Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 219 - le Geschwader

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

05102014
MessageChapitre 219 - le Geschwader

Terre 2663 – Mont Cleveland

Après le départ du groupe de Ponk, Joshua ne prit pas la peine de réparer la fenêtre brisée de sa cabane, ni même de l’obstruer. Que sa cabane devienne un frigo ou même que de la neige s’y engouffre n’était pas le centre d’intérêt actuel de Joshua. S’enfonçant dans la forêt, il prit la direction d’un sommet pour observer le groupe s’éloigner vers le Nord.

« - Où se dirigent-t-ils ? » demanda alors une voix.

« - Vers le  Geschwader » répondit Joshua sans même se retourner.

Il savait fort bien qui était l’homme qui venait de le rejoindre. Il portait un trench-coat rouge et avait les cheveux blancs. Il se nommait Xion mais semblait agir selon les volontés d’un maître qui n’était pas Lyon mais plutôt son associé. Une personne inconnue et certainement la même qui avait attaqué le Nouvel Eden. C’est tout ce qu’avait pu en déduire Joshua lors de leur première rencontre. Alors comme maintenant, ce Xion n’était pas venu seul. L’odeur des faunanthropes qui les encerclaient lui faisait vaguement penser aux faunanthropes du Pchela mais aucun d’entre eux ne portait une pareille odeur.

« - Maître sera ravi que tu ne te sois pas joint à eux ».

« - Tu en parles comme s’il était également le mien » répondit Joshua en fronçant les sourcils.

« - S’il ne l’était pas, alors pourquoi avoir obéis ? »

Joshua serra des dents.

« - Je n’ai jamais eu de maître et cela ne va pas commencer ».

« - Tu vas devoir apprendre alors ! » répondit Xion en souriant.

D’un mouvement vif, Joshua se retourna, prit la tête de Xion entre ses mains et lui brisa la nuque en un instant.

« - Vous croyez vraiment que j’ai obéi à votre maître ? Je suis simplement resté en arrière pour lever la menace que des nuisibles comme vous pèsent sur Ponk et son groupe ! RAMENEZ-VOUS !!! »

C’est alors qu’une dizaine de faunanthropes au physique d’insecte à la chitine métallique sortirent des fourrés et se jetèrent sur Joshua.
_____________

Au Nord du Mont Cleveland – une heure plus tard

Le groupe s’était acclimaté au froid canadien tant bien que mal. Les faunanthropes s’en était protégé sous d’épaisses fourrures tandis que Frédéric et Jeremiah maintenaient une certaine température pour les autres.
L’effort était moins intense que la première fois, d’une part car la température maintenue n’était pas aussi élevée que sur le Mont Cleveland et d’autre part car les bénéficiaires étaient moins nombreux également.

« - Je me posais une question … que ces faunanthropes s’habillent de fourrures … ça ne dérange personne ? » demanda Desmond.

« - Non, pourquoi ? » répondit Miles.

« - Je trouve que ça fait un peu cannibale dégénéré. Vous savez ceux qui se font des vêtements en peau humaine ».

Ne prenant pas la peine de parler discrètement, tous les faunanthropes le regardèrent de travers sous cette provocation manifeste.

« - Et si je te foutais mon poing dans ta gueule, tu trouverais que ça ferais comment ? » lui demanda hargneusement Graf.

« - Je trouverais que ton poing entouré de sang au beau milieu de cette neige immaculée ferait tache. Mais chacun ses goûts ! » rétorqua Desmond en manifestant ses griffes de plasma au bout des doigts de sa main droite.

« - Moi, ce que je me demande, c’est à quoi ressemble un démon brûlé » intervint Frédéric.

« - Je me le demande aussi ! On essaie, juste pour voir ? » dit alors Desmond en manifestant des griffes de plasma sur sa main gauche cette fois.

Mais il dissipa rapidement ses griffes en sentant une lame de glace se glisser sous son menton. L’intervention de Jeremiah avait de suite calmé le jeu. Il le fit reculer à l’arrière de la cloche qu’il maintenait en place. Puis Frédéric fit signe à Miles de se rapprocher ; ils poursuivirent à voix basse.

« - Ton pote commence à devenir ingérable ».

« - Ouais, je m’en rends compte. Il a l’air de mal supporter d’être en groupe ».

« - C’est ça ou alors il est en manque ! »

« - Tu crois qu’il se drogue ? » demanda Miles, interloqué.

« - Ouais, mais pas une drogue ordinaire. Pour lui, c’est la violence sa drogue ».

« - Mieux vaut faire accélérer les choses avant que ça ne dégénère alors » répondit Miles en avançant soudainement plus vite et sortant de la cloche.

« - Il est encore loin ce Wesh Vador ? » demanda-t-il à Ponk.

« - Geschwader » le reprit aimablement Élaphe.

« - Si tu veux ! Je me sens en forme, je peux tenter un transport ».

« - C’est bien aimable de ta part mais ce sera inutile, nous sommes presque arrivés. Et puis il serait mal vu d’apparaître au beau milieu d’entre eux sans en avoir été invité » répondit Ponk avec un sourire.

Face à eux se dressait une montagne imposante au sommet enneigé. Le Mont Robson était le sommet le plus élevé de la partie canadienne des Rocheuses.

« - Encore une montagne ? » fit Miles, lassé.

« - Ne t’inquiètes pas, nous n’allons pas l’escalader jusqu’à son sommet » le rassura Ponk.

« - Mais qu’est-ce que ce Geschwader ? » demanda Frédéric.

« - Comme la tribu de Ponk, le Geschwader est une enclave faunanthrope. Il est dirigé par Skifter. Bien que pacifique par nature, ils défendent farouchement leur domaine contre toute intrusion » lui répondit Élaphe.

« - C’est pourquoi nous allons patienter ici jusqu’à ce qu’ils nous invitent à les rejoindre » ajouta Ponk qui s’assit alors sur une bute.

« - Faudrait pas qu’ils sachent qu’on est là pour nous inviter ? » demanda Miles.

« - Je t’assure qu’ils le savent déjà » répondit Crest.

Alors que tous s’asseyaient de-ci de-là, des bruits de combat vinrent jusqu’à eux. Soudain un être ailé fendit l’air au-dessus de leur tête. Il s’agissait d’un faunanthrope corbeau. Il était pourchassé par trois individus que les faunanthropes de Ponk reconnurent de suite. Ils se relevèrent comme un seul homme.

« - Ils sont ici aussi ? » s’étonna Élaphe.

« - Tant mieux ! On va prendre notre revanche ici et maintenant ! » proclama Flock.

« - Ouais ? Et tu sais voler depuis quand ? » répliqua Graf.

Sans dire un mot, Jeremiah s’éleva dans les airs en un éclair. Il poursuivit les trois êtres insectoïdes chitineux, qui eux-mêmes pourchassaient le corbeau. Grâce à sa télékinésie, il les rattrapa sans difficulté. Ne l’ayant toujours pas repéré, Jeremiah se plaça au-dessus des trois assaillants et fondit sur l’un d’eux en matérialisant deux épées de glace. Il lui trancha les élytres en un instant. L’individu tomba lourdement au sol. Alors qu’il se relevait avec difficultés, il vit qu’il n’était pas seul. Flock se tenait devant lui, un grognement sortant de sa gueule. La seconde d’après, il se jetait sur lui.
En l’air, les deux autres agresseurs se séparèrent. L’un poursuivant toujours le corbeau tandis que le second fit volte-face pour affronter Jeremiah. Face à face, le vampire lâcha ses armes de glace qui tombèrent en contre-bas. Voyant là une opportunité, l’insecte fonça sur lui. Mais il n’eut pas franchi deux mètres qu’il se cogna contre un mur invisible, un mur d’énergie télékinésique. Comprenant rapidement à quoi il avait à faire, le clone de Xion déploya ses lames brachiales et déchira le mur télékinésique. Cela ne surprit pas le vampire qui n’avait pas érigé un puissant mur. Alors que Xion le menaçait de le trancher de ses lames, le vampire esquiva d’un rapide mouvement boosté par sa télékinésie. Il se positionna juste à côté de lui et immobilisa son bras droit d’une main. Le contact glacial du vampire gela en un instant le membre de l’assaillant. Hurlant de douleur, il se reprit rapidement et tenta de trancher le poignet de Jeremiah mais en vain. Le vampire était bien trop rapide pour lui. Ce dernier sortit son épée et lui trancha la tête en un mouvement aussi élégant que fulgurant. Le clone tomba au sol où sa tête et le haut de son corps se brisèrent en mille morceaux.

Après quoi, il redescendit et rejoignit son groupe. Dans la minute qui suivit, Flock les rejoignit également avec la tête du clone qu’il avait achevé. Mais contrairement à Jeremiah, il n’était pas rentré indemne. Une estafilade superficielle parcourait son buste en diagonale. Il ne s’en inquiétait nullement.

« - C’est eux qui vous ont attaqués ? » demanda Frédéric.

« - Ils étaient bien plus nombreux mais ouais, c’étaient bien eux ! » répliqua le boxer.

Entre le moment où il l’avait décapité et le moment où il avait rejoint son groupe, la tête avait repris apparence humaine, celle d’un jeune homme aux cheveux  blancs. C’est alors que Miles le reconnut.

« - Putain ! Il était avec nous dans la dimension des Genetech ! » s’esclaffa-t-il.

« - Tu es sûr que c’est lui ? » lui demanda Frédéric.

« - Ouais, il était dans la même batterie que moi. C’était un enfoiré. Quand on a libéré tout le monde, il n’a pas voulu se joindre à nous ».

« - Je confirme, je me souviens de lui maintenant » ajouta Jeremiah.

C’est alors que le cadavre d’un autre clone vint s’écraser à côté du groupe. Tous levèrent la tête et virent le faunanthrope corbeau faisant un vol stationnaire. Après quelques secondes, le volatile s’envola et disparut.

« - Que fais-t-on ? » demanda Frédéric.

« - On attend » répondit Ponk en se rasseyant.

Plusieurs heures passèrent et ce ne fut qu’au coucher du soleil que le corbeau réapparut devant eux.

« - Skifter vous attend ! » dit-il simplement.

Le groupe se leva et se mit alors à escalader le Mont Robson jusqu’à atteindre les trois quart de la hauteur et l’embouchure d’une grotte où les attendait le corbeau. Ce dernier attendit patiemment que tous arrivent à la grotte avant d’ouvrir la marche jusqu’au cœur du Geschwader. La grotte était gigantesque et ses parois étaient creusées d’innombrables trous qui étaient autant de grottes annexes. Cette multitude faisait ressembler le Geschwader à une ruche, similitude que les faunanthropes d’ici réfutaient avec ardeur. A chaque embouchure de ces grottes se tenaient un à deux faunanthropes oiseaux d’espèces diverses. Au beau milieu de la grotte principale se tenait leur leader, ou plutôt leur chef, voire leur général. Skifter était un faunanthrope faucon. En voyant son apparence et son maintien, Frédéric trouvait qu’il ressemblait au dieu Horus. Même s’il possédait assurément un spende, il n’était pas la divinité en question.

« - Bonjour Skifter ! »

« - Ponk ! »

« - Je constate malheureusement que vous avez été attaqués ».

« - Cela crève les yeux ! »

En effet, le Geschwader était en désordre et certains de ses membres portaient les séquelles d’une rude bataille.

« - Nous-même avons été les victimes d’une attaque, perpétrée par ces mêmes créatures accompagnées d’un machtlos doté d’un spende ».

Frédéric tiqua lorsque Ponk utilisa le terme de machtlos. Élaphe lui avait expliqué que le terme était péjoratif et Ponk s’était avéré respectueux à chaque fois qu’il avait conversé avec lui. Est-ce que la défaite qu’il avait subie, lui et les siens, l’avait rendu amère ou était-ce autre chose. La réponse ne se fit pas attendre en voyant la réaction physique de Skifter. Ses plumes s’hérissèrent légèrement sur le dessus de son crâne, signe qu’il était énervé.

« - Tu dis que l’attaque que nous avons subie provient d’un machtlos ? » demanda-t-il sur un ton qui masquait mal cet énervement.

« - Il semblerait effectivement qu’une nouvelle faction ait fait son apparition. Cet humain, dont on ne sait rien, commande une escadrille de créatures insectoïdes clonées. Il nous a attaqués et a dérobé la Pomme de Vie. Tout ce que nous savons c’est qu’il se rend maintenant vers Pompéi ».

« - Lyon ! » dit alors Skifter avec un air mauvais.

« - Tout le laisse à croire, oui ! C’est pourquoi nous nous sommes permis de pénétrer votre territoire pour vous demander de vous joindre à nous. Il est temps de neutraliser Lyon et sa horde ».

Alors que les paroles de Ponk auraient provoqué un brouhaha dans sa propre tribu, nul dans le Geschwader n’émit un seul son tandis que Skifter réfléchissait.

« - Il me semble évident, tactiquement parlant, que tu vas rallier un maximum de nations pour attaquer la horde. Qui as-tu déjà contacté ? » demanda finalement Skifter.

« - Le Geschwader est la première nation que nous venons voir » répondit Ponk.

Sans le laisser paraître, Frédéric sourit en son for intérieur. Littéralement, ce que Ponk venait de déclarer était vrai et il avait bien choisi ses mots pour ne pas avouer qu’ils avaient été d’abord voir Joshua. Le stratagème sembla fonctionner puisque l’orgueil de Skifter en fut flatté, comme le laissait supposer le sourire satisfait qu’il affichait. De son point de vue, Ponk reconnaissait que le Geschwader était une nation primordiale puisqu’il venait leur demander de l’aide en premier.

« - Il est certain que le Geschwader ne peut laisser cette attaque impunie. Mais poursuivre un pantin pour finalement découvrir que c’est Lyon qui tire les ficelles serait voué à l’échec si nous agissions seuls. Tobe vous accompagnera durant votre périple et nous tiendra informés de l’avancement de vos démarches ainsi que du moment où vous déciderez d’attaquer la Horde. A ce moment, soyez sûrs que le Geschwader sera au-dessus de vous, dans les airs, combattant aussi ardemment que vous pour faire chuter Lyon ».

« - Je te remercie Skifter ! A dans bientôt donc ! »

« - Puissent les vents vous être favorables ! » s’avança le faucon pour serrer l’avant-bras de Ponk contre le sien.

Le groupe sortit ensuite du Geschwader et descendit le Mont Robson en compagnie d’un nouveau compagnon de route, Tobe, un faunanthrope pigeon.
_____________

Note 1 : "Geschwader" signifie "Escadron" en allemand.
_____________

Note 2 : "Skifter" signifie "Faucon" en albanais.
_____________

Note 3 : "Tobe" provient de "Taube" qui signifie "Pigeon" en allemand.
Illustration :

_____________

Note 4 : Illustration du Faunanthrope Corbeau

_____________

Note 5 : Illustrations de Faunanthropes possibles du Geschwader

_____________

Note 6 : le Mont Robson

_____________

A suivre dans le chapitre 220 : Escales !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 219 - le Geschwader :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 219 - le Geschwader
Message le Dim 5 Oct - 22:12 par Shion
J'ai comme l'impression que l'attitude de Desmons aura des conséquences pour le moins désagréables pour le groupe

J'étais certain qu'on reverrai Joshua, comme je te l'ai dit, mais pas de cette façon cependant. Par contre, j'ai du mal à croire en sa survie à long terme, pour le coup...
 

Chapitre 219 - le Geschwader

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 14 - un Monde de Faunanthropes-
Sauter vers: