Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 256 - Tempête sous un crâne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

21062015
MessageChapitre 256 - Tempête sous un crâne

Paysage mental de Miles

Le calme étant revenu dans son esprit, Miles goûtait son plaisir d’avoir retrouvé ses compagnons et amis. Malheureusement, cela ne fut que de courte durée. En effet, le pacte passé avec les démons Noc et Nwa venait de prendre fin. Immédiatement, ils cessèrent donc de contenir les diverses entités présentes. Alors qu’une nouvelle mêlée semblait inévitable, un consensus se fit entre les diverses entités démoniaques dès qu’elles s’aperçurent qu’elles étaient en présence d’un ange sur le plan physique. Dès lors Noc, Nwa et les cinq autres démons non identifiés s’allièrent et affrontèrent Miles et Nocturne. Même si les démons inconnus étaient de castes inférieures, les deux hommes se retrouvaient à combattre à 7 contre 2. Cela faisait beaucoup même pour eux. Ils étaient littéralement submergés par les démons lorsqu’une détonation caractéristique se fit entendre, celle d’un fusil à pompe. Tandis que l’un des cinq démons posait un genou à terre, la poitrine fumante, les quatre autres, ainsi que Noc et Nwa, tournèrent la tête vers celui qui venait de tirer.
Il s’agissait d’un être humain ... mais pas n’importe lequel. Miles reconnut l’homme au sujet duquel il s’était interrogé lorsqu’il l’avait vu inconscient sur le sol de son paysage mental il y a quelques heures.

« - Bon sang ! T’es qui toi ? » lui lança Miles.

« - Je m’appelle Nakts, Reinhardt Nakts ! Je ne comprends pas où nous nous trouvons mais une chose est sûre, je sais reconnaître un démon quand j’en vois un ! » lui dit l’inconnu en lançant son fusil à pompe à Miles tandis qu’il prenait un fusil automatique accroché dans son dos.

Les deux hommes et Nocturne affrontèrent de concert la cohorte de démons. Bien que le renfort de Nakts fut appréciable, cela ne suffisait toujours pas à tenir les démons en respect et encore moins pour permettre à Miles de reprendre le contrôle de son corps. En quelques instants, les démons parvinrent à désarmer les deux humains et à neutraliser leurs trois adversaires. Le contrôle du corps de Miles revint donc à la coalition des démons qui en profitèrent pour charcuter l’ange dans le monde physique. Ils firent preuve d’une boucherie telle qu’aucun des trois prisonniers n’avait connu.
Une fois l’ange éparpillé façon puzzle, des dissensions ne manquèrent pas de naître entre les démons aux commandes. Les dissensions dégénérèrent rapidement en une nouvelle discorde la plus totale. Les démons qui retenaient Miles, Nocturne et Reinhardt ne tardèrent pas à les oublier pour prendre part à l’affrontement.

« - C’est le moment où jamais de reprendre l’avantage ! » déclara Reinhardt en rematérialisant son fusil d’assaut.

« - Toi, tu me plais ! » répliqua Miles en fonçant dans le tas.

Une mêlée générale s’instaura à nouveau dans le paysage mental durant les dernières secondes de contrôle du corps par les démons. Peu de temps après, un nouveau venu fit son entrée en scène.

« - Aaaaah ! De la bonne baston comme je les aime ! A L’ATTAQUE !!! »

« - Oh ! Non ! Pas toi ! » fit Miles en reconnaissant Desmond.

« - Qu’est-ce que tu fous là ? »

« - Figures-toi que tes potes viennent de me tuer ... et me voici ! » répondit Desmond en frappant du démon à tour de bras.

Tandis que les deux factions faisaient à peu près jeu égal, cela leur permit d’échanger.

« - Un humain ami avec deux démons ? Jamais cela n’aurait été possible de là d’où je viens ! » dit alors Reinhardt en tirant à tout va.

« - J’t’arrêtes tout de suite, je ne suis pas ami avec cette enflure ! » rétorqua Miles en parlant de Desmond.

« - Oh allez, Milesounet ! Après tout ce qu’on a vécu ? » répliqua Desmond sur un ton narquois.

« - Concentrez-vous sur le combat, on est loin d’avoir l’avantage ! » intervint Nocturne en frappant Nwa qui tentait de prendre Miles par surprise.

« - Cela va changer maintenant ! » dit alors une nouvelle voix.

Le dernier venu ressemblait à une faucheuse enveloppée d’une brume noire

« - Non mais c’est pas vrai ? CE N’EST PAS UNE PUTAIN DE SURPRISE PARTIE !!! » s’écria Miles en reconnaissant Wade.

« - Les faucheuses existent donc ? Pourquoi n’en ai-je pas vu ? » s’étonna Reinhardt.

« - Où crois-tu te trouver ? » lui demanda Wade en fauchant un démon qui allait le prendre à revers.

« - Celui qui est arrivé vient de dire qu’il venait de mourir, on combat des démons ... cela me semble évident qu’on se trouve en Enfer ! » répondit Reinhardt.

« - Crois-moi, p’tit gars, même si ça y ressemble, c’est pas l’enfer ici ! » répliqua Desmond en transperçant un autre démon de ses traits d’énergie turquoise.

« - Et si on élucidait tout ça plus tard ? » intervint Nocturne, leur rappelant l’urgence de la situation dans laquelle ils se trouvaient.

« - Si il y a un plus tard ! Ils ne cessent de revenir encore et encore ! » se plaignit Miles tout en tirant au fusil à pompe à bout portant sur un autre démon.

« - Où as-tu trouvé cette arme ? » lui demanda Wade.

« - C’est Reinhardt qui me l’a filé ! »

« - Reinhardt ? » fit alors Wade à voix basse en regardant le suscité.

Ne pensant pas qu’il avait une telle faculté de son vivant, Wade en déduisit que c’était une construction de son esprit. De suite il entreprit de faire la même chose à son tour. Il matérialisa alors ses fils tranchants sans qu’ils luis soient rattachés. Apprenant rapidement à les manier, il parvint à enfermer l’un des esprits démoniaques en leur faisant prendre la forme d’une cage.

« - Cinq contre six ! Le vent est en train de tourner, dirait-on ! » s’esclaffa Desmond à l’attention de leurs adversaires.

« - Miles ! Faut les neutraliser comme ça ! » lui lança Wade.

« - Et tu veux que je fasse comment ? J’ai pas ce genre de choses moi ! »

Wade ne sut pas quoi lui répondre. Il est vrai que lui-même avait réussi à les matérialiser facilement puisqu’il avait l’habitude de les manier dans le monde physique, contrairement à Miles. Il fallait qu’il puisse matérialiser quelque chose dont il avait l’habitude.

« - L’électricité ! Crée des arcs électriques pour les enfermer dans des cages de foudre ! » lui dit-il soudainement.

« - Ma charge est nulle et depuis un p’tit moment. J’ai plus les moyens de produire la moindre étincelle ».

« - C’est une vue de l’esprit, il te suffit de les imaginer ! »

Miles se mit alors à se concentrer. Mais ne cessant de se dire que sa charge était nulle, il ne parvint à créer quoi que ce soit. C’est alors que Wade eut une idée.

« - Où nous trouvons-nous, Miles ? » lui demanda-t-il.

« - Dans mon putain d’esprit ! » répondit le concerné en repoussant Nwa.

« - Et quel organe de ton corps est le siège de ton esprit ? »

« - Mon cerveau ! Putain, on est à Question pour un champion ou quoi ? »

« - Le cerveau est constamment parcouru par des foultitudes de courants électriques, le tien n’y fait pas exception et tu prétends que ta charge est nulle ? »

Cette révélation agit comme un déclencheur chez Miles. En un rien de temps ses yeux se mirent à produire un fin arc électrique horizontal. L’instant d’après il leva ses mains et en fit surgir de multiples foudres en direction de ses adversaires. L’un après l’autre, il les pourchassa de ses éclairs et les emprisonna dans des prisons de foudre. Même Noc et Nwa ne purent rien faire face à ce déferlement de puissance. En moins d’une minute toutes les entités ennemies furent maîtrisées et enfermées. Après quoi, Miles observa ses acolytes. A sa droite se trouvait Nocturne. Il ne comptait aucunement le brider dans ses mouvements. Il s’était avéré un allié fiable et il était hors de question qu’il se montre ingrat maintenant qu’il avait le pouvoir de l’enfermer. Il se tourna alors vers les trois autres sur sa gauche, Reinhardt, Desmond et Wade.

« - Que vais-je faire de vous ? » dit-il alors.

« - Rien me semble être une réponse appropriée après le coup de main que l’on vient de te donner ! » répondit Desmond.

« - Même si son comportement est quelque peu douteux par moment, Desmond peut s’avérer fort utile et puis ... il s’est suicidé pour venir t’aider » dit alors Wade.

« - Comment ça ? »

« - Mortellement blessé par l’ange, il a tenu assez de temps pour provoquer ton toi physique et se faire tuer par lui pour intervenir ici ».

« - Hum ! Ça, c’était pas la peine de le dire ! » répliqua Desmond.

« - Et toi, tu as fais de même ? » demanda Miles à Wade.

« - Non, j’ai simplement suivi le chemin emprunté par l’esprit de Desmond. Dans quelques secondes je vais m’exorciser de ton esprit ».

« - Et pour Reinhardt ? »

« - Il faut que l’on parle en privé ».

Les deux hommes parlèrent à l’écart de tous durant près d’une heure. Tandis que Miles sembla passer en revue le spectre émotionnel au complet, Wade restait parfaitement impassible tout en poursuivant un dialogue qui ressemblait la plupart du temps à un monologue. Plusieurs fois, les deux hommes jetèrent un regard à Reinhardt. Finalement, ils revinrent vers Reinhardt et Desmond. Ces derniers entendirent la fin de l’échange tandis que Miles et Wade se rapprochaient d’eux.

« - Que dois-je faire ? » demanda Miles.

« - Je ne sais pas. Fais ce que tu estimes juste » lui répondit Wade.

« - Veux-tu que je te rende ton ... »

« - Non ! » le coupa vivement Wade.

« - A vrai dire nous ne sommes plus les hommes que nous étions, restons tel que nous sommes aujourd’hui » ajouta-t-il en posant une main sur l’épaule de Miles.

« - Ouais, t’as sûrement raison ».

C’est alors qu’une lumière vive apparue dans le paysage mental. Lorsque la lumière s’atténua quelque peu, elle prit la forme d’un humain éthéré.

« - Bonjour ! Ne vous inquiétez pas, je ne vous veux aucun mal » dit alors le nouveau venu.

« - Unicorps ? » demanda Miles à Wade.

« - Unicorps ! Je le vire ? » répondit Wade.

Miles fit oui de la tête au moment même où l’individu allait se présenter.
_____________

Terre 6354 - Unicorps - Hôpital

Les corps inertes de Miles et Wade avaient été disposés sur deux lits séparés. Dans la pièce se trouvaient Frédéric, Sandora, Jeremiah, Isaac, Kristell, Stephen et un homme qui semblait profondément assoupis, assis dans un fauteuil. Soudain, l’homme sembla se réveiller en sursaut.

« - Alors, Monroe ? » demanda Stephen.

« - Ils ... Ils m’ont éjecté ! » fit le télépathe, surpris que cela puisse être possible.

« - C’est signé Wade, ça ! » dit alors Frédéric.

Soudain, la porte de la chambre s’ouvrit en claquant.

« - Ange Kristell, veuillez vous rendre sans opposer de résistance ! » dit alors l’homme qui avait ouvert la porte.

L’homme était d’une stature tout à fait banale et vêtu d’un parfait uniforme militaire avec inscrit dessus P.M.. Il était accompagné de deux soldats munis d’armes à feux étranges qu’ils pointaient sur l’ancien ange. Leur aspect n’échappa pas à Frédéric.

« - Qui êtes-vous et que faites-vous ici ? » demanda-t-il en s’interposant entre Kristell et les nouveaux venus.

« - Veuillez vous écartez M. Vaubois, cela ne vous concerne en rien ! » répondit l’inconnu.

« - Je ne m’écarterez pas tant que vous ne m’aurez pas répondu ! » répliqua Frédéric en fronçant les sourcils.

C’est alors que les deux soldats se mirent à viser Frédéric.

« - Deux armes spécialement conçues pour abattre des anges ? Curieuse façon de traiter ses alliés » remarqua alors Frédéric.

« - Et elles ne seront un danger pour vous que si vous poursuivez à vous opposer à l’arrestation de l’ange Kristell ! » répondit l’homme.

« - Et pour quel motif suis-je en état d’arrestation ? » demanda la concernée.

« - Vous êtes accusée d’avoir saboté les sceaux de contention qui maintenaient Miles Gravsten prisonnier et ainsi avoir porté atteinte à la sécurité de notre dimension ! »

« - Qu’est-ce que c’est que ces foutaises ? » s’esclaffa Kristell.

« - Je vois mal Kristell faire une telle chose ! » répliqua Frédéric.

« - Cela, ce n’est pas à vous d’en juger ! Écartez-vous maintenant ! »

« - C’est demandé si gentiment que ... je vais rester là. Sandora ? »

« - Bien sûr » répondit la jeune femme.

Elle modula ses cordes vocales et reprit la parole.

« - Vous allez repartir d’où vous êtes venus et oublier tout de ceci » dit-elle d’une voix mélodieuse.

« - Au contraire, vous allez nous accompagner également Mlle Setsuna. Je vous arrête pour tentative de subordination d’officier ! »

« - Qu’est-ce que ... ? » fit Sandora, stupéfaite.

« - Les filtres audio des soldats de la Crimson Lance de Pandora 2000 ... » répondit pensivement Frédéric.

En effet, sur la planète Pandora de l’univers 2000, ils avaient rencontrés des membre d’un groupement militaire appelé la Crimson Lance. Sandora avait essayé de les endormir mais en vain, leurs casques étaient munis de filtres audio qui les épargnaient de tels désagréments. Après l’échauffourée, Lambert avait démonté l’un de leurs casques pour s’accaparer le dit filtre et voici que les inconnus face à eux en bénéficiaient dorénavant.

« - Ça suffit les conneries maintenant. Je ne le dirais qu’une fois : dégagez de cette chambre où vous aurez à faire à moi ! » déclara Frédéric.

« - A moi également ! » ajouta Jeremiah, se rapprochant de son ami.

« - Ch’sais pas c’qui se passe ici mais ce sera à nous quatre, quoi qu’il arrive ! » proclama Miles en revenant à lui.

Les trois militaires commencèrent à être en proie à des suées.

« - HAZIER ! CA SUFFIT ! » cria alors un homme dans le couloir.

Le général Ravenwork venait d’arriver. A sa voix les trois militaires se dressèrent droit comme des i.

« - Bien, mon général ! »

« - Kristell est innocente de ce que vous l’accusez ! Le spectre énergétique montre qu’un démon s’est introduit dans l’aile au moment où les sceaux ont été affaiblis et que c’est lui qui a fragilisé nos sécurités anti-intrusion en arrivant chez nous et non pas Miles en la quittant ! Cela fait déjà deux fois que vous accusez l’un d’entre nous en bâclant votre travail, inspecteur. J’en informerais vos supérieurs. Vous pouvez disposer ! »

« - Bien, mon général ! » fit alors Hazier avant de partir avec ses hommes.

« - Veuillez l’excuser, c’est un véritable sagouin dans tout ce qu’il fait. Je ferais en sorte qu’il ne vous importune plus ».

« - Ce n’est pas grave. Une petite montée d’adrénaline, ça réveille ! La sécurité de votre dimension est menacée ? » répondit Frédéric.

« - Ne vous en inquiétez pas, on s’occupe de régler ce problème en ce moment même, vous, chargez-vous de trouver cette fichue bibliothèque et de nous débarrasser de Moloch ».

« - Ça tombe bien, je viens de finir de localiser l’une des dimensions que nous a donné la Pomme d’Eden ! » dit alors Cochran en les rejoignant dans la chambre.

« - Je vois que tout le monde est opérationnel, direction le briefing alors ! » proclama Ravenwork.

Tandis que Cochran et Stephen suivirent le général, les autres échangèrent quelques mots avec Miles et Wade pour s’assurer qu’ils allaient bien.
_____________

A suivre dans le chapitre 257 : Un phare comme point de départ.
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Tempête Sous La Mer (1953)
» 01- La horde des démons
» Tempête sous un crâne.
» roman fantastique -- premier chapitre
» Chapitre 559
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 256 - Tempête sous un crâne :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 256 - Tempête sous un crâne
Message le Dim 21 Juin - 10:12 par Shion
Ah génial, j'attendais cette baston et ces révélations depuis un moment ^^ Du coup, j'imagine que Miles va voir Wade autrement. Je me demande du coup si Reinhardt réapparaîtra.

Miles a enfin trouvé le moyen de contrôler ses démons, c'est une bonne chose également.
avatar
Re: Chapitre 256 - Tempête sous un crâne
Message le Dim 21 Juin - 10:24 par Jezekiel
Ravis que ce chapitre t'ait plu ! ^^
Surveille la page FB de Babel dans la journée, tu verras y apparaître l'image illustrative de ce chapitre Wink
 

Chapitre 256 - Tempête sous un crâne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 16 - des Mondes de Bioshock-
Sauter vers: