Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 254 - Blasphème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1008
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

07062015
MessageChapitre 254 - Blasphème

Terre 539 – Royaume d’Espagne – Tarifa

Dans la crypte souterraine, assassins et templiers se faisaient face. Ces derniers étaient en bien mauvaise posture, tenus en joue qu’ils étaient par quatre armes à feu. Ne reconnaissant pas la croix que portait celui qui tenait l’épée, Jacinto appuya sur son oreillette.

« - Rebecca ! Identifie-moi cette croix, je te prie. ... Rebecca ? »

« - Inutile ! Les ondes radios ne passent pas ici ... sinon nous aurions été avertis de votre venue » déclara l’inconnu.

« - Ceci dit, je peux vous renseigner moi-même sur cette croix. Il s’agit de la croix de l’Ordre de Saint-Étienne, pape et martyr, dont je suis le Grand-Maître ».

« - Que faites-vous là si vous n’êtes pas rattachés aux templiers ? » demanda Jeremiah.

L’homme se mit alors à sourire.

« - Il se trouve que depuis quelques heures, je suis aussi le Grand-Maître de l’Ordre des Templiers ... ou plutôt je ne l’ai appris qu’il y a quelques heures ».

Dans les rangs de Jacinto, l’incompréhension courait. Personne ne comprenait de ce dont il parlait, si bien que le Grand-Maître poursuivit.

« - Je me nomme Sigismond de Habsbourg. Il y a quelques heures je me rendais à Cadix pour assister à l’exposition des œufs de Fabergé lorsque mon convoi a été attaqué. J’ai été enlevé par les templiers qui m’ont inséré dans une formidable machine, l’Animus. Cette merveille m’a révélé toute mon ascendance. Je suis l’un des descendants de Rodrigo Borgia et en tant que tel, je suis le seul à pouvoir prétendre au titre de Grand-Maître de l’Ordre des Templiers. L’Animus m’a aussi révélé l’enjeu qui en découlait. J’ai enfin ouvert les yeux ! Vous autres assassins êtes le mal incarné et je me dois de le combattre ! »

A ces mots, il sortit de sa poche la Pierre Philosophale.

« - Lâchez la pierre ! » ordonna Jacinto.

Sigismond se mit à sourire sans écouter ce que l’assassin lui disait. Sans hésiter, Jacinto ouvrit le feu sur le templier mais l’épée dévia toutes les balles et aucune n’atteignit sa cible. En revanche, elles abattirent l’autre templier de haut rang qui se tenait à ses côtés et dont l’histoire ne retiendra pas le nom. Les gardes du corps saisirent alors l’occasion pour récupérer leurs armes mais ne purent s’en servir, criblés de balles par Cochran et Frédéric.
Ignorant la perte de ses frères, Sigismond emboîta la Pierre Philosophale dans le pommeau de l’épée Lobera. Les deux artefacts s’assemblaient parfaitement comme si autrefois ils ne faisaient qu’un. Sentant le pouvoir des artefacts l’envahir, Sigismond déclencha une puissante onde de choc qui mit tous ses opposants à terre. Après quoi, il se retourna vers la dalle et commença à insérer la lame de l’épée dans une fente prévue à cette effet.
Nullement blessé par l’onde de choc, Frédéric fut le premier à se relever. Voyant ce que le templier s’apprêtait à faire, il lui bondit dessus. Transformant ses doigts en griffes, il agrippa Sigismond par les épaules, en y enfonçant ses griffes, et l’envoya heurter le mur de briques d’à côté. Frédéric chercha alors l’épée du regard mais ne la vit pas entre les mains du templier. Celui-ci redressa la tête et se mit à rire.

« - C’est trop tard ! Cela a commencé ! La crypte va s’ouvrir ! »

Frédéric tourna la tête vers la dalle et vit la lame de l’épée continuer à s’enfoncer d’elle-même dans la fente. Frédéric la saisit alors par le pommeau et tira de toutes ses forces pour l’enlever ... mais en vain. L’épée continua sa pénétration inexorable jusqu’à la garde. Durant plusieurs secondes, rien ne se passa lorsque tout le souterrain se mit à trembler. De la poussière se mit à tomber du plafond.

« - Wade ! Tu ne peux rien faire ? » lui demanda Frédéric.

« - Non ! Ce n’est pas sismique ! »

C’est alors qu’un grondement se fit entendre. Tous tournèrent la tête vers la dalle et la virent se lever, découvrant une salle d’une autre époque. Les murs de cette petite pièce étaient parfaitement lisse et parcourus de lignes d’énergie turquoise. En son centre trônait sur un petit piédestal une sphère métallique et dorée. Les tremblements cessèrent une fois la dalle complètement levée. Le plus proche de la sphère de tous, Frédéric se tenait là, hésitant.

« - Une autre ... Pomme de Vie ? » dit-il à voix basse.

Se rappelant ce que la Pomme de Vie de la Terre 2663 avait fait subir à Miles, Frédéric hésita à se saisir de cet artefact qui y ressemblait tant. Alors que tous étaient comme hypnotisés par le scintillement de l’artefact, Sigismond se releva, bouscula Frédéric et se précipita sur l’artefact.

« - La Pomme d’Eden est à moi ! » dit-il.

Mais au dernier instant, une colonne de lumière transperça le plafond du souterrain pile entre Sigismond et l’artefact. La lumière fut si intense que tous durent fermer les yeux, éblouis par tant d’éclat. Lorsque la lumière baissa d’intensité, tous rouvrirent les yeux et virent qu’un nouvel individu avait fait irruption. Il s’agissait là d’un ange. Il avait la peau blanche, les cheveux encore plus et ses vêtements irradiaient littéralement de lumière.

« - Halte là ! Par décret de l’Éternel, l’humanité n’est pas digne de s’emparer de tels trésors ! » dit alors l’ange sur un ton impérieux.

« - Tu ... tu ... tu es un ... ange ? » dit alors Sigismond, les yeux écarquillés.

« - Non ! Non, non, non, NON ! Ce n’est pas VRAI ! Ce n’est pas POSSIBLE !! »

Il y a quelques jours encore, Sigismond de Habsbourg avait une foi inébranlable en son Seigneur. Après son introduction dans l’Animus, sa foi avait était pulvérisée par tout ce qu’il avait vu. Et maintenant, se tenait face à lui un ange, un ange de Dieu ! Son esprit ayant été trop malmené en si peu de temps qu’il finit par se briser, laissant Sigismond amorphe et catatonique. L’ange ne porta aucune attention envers lui.

« - C’est un ange » dit alors Jacinto.

L’assassin également était ébranlé par cette manifestation. Il n’avait jamais cru en l’existence de Dieu, pensant que c’était une création des précurseurs des templiers pour plier la population à certains préceptes. Mais maintenant qu’il avait un ange face à lui, il n’était plus sûr de quoi que ce soit.
De tous ceux présents en ce souterrain, ce fut Wade qui fut le premier à réagir.

« - Nous ne désirons pas nous en emparer mais uniquement étudier l’artefact ! » dit-il en s’adressant à l’ange.

« - Cela non plus, l’Éternel ne le permet pas ! » répondit l’ange qui semblait intraitable.

Avec cette réponse, Wade se tut. Un doute semblait naître dans son esprit.

« - Écoutez, nous ne voulons pas nous battre. Nous sommes du même côté ; nous désirons plus que tout défaire Moloch ... mais pour cela nous devons consulter cet artefact pour qu’il nous guide vers notre prochaine destination » intervint alors Frédéric.

« - Moloch ? » dit alors l’ange, interloqué et déstabilisé.

« - Oui ! Et d’autres anges nous aident dans notre labeur, ils répondront de nous ! »

« - Quels sont les noms de ces fils de Dieu ? »

« - Il s’agit de Daniel et de Kris ... »

« - Frédéric ! Non ! » le coupa alors Wade.

« - DANIEL ? BLASPHÉMATEUR !! » s’écria l’ange.

Regardant Wade puis l’ange, Frédéric ne comprit pas ce qui venait de se passer. Simple spectateur, Jeremiah comprit rapidement l’erreur de Frédéric. Aussitôt, il s’empara de la Pomme d’Eden par télékinésie et l’envoya brutalement entre les mains de Cochran.

« - FUIS ! » lui ordonna le vampire.

Cochran ne se fit pas prier et s’enfuit en courant dans le tunnel qui les avait amenés ici. Sans attendre, Jeremiah poussa Jacinto pour qu’il s’enfuit avec Cochran.

« - Engeance putride de la nuit ! Je ferais bouillir ta peau lorsque j’aurais récupérer cet artefact ! » lui promit l’ange avant de s’envoler par le trou qu’il avait percé.

Frédéric n’avait pas tout compris à ce qui venait de se passer. Une chose était néanmoins clair, ils allaient devoir combattre un ange. Par instinct, il se métamorphosa en lycanthrope et bondit sur l’ange avant qu’il ne disparaisse. Il l’agrippa aux mollets, enfonçant ses griffes dans la chair de l’ange. L’ange redescendit sous le poids de Frédéric. Il baissa les yeux et fronça des sourcils en voyant un loup s’agripper ainsi à lui. Il battit alors des ailes et sortit de sous terre avec Frédéric accroché à lui. A peine étaient-ils sortis que Jeremiah les prit en chasse en passant aussi par l’ouverture béante du plafond.

«  - Putain ! On va se faire un ange ! » s’esclaffa Desmond, surexcité.

Il forma ses griffes de plasma et se mit à escalader la percée créée par l’ange. Quant à Wade, il resta quelques secondes seul dans la crypte. Il serra les dents avant de se lancer dans le tunnel à la suite de Cochran et Jacinto.

« - Fichu Daniel ! » lâcha-t-il.

Dans le ciel de l’île de Tarifa, l’ange virevoltait à toute vitesse exécutant de brutaux virages pour faire lâcher prise à Frédéric.

« - JE T’ORDONNE DE ME LÂCHER, ENGEANCE PUTRIDE !!! » cria l’ange.

« - Pas tant que tu auras l’intention de tuer mes camarades ! » lui répondit Frédéric.

« - VOUS MÉRITEZ TOUS D’ÊTRE CHÂTIÉS !!! »

A ces mots, l’ange se mit à prendre de l’altitude à une vitesse folle. Derrière lui, Jeremiah peina à suivre. Du sol, l’ange ressemblait presque à une comète montant vers le ciel.

« - OH ! J’ai pas d’ailes, moi ! » s’exclama Desmond, frustré de ne pouvoir participer.

Avec l’altitude, l’oxygène se fit de plus en plus rare et l’air de plus en plus froid si bien que l’emprise de Frédéric se desserra petit à petit. Le sentant, l’ange parvint à se libérer une jambe. Il entreprit de suite de frapper le visage de Frédéric du talon pour le faire enfin lâcher prise. Son entreprise réussit et Frédéric entra alors en chute libre, à la frontière de l’inconscience.
Le vampire qui tentait toujours de les suivre vit alors un corps chuter à toute vitesse à sa rencontre. Il l’évita de justesse avant de reconnaître Frédéric. Le sang de Jeremiah ne fit qu’un tour avant qu’il n’entame à son tour une chute vertigineuse pour rattraper son ami.
Au-dessus d’eux, l’ange observa les blessures laissées par Frédéric sur ses jambes.

« - Comment as-tu osé porter atteinte au corps que l’Éternel m’a conféré ? JE JURE DE TOUS VOUS PURIFIER DUSSAIS-JE VOUS TUER POUR CELA ! »

L’ange entama à son tour sa descente. Alors que Jeremiah allait récupérer Frédéric, l’ange le percuta brutalement et empoigna le vampire par le col. Ce dernier tourna le regard vers son ami qui continuait sa chute vertigineuse.

« - FRÉDÉRIC !!! » hurla-t-il.

« - Ne t’inquiète pas pour lui, tu vas bientôt le rejoindre en Enfer ! »

Le vampire reporta son regard sur lui avec un air particulièrement féroce, ses yeux devenant entièrement bleus.

« - Que sais-tu de l’enfer, toi ? » lui demanda-t-il avec une voix plus grave.

Jeremiah écarta les bras et matérialisa deux épées de glace qu’il enfonça dans les flancs de l’ange. Ce dernier laissa échapper un cri de douleur tout en portant sa tête en arrière. Le vampire laissa ses armes dans le corps de l’ange avant de porter ses mains sur les avant-bras de son adversaire. Rapidement, les bras de l’ange se couvrirent de givre, puis de glace. En quelques secondes, les bras de la créature céleste se congelèrent entièrement. Sa poigne se détendit ce qui permit à Jeremiah de se libérer. Immédiatement, il se lança à la suite de Frédéric qui se rapprochait dangereusement vite de la terre. Le vampire donnait tout ce qu’il avait pour rattraper son ami avant qu’il ne s’écrase mais le temps jouait contre eux. Les secondes qui restaient à Frédéric étaient trop peu nombreuses, jamais Jeremiah ne parviendrait jusqu’à lui à temps. Par chance, la teneur d’oxygène ramena Frédéric à lui. En un instant, il comprit dans quelle situation il se trouvait. Un souvenir lui revint le temps d’un éclair. Déjà sur la Terre 504 il s’était retrouvé dans cette situation. Il réagit quasiment par réflexe et produisit un feu d’une puissance telle qu’il ralentit sa chute à un niveau acceptable. Frédéric atterrit lourdement sur le sol de l’île en provoquant un impact, mais il était sain et sauf.
Au-dessus de lui, Jeremiah fut soulagé qu’il s’en soit sorti vivant. C’est alors qu’une lame de lumière vint lui transpercer la poitrine de par en par. L’ange s’était libéré. Le vampire se mit alors à chuter tel un poids mort. Ayant vu la scène, Frédéric ne réfléchit pas, il se métamorphosa à nouveau et bondit avec force à l’encontre de son ami. Il le récupéra dans ses bras et amortit sa chute en retombant au sol.

« - Ça ... me ... brûle de ... l’intérieur ! » dit alors Jeremiah avec difficulté.

Sans réfléchir, Frédéric saisit l’épée de lumière par la fusée et l’en sortie du corps de son ami. La lame de l’épée était immaculée comme si jamais elle n’avait goûté au sang. En la tenant dans sa main, Frédéric sentit son corps être envahi d’une énergie, d’une vitalité hors norme. Il reprit alors forme humaine et s’enflamma. Ses flammes passèrent en un clin d’œil du jaune orangé au blanc. Il leva alors les yeux vers l’ange. Il fléchit légèrement les genoux et bondit vers lui avec une puissance que son geste presque anodin ne laissait supposer.
Bien que surpris, l’ange se reprit rapidement et forma une autre épée de lumière pour contrer l’assaut de Frédéric. La confrontation des deux lames de lumières provoqua des gerbes d’étincelles.

« - Quel est ce blasphème ? Comment es-tu capable de manier une arme céleste ? »

Il n’obtint aucune réponse de la part de Frédéric. Ce dernier était parfaitement silencieux. Les traits de son visage étaient parfaitement détendus et ses yeux emplis d’une lumière blanche. Le regard de l’ange changea alors en pensant comprendre à quoi il avait à faire.

« - Tu es un éveillé ! » dit-il.

C’est alors que Frédéric, démuni d’ailes, se mit à chuter vers le sol. Alors que les flammes entourant son corps se faisaient plus intenses et propulsaient Frédéric à nouveau au niveau de l’ange, il échangea avec lui un nouveau coup d’épée. De nombreuses secondes s’écoulèrent ainsi durant lesquelles les deux protagonistes virevoltèrent dans le ciel, s’échangeant de nombreux coups d’épée à grands renforts d’étincelles.

« - Tu n’es pas un éveillé ! Si tel était le cas, tu aurais des ailes, tout comme moi ! MAIS QU’ES-TU DONC ???  » interrogea alors l’ange.

Encore une fois, il n’obtint aucune réponse. Frédéric était tel un illuminé, dépourvu de toute motivation et agissant uniquement comme si on le lui avait ordonné. Mais bientôt, les coups de Frédéric se firent moins puissants. D’abord de façon imperceptible, jusqu’à ce que l’ange s’en rende compte. Il en profita alors pour prendre l’ascendant en souriant.

« - Ton état de grâce s’estompe, dirait-on ! »

D’un puissant coup, il lacéra le torse de Frédéric à l’horizontal et le désarma. L’épée de lumière se dispersa en particules lumineuses. L’instant d’après, les flammes de Frédéric reprirent une teinte normale et son regard redevint plus vivant. L’ange lui administra alors un puissant coup de pied au ventre qui le projeta au sol avec violence. Frédéric resta au centre du petit impact, allongé sur le dos mais sans la moindre once d’énergie pour se mouvoir. Au-dessus de lui il vit l’ange passer sans prendre garde à lui. Il se dirigeait vers le phare, là où débouchait le tunnel et où l’artefact allait réapparaître entre les mains de Cochran.

« - HEY ! L’EMPLUMÉ ! MOI AUSSI J’AI ENVIE DE JOUER ! » cria alors Desmond.

Avant que l’ange ne porte son regard sur lui, Desmond lui envoya une gigantesque boule de feu. Stupéfait, l’ange fut paralysé et sembla disparaître dans le brasier de la boule de feu. Ce fut du moins ce que tous crurent en voyant la boule de feu monter vers le ciel. Toutefois Desmond fut le premier à comprendre qu’il avait raté sa cible lorsqu’une intense lumière l’éclaira de dos. L’ange s’était téléporté après avoir tenté de résister à la boule de feu durant quelques secondes. Desmond eut à peine le temps de rematérialiser ses griffes de plasma que déjà une lame de lumière vint lui transpercer la poitrine. Pétrifié par cette vision, Desmond ne ressentit pas tout de suite la terrible douleur ... qui finit par le faire hurler.

« - Ce jeu t’a-t-il plu ? » lui demanda l’ange en retirant son épée.

Mais Desmond ne répondit pas en tombant face contre terre. L’ayant regardé chuter, l’ange releva la tête lorsqu’il vit Cochran, Jacinto et Wade ressortir du phare. L’ange se déplaça alors à grande vitesse en volant à peine à quelques centimètres au-dessus du sol dans leur direction. Wade s’avança pour faire face à l’ange et provoqua un puissant tremblement de terre à son encontre. Surpris par cette attaque, l’ange esquiva quelques secondes les blocs de terre qui étaient soulevés avant de prendre de la hauteur. A ce moment, il se prit une boule de feu en plein dos qui le fit retomber au sol. C’était là l’ultime sursaut de Frédéric.

« - Dirait-on que je vais devoir d’abord m’occuper des nuisibles ! » dit l’ange en se redressant.

A 50 kilomètres au-dessus d’eux, le ciel sembla se briser tel du verre lorsqu’un projectile non-identifié apparut dans cette dimension. Le projectile était mu d’une vitesse incroyable et finit par se séparer en deux. La tête du projectile poursuivit sa folle course tout en accélérant tandis que le second ralentissait à peine sa vitesse.
Au sol, tandis que l’ange avançait vers Frédéric, Jeremiah semblait se concentrer sur leur adversaire avec une rare intensité. Soudain une puissante détonation se fit entendre. Personne n’eut le temps de se demander ce que cela pouvait bien être qu’un terrible choc vint ébranler la presqu’île de Tarifa pile à l’endroit où se trouvait l’ange. Un épais nuage de poussière et de terre vint masquer la vue de tous durant plusieurs secondes jusqu’à ce qu’un terrible cri ne vienne déchirer le silence sépulcral qui s’était installé.

« - JE JURE QUE JE VAIS VOUS ATOMISER !!! » hurla l’ange qui dissipa le nuage de poussière avec une déflagration de lumière.

La vision qu’offrit la scène était à peine croyable. L’ange n’avait plus qu’une aile, l’autre étant clouée au sol par une arme reconnaissable entre mille. Il s’agissait de Jugement, l’épée de Jeremiah. Le vampire n’avait pu emmener son arme sans qu’elle ne se remarque de suite et ne soulève des questions gênantes. En revanche, depuis qu’il avait appris le nom de son arme, Jeremiah sentait qu’un lien puissant les unissait dorénavant. Bien qu’il ait manifesté un pareil lien sur la Terre 3115, il avait alors ses limites. Dorénavant, ce lien ne semblait plus posséder de limites, pas même dimensionnelles. Néanmoins, c’était là l’ultime effort don il était capable également. La concentration dont il avait dû faire preuve l’avait extrêmement épuisé.
Comprenant que tout résidait entre ses mains, Wade déploya alors ses fouets et enflamma ses mains d’un feu azur. Soudain, il sentit son corps être parcouru par un surplus d’énergie. Il en fut de même pour Jeremiah et Frédéric qui écarquillèrent les yeux sous l’afflux important de vitalité. C’était la deuxième fois qu’ils étaient sujets à un tel phénomène. La première fois remontait au temps du combat contre Scylla. Ils n’étaient jamais parvenus à comprendre ce qui s’était passé alors. Néanmoins Wade fut le seul à ne pas s’en étonner, il savait parfaitement à quoi cela était dû. La seconde d’après, la deuxième partie du projectile qui avait pénétré la dimension tomba à son tour sur le dos de l’ange. A nouveau un épais nuage de poussière et de terre se souleva, puis une autre voix que celle de l’ange se fit entendre.

« - Oups ! Je crois que je viens d’écraser quelque chose ».

« - Miles ? » fit Frédéric, étonné de reconnaître sa voix.

L’homme sortit alors du nuage de poussière et s’avéra effectivement être Miles sous sa forme démoniaque, forme qu’il délaissa immédiatement pour son apparence humaine.

« - Mais comment ... ? »

« - J’ai vu de la lumière ! » répondit-il avec un grand sourire.

« - Non, plus sérieusement, j’ai choppé l’épée de Jeremiah au passage et me suis laissé guider ».

« - Qui c’est que j’ai écrasé au fait ? »

« - V... Vous ... aller ... mourir ... créatures ... impies » prononça alors l’ange.

Il se releva avec difficulté, de multiples blessures déversant son sang sur le sol. La créature était en piteux état. Dans son état, il était difficile de reconnaître une créature angélique et pourtant Miles la reconnut.

« - Un ... ange ? » dit-il.

L’instant d’après son regard changea puis il se prit la tête entre ses mains en se mettant à hurler. Arrivés auprès de Frédéric, Jeremiah et Wade, le pacte conclu avec Noc et Nwa prit immédiatement fin. Alors que Miles craignait de voir son paysage mental redevenir un champ de bataille, il en fut tout autre. Toutes les entités démoniaques de sa psyché, hormis Nocturne, parlèrent d’une seule voix et prirent le contrôle du corps de Miles. Physiquement, son corps se métamorphosa en une créature démoniaque composite issue de la physiologie des démons. L’instant d’après, il fonça sur l’ange avec une fureur insoupçonnée. L’ange résista à l’assaut sauvage de Miles ... une poignée de secondes avant de voir son bras droit lui être arraché. Le reste du combat se résuma à un carnage sanglant où les tripes de l’ange furent éparpillées aux quatre coins de la presqu’île. L’anatomie de l’ange complètement dispersée, la créature qu’était devenue Miles resta dans le cratère en respirant bruyamment. Frédéric, Jeremiah et Wade s’approchèrent du cratère en encerclant involontairement Miles. Chacun d’entre eux comprit que le problème psychique de Miles n’était pas résolu et qu’ils allaient maintenant devoir le neutraliser pour éviter qu’il ne tue quelqu’un d’autre.

« - Comment s’y prend-t-on ? » demanda Jeremiah.

« - J’en sais fichtrement rien » répliqua Frédéric.

« - Manifestement, c’est quelqu’un d’autre que Miles ou Nocturne qui est aux commandes. Je peux essayer de consumer l’esprit qui contrôle actuellement son corps » rétorqua Wade.

« - Tu es sûr de ne pas affecter l’esprit de Miles ce faisant ? » demanda le vampire.

« - Non ! »

« - Alors abstiens-toi ! » répondit Frédéric.

« - On n’a pas vraiment le choix ! » rétorqua Wade.

« - Putain de bornés ! ... Quand on veut ... on trouve toujours ... une autre solution ! » intervint Desmond.

L’homme avait du mal à avancer et pressait sa main droite sur son cœur d’où coulait beaucoup de sang. Mais le plus dérangeant fut son apparence. Pour la première fois, il avait pris sa forme démoniaque. Son corps de couleur noire aux reflets bleu nuit était couvert de plaques osseuses qui le faisait ressembler de prime abord à une sorte de tatou. Mais sa tête, tout comme son maintien trahissaient son appartenance aux félins.

« - Que t’arrive-t-il ? » lui demanda Frédéric.

« - Je suis mourant ... voilà ce qui arrive ... lorsqu’un putain d’ange ... caresse le cœur d’un démon ... avec sa saloperie de lame céleste ... Et dire que c’était ... un bleubite en plus ... Lamentable ... même pour moi ... J’en suis même venu ... à prendre cette forme ... qui me répugne tant ... pour vivre quelques ... minutes de plus » dit-il péniblement tandis que du sang sortait de sa gueule.

« - COCHRAN ! VITE, FAUT RENTRER A L’UNICORPS !!!! » cria Frédéric.

« - NON ! ... C’est déjà trop tard ... le voyage m’achèvera ... et j’ai niqué mes huit autres vies ... à faire le con ! »

« - Tu disais qu’il y avait une autre solution ? » lui demanda Jeremiah, résigné.

« - Oui ! ... Je vais le forcer à me tuer ... avant que je ne meure ».

« - Et en quoi est-ce une solution pour Miles ? » demanda Wade.

« - Bornés et débiles ! ... Nocturne est le premier des ... sept fils de Nergal ... lorsqu’il me tuera ... mes pouvoirs rejoindront les siens ... et vu ce que la Pomme de Vie ... lui a fait ... mon esprit rejoindra ... également le sien ... là je l’aiderai à reprendre le dessus ... Préparez-vous ... à l’immobiliser ... une fois qu’il m’aura tué ».

Sans permettre aux trois hommes de protester, Desmond enleva la main de son cœur et tira de fins traits d’énergie émeraude sur Miles.

« - ALLEZ ! ... RAMÈNE-TOI ! ... VIENS ME BUTER ! ... C’est moi qui t’ait mis dans la merde que tu es ».

Dès les premières attaques, la créature démoniaque se retourna vers Desmond et se jeta sur lui. Le combat fut aussi bref que soudain. La créature enfonça sa main droite droit dans la plaie ouverte de la poitrine de Desmond. Ce dernier se mit alors à sourire, satisfait d’être achevé par l’un des siens. Avant de succomber, il sentit la deuxième main du démon élargir la plaie à sa grande stupeur.

« - Oh non ... Putain ... T’es pas obligé de faire çaaaaAAAAAH !!! »

Le démon déchira alors le corps de Desmond en deux dans le sens de la hauteur. Wade observa la scène avec sa vision spectrale. Il vit effectivement un transfert d’énergie vitale de Desmond à Miles ainsi qu’un transfert spirituel comme l’avait deviné le condamné. Dès lors le démon se prit à nouveau la tête entre ses mains.

« - CA MARCHE !!! » fit Frédéric.

« - Faut l’immobiliser ! » rappela alors Jeremiah.

De suite, le vampire et ses deux acolytes plaquèrent Miles au sol lui immobilisant les membres. Miles se débattit comme un beau diable durant de longues minutes mais aucun changement favorable ne semblait s’opérer.

« - Ils ne sont pas assez nombreux ! » dit alors Frédéric.

« - Quoi ? » fit Wade.

« - Ils ne sont que trois ! En face il y a un fils de Nergal et plusieurs autres démons ... » dit alors Jeremiah.

En disant cela, il comprit la dernière volonté de Desmond. Miles avait dû tuer plusieurs démons dans les arènes des Genetech pour le protéger lorsqu’il s’était fait passer pour un humain chétif et sans défense. Il avait dû se sentir coupable de voir aujourd’hui Miles dans cet état.

« - Et il a un cavalier à affronter également » ajouta alors Frédéric en regardant Wade droit dans les yeux.

Tous comprirent que cela faisait beaucoup à affronter pour trois.

« - Je pars les rejoindre ! » dit alors Wade.

« - QUOI ? » firent à l’unisson Frédéric et Jeremiah.

« - J’ai vu ce qui s’était passé sur le plan spirituel. Je suis certain de pouvoir insinuer mon esprit de la même façon dans celui de Miles et de l’aider à contenir ses hôtes ».

« - T’es sûr aussi de pouvoir en ressortir ? » lui demanda Frédéric.

« - J’ai déjà réussi à inverser un processus de possession, j’arriverai à faire de même dans ce cas ».

« - Bonne chance ! » lui adressa Frédéric.

Tandis que la charge d’immobiliser le corps de Miles fut intégralement transmise à Frédéric et Jeremiah, Wade se plaça au-dessus de Miles. Il entoura ses membres de ses fouets tranchants pour ne pas tomber sur Miles lorsque son esprit quittera son corps. L’esprit de Wade sortit alors de son corps comme un double éthéré bleu et s’insinua dans le corps de Miles. Presque aussitôt, le corps de Miles cessa de bouger. Les minutes s’écoulèrent mais plus rien ne se passa. Les corps de Miles et Wade étaient figés telles des statues.
Apparut soudain une colonne de lumière derrière eux. La colonne matérialisa trois êtres : Daniel, Kristell et Stephen.

« - Que s’est-il passé ? » demanda urgemment Kristell.

Frédéric et Jeremiah tentèrent tant bien que mal de tout leur expliquer. Comprenant la situation, Kristell signifia qu’ils devaient les rapatrier au plus tôt à l’Unicorps afin d’éviter que la fusion des esprits de Wade et Miles ne soit définitive. Alors que Jeremiah, Frédéric et Cochran allaient les suivre, Daniel leur demanda s’ils avaient obtenu les infos qu’ils étaient venus chercher. Frédéric lui répondit par la négative. Daniel lui fit alors comprendre qu’ils pouvaient rester et qu’ils ne seraient de toutes façons d’aucune aide à Miles et Wade.

Les trois hommes rejoignirent alors Jacinto qui était debout, effaré par ce qui venait de se produire sous ses yeux et tenant la Pomme d’Eden dans un morceau d’étoffe entre ses mains.

« - Dites-moi qu’on m’a inoculé une drogue » dit-il simplement.

« - J’ai bien peur que non » répondit Frédéric en souriant.

« - Les anges ... les démons ... tout ça existe bien finalement ? Mais alors les fragments d’Eden ? »

« - Ils proviennent d’une ancienne civilisation qui a précédé l’humanité » répondit Jeremiah.

« - Oui, c’est ce que l’on croyait aussi mais ... Des anges et des démons ? »

« - Nous avons visité d’autres mondes et ce n’est pas la première relique d’une ancienne civilisation que nous trouvons. Crois-moi, même s’ils existent, cela n’a rien à voir avec les anges et les démons » lui dit Frédéric.

« - D’accord ! » fit Jacinto, quelque peu perturbé.

« - Je ne voudrais pas te presser mais nous aimerions consulter cette pomme et rejoindre nos amis au plus vite » ajouta Frédéric.

« - Oui, oui, bien sûr ! » répondit Jacinto en tendant la pomme vers Frédéric.

L’homme hésita à la prendre en repensant à ce que la Pomme de Vie avait causé à Miles. Ce fut donc Cochran qui s’en saisit. L’artefact se mit à briller d’une douce lumière dorée. Contrairement à Miles, Cochran n’entendit aucune voix dans sa tête, ce qui le rassura. Sans autre manifestation de la Pomme, Cochran en conclut que cet artefact était passif et qu’il fallait le commander. C’est alors qu’une représentation du globe terrestre de la Terre 539 apparut en projection holographique. Le globe portait à plusieurs endroits des marqueurs.

« - Ce sont les emplacements des autres fragments d’Eden ? » demanda Jacinto sans attendre de réponse de quiconque.

L’instant d’après, l’hologramme commença à faire apparaître de nombreuses autres Terre.

« - Qu’est-ce que ... un bug ? » demanda Jacinto.

« - Non ! Ce sont des Terre parallèles » répondit Frédéric.

Après plusieurs secondes où l’artefact fit défiler un nombre incalculable de mondes parallèles, l’affichage sembla s’éteindre ... le temps d’un instant. Réapparurent alors trois mondes à l’affichage. Sous les représentations de chacun d’entre eux, un chiffre était affiché ainsi que des coordonnées.

« - Est-ce ce que je crois ? » demanda Frédéric.

« - Oui, nous avons trois nouvelles coordonnées ! » répondit Cochran.

« - Rentrons alors ! » dit Jeremiah.

Cochran confia alors la Pomme d’Eden à Jacinto qui l’enveloppa dans le même morceau d’étoffe qu’auparavant. Toute projection holographique disparut immédiatement et l’artefact sembla se remettre en sommeil.

« - Je ne sais pas si j’oserais la rallumer » dit-il.

« - Je suis sûr que tu sauras en faire bon usage et n’oublie pas ... Rien n’est vrai, tout est permis ! » lui confia alors Frédéric.

Après quoi, Cochran alluma l’appareil dimensionnel et tous trois retournèrent à l’Unicorps.
_____________

FIN DE L'ARC XV
_____________


Note 1 : Voici à quoi ressemble le véritable Sigismond de Habsbourg dans sa tenue de Maître de l'Ordre de Saint-Etienne.

_____________

Note 2 : Voici à quoi ressemble une Pomme d'Eden.

_____________

Note 3 : Dans ce chapitre, la Pomme d'Eden projette divers hologrammes. C'est une capacité que l'on voit apparaître à la toute fin du tout premier Assassin's Creed :

_____________

Note 4 : Étant donné que cet arc se situe dans l’univers d’Assassin’s Creed, je ne pouvais en ignorer certains principes fondamentaux comme le fait qu’ils aient fait de Rodrigo Borgia le Grand-Maître des Templiers dans Assassin’s Creed II, Brotherhood et Révélations.
A la suite de quoi, j’ai fait des recherches sur la descendance de cette figure historique. Il se trouve que sa lignée est particulièrement riche et s’entremêle avec de nombreuses autres grandes familles.
Voici la branche de sa descendance qui nous intéresse :
1. Rodrigo Borgia a eu pour fille Lucrèce Borgia (1480-1519).
2. Lucrèce a eu plusieurs enfants dont Hercule II d’Este (1508-1559).
3. Hercule a eu plusieurs enfants dont Anna d’Este (1531 - 1607).
4. Anna a eu deux enfants dont Charles de Mayenne (1554 - 1611) (on notera que la lignée issue de son autre enfant donnera naissance notamment à Henri II de Guise qui semble être considéré comme l’Homme au masque de Fer le plus plausible).
5. Charles a eu trois enfants dont Catherine de Mayenne (1585 - 1618).
6. Catherine a eu deux enfants dont Charles II de Nevers-Mantoue (1609 - 1631).
7. Charles a eu trois enfants dont Eléonore de Nevers-Mantoue (1630 - 1686).
8. Eléonore a eu deux enfants dont Eléonore Marie Josèphe d’Autriche (1653 - 1697).
9. Eléonore a eu trois enfants dont Léopold Ier de Lorraine (1679 - 1729).
10. Léopold a eu deux enfants dont François-Étienne Ier (1708 - 1765).
11. François-Étienne a eu quatre enfants dont Marie-Amélie de Habsbourg-Lorraine (1746 - 1804) (on notera que son quatrième enfant n’est autre que Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI).
12. Marie-Amélie a eu un enfant, Caroline de Bourbon-Parme (1770 - 1804).
13. Caroline a eu deux enfants dont Marie-Ferdinande de Saxe (1796 - 1865).
14. Marie-Ferdinande a eu un enfant, Auguste-Ferdinande de Habsbourg-Toscane (1825 - 1864).
15. Auguste-Ferdinande a eu deux enfants dont Louis III de Bavière (1845 - 1921).
16. Louis a eu deux enfants dont François Marie Luitpold de Bavière (1875 - 1957) (on notera que son autre fils s’opposera à Hitler).
17. François Marie Luitpold a eu trois enfants dont Dorothée Marie de Bavière (1920).
18. Dorothée Marie a eu quatre enfants dont Léopold-François de Habsbourg-Toscane (1942).
19. Léopold-François a eu un fils, Sigismond de Habsbourg-Toscane (1966).
De plus, une autre branche la voit se lier à Sissi Impératrice, bref une descendance ancrée dans l’histoire.
_____________

La semaine prochaine, retrouvez un chapitre de Terre 530 Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 254 - Blasphème :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 254 - Blasphème
Message le Dim 7 Juin - 16:39 par Shion
Excellent chapitre qui conclut très bien cet arc Smile

Jolie référence à l'Histoire selon AC, pour Sigismond ^^

J'ai hâte de voir ce que va donner la bataille dans le paysage mental de Miles ^^ D'autant que Wade devrait y être plutôt familier ^^
avatar
Re: Chapitre 254 - Blasphème
Message le Dim 7 Juin - 22:02 par Jezekiel
Arc un peu plus lent, moins mouvementé. T'as-t-il tout de même plu ?

Pour la référence à Sigismond, c'est un peu à cause de lui les mentions dites "légales" que j'ai affiché dans le sujet-sommaire. Le pire c'est qu'au départ je comptais donner à l'ancien roi d'espagne un rôle plus important qu'une simple évocation :p

Concernant ta dernière ligne, je pense que tu seras servis avec le chapitre 256 Wink
avatar
Re: Chapitre 254 - Blasphème
Message le Mer 10 Juin - 23:10 par Shion
Oui, cet arc était très sympathique. Le seul souci était ma méconnaissance de la saga et forcément, j'ai certainement dû louper des références.

Je comprends tes mentions légales du coup... On ne sait jamais...

J'ai hâte de lire ce fameux chapitre 256. Et j'ai presque aussi hâte de voir ce que nous réserve la Terre 530 Razz
avatar
Re: Chapitre 254 - Blasphème
Message le Lun 20 Juin - 21:19 par Nyko
Je savais que Desmond allait mourir mais je ne savais pas quand bien sur. J'avais pensé qu'il mourrait peut-être en faisant un acte héroïque, c'est un peu ce qui c'est passé avec son sacrifice pour aider Miles.
avatar
Re: Chapitre 254 - Blasphème
Message le Mar 21 Juin - 19:12 par Jezekiel
J'attendais d'avoir un retour hypothétique de ta part pour le signaler. Ce chapitre contient un fort symbole. Desmond meurt pour rejoindre le plan mental de Miles dans le dernier chapitre de l'arc dédié à Assassin's Creed :p
Re: Chapitre 254 - Blasphème
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 254 - Blasphème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 15 - un Monde d'Assassins-
Sauter vers: