Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 242 - De la vie à l’eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

15032015
MessageChapitre 242 - De la vie à l’eden

Terre 6354 – Siège de l’Unicorps

Devenue une étape incontournable, l’infirmerie du siège fut la direction première de Frédéric, Miles, Jeremiah, Wade, Sandora, Desmond, Cochran et Stephen dès leur arrivée. Là, Kristell leur fit passer, comme à son habitude, un checkup médical des plus complets. Chacun des checkup faisait ressortir que leurs organismes étaient éreintés tant physiquement que mentalement. Même si chacun récupérait à un rythme qui lui était propre, Kristell prescrit un repos forcé ... qui fut plus ou moins bien accueilli. En conséquence de quoi, l’ancien ange avait dû se montrer plus persuasive. Bien qu’elle porta un intérêt égal à chacun de ses patients, les résultats de plusieurs d’entre eux l’inquiétaient fortement. Elle fit donc part de ses inquiétudes à Daniel, Westwood et Ravenwork.

« - Les constantes de Jeremiah et Wade n’ont pas connu de développement drastique. Ce qui n’est pas vraiment le cas de Frédéric et Miles. Tous deux ont connu une évolution alarmante » déclara Kristell.

« - Alarmante à quel point ? » demanda Ravenwork.

« - A un point qu’il est dangereux de les conserver parmi nous sur cette planète ! » répliqua Kristell.

« - Tu effraies nos hôtes, Kristell. La situation n’est pas aussi dramatique. Frédéric a parfaitement récupéré de la possession par son hôte » intervint Daniel.

« - Effectivement ! Il n’a aucune séquelle mais cela est dû essentiellement à un coup de chance ! L’artefact qu’il porte, cette Larme de Dana, a interagi d’une façon inexpliquée avec son ... organisme ».

Kristell regarda alors Daniel droit dans les yeux. Manifestement ce n’était pas "organisme" qu’elle voulait employer, chose que les deux êtres humains captèrent parfaitement.

« - Que nous cachez-vous ? » demanda Ravenwork.

« - Rien dont vous ne devriez être au courant, général » répondit Daniel.

« - D’après les dires de Kristell, nous avons deux bombes à retardement sur les bras alors excusez-moi, et sauf votre respect, Daniel, mais je suis seul juge de ce que je dois savoir ou pas ! » rétorqua Ravenwork.

« - Tout ceci vous dépasse ... et de très loin, général. Même si je tentais de vous expliquer de ce dont il est question, vous ne pourriez pas l’appréhender dans son intégralité ».

« - Êtes-vous en train de me traiter d’abruti, Daniel ? »

« - Loin de moi cette idée, ce dont on parle dépasse tout simplement l’entendement humain ».

« - Pourtant nous avons parfaitement compris quelle était l’importance de ces quatre hommes » rétorqua Westwood.

« - Certes car cela était à votre portée. Et puis l’essentiel est que Frédéric ne présente aucun danger ».

« - Certes, mais qu’en est-il de Miles ? » demanda Westwood, nullement dupe que l’ange tentait de le faire oublier.

« - Frédéric, au même titre que Jeremiah et Wade, ne m’inquiète pas outre mesure pour la simple et bonne raison qu’il a compris qui il renfermait ... contrairement à Miles. En même temps comment le pourrait-il ? Il souffre actuellement d’une grande instabilité psychologique dû au contact avec la Pomme de Vie. Son paysage mental est un véritable champ de guerre où de nombreuses personnalités s’affrontent pour prendre le contrôle de son corps. Bien qu’il semble conserver le dessus, cela fatigue énormément Miles. Même s’il est impossible de déterminer quand il va craquer, une chose est sûre ... il VA craquer. Pour cela, je recommande fortement qu’il ne parte pas en expédition tant qu’on n’aura pas réussi à stabiliser son état psychique » répondit Kristell.

« - Et qui apparaîtra lorsqu’il craquera ? » demanda Ravenwork.

« - Impossible de le dire ».

« - Je crois qu’il y a plus important comme question à se poser : Comment affronterons-nous celui qui prendra les manettes ? » demanda Westwood.

« - Un contingent d’anges conserve un œil sur lui dans une aile reculée de l’hôpital » répondit Daniel.

« - Et je suis en train, en ce moment même, d’installer plusieurs sceaux autour de sa chambre pour le contenir » ajouta Kristell.

« - Bien ! La situation est claire ! Veuillez nous excuser, nous avons d’autres sujets à traiter maintenant » déclara Ravenwork en se levant.

Les deux anges se penchèrent légèrement avant de se téléporter.

« - A quel jeu joues-tu, Daniel ? » demanda Kristell en empoignant Daniel, une fois à l’écart.

« - De quoi parles-tu ? »

« - Je parle de vos saloperies de dons ! Je t’avais mis en garde contre leurs possibles impacts psychologiques, bon sang ! »

« - Pourtant le don que Frédéric a reçu lui a sauvé la vie » répliqua Daniel, affichant toujours son sourire bienveillant.

Kristell s’immobilisa un instant, comme si elle ne croyait pas ce qu’elle venait d’entendre.

« - ET MILES ??? TU AS VU DANS QUEL ÉTAT IL EST ??? MAIS MERDE DANIEL, VOUS AVEZ VRAIMENT SALOPÉ LE BOULOT, LA ! ENCORE !! »

Pour la première fois depuis longtemps, Daniel cessa de sourire.

« - Lâche-moi, je te prie ».

Kristell le déposa au sol.

« - A l’époque nous étions pressés par le temps. Notre fenêtre d’action était extrêmement réduite et nous n’avons pas eu d’autres choix que de nous dépêcher ».

« - Mais depuis, vous l’avez eu le temps pour rectifier vos implantations ».

« - Il est vrai que depuis nous aurions eu le temps de corriger nos erreurs ... mais nos agissements auraient porté l’attention sur eux trop tôt ... M’aideras-tu à réparer nos erreurs ? » demanda Daniel en tendant la main vers Kristell.

Kristell conserva le silence un moment avant de lui répondre.

« - D’accord mais ... range ta main, je ne sais pas où tu l’as laissée trainer ».

Dans la pièce de l’autre côté de la baie d’observation gisait Miles recroquevillé et se tenant la tête à deux mains.
_____________

Salle de Briefing - Deux jours plus tard

Tandis que Frédéric, Sandora, Jeremiah, Wade, Desmond, Stephen, Westwood et Isaac attendaient patiemment dans la pièce, Cochran arriva enfin, comme à son habitude, en retard, les cheveux mal coiffés et sa blouse de travail de travers.

« - Excusez-moi, j’ai planché sur un travail passionnant hier soir et je n’ai pas vu l’heure passer. Forcément, le réveil n’a pas sonné assez fort ce matin pour me réveiller à l’heure » dit-il tout émoustillé.

« - Mmmmh ! Tout le monde est là ? » demanda-t-il après avoir installé son pupitre.

« - Non ! Quelqu’un a vu Miles ? » demanda Frédéric.

« - Miles ne se joindra pas à vous pour cette excursion » répondit Westwood.

Cette réponse surprit tout le monde.

« - Et pourquoi donc ? » demanda Jeremiah, suspicieux.

« - Ses relevés biologiques nous contraignent à le placer en quarantaine » répliqua le colonel.

« - Je veux le voir ! » proclama Frédéric.

« - Je t’amènerais le voir après le briefing ».

« - Tu n’as pas compris, Westwood, ce n’était pas une requête ! »

Les deux hommes se regardèrent droit dans les yeux durant plusieurs secondes.

« - Très bien ! » fit Westwood en se levant et quittant la pièce.

Frédéric se leva et le suivit.

« - Sérieux ? On va encore poireauter ? » s’esclaffa Desmond, une fois les deux hommes sortis.
_____________

Hôpital de l’Unicorps - Aile de quarantaine

Frédéric et Westwood avançaient dans les couloirs immaculés et déserts de cette aile de l’hôpital depuis plusieurs minutes maintenant dans un parfait silence.

« - Qu’a-t-il contracté sur la précédente Terre à quoi nous n’aurions pas été exposés nous aussi ? » demanda Frédéric.

« - Ce qui l’affecte n’est pas d’ordre viral » répondit le colonel.

« - Alors pourquoi est-il ici ? » répliqua Frédéric étonné.

« - C’est la seule aile de l’hôpital où il n’y a personne en ce moment ».

« - Mais qu’a-t-il donc ? »

C’est alors qu’ils arrivèrent enfin à destination.

« - Vois par toi-même ! »

Frédéric et Westwood étaient arrivés dans une salle d’observation depuis laquelle les médecins pouvaient venir observer l’état de leur patient en quarantaine sans pour autant revêtir une encombrante combinaison pour ne pas être exposés. De l’autre côté de la baie d’observation se trouvait donc une zone de quarantaine où Miles était le seul résident. L’homme était agité et semblait prendre part à une violente discussion avec des interlocuteurs imaginaires. Cette discussion l’occupait tellement qu’il ne remarqua pas l’arrivée des deux hommes dans la pièce voisine.

« - Il se dispute avec Nocturne ... et alors ? » fit Frédéric, circonspect.

« - J’aurais préféré que cela soit aussi simple » dit alors Kristell en entrant dans la pièce.

« - Comment cela ? »

« - Miles se dispute effectivement ... mais pas avec Nocturne ! Avec une multitude d’autres personnalités qui veulent toutes le contrôle de son corps ! »

« - Comment c’est possible ? Il n’y avait plus que Nocturne dans son esprit aux dernières nouvelles ».

« - On suppose que c’est son interaction avec la Pomme de Vie qui a provoqué cela. Ensuite, quand ce Élaphe a pris le contrôle de l’artefact, les radiations qu’il émettait devaient maintenir Miles dans un équilibre psychique particulièrement précaire. Depuis son retour cela ne fait qu’empirer » expliqua l’ancien ange.

« - Que puis-je faire pour l’aider ? »

« - Toi et tes amis ne pouvaient rien faire. Pour le moment je tente de le contenir à cette pièce en appliquant des sceaux angéliques sur ses parois ... en espérant qu’une de ses personnalités ne soit pas de la même nature. Quand je serais parfaitement sûre de ce fait, je commencerais à lui appliquer des sceaux d’autres natures pour l’aider lui ».

« - Ce en quoi Stephen va l’aider avec des sorts runiques et des entraves magiques. Il ne le sait pas encore mais il ne vous accompagne pas non plus pour votre prochaine excursion » ajouta Westwood.

« - Aura-t-on le soutien de la Force de Frappe Oblivion ? »

Westwood conserva le silence quelques secondes.

« - Puisqu’on en est aux mauvaises nouvelles ... La F.F.Oblivion a été dissoute ! Lors de votre dernière excursion, on a fait le point sur les pertes que nous avons subies depuis votre introduction sur l’échiquier. Elles ont été conséquentes et lorsque c’est ainsi, le chef d’équipe se doit de demander l’avis de ses collègues sur la marche à suivre. Nous ne sommes pas arrivés à un consensus. L’équipe a donc été dissoute. Les membres dont vous avez toujours le soutien vous aideront ponctuellement à l’avenir ».

« - Avenir qui n’est pas immédiat ? »

« - Effectivement ! C’est encore trop récent et nous avons diverses dispositions à prendre avant de redevenir opérationnels ».

« - Booon ! Ça fait beaucoup à digérer d’un coup ! »

Quelques minutes s’écoulèrent durant lesquelles personne ne dit rien en observant Miles se débattre.

« - Est-ce que les capacités de Sandora pourraient vous être utiles ? » demanda finalement Frédéric.

« - Je n’y avais pas pensé, mais oui, elle pourrait nous être utile effectivement » répondit Kristell après réflexion.
_____________

Salle de Briefing

Westwood et Frédéric réapparurent près d’une demi-heure après leur départ précipité.

« - Stephen ! Tu ne pars pas ! Tu es temporairement réaffecté ! » fit Westwood en entrant.

« - Puis-je te voir, Sandora ? » demanda Frédéric sans pénétrer dans la pièce.

La jeune femme se leva et le suivit à l’extérieur de la pièce. Dehors, Frédéric lui exposa que Miles avait besoin de ses dons et lui expliqua en quoi. Comprenant la situation dans laquelle se trouvait leur ami, Sandora partit avec Stephen et Westwood sans se faire prier mais pas sans avoir embrassé Frédéric auparavant. Après cela, Frédéric fut donc le seul à revenir dans la pièce.

« - Nous pouvons commencer, Cochran » dit-il en souriant.

Tous se réasséyèrent donc autour de la table tandis que Cochran insérait un minuscule support de stockage numérique dans une sorte de projecteur.

« - Dans le cadre de la recherche de la Grande Bibliothèque, la précédente excursion a été un échec, si on met de côté qu’on a sauvé cette Terre d’un cataclysme certain ».

« - A ce sujet, a-t-on des nouvelles de l’activité volcanique de leur Vésuve ? » demanda Jeremiah.

« - Oui ! L’activité se résorbe peu à peu et, d’après la F.I.Blackhole, le vaisseau noir a bel et bien quitté l’orbite de la planète après avoir kidnappé Lyon ».

« - D’accord, merci ! »

« - Je reprends, donc. Sur la Terre 4950, j’avais déchiffré les coordonnées de deux dimensions ; celle de la Pomme de Vie ... et celle d’une certaine Pomme d’Eden. Il s’agit de la Terre 539 ! »

« - 539 ? » fit Frédéric, stupéfait.

« - Oui, cette dimension n’est pas très éloignée de la vôtre sur le plan multiversel » répondit Cochran.

« - En général, les Terre dont les coordonnées sont proches ont suivi une évolution semblable à quelques détails près. Ce n’est toutefois qu’une observation, non une règle. Il se peut que des Terre à l’évolution fortement divergente viennent s’insérer dans une suite de coordonnées homogènes » intervint Isaac.

« - Qu’en est-il de cette Terre 539 ? » demanda Frédéric.

« - Les Terre 531 et 539 ont connu un développement sociologique, technologique et culturel semblables. Toutes deux n’ont aucune distorsion temporelle en regard du courant principal, nous interviendrons donc en 2018 également ».

Comprenant que le drone possédait une base de donnée sur cette dimension, et qu’il était enclin à en dispenser son savoir, Frédéric le questionna.

« - Sais-tu si cette Terre possède des surhumains ? »

« - Aucun être humain originaire de cette dimension ne dépasse les seuils physiologiques pour être qualifié de surhumain. Toutefois certaines exceptions ont développé une forme de sixième sens passif ».

« - Rien de bien méchant donc ! » remarqua Desmond.

« - Qu’en est-il des tensions internationales ? » demanda Wade.

« - Tout comme la Terre 531, la Terre 539 connaît une paix internationale relative hormis quelques tensions localisées ».

« - Un monde en paix, pas de surhumains, je propose donc que nous réfrénions au possible l’emploi de nos pouvoirs ... sans pour autant que cela nous mette en danger. Nous ne serons que de passage, autant ne pas bouleverser leur quotidien ».

Bien que réticent, Desmond fut d’accord sur l’emploi de leurs pouvoirs dans la prochaine dimension. Après le briefing, tous se dispersèrent vers leurs logements afin de préparer leurs affaires et dormir quelques heures avant le départ.
_____________

A suivre dans le chapitre 243 : Course à Madrid
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» Chris eden (ex G-squad)
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 242 - De la vie à l’eden :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 242 - De la vie à l’eden
Message le Dim 15 Mar - 10:22 par Shion
Pauvre Miles :/

Pomme d'Eden, monde proche du nôtre ... Je me demande si l'arc en question ne s'appellepas un monde d'assassins
avatar
Re: Chapitre 242 - De la vie à l’eden
Message le Dim 15 Mar - 10:48 par Jezekiel
C'est exactement cela !
Je ne voulais pas dévoiler le nom de l'arc (et encore moins son illustration) avant que tu n'aies lu ce chapitre, histoire de ne pas te spoiler ... mais maintenant je vais pouvoir le faire ^^
avatar
Re: Chapitre 242 - De la vie à l’eden
Message le Mer 18 Mar - 7:48 par Shion
Ha ha Smile Je me demande comment tu vas traiter cet univers ^^
Re: Chapitre 242 - De la vie à l’eden
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 242 - De la vie à l’eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 15 - un Monde d'Assassins-
Sauter vers: