Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 262 - Jack, part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1012
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

02082015
MessageChapitre 262 - Jack, part 1

Terre 1960 - Rapture - Station Asgard

Après la soudaine apparition du calmar et sa toute aussi soudaine disparition, en prenant au passage le chrosôme méliès, le groupe resta stupéfait par cette manifestation. C’est alors qu’Isaac informa que ces deux failles dimensionnelles étaient de même nature que celle par laquelle étaient partis les saboteurs de la bathysphère. Ne comprenant pas le pourquoi de cette intrusion, ils étaient néanmoins débarrassés de leur adversaire. Ils pouvaient reprendre leur chemin vers la Pointe Prométhée. Descendant dans un nouveau tunnel de métro, ils ne rencontrèrent aucun autre habitant de Rapture jusqu’à destination.

Ne sachant pas à quoi s’attendre en ce lieu, qui était l’objectif d’Elizabeth, le groupe réduit comprit rapidement ce qu’était la Pointe Prométhée : un des centres de recherche de Rapture. A dire vrai, il était le centre de recherche génétique de la ville sous-marine. Le hall dans lequel le métro débouchait présentait quelques pancartes destinées aux nouveaux venus, avant que la ville ne sombre dans la démence. Ainsi ils purent lire les différentes destinations : la Librairie de la famille Mendel, Eugéniques Optimisées, les Petites Merveilles, Escortes Armées, Musée et Bathysphères.

« - Qu’êtes-vous réellement venue chercher ici, Elizabeth ? » demanda Cochran.

En lisant les différentes destinations, le militaire doutait qu’on puisse y trouver une petite fille en ces lieux.

« - Je vous l’ai déjà dit, je suis venue ici sauver une fillette ! » assura-t-elle.

« - Que voulez-vous aux Petites Sœurs ? » demanda alors une voix inconnue.

Tous se tournèrent vers l’inconnu et découvrirent un homme à l’apparence normale, du moins selon les normes de Rapture. Il portait un pantalon anthracite et un pull à col roulé blanc en laine ... tous deux tachés d’éclaboussures de sang. Il était brun et parfaitement coiffé. Note 1 Dans sa main droite, il tenait un fusil à pompe quelque peu étrange. L’arme était munie de petites bonbonnes de gaz sur le côté et de rouages de l’autre. Assurément le fusil avait été customisé et autrement plus dangereux. Note 2 Sa main gauche, quant à elle, tenait la pompe du fusil et semblait tout à fait normale.

« - Je répète ma question : Que voulez-vous aux Petites Sœurs ? Et faites attention à votre réponse, cela déterminera la suite de notre conversation ! »

« - Nous ne voulons rien à vos petites sœurs ! Nous n’avons fait qu’escorter cette jeune femme jusqu’ici ! » répondit Frédéric.

L’attention de l’inconnu se reporta alors sur Elizabeth. Puis il inspecta chacun de ses interlocuteurs de haut en bas.

« - Par quel miracle de simples êtres humains ont-ils pu parvenir jusqu’ici sans mourir mille fois ? »

« - Peut-être parce que nous ne sommes pas de simples êtres humains ? » répondit Jeremiah en entourant sa main de glace.

« - Le plasmide Éclats cryogéniques ! J’en étais sûr, vous êtes des chrosômes en devenir et vous êtes là pour recueillir l’adam des petites sœurs ! » dit alors l’homme avant de relâcher une explosion d’air compressé sur le groupe avec sa main gauche.

L’attaque prit le groupe par surprise et tous furent projetés en arrière.

« - Avant de mourir, assurez-vous que moi, mieux que personne, comprend cette faim qui vous tiraille et vous pousse à vous en prendre aux Petites Sœurs. Moi-même j’ai connu cette pulsion lorsque j’ai dû m’abaisser à prendre les mêmes plasmides que ces dégénérés juste pour survivre. En revanche, j’ai su la surmonter. Et préférer faire du mal à des fillettes plutôt que de se faire violence à soi-même, cela je ne peux le pardonner ! »

Après quoi l’inconnu tendit sa main gauche vers le groupe. Elle se mit à changer rapidement. Sa peau prit une teinte brunâtre avant de voir plusieurs orifices s’ouvrir dessus. De ces orifices, ou plutôt de ces alvéoles, sortirent lentement plusieurs abeilles. Note 3 Sa main droite tenant toujours le fusil à pompe, l’inconnu relâcha son bras droit inconsciemment et vint le mettre le long de son corps. C’est alors qu’Elizabeth vit l’intérieur de son poignet droit et le tatouage en forme de maillons de chaîne. Elle reconnut alors celui qui était en face d’eux.

« - Jack ? Jack Ryan ? » fit-elle, étonnée de ne pas l’avoir reconnu plus tôt.

Surpris d’entendre son nom dans la bouche d’une étrangère, l’inconnu suspendit son geste le temps nécessaire pour permettre à Jeremiah de contre-attaquer. Il lui asséna une poussée télékinésique suffisamment puissante pour envoyer le dit Jack contre un mur. Tout le groupe se releva alors et Miles se téléporta droit face à Jack. Il le prit par le pull et le souleva au-dessus du sol.

« - Maintenant tu te calmes, vieux ! » lui dit-il.

En guise de réponse, Jack pointa le canon de son fusil à pompe sur l’abdomen de Miles et tira à bout touchant. Le tir manqua de le couper en deux mais les billes de plomb eurent un effet insoupçonné. Chargées ioniquement, les minuscules billes de plomb provoquèrent dans le corps de Miles une violente décharge électrique. S’il n’avait pas été aussi grièvement blessé par le tir en lui-même, il aurait pu renvoyer la décharge électrique à son agresseur. Mais en l’état actuel des choses, le corps de Miles fut projeté en arrière.

« - Personne ici, à Rapture, est sain d’esprit ! Dégénéré physiquement ou mentalement, tout n’est que tromperie, manipulation et meurtre ! Je ne me laisserais plus tromper et dorénavant les Petites Sœurs sont sous ma protection ! »

A ces mots, Jack envoya un essaim conséquent d’abeilles sur le groupe. Mais les hyménoptères se heurtèrent au bouclier télékinésique sous lequel le vampire protégea ses camarades. Les abeilles harcelant le bouclier, ils virent, impuissants, Jack s’administrer le contenu d’une seringue bleue.

« - Il se réinjecte de l’Eve, il reprend des forces ! » précisa Elizabeth.

Juste après qu’elle eut dit cela, Jack envoya de nouvelles vagues d’insectes se joindre à la première pour augmenter la pression.

« - Tôt ou tard votre protection cèdera et alors vous mourrez ! » déclara Jack.

« - Tu peux tenir combien de temps ? » demanda Frédéric à Jeremiah.

« - Aussi longtemps que nécessaire ! Je ne force même pas ! » répondit le vampire.

« - Tu peux lui adresser une poussée télékinésique ? »

« - Là, en revanche, ça va être plus dur. Je ne vois plus ce Jack à travers cet essaim. S’il a changé de place, je ne le toucherais pas ».

« - Ok ! Fais-moi sortir du bouclier ! »

Le vampire regarda son ami un instant. Son regard était déterminé et il avait manifestement une petite idée derrière la tête. Quelques secondes plus tard, Jeremiah rétrécissait la taille de son bouclier télékinésique et fit sortir Frédéric de sous sa protection. L’homme fit immédiatement un bond de côté. Des dizaines d’abeilles le prirent immédiatement pour cible et vinrent le harceler de piqûres aussi douloureuses que des coups de seringue. Mais Frédéric ne leur laissa pas le temps de le submerger. Il s’embrasa violemment, carbonisant toutes les abeilles à son contact. Débarrassé de ces insectes là, il créa une vague de flammes qui vint lécher le bouclier du vampire et pulvériser le reste de l’essaim.

« - Maintenant, CA SUFFIT ! » cria Frédéric à l’attention de Jack.

« - On vous a dit que nous ne voulions pas de mal aux petites sœurs, que vous avez juré de protéger ... et c’est vrai, bon sang ! Si nous avions voulu leur adam, ce n’est certainement pas vous qui nous en aurait empêchés ! » ajouta-t-il.

« - Jusque-là, nous nous sommes retenus ... même quand vous avez tiré sur notre ami ... » dit alors Jeremiah.

« - Je vais bien, au passage, enfin ... je récupère, quoi ! » prononça le concerné.

Jack fut stupéfait de voir que celui sur qui il avait tiré à bout touchant était encore en vie.

« - Mais qui êtes-vous, bon dieu ? » demanda Jack.

« - Des touristes ! De simples touristes ! Et comme tout bon touriste, tout ce qu’on désire c’est d’aller voir le musée ! » répondit Cochran.

« - Le musée ? »

« - Oui, il est juste à côté ! C’est pour ça qu’on a accompagné cette jeune femme jusqu’ici » répondit Jeremiah.

« - Et elle ? Que veut-elle ? » demanda Jack.

« - Je suis venue sauver l’une d’entre elles » répondit Elizabeth.

« - Pourquoi celle-là et pas les autres ? » questionna Jack.

« - Parce que c’est ... ma sœur ! »

Tous furent stupéfaits par cette révélation. Néanmoins cela expliquait de nombreuses choses comme pourquoi elle s’était autant renseignée sur Rapture.

« - Allons-y ! » fit alors Frédéric en prenant la direction du quai.

« - Attendez ! Attendez ! » réagit Elizabeth en rattrapant Frédéric et en se mettant en travers de sa route les bras écartés.

« - Qui y a-t-il ? » lui demanda-t-il, impassible.

« - Je vous en supplie, aidez moi à retrouver ma sœur ! »

« - Je suis sûr que Jack se fera un plaisir de vous accompagner » rétorqua-t-il.

« - C’est justement pour cela ... je ne lui fais pas confiance » dit-elle à voix basse.

« - Pourquoi lui feriez-vous moins confiance qu’à nous ? Nous étions de parfaits inconnus il y a encore quelques heures et nous le redeviendrons dans quelques heures de plus ».

« - Où comptes-tu te rendre, Frédéric ? » lui demanda alors Jeremiah.

« - Je vais récupérer les corps de nos amis avec la bathysphère ! »

« - Et comment comptes-tu t’y prendre ? Ce sont de simples capsules » rétorqua le vampire.

« - Viens avec moi et avec ta télékinésie nous pourrons les ramener » répliqua Frédéric.

« - S’ils sont morts, leurs dépouilles peuvent attendre ... pas cette fillette ! »

Frédéric ferma les yeux en fronçant les sourcils. Il savait que son ami avait raison mais son chagrin l’empêchait d’entendre raison. C’est alors qu’une main se posa sur son épaule, celle de Miles.

« - Tu sais qu’il a raison, viens mon pote ! » lui dit-il.

Le groupe céda alors à la demande d’Elizabeth, une fois encore, et tous pénétrèrent plus avant dans la Pointe Prométhée. Après quelques minutes, ils arrivèrent devant un bâtiment à la façade atypique pour une ville comme Rapture. La porte était encadrée par deux statues dont l’apparence colorée rappelait les jouets en bois en forme de soldat aux uniformes rouge et noir. Les bras levés, ils semblaient soutenir l’enseigne sur laquelle était écrite la mention suivante : "Petites Merveilles - Établissement d’Enseignement". Note 4 En bien des aspects, la façade faisait penser à une crèche. Mais quelles perversités pouvait-elle bien renfermer pour qu’elle soit digne de Rapture ? Cela, le groupe allait bien assez vite le découvrir.
Après avoir franchi un couloir assez court, ils arrivèrent dans une salle sombre, éclairée très faiblement par une lumière verte. A peine le premier d’entre eux, en l’occurrence Jeremiah, eut-il poser le pied à l’intérieur qu’un son strident se fit entendre sur sa droite. Il n’eut pas le temps de se rendre compte de ce que c’était que déjà il était tiré en arrière par Jack.

« - Tourelle automatique » dit-il à voix basse.

L’homme dépassa Jeremiah et se mit accroupi. Il se dirigea jusqu’au mur face à l’entrée et se releva subitement, pointant l’endroit d’où était provenu le son. Il tira deux fois avant qu’une explosion ne se fasse entendre ; la tourelle avait été neutralisée. Rapidement, Jack s’aperçut qu’il y avait une seconde tourelle dans la petite salle de contrôle. Immédiatement, il tira à nouveau deux cartouches qui vinrent à bout de cette seconde tourelle avant qu’elle n’ait pu tirer la moindre balle. Une fois tout danger écarté, Jack leur fit signe d’avancer. La salle où ils se trouvaient était un sas de décontamination. La sortie étant bloquée, ils passèrent par les vitres brisées par les balles et pénétrèrent dans la petite salle de contrôle occupée encore il y a peu par deux mortels engins. Par chance, la porte de cette salle était encore fonctionnelle. Elle grinça sur ses gonds lorsque Jack la poussa doucement. Ils arrivèrent dans un couloir singulier et pavé de carreaux de faïence faisant immédiatement penser à l’aile d’un hôpital. Le couloir semblait faire le tour d’un bloc rectangulaire. Rapidement, ils comprirent que ce bloc était subdivisé en compartiments qui n’étaient autres que des cellules. Soudain, un son sourd se fit entendre. Peu de temps après il fut accompagné du bruit de pas lourds. Sortit alors un Rosie accompagné d’une petite sœur.

« - Ne me dites pas que c’est cette petite sœur que l’on doit récupérer » dit alors Cochran.

« - Non, ce n’est pas elle » répondit Elizabeth.

« - Laissons-les s’éloigner tranquillement, alors » ajouta Jack.

Quelques secondes plus tard, le protecteur et sa protégée sortirent de la pièce, sereins. Dès lors, Elizabeth se précipita vers la première cellule à sa portée. Elle tenta de l’ouvrir en y mettant toute sa force mais cela ne suffit pas. Miles s’approcha d’elle et l’écarta doucement. Il prit la poignée de la porte coulissante d’une main et la sortit de ses rails en la pliant. L’intérieur de la cellule surprit. Elle était tapissée d’un rose pâle et présentait comme unique meuble un lit spartiate. Au mur était accrochée une affiche mettant en scène une petite sœur et un protecteur. A mesure qu’ils progresseraient dans cette antre sordide, ils comprendraient qu’il s’agissait là d’un endoctrinement pernicieux des petites sœurs. Pour le moment, ils ne purent que constater que la cellule était vide. Miles força ainsi plusieurs cellules jusqu’à en trouver une occupée. La fillette se tenait immobile sur son lit et l’ouverture brutale de sa cellule ne la réveilla même pas. Elizabeth s’empressa d’entrer et reconnut sa propre sœur cadette. Elle l’a pris dans ses bras et tenta de la réveiller, mais rien n’y fit. Bien que livide et émaciée, la fillette ressemblait énormément à Elizabeth à un point que cela troubla Jeremiah. Mais il fut extirpé de ses songes lorsqu’Elizabeth sortit de la cellule avec sa sœur dans ses bras en direction d’une pièce au fond.
Autrefois, avant la chute de Rapture, c’était dans cette pièce que les fillettes orphelines étaient transformées en petites sœurs via un procédé malsain et horriblement douloureux. Mais aujourd’hui cela faisait des lustres que cette pièce avait été saccagée par des chrosômes en quête d’adam. Plus rien dans cette pièce n’aiderait Elizabeth et sa sœur. C’est alors qu’une idée germa dans l’esprit de la jeune femme.

« - On doit retourner aux Hauteurs d’Olympie ! Dans ses égouts une scientifique du nom de Brigid Tenenbaum y a fondé un refuge. Elle met tout en œuvre pour protéger et aider ces petites sœurs qu’elle a créées. Si quelqu’un peut l’aider, c’est bien elle ! » dit-elle.

Sans attendre, Elizabeth rebroussa chemin et retourna au hall de la Pointe Prométhée, suivie par le reste du groupe. Alors qu’elle allait passer le sas qui la ramènerait aux Hauteurs d’Olympie via la Station Asgard, Jack posa sa main sur son épaule et l’arrêta.

« - Je suis désolé de vous l’apprendre mais le refuge dont vous parlez n’existe certainement plus » dit-il.

« - Comment pouvez-vous le savoir ? »

« - Eh bien après ... ma rencontre avec Andrew Ryan, je me suis retrouvé plongé dans ces égouts ... et j’ai bien failli y rester. Je ne sais pas ce qui s’est passé, une fuite sûrement, mais un torrent d’eau est arrivé et a tout inondé. J’ai pu m’en tirer in extremis en scellant plusieurs sas derrière moi tout en remontant vers le premier niveau de ce secteur ».

Tous comprirent que ce torrent d’eau était certainement dû à l’explosion du bathysphère sur le quai qui avait vu disparaître Sandora et Wade.

« - Non ... non ... ce n’est pas possible ! » fit Elizabeth qui voyait le désespoir l’envahir.

« - Non ! Tenenbaum est une génie, elle a dut pouvoir se sauver. Si elle est encore en vie, elle a dû se replier dans ses quartiers en hauteurs ! »

« - Cette fois nos chemins se séparent ! » dit alors Frédéric.

« - Vous vous raccrochez à un bien maigre espoir, Elizabeth. Vous avez bravé tous les dangers pour rejoindre votre sœur et la secourir mais maintenant vous en êtes à courir après une chimère. Et après celle-ci, ce sera encore une autre » ajouta Jeremiah avec le plus de tact possible.

« - Quelle chance y avait-il de sauver une fillette dans un endroit tel que cette cité dépravée ? » demanda alors Cochran par pure rhétorique.

« - Je pense qu’ils ont raison, la survie de Tenenbaum est totalement hypothétique. Le meilleur choix à faire est de remonter à la surface et de tenter de trouver un remède là-haut ! » dit Jack.

« - Qu’entends-je ? Quelqu’un ici veut remonter à la surface ? » dit alors une voix inconnue via des haut-parleurs.

« - Il est hors de question que quiconque remonte avant moi pour prévenir la surface de mon arrivée ! JACK ! TUEZ TOUT LE MONDE, je vous prie ! »
_____________

Note 1 : Apparence de Jack

_____________

Note 2 : Apparence du fusil à pompe

_____________

Note 3 : Manifestation physique du plasmide Nuée d'insectes

_____________

Note 4 : la Porte des Petites Merveilles

_____________

Note 5 : Les afficionados de Bioshock auront sûrement remarqué une divergence fondamentale entre ce qui se passe dans ce chapitre (et ce qui s'est passé dans les chapitres précédents) et le déroulement du premier jeu.
Comme dit, les égouts des Hauteurs d'Olympie ont été inondés et le refuge de Tenenbaum n'existe plus ... et ce avant que Jack n'arrive. Cela a, bien évidemment, de lourdes conséquences sur le développement du héros ... que vous verrez dans le prochain chapitre Wink
_____________

A suivre dans le chapitre 263 : Jack, part 2.
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» [The Lost Expedition] Chapitre 8, Part 2.
» Musique dans Twilight chapitre 4 breaking dawn part 1
» La Part du Chapitre (Uriel Ventris Tome 6)
» Spoil Bleach chapitre 274
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 262 - Jack, part 1 :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 262 - Jack, part 1
Message le Dim 2 Aoû - 10:43 par Shion
J'aime bien la réaction de Frédéric, certes égoïste, mais parfaitement naturelle.

Le fait que Jeremiah montre son pouvoir m'a surpris. En général, c'est plutôt Miles qui fait ce genre de gaffes x)
 

Chapitre 262 - Jack, part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 16 - des Mondes de Bioshock-
Sauter vers: