Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 239 - Pompéi, part 13 : Décombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

22022015
MessageChapitre 239 - Pompéi, part 13 : Décombres

Terre 2663 – Palais de Lyon

Réactifs, les deux hommes contrèrent l’attaque de Lyon conjointement. Jeremiah lui opposa sa télékinésie à une rare intensité tandis que Frédéric produisait une colonne de feu d’un blanc éblouissant. Alors que les deux camps exerçaient une force équivalente, la pleine lune apparut dans le ciel de cendres, comme si sa lumière dissipait le sinistre voile. Son éclat se réverbéra sur la Larme de Dana qui se mit dès lors à briller. En conséquence, Frédéric sembla regagner toute sa vitalité un bref instant. Un instant qui dura juste le temps nécessaire pour permettre à Frédéric de repousser l'énergie du chaos de Lyon et atteindre la Pomme de Vie de ses flammes blanches. La Pomme réagit à cette exposition de façon étrange. Au lieu de répliquer à l'agression comme elle l'avait fait face à Ponk, elle cessa de fonctionner un court instant, exposant Lyon aux flammes de Frédéric. Le tyran voyait son règne avorter ici et maintenant tandis que les flammes gagnaient son pelage obscur, lui infligeant une douleur indicible. Néanmoins son supplice fut de courte durée lorsque l'artefact provoqua une telle décharge d'énergie que tous furent repoussés brutalement loin de lui. Ceux qui étaient les plus proches, Lyon, Frédéric et Jeremiah furent les plus affectés par la détonation et éjectés jusqu'aux murs. Sous le choc un pan du plafond s’effondra sur Lyon et le laissa pour mort.

Alors que les deux amis se relevaient, après avoir heurté les murs, ils virent que la détonation avait suffisamment secoué ceux qui étaient évanouis pour les réveiller. C'est ainsi que Cochran, Stephen et Sandora se relevèrent parmi les décombres de ce qui avait été autrefois le majestueux palais de Lyon. Alors que Cochran et Stephen étaient quelque peu désorientés par cette scène apocalyptique, Sandora semblait être perturbée par une toute autre chose.

« - Ro ... Rodan ? » fit-elle en voyant l’apparence de Frédéric.

Ce dernier n’étant plus embrasé et venant tout juste de revenir à elle, il était normal qu’elle le prenne un court instant pour son défunt ami. Frédéric la regarda, soulagé qu’elle ne semblait pas être grièvement blessé.

« - Non, c’est juste moi » dit-il en ôtant sans difficulté la Larme de Dana de sa poitrine.

Son pelage reprit sa teinte noire habituelle en une poignée de secondes. L’instant d’après, il comprit la terrible erreur qu’il venait de commettre. Sans la gemme, toute la fatigue qu’il avait accumulée vint l’accabler comme un coup de massue. Il reprit sa forme humaine et tomba à genoux avant de devoir s’appuyer également sur ses mains tellement il était éreinté. Durant sa chute, il laissa échapper la fameuse gemme.

« - FRÉDÉRIC !!! » s’écria Sandora en se précipitant vers lui.

Tendant la main avec difficulté vers la Larme de Dana, Frédéric eut la stupeur de la voir s’éloigner brutalement de lui comme s’il fut agi d’une feuille balayée par le vent. A n’en pas douter, il s’agissait là d’une poussée télékinésique. Se doutant que ce n’était pas du fait de Jeremiah, Frédéric tourna lentement la tête pour découvrir qui était l’auteur de cette action.

« - Voyons, Monsieur Vaubois ! Vous n’avez nul besoin de cette babiole. Vous possédez bien assez d’atouts pour ne pas vous convertir à cette vulgaire mode du bling bling ».

Bien qu’il ne le reconnusse pas immédiatement à cause de son accoutrement, sa voix trahissait son identité ; il s’agissait d’Haakon. Se tenant sur le seuil de la porte que Frédéric, Sandora, Cochran, Stephen, Isaac ou encore Bill et Joshua avaient empruntée, Haakon se présentait à eux vêtu d’un exosquelette renforcé auquel il était relié par un maillage de fibres rouges, elles-mêmes semblant s’enfoncer dans son dos.

« - C’est toi qui me parle de babiole, Zolotarev ? » répondit Frédéric.

« - Ponk n’était pas supposé l’avoir tué ? » intervint Cochran.

Zolotarev jeta un regard mauvais à celui qui venait d’intervenir sans y avoir été invité.

« - Admettre ses fautes est une qualité qui nous fait avancer. Pour ma part, je reconnais fort aisément les miennes et j’avoue avoir sous-estimé le primate. Sans cette armure curative, je ne pourrais me mouvoir comme bon me semble et sans mes serviteurs pour me la fixer, je serais sûrement mort à l’heure qu’il est ».

« - Pourquoi ne pas te replier sur ton petit monde aride et panser tes plaies, alors ? » lui lança Frédéric.

« - Ma venue en ce monde n’avait pas pour but ultime d’assouvir les soifs de conquêtes d’un matou qui se prenait pour un homme ! » dit-il tout en cherchant manifestement quelque chose du regard.

Sans le laisser apparaître, ses yeux trouvèrent enfin l’objet de sa venue en ce palais. Il se mit alors à avancer ... de façon quelque peu grotesque. Ses mouvements étaient saccadés et quelque peu exagérés par l’exosquelette mécanique. L’ayant reconnu, Bill confia Flock à Joshua et se jeta sur Haakon sans crier gare. Mais le colosse s’arrêta à deux mètres de sa cible, portant ses mains à sa gorge comme s’il était étranglé.

« - Je déteste être sous-estimé ! Suite à mes récentes déconvenues, je pourrais me laisser à croire que cela est un atout pour celui qui l’est ... Mais je ne suis pas de ce genre d’hommes là. Ces hommes, ou ces bêtes, qui jouent sur leurs faiblesses apparentes pour prendre leur adversaire en traître. Donc, ne vous méprenez pas sur mon apparence. Même si mon corps me trahit pour le moment, mon esprit est intact ! » déclara Haakon tout en poursuivant sa marche à travers la pièce.

C’est alors que Bill se déraidit et reprit une respiration normale ... à la surprise de Zolotarev.

« - J’en prends bonne note ! » dit alors Jeremiah qui venait de rompre l’influence télékinésique du nouveau venu.

La surprise passée, Haakon se mit à sourire et poursuivit sa marche.

« - Que viens-tu faire ici ? » lui lança alors Frédéric.

Haakon s’immobilisa alors près d’un gros tas de gravats à l’opposé de la salle de là où se trouvaient Frédéric et Jeremiah. C’était là où la Pomme de Vie s’était arrêté de rouler une fois tombée au sol. Pas le moins du monde naïfs, Frédéric et Jeremiah s’étaient douté depuis l’arrivée d’Haakon dans la salle qu’il était venu pour l’artefact. Vigilant, le vampire exerça une puissante poussée télékinésique sur la pomme pour la soustraire à Haakon comme il l’avait fait à Frédéric avec la Larme de Dana.
Mais Haakon Zolotarev n’était pas né de la dernière pluie. Il s’attendait à ce que l’on tente de lui retourner la politesse. C’est ainsi que l’artefact ne bougea pas d’un centimètre de l’endroit où elle se trouvait. Haakon se retourna alors vers Jeremiah et le fixa droit dans les yeux. Un affrontement de volonté venait de débuter.

Aussi concentrés qu’ils l’étaient l’un sur l’autre, ils en vinrent à oublier qu’une tierce personne la désirait également. Une personne dont aucun ne s’était assuré de la mort effective. Pure coïncidence ou volonté du destin, les débris de la pièce avaient orienté les roulades de la pomme jusqu’aux gravats sous lesquels se tenait Lyon. Il se rappela à l’assistance en brandissant sa patte griffue hors des gravats et en reprenant possession de l’artefact.

« - ELLE EST A MOI !!!! » hurla-t-il en se relevant de sous les décombres brutalement.

Exerçant une légère poussée télékinésique sur l’ensemble de son corps, Haakon démontra qu’il pouvait toujours se mouvoir avec une certaine aisance en s’écartant de trois mètres de Lyon. Ce dernier faisait preuve d’une extraordinaire résistance après toutes les injures qu’il avait reçues. Son apparence renforçait de façon phénoménale cet aspect. De sa main gauche à son épaule gauche, tout son bras était enflammé de flammes blanches. Il brandit alors la Pomme de Vie droit sur Zolotarev mais rien ne se produisit ; le lien qui l’unissait à l’artefact avait été rompu.

« - Le matou n’est donc pas encore mort ? Il est donc fortuit que je vous ai fait don d’un présent tout particulier ... PEDICA » dit Haakon en souriant.

Un mécanisme dissimulé dans le brassard qu’il lui avait donné réagit alors à la voix de Zolotarev et enfonça une multitude de pointes dans le bras de Lyon. Plusieurs d’entre elles, non contentes d’infliger une terrible douleur, touchèrent des centres nerveux, décuplant d’autant plus la douleur. Lyon hurla tout en lâchant l’artefact. Immédiatement, il fut récupéré par la télékinésie d’Haakon qui l’amena à sa main. Il se retourna alors vers Frédéric et les autres et brandit la Pomme de Vie à son tour. Mais encore une fois, l’artefact ne réagit pas.
Zolotarev observa alors la pomme avec circonspection.

« - Hmmm ! C’est fâcheux ! Semble-t-il qu’il me faille reporter la première démonstration de la maîtrise de cette relique à une autre occasion. Sur ce, je vais donc vous laisser ! »

Alors qu’il allait s’envoler et passer par l’ouverture béante du toit, il s’immobilisa. Jeremiah exerçait sur lui une poussée télékinésique pour l’empêcher de partir.

« - Tu ne ... partiras pas ... avec l’artefact ! » lui dit-il péniblement.

Bien que des veines apparaissaient sur le visage d’Haakon, signe qu’il forçait énormément, ce dernier se mit à sourire. De son côté, le vampire vit des veines apparaître également sur son visage. Tous deux s’affrontaient à des niveaux phénoménaux sur le plan télékinésique mais ni l’un ni l’autre ne semblait prendre le dessus. C’est alors qu’une troisième force vint s’immiscer dans ce dangereux équilibre. Sandora poussa un cri extrêmement perçant en direction d’Haakon. Lui faisant saigner des oreilles, l’attaque sonique le déconcentra, ce qui permit au vampire de prendre le dessus et de l’envoyer heurter un des derniers murs encore debout tout en lâchant la pomme. Malheureusement, ce fut son exosquelette qui encaissa le choc.
Se relevant, il prit Jeremiah par surprise et le repoussa d’une poussée télékinésique inouïe qui le fit saigner du nez. Le vampire fut envoyé se fracasser plusieurs os contre un pilier avant de retomber au sol, inerte.

« - JEREMIAH !! » cria Frédéric.

« - Maudite sorcière ! Tu vas me payer d’avoir gâché un si bel affrontement ! »

Entendant Haakon menacer son aimée, Frédéric se retourna, puisa dans les ultimes ressources qu’il lui restait, et s’interposa en un éclair entre Sandora et l’impact télékinésique que lui destinait leur adversaire. Encore debout, Frédéric releva la tête vers Haakon et se mit à sourire. Il bluffait, il faisait croire à Haakon qu’il lui restait encore assez d’énergie pour l’affronter. Bien qu’il se doutait que Zolotarev le savait, Frédéric resta debout, protégeant Sandora de son corps.

« - Restez donc comme ça ! Ainsi personne ne peut plus m’empêcher de récupérer mon dû ! »

Alors qu’il commençait à soulever la Pomme de Vie par télékinésie, des rubans noirs d’aspect métalliques vinrent s’enrouler autour d’elle, la soustrayant à Haakon.

« - NON ! MAUDITES MACHINES ! C’est bien évidemment le moment que vous choisissez pour vous dévoiler, lâches que vous êtes ! »

« - Lâches ? Non, cela est incorrect ! Opportuns est le terme qui convient le mieux au moment défini par nos calculs ! » lui répondit une voix synthétique.

Tous se tournèrent alors vers l’entité à qui appartenait cette voix. En fait, ils étaient deux, deux machines que Frédéric et consorts connaissaient bien : les Genetech. Mais pas n’importe lesquels. Celui qui avait parlé n’était autre que DimensionSwitcher et le second ressemblait plus à une momie d’apparence humaine, enserré qu’il était de bandes noires métalliques.

« - Thilen ? » dit alors Sandora, pétrifiée par cette vision.

En effet, elle l’avait vu mourir dans la dimension 45026. La façon dont il était mort, la tête transpercée par Oï Pesnl avant d’être pulvérisée par Raylan Marshall lorsque PuppetMaster avait manipulé son corps sans vie, ne laissait aucune doute sur son statut. Pourtant, il se tenait devant eux, avec une nouvelle tête, une tête entièrement mécanique et grossière ressemblant à s’y méprendre aux Genetech de basse classe qu’ils avaient rencontrés sous l’arène.

« - Cet artefact est mien ! » dit alors Haakon.

L’instant d’après, il parvenait à arracher la Pomme de Vie de force via sa télékinésie des bandes de Thilen. Ce dernier réagit promptement en projetant des myriades de bandes acérées à l’encontre d’Haakon. Mais le télékinésiste parvint à s’en protéger derrière un bouclier de force. Cette parade ne fit pas long feu lorsque DimensionSwitcher conjugua ses capacités à celles de Thilen. Les bandes du cyborg disparurent dans une faille dimensionnelle pour réapparaître derrière le bouclier de Zolotarev et lacérer nombre des fibres rouges qui lui permettaient de manipuler son exosquelette par la pensée. Haakon se retrouva dans une posture inconfortable, chancelant et devant s’appuyer d’une main sur le sol, tout en lâchant le tant convoité artefact.

« - Vous n’êtes pas en mesure de nous affronter ici et maintenant » déclara DimensionSwitcher à l’attention d’Haakon.

Mais cela semblait s’appliquer également aux autres individus présents dans la pièce.

« - Soyez sûrs que je ne laisserais pas cette déconvenue impunie ! » rétorqua Zolotarev avant de s’élever dans les airs à travers le toit et de disparaître.

Après le départ d’Haakon, Thilen s’avança d’un pas déterminé en direction de la pomme qui avait roulé parmi les décombres. Mais il ne fit pas la moitié de son chemin que la pomme disparut dans les griffes de Joshua. L’ours avait déposé Flock à terre et était bien décidé à protéger l’artefact contre ces machines. Rapidement, Bill et Élaphe s’approchèrent et se tinrent à ses côtés, prêts à en découdre face à la machine momie. Celle-ci ne se fit pas attendre et projeta ses bandes acérées à foison, lacérant les trois faunanthropes qui ne parvenaient pas à esquiver toutes les attaques. Rapidement, ils ne purent en éviter aucune et ils semblèrent danser tels des pantins désarticulés sous les attaques de Thilen. Parmi les trois faunanthropes, seul Élaphe avait encore la force de se tenir debout. Il était celui des trois qui avait reçu le moins de blessures dû à son agilité certaine. Néanmoins son sang coulait sur son pelage des différentes coupures. Derrière lui, Joshua et Bill étaient à terre, gisant sur le dos mais toujours conscients. Les tendons fléchisseurs de sa main tranchés, Joshua n’avait plus la capacité de retenir la Pomme de Vie qui roula alors sur le sol entre Élaphe et Thilen.

« - N’y pense ... même pas ! » lança alors Élaphe.

Mais Thilen ne répondit pas et laissa un silence planer. Finalement, ce fut Élaphe qui le rompit en criant tout en s’élançant sur la momie, prêt à le frapper de son bô. Réactif, son adversaire le lacéra à de multiples reprises sur tout le corps, le laissant à terre.
Voyant son ami répandre ainsi son sang par terre, cela donna à Frédéric un sursaut d’énergie. Il s’élança sur Thilen en criant le nom du cerf. Avant même de lui arriver dessus, Frédéric lui lança une boule de feu. Mais Thilen fit un rapide bond en arrière et esquiva l’attaque. L’instant d’après Frédéric posait le pied là où la momie se tenait il y a encore une seconde.

« - Cela suffit ! » proclama alors DimensionSwitcher.

Frédéric eut tout juste le temps de tourner la tête vers le prime qu’il vit un flash d’énergie être émis du robot. Avant qu’il ne comprenne qu’il l’attaquait, une surpuissante balle de foudre l’enveloppa, l’électrocutant durant une poignée de secondes avant de retomber au sol, à genoux, le corps entier dégageant une légère fumée.
Complètement vidé, Frédéric savait qu’il ne devait pas se laisser choir. Il ne pouvait se permettre ce luxe tant que ses amis ne les auraient pas rejoints pour prendre la relève. Ainsi, sous un effort inhumain, il se releva et fit face au prime sans même se demander comment il l’avait attaqué.

« - Remarquable ! » déclara DimensionSwitcher.

Frédéric le regarda, les yeux remplis d’incompréhension.

« - Je déduis de ton expression faciale que tu ne comprends pas de quoi je parle. Vois-tu, depuis votre départ, beaucoup de choses ont changé parmi les Genetech. Notre mode d’évolution a ... évolué. Nous n’attendons plus qu’une nouvelle génération nous surpasse, nous nous surpassons nous-mêmes en absorbant les composants d’autres Genetech ».

« - Ouais, vous êtes devenus ... des cannibales en somme. Tu parles d’une évolution ! » répondit Frédéric.

« - Je constate que je perds encore une fois mon temps à dialoguer avec un biogramme. Thilen ! Ramasse l’artefact ! Il est temps de partir ! »

« - Sur ce dernier point, je suis tout à fait d’accord ! » rétorqua Sandora avant de pousser un terrible hurlement à l’encontre de la momie.

Les lentilles optiques incluses dans ses organes de vision furent les premières à éclater ... juste avant que ses récepteurs audio n’explosent saturés par la puissance des décibels. Trop nombreux furent les autres composants internes de Thilen endommagés pour être énumérés. Après la démonstration de force de Sandora, la momie n’était rien de plus qu’un pantin qui ne savait plus où aller jusqu’à ce qu’une masse sombre et imposante ne lui tombe dessus et ne le réduise en bouillie. Miles était arrivé.

« - C’était donc toi mon passager clandestin ? J’aurais dû m’en douter ! » dit-il en reconnaissant DimensionSwitcher.
_____________

A suivre dans le chapitre 240 - Au delà de Pompéi.
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Musique dans Twilight chapitre 4 breaking dawn part 1
» La Part du Chapitre (Uriel Ventris Tome 6)
» Spoil Bleach chapitre 274
» [Blu-Ray] Vendredi 13 - Chapitre 3 : Meurtres en 3D (Import US)
» Vendredi 13 part 8: L'ultime retour
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 239 - Pompéi, part 13 : Décombres :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 239 - Pompéi, part 13 : Décombres
Message le Lun 23 Fév 2015 - 22:04 par Shion
Décidemment, de plus en plus de monde désire cet artéfact... A croire que nos héros ne parviendront jamais à la récupérer.

Miles a le sens du timing ^^
 

Chapitre 239 - Pompéi, part 13 : Décombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 14 - un Monde de Faunanthropes-
Sauter vers: