Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 240 - Au delà de Pompéi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

01032015
MessageChapitre 240 - Au delà de Pompéi

Terre 2663 – Palais de Lyon

Miles et DimensionSwitcher s’observaient en silence, parfaitement immobiles, attendant chacun que l’autre bouge le premier. Ce fut le genetech prime qui le fit.

« - Les sens de ton hôte étaient extrêmement développés pour m’avoir senti dans la matière noire à ce moment-là. Ceci dit, j’ai pris des contre-mesures pour contrer ce paramètre inattendu ».

« - Je me demande bien ce que c’était ... » dit Miles en se fondant dans la matière noire.

« - Prendre le large peut-être ? » continua-t-il en se rematérialisant juste à côté du robot.

Après cette petite démonstration, il reprit sa place initiale, juste sur le cadavre de Thilen.

« - Avant de continuer, y a une question que je me pose ... C’est qui le matou ? » en pointant du doigt Lyon.

« - C’est Lyon » lui répondit Frédéric.

« - On dirait qu’il t’as mis dans un sale état ! »

« - Il n’a pas été le seul ».

Soudain, la main de DimensionSwitcher apparut au-dessus de la Pomme de Vie. Immédiatement, celle de Miles l’arrêta par le poignet pour l’en empêcher.

« - Ouais, je me doute qu’il n’a pas été le seul » répondit alors Miles.

« - Si tu veux la pomme, va falloir me passer sur le corps ! » adressa-t-il à la machine.

« - Cette expression humaine me fascine. Il n’est souvent pas nécessaire d’en arriver là pour obtenir tout de même ce que l’on souhaite ... mais il est évident que ton intégrité physique va en pâtir de te dresser contre moi » répondit le prime.

S’ensuivit alors un ballet mortel où seules des parties des corps des deux adversaires apparaissaient subrepticement à des endroits de la salle complètement incongrues. Dans l’optique de cet affrontement, DimensionSwitcher ne voulait pas utiliser la même tactique qu’il avait employée contre QuanticRain, à savoir le déversement dans cette pièce d’une parcelle d’une dimension constituée que de pure énergie. Ses calculs de probabilités lui prédisaient l’endommagement de l’artefact qu’il était venu chercher. Ainsi, le combat l’opposant à Miles n’allait se résumer qu’à une démonstration de tactique lors de leurs déplacements spatiaux partiels. En cela, DimensionSwitcher avait un net avantage sur Miles. Rapidement, il parvint à totalement le contrer et l’immobiliser, et ce aux quatre coins de la pièce.

« - Il est rare que je partage cette faculté avec un organique que j’apprécie. Pour cette raison, je vais simplement t’enfermer dans la matière noire le temps que j’en finisse dans cette dimension ».

« - Ah ! ... Ha ha ! Ha ha ha ! » Parce que tu crois avoir gagné notre combat ? » lui demanda Miles.

Sa question sembla perturber quelque peu les processus logiques du Genetech. Il était évident que le prime avait le dessus sur son adversaire et pourtant il ne semblait pas s’en rendre compte. N’était-ce qu’une énième provocation ou y avait-il encore un paramètre qui lui échappait ? La réponse ne tarda pas à lui être révélée lorsque les yeux de Miles s’illuminèrent. L’instant d’après, le corps de DimensionSwitcher était parcouru de milliers de volts. L’électrocution dura plusieurs secondes avant que Miles ne se vide complètement de toute la charge électrique qu’il avait emmagasinée face à Vile. Une fois fait, le prime le lâcha, et se rematérialisa entièrement, le corps fumant de toutes parts.

« - A vrai dire, je le savais que c’était toi qui nous avait suivis. C’est pour ça que je me suis amusé avec l’autre renard ».

Posant la première fois les genoux à terre de son existence, DimensionSwitcher fulminait. les lumières de son corps prirent une teinte azur. En réponse, un portail s’ouvrit au-dessus de lui et déversa un flot d’énergie turquoise incommensurable sur Miles. L’homme sembla submergé par l’énergie avant d’être complètement consumé. Jugeant qu’il avait déversé suffisamment d’énergie, DimensionSwitcher referma le portail.

« - Vais-je pouvoir emporter l’artefact ou faut-il que je me débarrasse d’un autre biogramme ? » demanda le prime en se relevant lentement.

« - On n’a pas fini du con ! » répliqua Miles derrière lui.

Le temps que le prime tourne la tête vers lui, Miles déversa sur lui le peu d’énergie émeraude qu’il avait emmagasinée grâce à la capacité de Noc. Pris au dépourvu, DimensionSwitcher ne put totalement éviter le flot d’énergie avant de se fondre dans la matière noire. Il réapparut l’instant d’après à l’autre bout de la pièce en bien piteux état. De la partie gauche de sa mandibule à sa hanche gauche, il ne restait plus de cette partie du corps que l’équivalent de son squelette parcouru de quelques fils électriques épars. Le prime sembla observer incrédule Miles avant de se fondre une nouvelle fois dans la matière noire et ne plus réapparaître.
Tous dans la salle restèrent immobiles durant plusieurs secondes.

« - On a gagné ? » demanda soudainement Miles.

« - On dirait bien » répondit Frédéric en souriant avec peine.

Miles avança alors jusqu’à la Pomme de Vie et s’arrêta une fois à ses pieds. Il l’observa sans se pencher durant quelques secondes tandis que tous dans la pièce se relevaient péniblement.

« - On en aura chier pour cette babiole ! » dit-il avant de se pencher et de la saisir d’une main comme on ramasserait négligemment un vulgaire fruit.

Pour la première fois depuis que les flammes blanches de Frédéric l’eurent léchée, la pomme réagit. L’artefact se mit à clignoter tandis que Miles se mit à entendre une voix.

« - Lancement de l’interface P.O.M.E., veuillez patienter ! »

« - Vous avez entendu ça ? » demanda Miles.

« - Quoi donc ? » demanda Stephen.

« - La voix ! Celle qui vient de demander d’attendre pendant le lancement de la Pomme ! »

« - Nous n’avons rien entendu, Miles » lui assura Frédéric.

« - Malgré la considération des habitants de cette Terre, ce n’est pas un objet magique, c’est un artefact d’une ancienne civilisation. Il doit sûrement s’adresser à toi via des ondes électromagnétiques cérébrales thêta. Seul celui qui la tient doit pouvoir l’entendre » intervint alors Cochran.

« - Vos théories sont exactes ; je détecte une émission de courte portée d’ondes thêta en direction du cerveau de Miles » confirma Isaac qui réapparut alors à la vue de tous.

« - Okay ! Bon ! Qui la veut avant que cette saleté ne me grille le cerveau ? »

« - Initialisation achevée ! Merci de votre patience. Vous allez bientôt bénéficier du Protocole d’Optimisation Matricielle Évolutif. Recherche de profil compatible ».

« - Non mais ta gueule, quoi ! » lança Miles à la pomme.

Il tenta alors de la lâcher mais en vain. La pomme semblait fixée à sa main.

« - BORDEL DE MERDE ! J’ARRIVE PAS A LA LÂCHER ! »

Frédéric s’avança alors vers son ami et l’enjoint de se calmer.

« - Que vient-elle de te dire ? » lui demanda Cochran.

« - J’ai rien compris à son charabia. Apparemment je vais "bénéficier" d’un protocole à la mords-moi-le-noeud ».

« - Je crois qu’on va devoir attendre qu’elle ait fini de faire ce qu’elle a à faire » dit alors Cochran.

« - Tu plaisantes, là ? J’ai pas envie de ressembler un animal, moi ! »

« - Profil Humain détecté ! Erreur ! Profil non endémique ! Profil non compatible ! »

« - Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda Frédéric en voyant le sourire de Miles sur son visage.

« - Elle vient de me dire que mon profil n’est pas compatible, je ne vais pas avoir une fourrure façon peluche ! » répondit Miles béat.

« - Nouvelle recherche ! »

Le sourire de Miles s’effaça.

« - Elle fait une nouvelle recherche. Ça veut dire quoi ? »

Cochran et Frédéric se regardèrent interloqués.

« - Profil Démon détecté ! Mappage ! Filiation Nergal trouvée ! Profil non compatible ! Nouvelle recherche ! »

« - Je crois qu’elle a détecté la présence de Nocturne » déclara alors Miles.

« - Qui c’est ce Nocturne ? » demanda Cochran.

« - Son démon intérieur. C’est une longue histoire ! » répliqua Frédéric.

« - Est-il compatible ? » demanda Stephen.

« - Non, elle lance une nouvelle recherche ».

« - Multiples essences détectées !
Restauration échantillon 1 ! Analyse !
Profil Démon détecté ! Mappage ! Filiation Nergal trouvée ! Profil non compatible !
Restauration échantillon 2 ! Analyse !
Profil Démon détecté ! Mappage ! Filiation Nergal trouvée ! Profil non compatible !
Restauration échantillon 3 ! Analyse !
Profil Démon détecté ! Mappage ! ... Filiation impossible ! Démon mineur ! Profil non compatible ! »

..oO(Débarrasse-toi de cet objet ! VITE ! » intervint Nocturne dans l’esprit de Miles.

Ce dernier se tint alors la tête entre ses mains ... ou plutôt entre sa main gauche et l’artefact.

« - BORDEL ! » se mit-il à crier.

« - Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda Frédéric, alerte.

« - Nocturne s’emmêle ! Je ne sais pas ce qu’elle me fait mais Nocturne trouve que c’est pas bon ! »

« - Restauration échantillon 7 ! Analyse !
Profil Démon détecté ! Mappage ! ... Filiation impossible ! Démon mineur ! Profil non compatible !
Nouvelle Recherche !
Essence résiduelle détectée !
Extrapolation ! Restauration !
Profil Humain détecté ! Erreur ! Profil non endémique ! Profil non compatible !
Nouvelle Recherche !
Profils profonds détectés ! Profils fusionnés ! Analyse !
...
Alerte ! Essence Cavalier détectée ! Arrêt d’urgence ! »

Soudain la Pomme fuit la main de Miles en une explosion de lumière pour aller se ficher dans le mur face à lui tout en repoussant brutalement Miles en sens inverse. Manifestement, la dernière chose que la pomme avait détectée en Miles avait enclenché un protocole de fuite plutôt brutal. A vrai dire, c’était là la première action autonome de l’artefact. Se demandant ce qui avait bien pu causer une telle réaction, tous comprirent en voyant Miles se relever qu’elle avait eu lieu trop tard, le mal avait été fait.
En effet l’apparence de Miles était inédite. Sa peau était aussi blanche que l’écume et immaculée. Tout comme lorsque Nocturne avait pris le total contrôle du corps de Miles, son corps était devenu mince mais également lisse. Les muscles ne semblaient pas déformer sa peau qui était telle une bure collée à son corps à l’instar d’un justaucorps. Fermés jusque-là, lorsqu’ils s’ouvrirent, ses yeux dévoilèrent un regard émeraude scintillant, comme s’ils abritaient un concentré de cosmos. Dans son regard il n’y avait que cette énergie ; on ne distinguait pas ses pupilles. La créature qui se tenait face à eux était parfaitement calme et immobile. Outre le scintillement de l’énergie dans ses yeux, rien ne faisait penser que la créature était bien vivante. Elle ne respirait pas, dépourvue de nez qu’elle était. D’ailleurs, elle ne semblait pas non plus pouvoir parler puisque démunie de bouche. En cela elle ressemblait à la forme démoniaque de Miles.
A cause de la stupéfaction qu’il ressentait, Frédéric mit du temps à comprendre qui il avait en face de lui. Le quatrième d’entre eux venait d’éveiller son hôte et cela n’augurait rien de bon ... surtout qu’ils étaient tous à bout de force. En raison de cela, il entreprit de dialoguer avec la créature ... en espérant que d’autres auraient le temps de les rejoindre avant que cela ne dégénère.

« - Qui es-tu ? » lui demanda alors Frédéric.

La créature ne bougea pas, ne réagit pas aux paroles de Frédéric. Mais ce dernier ne se démonta pas. Il avança vers elle et lui tendit la main.

« - Bonjour, je m’appelle Frédéric et ... »

Mais Frédéric ne put finir sa phrase. D’un revers de la main aussi violent que fugace, la créature blanche gifla Frédéric au visage et le propulsa jusqu’au mur derrière lui, tout près de la Pomme de Vie encore encastrée à cet endroit. Le choc contre le mur la fit se déloger et l’artefact roula au sol. Mais nul ne lui prêta attention ... hormis Élaphe.
De son côté, la créature immaculée rejoignit Frédéric en un clignement d’œil. Elle le saisit à la gorge et le souleva à plus de vingt centimètres au-dessus du sol. La créature l’observa alors des pieds à la tête. Frédéric sentit son regard le pénétrer comme si elle le scannait.

« - Bon ... sang ... qu’est-ce ... que tu ... fous ? ... Lâche-moi ! »

« - Frère ? » dit alors la créature.

Sa voix était insidieuse et déformée comme si l’on faisait parler un clou en le faisant crisser sur un tableau. Sa bouche apparut un court instant comme déchirant la peau qui la recouvrait. Bien qu’elle n’ait ouvert la bouche qu’un très bref instant, Frédéric put sentir un extrait de l’haleine fétide qui s’en dégageait. Néanmoins, la créature reposa Frédéric au sol et le lâcha.

« - Ton frère s’est rendormi pour l’instant et il te demande d’en faire autant ! » lui répondit Frédéric après avoir repris pleinement son souffle.

La créature sembla froncer les sourcils de mécontentement. Devinant que cela allait dégénérer rapidement, Frédéric lui fonça dessus en lui donnant un violent coup d’épaule. Surprise, la créature tomba à la renverse.

« - AIDEZ-MOI ! FAUT LE MAINTENIR IMMOBILISÉ ! »

Bill et Joshua, tout juste relevés, mais aussi Cochran et Stephen, tous se jetèrent sur la créature blanche pour la maintenir au sol.

« - SANDORA ! ESSAIE DE L’ENDORMIR ! »

La jeune femme, qui s’était rapprochée pour les aider malgré sa fracture, se mit alors à entonner un doux chant , telle une berceuse.

Mais la créature ne se laissa pas faire et repoussa les cinq hommes qui étaient sur elle pour l’immobiliser. Puis elle se releva, aussi rigide qu’une planche que l’on lève.

« - FRÈRES ... OU ? » hurla-t-elle.

Cette fois son haleine fut visible tel un petit nuage toxique qui se dissipa rapidement.

« - Je suis là ! » dit alors une nouvelle voix.

C’était celle de Wade. Il venait d’entrer dans la salle du trône ... ou plutôt ce qu’il en restait. En quelques instants son apparence changea. Sa bure se noircit au-delà du possible, des flammèches bleues naquirent de-ci de-là sur lui et son visage s’émacia de façon extrême. Bien que son crâne soit parfaitement devinable, sa peau était toujours là, signe que Wade flirtait avec les pouvoirs de son hôte mais tout en conservant encore le contrôle. Puis il dégaina la faux prise à la faucheuse. Son apparence était sans équivoque, on aurait dit que la mort était arrivée. Au premier regard, la créature qu’était devenue Miles sembla se calmer en reconnaissant vaguement l’un de ses frères. Mais lorsqu’elle vit que la faux qu’il tenait n’était pas la sienne, elle se mit à nouveau à froncer les sourcils. mais c’était trop tard, Wade s’était suffisamment approché pour faire ce qu’il avait en tête depuis son arrivée. Il enserra la créature dans ses fils tranchants pour l’immobiliser le plus possible. Celle-ci se débattit au prix de profondes lacérations et parvint à se saisir de la faux. Les deux hommes s’affrontèrent ainsi durant de longues secondes jusqu’à ce que Frédéric ne parvienne à se relever.

« - BALANCE-LUI TES FLAMMES ! » cira-t-il à l’égard de Wade.

Bien que stupéfait de prime abord, Wade comprit la volonté de Frédéric. Il enflamma alors ses mains, toujours agrippées au manche de sa faux et projeta son feu azur sur la créature blanche. Le but n’étant pas d’incinérer son esprit, si tant est que cela puisse être possible, mais de l’affaiblir suffisamment pour que Miles puisse en reprendre le contrôle.
Mais après plusieurs secondes, cette stratégie ne sembla pas fonctionner, la créature se débattait toujours autant. Néanmoins, Wade avait réussi à la repousser jusqu’à l’acculer à un mur. C’est alors que Sandora s’approcha des deux créatures et recommença à chanter.
Un bref instant, la créature sembla s’apaiser ... avant de reprendre de plus belle. Elle lâcha même la faux d’une main pour tenter d’égorger Sandora. Mais à peine tendit-elle la main vers la jeune femme qu’une griffe de plasma la cloua au mur ; Desmond avait rejoint le groupe.

« - C’est quoi cette saleté ? » demanda-t-il en se rapprochant de Frédéric.

« - C’est Miles ! » répondit-il.

Desmond fut surpris.

« - C’est quoi le plan ? » demanda-t-il après quelques secondes.

« - Il faut qu’on trouve un moyen de le calmer » répliqua Frédéric.

« - En lui cramant la gueule et lui cassant les oreilles ? » rétorqua Desmond.

« - Laissez-moi essayer ! » dit alors Élaphe derrière eux.

Les deux hommes se retournèrent et virent avec stupéfaction qu’il tenait la Pomme de Vie. Elle irradiait d’une lumière vive, presque divine. Le poil du cerf se mit à blanchir à vue d’œil. La pomme l’avait accepté comme nouvel hôte. Il avança et s’immobilisa à mi-chemin entre Frédéric et Wade. Il tendit alors l’artefact en direction de Miles.

« - Puisses-tu regagner la sérénité de l’esprit ! » dit-il tandis qu’il semblait grandir.

Élaphe ressentait le chaos qui siégeait dans l’esprit de Miles. Pour le calmer, il dut puiser toujours plus dans les ressources de la pomme. Ayant atteint trois mètres de haut, son corps cessa de grandir. C’est alors que ses bois prirent le relais et s’allongèrent, se complexifièrent de façon surnaturelle. Finalement, la créature blanche se calma. Petit à petit, toute tension quitta son corps. Wade et Sandora cessèrent immédiatement toute action laissant Élaphe agir. La créature sembla s’effacer pour laisser Miles réapparaître sous sa forme humaine. L’homme s’effondra littéralement d’épuisement. allongé sur le dos, il rouvrit les yeux.

« - Merci ! » dit-il.

« - Oui, merci, Élaphe ! » dit alors Frédéric en s’approchant du cerf et en lui posant la main sur l’épaule.

« - Ce n’est pas fini ! La guerre continue là dehors ! »

Frédéric retira vivement sa main lorsqu’il vit le corps d’Élaphe briller d’une lumière argentée et scintillante.
A l’extérieur du palais, les bruits de combat s’estompèrent peu à peu. Tous les combattants posèrent les armes et cessèrent toute hostilité.

« - Cela ne suffit pas ! Je dois instaurer la paix au-delà de Pompéi, sur tout le globe ! Les faunanthropes et les humains ont suffisamment souffert, il est temps que règne la paix ! »

Des lignes dorées dessinant des volutes apparurent alors sur le corps d’Élaphe tandis qu’il se concentrait pour répandre la paix sur tout le globe. le processus prit plusieurs minutes avant d’atteindre chaque parcelle de la Terre. Pendant ce temps, les dirigeants des diverses enclaves faunanthropes ayant pris part à cette guerre se réunirent dans la pièce autour d’Élaphe. Étaient présents autour de lui Tembo Nag des enclaves africaines, Herbet du Terhundo, Skifter du Geschwader, Hamilt de l’Untiefe, Ethan des Exilés, même Semach du Sumpf était présent.

Quand Élaphe eut fini et qu’il prit conscience de la présence de tous autour de lui, il connut un moment de temps mort jusqu’à ce que Frédéric prenne la parole.

« - Certes la paix est instaurée mais, et sans vouloir paraître ingrat, ne crains-tu pas d’être devenu pire despote que Lyon en imposant ta volonté ainsi à tous ? »

Élaphe le regarda un instant dans les yeux, pensif.

« - Tu as raison ! Si j’imposais ma volonté de façon durable sur la planète, je deviendrais effectivement pire que Lyon contre qui nous venons de combattre. Mais telle n’est pas mon intention. Dans quarante huit heures, l’influence de la pomme disparaîtra de l’esprit de tous. Ils auront alors toutes les cartes en main pour décider de poursuivre une vie calme et heureuse comme celle qu’ils viendront de vivre durant deux jours ou de reprendre leur ancienne vie et de combattre son prochain ».

« - Tu es devenu bien sage ! » remarqua alors Frédéric.

« - Il l’a toujours été ! » répliqua Bill.

« - Et que fais-t-on de lui ? » demanda Joshua au sujet de Lyon.

« - Il n’est pas récupérable ! Jetons-le en prison ! » déclara Flock.

« - C’est ce que tu dis aujourd’hui, sous l’influence de la pomme. Mais dans deux jours, auras-tu le même discours ? » le questionna Bill.

« - Honnêtement ? Non ! Dans deux jours, je m’introduirais dans sa cellule et le tuerais sûrement ! » avoua Flock.

« - Je vais donc vous soulager d’un poids ! » dit une voix inconnue avant qu’un homme à la peau de nacre et au costume noir impeccable n’apparaisse entre les faunanthropes et Lyon.

Zène McCrane venait de quitter le vaisseau des DeadOnes.

« - Qui es-tu ? » lui demanda Frédéric.

« - Qu’importe mon nom ! J’emmène le dénommé Lyon avec moi ! Jamais plus il ne foulera cette planète ! Vous avez retrouvé la paix de façon artificielle, profitez-en ! Si jamais vous deviez remettre en péril votre planète, je reviendrais m'occuper personnellement de votre cas ! »

Avant que quiconque ne puisse émettre une objection, le nouveau venu et Lyon furent entourés d’une colonne de lumière d’un pourpre sombre. L’instant d’après, les deux individus avaient disparus.

Bien que la disparition de Lyon posa de nombreuses questions, les deux jours qui suivirent s’écoulèrent au rythme des trop nombreuses funérailles. Le troisième jour, libérés de l’influence de la pomme, de nombreux faunanthropes, dont le Sumpf, se dispersèrent à travers le globe dans le calme, aucune véhémence n’habitant plus leurs cœurs.
Élaphe devint naturellement le leader d’un nouveau regroupement de faunanthropes parmi lesquels se trouvaient les survivants de la tribu de Ponk. Pour les remercier de les avoir aidés à combattre Lyon, Élaphe tenta d’interroger la Pomme de Vie au sujet de ce pourquoi les héros étaient venus sur cette Terre, une piste vers la Grande Bibliothèque. Malheureusement, la Pomme resta muette à son sujet ... ou plutôt elle fut incapable de lui fournir une réponse sur un sujet non intégré dans ses bases de données.

Bien que repartant avec le sentiment du devoir accompli, le groupe d’explorateur retourna dans sa dimension d’origine avec un sentiment de frustration de ne pas avoir avancé d’un pouce en direction de la Grande Bibliothèque.
_____________

Terre 3 - Demeure d’Haakon Zolotarev

Le maître des lieux sortit d’un portail dimensionnel en plein milieu d’une pièce qui semblait être une salle de banquet. Tel un roi, sa cour le suivit. Une cour très particulière puisque composée presque exclusivement de clones de Xion ... et de Scrof toujours enfermé dans son bloc d’ambre.
Toujours muni de son exosquelette de survie, Haakon tenait à la main une mallette métallisée, comme celle que transportent certains scientifiques. Bien que l’acquisition de la Pomme de Vie soit un échec, il semblait ravi de ce que contenait sa mallette. Il la déposa sur une table en cristal avant de se retourner vers le bloc d’ambre.

« - Tu es en piteux état. Ton adversaire ne t’as pas ménagé, nous avons cela en commun. Mais rassure-toi, tu vas survivre ! » lui dit-il.

Après quoi, il fit signe à ses esclaves de l’emmener.

« - Du moins ton patrimoine génétique ! » ajouta-t-il.
_____________

Dimension 45026

Ses dommages physiques ne pouvant être résorbés par la simple action de ses nanites, DimensionSwitcher réapparut à sa batterie pour accéder aux "soins" nécessaires. Sans qu’il ne s’en rende compte immédiatement, un changement profond avait eu lieu sur la planète des Genetech depuis son départ. Elle était bien plus calme, comme si chaque Genetech avait amélioré tous les systèmes environnants.

« - Le fils prodigue retourne enfin à la maison ? » lui demanda une voix.

DimensionSwitcher fut surpris de ne pas avoir perçu sa présence au moment de sa sortie de la matière noire. Il se retourna et reconnut difficilement son interlocuteur : le genetech prime ThunderShock.

« - Vous avez bien changé Prime ThunderShock ! »

« - Et toi tu es à quelques secondes du dysfonctionnement fatal ! »

« - Ce n’est que ma carcasse qui est endommagée, après quelques réparations je serais à nouveau pleinement opérationnel ».

« - Cela j’en doute ! » rétorqua ThunderShock.

Avant que DimensionSwitcher puisse réagir, ThunderShock créa un toile électrique qui paralysa son interlocuteur.

« - Tu as osé m’emprunter l’un de mes sujets sans ma permission ! Où est-il ? »

DimensionSwitcher aperçut alors les deux autres sujets de ThunderShock juste derrière ce dernier. Les yeux de Drake Wallace et de Lilliana brillaient d’une énergie turquoise à l’instar de la visière de leur maître.

« - Le sujet Thilen est définitivement hors service » répondit DimensionSwitcher.

« - J’en prends note ! Ta sanction est l’extinction puis l’assimilation ! »

C’est alors que DimensionSwitcher comprit pourquoi il avait eu tant de mal à le reconnaître, il avait intégré à son propre système de nombreux modules d’autres genetech, certains prime de leur état.

« - Je ne me laisserais pas éteindre sans rien faire ! » opposa DimensionSwitcher.

« - Tu n’as plus d’autres options ! J’ai récupéré certains modules de PuppetMaster. Depuis que tu es pris dans ma toile neutralisante, tu n’as plus le contrôle de tes systèmes ! Si cela peut réguler tes opérateurs de calculs, sache que tu feras dorénavant partie de ThunderShock, le seul et unique Genetech ! »

A ces mots, ThunderShock intensifia sa toile électrique et court-circuita tous les systèmes de DimensionSwitcher, qui s’effondra dès lors au sol comme un vulgaire pantin désarticulé.
_____________

FIN DE L'ARC 14
_____________

J'espère que cet arc vous aura plu.
N'hésitez pas à laisser vos commentaires sur ce chapitre et/ou sur l'arc. Smile

La semaine prochaine rendez-vous avec un nouveau chapitre de Terre 530 !

Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 240 - Au delà de Pompéi :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 240 - Au delà de Pompéi
Message le Dim 1 Mar - 21:18 par Shion
La vache, il y a tant d'échantillons que ça en Miles ? XD

Je suis agréablement surpris d'avoir vu la véritable forme de Miles. Elle n'a rien à envier à ses frères.

Concernant Elaphe en tant que nouvel hôte de la Pomme, je dois dire que je m'en doutais un peu ^^

Du côté des Genetech, une telle évolution me paraissait inévitable étant donné les révélations de la semaine dernière, mais je l'aurais vue arriver plus tard.

Bref, il s'agit là d'une excellente conclusion à un très bon arc Smile
avatar
Re: Chapitre 240 - Au delà de Pompéi
Message le Dim 1 Mar - 22:56 par Jezekiel
Je ne pense pas dévoiler un aspect que quiconque ayant lu les chapitres de Babel jusque là aurait compris de lui-même mais les sept premiers échantillons identifiés par la Pomme de Vie sont les démons que Miles a tué et dont il a acquis leurs pouvoirs.
Chaque pouvoir acquis a laissé une signature que l'artefact a identifié (mais pas que).
Pour les autres identifications, je vous laisse déduire ce qu'elles sont Wink
avatar
Re: Chapitre 240 - Au delà de Pompéi
Message le Dim 19 Juin - 17:59 par Nyko
Enfin on voit la véritable forme de Miles^^
Ce qui est plaisant et aussi un peu surprenant c'est qu'elle apparaît en douceur.

En tout cas y'en avait du monde dans cet arc^^
Re: Chapitre 240 - Au delà de Pompéi
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 240 - Au delà de Pompéi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 14 - un Monde de Faunanthropes-
Sauter vers: