque machinerie dont l’aspect global était une colonne. En son centre résidait un titanesque orbe d’énergie qui semblait contenir un univers en condensé. Cet univers miniature semblait être aspiré très lentement vers le bas. Via des conduites, il était amené à des lentilles qui le convertissaient en rayons d’énergie. Ces faisceaux frappaient un cristal de taille modeste en forme de boule épineuse. Du cristal émanait une résonance qui semblait se propager à travers les fondements même de cette dimension. C’était lui qui perturbait les voyages dimensionnels et empêchait quiconque d’en partir sans le consentement de QuanticRain. A l’opposé du cristal, au-dessus du petit univers, était relié à la machinerie une créature vivante, membre d’une race alien … une race unique en son genre au sein de tout le multivers. Alors que l’espèce humaine était omniprésente au sein du multivers, présentant quelques variations infimes d’un univers à l’autre, cette espèce ne connaissait aucun équivalent dans un univers parallèle, comme si elle n’avait était qu’une impasse évolutive où la Nature ne s’était aventurée qu’une seule et unique fois parmi les milliards de possibilités. Cette race était celle des Liquaï … sensée être éteinte. Le spécimen présent était à coup sûr l’un des ultimes représentants, si ce n’est le dernier.
En soit les liquaï étaient des êtres magnifiques, aux courbes raffinées et mesurant près de trois mètres de haut. Grands mais minces avec de longs membres au même nombre qu’un être humain. Son derme était de nacre et ses yeux entièrement blancs. Ses membres inférieurs possédaient deux genoux alors que son visage ne possédait point de bouche. Sa longue chevelure était extraordinairement soyeuse et toute aussi blanche que ses yeux. Elle masquait l’expansion caudale qui prenait naissance à l’arrière de son crâne et se finissait en dard. A leur âge d’or, les liquaï n’utilisaient plus que très rarement cet appendice qu’ils jugeaient archaïque.
Aussi magnifiques fussent-ils autrefois, ce présent spécimen semblait soumis à une torture éternelle. Il faisait corps avec la machine. De nombreux implants semblaient prélevaient sans discontinue son énergie vitale pour alimenter la machine.

« - Est-ce que ton nouvel acolyte a eu le temps nécessaire pour observer le Nexus ? » dit soudainement QuanticRain, cassant complètement avec le rythme et le ton qu’il avait employé jusque-là dans la discussion inutile qu’il avait eue avec DimensionSwitcher.

________________________

A suivre dans le chapitre 179 : Planification

________________________

Note 1 : Voici l'illustration d'un personnage de Metal Gear Rising dont je me suis inspiré pour une partie du design de QuanticRain :
Inspiration partielle de Quantic Rain:
 

________________________

Note 2 : Les liquaï sont une race alien sur laquelle je travaille depuis de nombreuses années et que je comptais insérer tôt ou tard. Ce chapitre était parfait pour cela. Concernant son apparence, j'avais toujours eu dans l'idée des êtres raffinés et au design épuré. On pourrait presque les rapprocher des Deinones dans leur aspect féminin.
En tous cas, voici une œuvre d'un artiste de deviantart qui se rapproche énormément de l'idée que j'ai des liquaï :
Illustration approchante d'un Liquaï:
 

________________________

Note 3 : Bon anniversaire Shion Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» [Build] New Nexus One Android 2.2 [8.9.2010]
» Spoil Bleach chapitre 274
» [AIDE] installation d'.APK sur la carte sd du nexus one.
» Tuto pour rooter le nexus one.
» Bleach - Chapitre 322 BKT
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 178 - le Nexus :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 178 - le Nexus
Message le Lun 23 Déc - 15:21 par Shion
Je me disais bien que QuanticRain ne serait pas dupe longtemps XD

J'ai hâte d'en savoir plus sur les Liquaï ^^

Et merci pour la note 3 Wink
 

Chapitre 178 - le Nexus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 10 - un Monde d'Arènes-
Sauter vers: