Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 261 - MÉLIÈS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1012
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

26072015
MessageChapitre 261 - MÉLIÈS

Terre 1960 - Rapture - Station Asgard

Le petit groupe de six personnes avançait prudemment dans ce jardin d’hiver où trônaient d’innombrables statues de glace. Par endroits, le nombre était si imposant qu’ils durent choisir avec soin le bon endroit pour passer.

« - Derrière chaque porte il y a un monstre différent » dit alors Elizabeth pour elle-même.

« - N’est-ce pas le principe fondamental de cette cité sous-marine ? Enfermer au même endroit tous les désaxés et voir ce qui va se passer ? » répondit Frédéric.

Mais Elizabeth ne répliqua rien à cela. Néanmoins, elle fut à nouveau surprise des capacités de ses compagnons du moment. Elle se devait de rester sur ses gardes et parfaitement contrôler ce qu’elle faisait ou disait.
De son côté, Jeremiah n’avait pas l’esprit tranquille. Il focalisait ses sens sur la détection de l’intrus qui les suivait. Depuis combien de temps les suivait-il, cela le vampire ne put le dire. Il venait de se rendre compte de sa présence que très récemment. Bien qu’il eut tenté, à l’insu de ses camarades, de surprendre celui qui les espionnait, cela avait été un échec. Bien qu’il n’ait put le confondre, Jeremiah était persuadé qu’il était bel et bien là. Ils allaient devoir agir de concert pour découvrir quelles étaient les intentions de cet intrus. Ainsi, il se rapprocha de Frédéric un court instant. Ils échangèrent à voix basse durant quelques secondes. Après quoi, le vampire s’écarta et se rapprocha tout aussi discrètement de Miles. Ce dernier était la pierre angulaire de son plan pour démasquer l’espion. Imperceptiblement, les trois hommes ralentirent le pas pour laisser passer Isaac, Cochran et Elizabeth devant eux afin qu’ils ne se rendent compte de rien. Ayant repéré le parfait endroit pour opérer, le trio attendit de tourner au coin d’un couloir pour disparaître à la vue de tous grâce à Miles.
Quelques minutes auparavant, ils avaient croisé ce qui ressemblait à un petit kiosque à journaux. Ils avaient donc attendu suffisamment longtemps pour le laisser assez en arrière avant que Miles ne les téléporte derrière. D’après Jeremiah, celui qui les suivait devait dorénavant se trouver entre eux et l’autre moitié du groupe. Il leur suffisait donc de rattraper leurs compagnons pour débusquer l’intrus. Tous trois se tenaient sur leur garde et observaient chaque recoin des rues qu’ils ratissaient. C’est alors que Jeremiah perçut un mouvement droit devant eux. Bien qu’il fut fugace, le vampire était certain de l’avoir vu. Il fit alors signe à ses compagnons. Ils devaient rester extrêmement prudents, leur cible semblait être particulièrement véloce. Peu de temps après, ce fut Frédéric qui perçut un mouvement rapide entre deux statues de glace. Mais le temps qu’il fasse un pas de côté pour suivre l’intrus, il l’avait perdu. Cela troubla Frédéric. La troisième fois, ce fut à nouveau le vampire qui l’aperçut du coin de l’œil ... mais encore une fois, leur cible échappa à son regard. Tous se demandèrent de quel plasmide il avait bien pu bénéficier pour s’éclipser ainsi.
Ce fut alors au tour de Miles de le voir. L’homme s’était mis à bouger droit devant lui et il parvint à le suivre jusqu’à ce qu’il s’arrête. Miles comprit alors comment il faisait pour se soustraire à leur regard. L’homme semblait être recouvert de glace et se contentait de s’arrêter pour mimer une des statues qui les entouraient. Il communiqua de suite cette info à ses compagnons. Tous les trois établirent un plan pour le coincer. Immédiatement, ils se séparèrent pour prendre leur position.

« - NOUS SAVONS QUE TU NOUS SUIS ! » cira alors Frédéric à l’intention du chrosôme.

A plusieurs centaines de mètres devant eux, leurs camarades entendirent la voix de Frédéric et se rendirent alors compte que lui, Jeremiah et Miles n’étaient plus avec eux. De suite, Cochran rebroussa chemin, se doutant que quelque chose n’allait pas.

« - NOUS SAVONS COMMENT TU TE CACHES ! CE PETIT JEU VA BIENTÔT CESSER ! » cria à nouveau Frédéric.

Bien qu’étant resté immobile tout du long, le chrosôme voyait bien que la seconde partie du groupe revenait en arrière. Dans son esprit, ces trois individus servaient de rabatteurs et il n’était question que d’une minute avant qu’ils ne le débusquent. Frédéric avait compté là-dessus lorsqu’il avait proposé son plan et il allait fonctionner comme sur des roulettes. Le chrosôme observa la position des trois individus qui revenaient sur leurs pas et celle de Frédéric ... et se déplaça au moment opportun. Il s’éloigna de quelques mètres avant de s’arrêter, prendre la main d’une statue de glace et imiter sa pose. Ainsi, il pensait pouvoir passer pour un couple avec la statue ayant tenté de s’enfuir. Mais c’était sans compter sur Jeremiah. Le vampire avait adopté la même tactique et s’était recouvert d’une fine pellicule de glace pour ne pas se faire repérer par le chrosôme. En revanche, il n’avait rien raté du mouvement de leur cible. Il dispersa la pellicule de glace, forma une épée et trancha le poignet de la statue de glace.

« - On dirait que je n’ai pas tranché le bon ! » dit-il avant d’armer à nouveau son bras.

Sans attendre, le chrosôme prit ses jambes à son cou et s’enfuit ... avant de voir Miles se dresser soudainement sur son chemin.

« - Ton petit jeu s’arrête ici, mon gars ! »

Acculé, le chrosôme se mit néanmoins à sourire.

« - Au contraire, il ne fait que commencer ! » dit-il avant de disparaître en une petite explosion de particules de glace.

« - Il s’est ... téléporté ? » fit Miles, stupéfait.

« - Et ce n’est pas tout ce dont je suis capable, crétin ! » s’esclaffa le chrosôme à un tout autre endroit.

Le temps que Miles se retourne, il se prit un projectile blanc en pleine poitrine. Le projectile ne s’enfonça pas dans ses chairs mais rapidement de la glace se répandit sur son corps. En quelques secondes, Miles fut emprisonné dans une gangue de glace et ne put plus bouger. Tous se réunirent autour de lui. Alors que Jeremiah cherchait un moyen de libérer son ami, la glace explosa lorsque Miles prit sa forme démoniaque tout en poussant un cri mêlant douleur et rage.

« - C’est un chrosôme houdini glacial ! Il est sûrement l’auteur de ce massacre » dit alors Elizabeth.

« - Et il veux jouer ! » ajouta Miles sur un ton mauvais.

« - Montrons-lui qui sont les maîtres du jeu alors ! » répliqua Frédéric.

Tous se dispersèrent pour couvrir le maximum de surface. Bien que l’houdini continuait à exploiter ses facultés de mimétisme, il n’allait pas laisser le jeu s’éterniser. Rapidement, il provoqua le groupe en envoyant un projectile cryogénique sur Isaac cette fois. Grâce à ses capteurs, le drone sentit le projectile arriver et put l’esquiver. La seconde d’après, Isaac répondit à l’agression en frappant d’un arc électrique la position de l’houdini extrapolée à partir de la trajectoire du tir ... mais ce dernier s’était déjà éclipsé en une explosion de paillettes de glace. Il réapparut dans le champ de vision de Jeremiah. Ce dernier tenta alors de le frapper d’une puissante poussée télékinésique. Mais le son des statues de glace pulvérisées par l’attaque sur son chemin alerta l’houdini qui se téléporta à nouveau. Cette fois il réapparut dans le champ de vision de Miles. Se fondant dans la matière noire, il réapparut juste devant lui et le frappa d’un surpuissant direct du droit au visage. Le chrosôme se retrouva à terre avec la mâchoire fracturée. Grâce à son pouvoir cryogénique, il atténua de suite la douleur induite par une telle fracture avant de se téléporter à nouveau. Durant de longues secondes, personne ne le repéra plus. Le chrosôme usait à nouveau de son mimétisme.

« - JE LUI AI CASSÉ LA MÂCHOIRE ! RECHERCHEZ UNE STATUE AVEC UNE DÉFORMATION A CE NIVEAU ! » alerta Miles.

Observant dorénavant chaque statue de glace avec minutie, les six hommes et femmes déambulèrent entre les statues de glace avec méthode.

« - J’en ai marre de ce putain de jeu ! » dit alors Miles pour lui-même.

L’instant d’après, il se mit à fracasser les statues l’une après l’autre. Ses compagnons ne voulurent néanmoins pas se résoudre à un tel extrémisme. Et ils eurent raison puisque cela n’allait pas être nécessaire. Sans que l’houdini la voit, Elizabeth le repéra grâce à cette fameuse mâchoire fracturée. Le plus lentement possible, elle fit glisser de son épaule la bandoulière de l’une des deux seules armes en sa position : une arbalète munie de carreaux customisés. L’arbalète déjà armée, Elizabeth prit le plus grand soin pour le viser. Mais au moment de tirer, l’houdini l’aperçut et tenta de se téléporter. Néanmoins le carreau l’atteignit à l’épaule juste avant de disparaître. L’arrière du carreau se désolidarisa et vint se planter dans le mur juste à côté d’Elizabeth. Le câble tendu un bref instant, un puissant courant le traversa et électrocuta l’houdini dans une grande gerbe d’étincelles au moment où il réapparaissait à un tout autre point du hall. Cela fut très bref puisque, la téléportation achevée, le câble fut sectionné. Ayant repéré l’houdini, Miles le rejoignit en se téléportant également ... mais trop tard. Le chrosôme avait trouvé la force de se téléporter à nouveau.

« - L’HOMME DE GLACE A PERDU CETTE MANCHE MAIS IL REVIENDRA POUR PRENDRE SA REVANCHE ! » cria-t-il alors à l’attention du groupe.

Mais avant qu’il ne puisse tenter de fuir, il sentit soudain une onde glacial parcourir l’air derrière lui. Au même moment, le sol trembla sous l’impact d’un corps lourd. L’houdini se raidit alors. Il était pétrifié de peur car il savait très exactement ce que cela signifiait. Le fracas de leur jeu avait attiré le maître de la Station Asgard. Avant qu’il ne puisse esquisser le moindre geste, l’houdini vit un énorme poing surgir hors de sa poitrine. Tout son corps se mit à geler avant que le poing ne se referme et ne brise son corps en mille morceaux. Tous furent les témoins de l’arrivée spectaculaire de ce monstre autrefois humain. Le colosse faisait au bas mot 2m50 de haut et était doté d’une musculature sur-développée. Par endroits, sa peau était toute boursoufflée, comme s’il fut agi de tumeurs. De certaines de ces tumeurs surgissaient des pointes de glace dont la base était rouge.

« - C’est un chrosôme ... brute ? » fit Elizabeth, étonnée par son apparence.

« - JE SUIS BIEN PLUS QUE CA MAINTENANT !! GRÂCE A TOUT L’ADAM QUE J’AI RÉCOLTÉ, JE ME SUIS FAIS UN COCKTAIL DU TONNERRE !! JE SUIS LE SEUL ET UNIQUE CHROSÔME MÉLIÈS !!! » cria le nouveau venu.

« - Tu vas surtout bouffer mon poing dans la gueule ! » rétorqua Miles en apparaissant juste devant lui et en lui assénant un coup d’une puissance inouïe.

Sans attendre que son adversaire se reprenne, Miles enchaîna des coups qui retentirent comme autant de coups de tonnerre. Encaissant les coups, la brute ne capitulait pas et parvenait à rétablir son équilibre après chaque coup reçu. Soudain, il parvint à saisir une fenêtre et à frapper Miles en plein plexus solaire. Le visage tuméfié et déformé par les coups de Miles, le méliès se redressa et claqua ses mains paume contre paume. Il en résulta une onde de choc cryogénique qui se propagea tout autour du chrosôme. Réactif, Jeremiah parvint à protéger le reste du groupe derrière un bouclier de glace. Par chance, ils s’étaient instinctivement regroupés lorsque le méliès était apparu. En revanche, Miles reçut l’onde de choc de plein fouet. Le corps couvert de givre, il était transi de froid et grandement affaibli. La brute en profita alors pour commencer à lui rendre tous les coups qu’il lui avait assénés.
Mais c’était sans compter sur Frédéric. Sous sa forme humaine, il déborda le bouclier de Jeremiah, enflamma intégralement son corps et déversa un torrent de flammes concentré sur la poitrine du chrosôme. Pour la première fois, la brute fut projetée en arrière. Autour de lui, toute la glace avait fondu partiellement. Certaines statues dévoilèrent ainsi une partie des corps de leurs victimes. Bien que l’attaque de Frédéric eut repoussé le méliès, ce dernier n’était pas pour autant vaincu. Le colosse se releva et observa son environnement. Voyant l’état de ses statues, il fronça les sourcils et claqua à nouveau des mains. Frédéric s’interposa et protégea Miles de cette nouvelle onde de choc glaciale. Néanmoins, autour d’eux, toute la glace s’était reformée presque à l’identique.

« - Miles, rejoins Jeremiah et les autres ! » dit alors Frédéric.

Ses flammes teintées de rouge semblèrent s’assombrir quelque peu. Son ami ne se fit pas prier. Même si à sa proximité, il avait regagné quelques forces, il n’était pas encore en grande forme. Miles abrité derrière le bouclier de glace de Jeremiah, Frédéric déversa un nouveau torrent de flammes sur le chrosôme. Ce dernier ne se laissa pas surprendre cette fois et provoqua une nouvelle onde de choc. Le torrent de flammes se heurta à l’onde de choc et fut stoppé ... durant un court laps de temps avant de reprendre sa course et de se jeter sur la brute tel un loup affamé. Tandis que Frédéric maintenait son déferlement, et que la glace tout autour commençait à fondre à nouveau, il vit une petite explosion de glace à l’extrême droite de son champ de vision. A peine eut-il le temps de tourner la tête, qu’une nouvelle onde de choc cryogénique se répandit et frappa son flanc droit.
Nullement blessé par cette onde de choc, Frédéric fut stupéfait. Y avait-il deux chrosômes méliès ? Non ! La brute à sa droite portait sur le visage les blessures infligées par Miles, c’était donc bien le même chrosôme ... qui s’était téléporté.

« - VOIS LA PUISSANCE DU MÉLIÈS !!! » cria la brute en claquant à nouveau des mains.

Mais à peine Frédéric se tournait-il vers lui pour lui envoyer ses flammes que le chrosôme disparut et réapparut sur sa droite pour reclaquer des mains. Il refit cela à plusieurs reprises sans laisser le temps à Frédéric de réagir. Les ondes cryogéniques multiples firent redescendre la température de la pièce et tout fut regelé une nouvelle fois. Mais ce n’était qu’un effet secondaire de la tactique de la brute. Les ondes cryogéniques encerclèrent littéralement Frédéric et le frappèrent presque en simultané. L’impensable se produisit et Frédéric fut enfermé dans un cercueil de glace.
Satisfait de sa victoire, le méliès se mit à rire avec force lorsque soudain la glace emprisonnant le corps de Frédéric fut sublimée. De l’état solide elle passa à l’état gazeux en un instant.

« - Tu as fini de rire comme un débile ? Bien ! A mon tour donc ! »

A ces mots, Frédéric le bombarda d’une foultitude de boules de feu. Comme envisagé, le chrosôme se téléporta sur sa droite prêt à claquer des mains. Mais Frédéric se tourna vers lui tout en continuant à le mitrailler de ses boules de feu. Le méliès fut forcé de se téléporter à nouveau. Les deux protagonistes de ce combat à mort comprirent rapidement qu’ils ne pouvaient, ni l’un, ni l’autre, poursuivre sur ce rythme. C’est ainsi que le méliès s’évertua à se rapprocher de Frédéric à chaque téléportation. Après en avoir effectué une dizaine, la brute parvint à l’atteindre. Alors qu’il allait l’écrabouiller sous son poing, Frédéric s’écarta tout en lui lacérant le visage de sa main droite métamorphosée. Frédéric effectua plusieurs petits bonds en arrière jusqu’à juger qu’il était à bonne distance. En face de lui, le chrosôme semblait éreinté. Des gouttes de sueur perlaient et dégoulinaient de son front. Il claqua à nouveau des mains et produisit une nouvelle onde de choc cryogénique. L’instant d’après, sa sueur se figea sur son visage et le méliès se redressa, comme revigoré. Frédéric comprit dès lors que le froid ambiant boostait son adversaire.

« - JEREMIAH ! FORME UNE SPHÈRE TÉLÉKINÉSIQUE !!! » cria-t-il à son ami.

Comprenant ce qu’il allait faire, le vampire s’y opposa.

« - FRÉDÉRIC ! NON !! NOUS SOMMES SOUS L’OCÉAN !!! »

Absorbé par son combat, il en avait oublié où ils se trouvaient. Il n’allait donc pas pouvoir pratiquer sa technique de dernier recours.

« - ATTAQUEZ-LE COMME AVANT ! » cria alors Elizabeth.

« - LE CHROSÔME EST  EN MANQUE D’EVE, IL N’A PLUS LA FORCE DE SE TÉLÉPORTER ! » ajouta-t-elle, ayant observé le combat avec attention.

Mais Frédéric aussi était à bout de force. Il espérait juste que le chrosôme céderait avant lui, il n’avait pas le choix. Il se remit alors à le bombarder de ses boules de feu. Comme déduit par Elizabeth, le méliès resta sur place et se contenta de claquer ses mains à répétition pour former une sorte de sphère glaciale autour de lui. Frédéric força et créa à nouveau une colonne de flamme horizontale en y mettant toutes ses forces. Mais en face, le chrosôme tenait bon. Il claquait des mains encore et encore tout en les levant au-dessus de sa tête. Puis il fit un dernier geste, un geste inattendu. Il abaissa avec force ses deux mains et frappa le sol de ses paumes. L’onde de choc résultante fut terrible et ébranla toute cette section de Rapture. Les ultimes flammes de Frédéric furent dispersées tandis que le sol se couvrait de stalagmites et que toute la glace fondue se reformait. Tandis que les épaules de Frédéric s’affaissaient sous l’épuisement, le méliès se tenait parfaitement droit.

« - OUI, JE SUIS A COURS D’EVE ... POUR ME TÉLÉPORTER !!! MES FORTIFIANTS ME PERMETTENT EN REVANCHE D’USER D’ÉCLATS CRYOGÉNIQUES TANT QUE JE SUIS DANS UN ENDROIT FROID !!! » cria le méliès.

La créature ne semblait pas pouvoir s’exprimer autrement qu’en hurlant.

« - Frédéric, écarte-toi ! » dit alors calmement Jeremiah.

Voyant les yeux du vampire se gorger d’une énergie bleue, Frédéric se mit à reculer. Soudain, une faille grise déchira l’espace à droite du méliès. De gigantesques tentacules grises apparurent et enserrèrent son corps. Un gigantesque calamar entièrement gris apparut alors comme s’il nageait en eau profonde. Les deux monstres disparurent presque immédiatement dans une seconde faille spatiale postée droit devant le calamar.
_____________

Note 1 : Dans les jeux Bioshock, il existe plusieurs types de chrosômes. Parmi ceux-là existent les chrosômes houdini. Habituellement, ces houdini se téléportent et lancent des boules de feu. Parfois, on peut en rencontrer certains qui lancent des boules de glace.
De même, il existe des chrosômes brutes qui sont des sortes de Hulk au rabais.
J’ai voulu donc créer un chrosôme hybride entre ces deux types et quoi de mieux que de lui donner le nom d’un autre magicien connu (à l’époque). J’ai donc choisi celui de George Méliès, un prestidigitateur français.
_____________

Note 2 : Illustration d'un chrosôme brute

_____________

A suivre dans le chapitre 262 : Jack !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 261 - MÉLIÈS :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 261 - MÉLIÈS
Message le Mer 29 Juil - 16:02 par Shion
C'est intéressant d'utiliser le côté prestidigitateur de Méliès, alors qu'il est surtout connu pour être un réalisateur. C'est très recherché de ta part.

Sinon, avant de lire cet arc, la licence Bioshock ne m'attirait pas du tout, mais maintenant, j'ai bien envie de m'y mettre ^^

avatar
Re: Chapitre 261 - MÉLIÈS
Message le Mer 29 Juil - 18:00 par Jezekiel
Merci pour le compliment ^^

Pour la licence Bioshock, c'est un FPS avant tout. Je ne veux pas te dissuader d'y jouer mais je sais que tu ne les aimes pas.
Ceci dit, les 2 premiers opus sont vraiment bons. Quant au troisième ... le potentiel d'Elizabeth est énorme (et j'espère lui rendre justice dans cet arc) mais il y a plein d'autres choses à côté qui font d'infinite un Bioshock au rabais. Bref, si tu tentes l'aventure jusque là, tu comprendras par toi-même très rapidement ^^
Re: Chapitre 261 - MÉLIÈS
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 261 - MÉLIÈS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 16 - des Mondes de Bioshock-
Sauter vers: