Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 30 - Retrouvailles inattendues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

16032012
MessageChapitre 30 - Retrouvailles inattendues

[Date originale : 20 Février 2011]
[Date correctif : 9 Juillet 2014]
Cité Miroir, juste après le départ de Frédéric, Jeremiah et Miles pour la Terre 3012.

Une deinone à l’aspect frêle pénétra dans la salle de contrôle en tenant à la main un écran tactile sur lequel de nombreuses données défilaient.

« - Analyste ! Les constantes sont-elles conformes ? »  demanda Zilimah.

« - Hormis des zones de contrôle musculaire, de nouvelles zones du cerveau de Jeremiah se sont activées mais impossible de savoir à quel escient. La zone du cerveau de Frédéric qui s’était activée à l’issue de leur première mission a accru son activité sensiblement. Quant au cerveau de Miles il nous est toujours impossible d’avoir une lecture claire mais il semblerait que certaines zones soient activées ».

« - Quand est-il de leur nanobalise ? »

« - Elles corroborent et complètent leur récit succinct de leur seconde mission. Toutefois elles ont toutes trois enregistré un blanc de quelques minutes juste avant qu’ils n’entrent dans l’antre des vers ».

« - Comment cela se fait-il ? »

« - Nous n’avons aucun moyen de le savoir. Nous pensons qu’ils n’en sont pas à l’origine et qu’ils ignorent toujours leur présence ».

« - Bien ! Tu peux disposer ! »
_____________

Terre 3012, quelques heures après.

Frédéric revint doucement à lui. Il ouvrit les yeux sur un plafond de lattes de bois. A sa grande surprise, il était allongé dans un lit douillet, sous des draps et une épaisse couverture.
Quelque peu nauséeux, il tourna la tête à droite. Il aperçu une table de nuit et un mur fait de planches de bois. Manifestement il se trouvait dans une sorte de chalet.
Il tourna la tête à gauche et constata que Jeremiah et Miles étaient également allongés dans des lits à côté de lui. C’est alors que Jeremiah s’éveilla à son tour. Réagissant à peu de choses près de la même façon que Frédéric il finit par lui poser la question fatidique.

« - Où sommes-nous ? »

« - Je n’en sais pas plus que toi, je me suis éveillé à peine quelques secondes avant toi ».

Se redressant tous les deux sur leur lit, ils s’aperçurent qu’ils étaient complètement nus et aucun vêtement en vue. La pièce n’avait aucune fenêtre et une seule porte sous laquelle la lumière dansante d’un feu de bois brillait. Ils aperçurent soudain une ombre passer. Comme ils n'étaient pas arrivés dans ces lits tout seuls, ils se doutaient qu'ils n'étaient bien évidemment pas seuls.

« - Okay ! Réveille l’aut’ marmotte discrètement » adressa Frédéric à Jeremiah.

Mais la discrétion était manifestement un concept étranger à Miles qui se réveilla en poussant un fort bâillement qui ne manqua pas d’alerter leurs hôtes. La porte s’ouvrit sur un homme vêtu d’une canadienne et d’un jean. L’homme portait une épaisse barbe rousse et avait une carrure plutôt impressionnante.

« - Aaaah ! Vous êtes réveillés ! » dit-il sur un ton amical.

« - On ne peut rien te cacher à toi ! » lui répondit Miles en s’étirant.

« - Où sommes-nous et qui êtes-vous ? » demanda Frédéric.

« - Vous vous trouvez dans la cellule du marsouin au Québec libre et je me nomme Gilbert ! » répondit l’homme toujours sur un ton jovial.

« - Hilda ! Apporte à ces messieurs de quoi s’habiller, ils ne vont pas trimballer leurs gorlos aux yeux de tous ! »

Une jeune femme blonde apparut dans la pièce portant les dits habits.

« - Préviens Adrienne que ses patients sont réveillés tu veux ? » adressa Gilbert à la jeune femme qui sortait de la pièce après avoir déposé les vêtements.

« - C’est quoi cette cellule du marsouin ? » demanda Frédéric tandis qu’il s’habillait.

« - Il s’agit d’une des dernières bases de la résistance humaine » répondit Gilbert affichant toujours un large sourire.

Cela étonna Frédéric et Jeremiah car ils se souvenaient parfaitement que Zilimah avait mentionné le fait que le Control Hive avait conquis toute la planète. Comment cela se faisait-il qu’il restait des êtres humains encore en vie. Toutefois cela était une aubaine.
Arriva alors une jeune femme, blonde également, plus mince que la précédente et portant une blouse de laborantin.

« - Foutre dieu ! J’aurai jamais cru vous voir sur pieds de si bonne heure ! » s’esclaffa la médecin.

« - Et pourquoi cela ? » demanda Frédéric en faisant mine de ne rien comprendre.

« - Vous avez été attaqués par une sentinelle mark III, si nos hommes avaient hésité une seconde de trop, elle vous grillait les synapses ! »

« - Hola ! Lève le pied et met le frein à main ! » s’écria Miles.

« - C’est quoi cette histoire de sentinelle mark III ? Tout ce dont je me souviens c’est d’avoir vu un bidule ressemblant à une sphère de métal se diriger vers nous ».

« - C’était une sentinelle mark III » dit Gilbert dont le sourire ne s’était pas effacé depuis son entrée dans la pièce.

« - Okay ! Et comment vos hommes nous ont-ils trouvés ? » continua de questionner Miles.

« - Notre commando était parti pour détruire une usine d’assemblage lorsqu’ils ont détecté un pic d’énergie inhabituelle. Lorsqu’ils ont atteint le point d’émission, ils vous ont vus vous faire agresser par la sentinelle. Si Marc avait hésité une seconde de plus, c’en était fini de vous » répondit Gilbert.

« - Les brûlures au troisième degré résultant de l’attaque ont l’air d’avoir complètement disparues. Vous carburez à quoi au juste ? » demanda Adrienne.

Il était vrai que si on ne leur avait pas dit qu’ils avaient subi ces brûlures, ils n’en auraient rien su. Bien que leurs tissus se soient régénérés, Jeremiah était circonspect car il n’avait plus ses ailes.

« - C’est tout à fait normal qu’ils se portent à merveille docteur ! Ce sont des jeunes gens en pleine forme ! » dit une voix qui leur était familière.

Apparut dans l’embrasure de la porte une silhouette qui leur était tout aussi familière.

« - Manfred ? » dit Frédéric étonné.

Les deux hommes se serrèrent chaleureusement la main. Comme si sa présence en ces lieux n’était pas assez surprenante, son aspect l’était tout autant. Son corps ne présentait plus aucune trace de l’interface cybernétique de nanites qu’il avait dû s’injecter sur la Terre 3458.

« - Comment ça se fait que tu sois là ? » lui demanda Frédéric tandis que Manfred serrait la main de Jeremiah.

« - J’ai été envoyé par nos amies communes » répondit habilement Manfred pour ne pas révéler leur origine extradimensionnelle.

« - Et comment tu as … » dit Frédéric en passant sa main sur la partie gauche de son visage.

« - C’est une longue histoire mes amis » dit-il en serrant la main de Miles.

Tous sortirent de la pièce et Manfred leur fit faire une petite visite guidée de l’installation du Marsouin. La chambre où ils s’étaient éveillés était l’une des rares chambres décorées comme l’intérieur d’une cabane pour permettre à qui en avait besoin de décompresser un peu en oubliant où il était : un bunker aux murs de béton partiellement enfoui sous une montagne. Durant ce petit tour de l’installation, chacun des quatre explorateurs extradimensionnels évitèrent soigneusement toute allusion sur leurs origines … du moins tant qu’ils étaient à l’intérieur.
En effet, le complexe était truffé de caméras qui ne laissaient aucune place aux confidences et autres secrets. Ainsi, Manfred les invita à prendre l’air.
Après s’être emmitouflés dans d’épaisses parkas, tous les quatre sortirent. Frédéric, Jeremiah et Miles purent apprécier pour la première fois où ils se trouvaient : au beau milieu d’un désert complètement blanc balayé par des vents puissants.

« - C’est sous ce genre de latitudes que les derniers représentants de l’espèce humaine ont trouvé refuge. Le Control Hive n’a pas d’unités capables d’affronter ce blizzard et cette toundra … du moins pour l’instant » dit Manfred dont la voix était claire à travers les écouteurs dont ils étaient munis.

« - Comment ça ? » demanda Frédéric.

« - Jusqu’à présent le Control Hive les a tolérés en ces terres reculées mais il semblerait qu’il va remédier à ce statu quo. Les hommes qui vous ont trouvés étaient partis pour faire sauter une usine de production d’Arctic Gear, des unités spécialement conçues pour résister aux grands froids et ne pas geler ».

« - Tu peux nous dire pourquoi Zilimah ne nous a rien dit à propos de ta présence sur cette Terre ? »

« - Peut-être parce que ce n’est pas Zilimah qui m’a envoyé ici, mais Xatia ».

« - C’est qui celle-là encore ? » râla Miles.

« - C’est mon superviseur attitré ».

« - Ah d’accord ! Monsieur a un superviseur à lui tout seul ? »

« - Et tu t’es débarrassé de ton interface comment ? » demanda Frédéric.

« - Disons que maintenant elle fait partie intégrante du Control Hive. Peu de temps après mon arrivée, j’ai été capturé par l’IA qui m’a arraché le moindre de mes nanites. Fort heureusement j’étais parvenu à contrôler et repousser en surface l’interface. Ce fut donc fort douloureux mais pas mortel et me voici comme un sou neuf ».

« - Toutefois, maintenant que je n’ai plus mon interface je ne vous suis plus du tout utile dans votre mission et leur combat est devenu le miens. Je vais faire partie de l’expédition pour raser l’usine, mais … »

« - Mais quoi ? » demanda Frédéric.

« - Avec votre aide, on pourrait faire bien plus que raser une seule usine. Je suis parvenu à coder un virus qui devrait attaquer le Control Hive et le détruire de l’intérieur ».

« - Mais bien sûr et tu comptes t’y prendre comment ? » demanda Miles.

« - Et bien toutes les usines contrôlées par le Control Hive sont reliées entre elles et chacune héberge un noyau-annexe de l’IA. Si nous accédons à ce noyau je pourrais y insérer le virus. Mais bien évidemment le noyau est lourdement protégé ».

« - Ouais, ça m’aurait étonné aussi ! »

« - De toutes façons nous avons pour mission de neutraliser le Control Hive, et le plan que tu nous proposes est en parfaite adéquation avec notre objectif. Nous allons t’aider à insérer le virus » lui dit Frédéric.

Nos trois héros s’intégrèrent facilement au commando et ils préparèrent ensemble leur action pour le surlendemain.
Deux jours plus tard les membres du commando s’étaient préparés, habillés et armés en conséquence, et sur le point de partir. Les femmes étaient présentes et faisaient leurs adieux à leurs hommes. A côté de Miles, un jeune couple n’en finissait pas.

« - T’inquiètes pas poulette, moi je vais revenir et on pourra se taper une petite partie de jambes en l’air à mon retour pour célébrer ça ! » finit-il par dire.

Le temps sembla se suspendre jusqu’à ce que la femme lui donne une bonne baffe.

« - Okay ! Ça, c’est normal ! »

Après la baffe de la jeune femme, ce fut le poing du jeune homme que Miles se prit en plein nez.

« - Okay ! Ça aussi c’est normal ! »

« - Je vois que tu ne t’es pas arrangé, Miles » lui adressa Manfred.

« - Ça ne risque pas, mon pote ! » lui répondit Miles avec le pouce levé.

Après ce petit incident, le commando sortit en plein blizzard direction plein sud vers l’usine d’assemblage d’Arctic Gear.

Click Me !


Dernière édition par Jezekiel le Jeu 13 Juil - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles inattendues[Zuko]
» TL260, ou des retrouvailles inattendues ....
» Queer As Folk US - Retrouvailles - Brian/Justin G
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 30 - Retrouvailles inattendues :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 30 - Retrouvailles inattendues
Message le Ven 16 Mar - 15:53 par Shion
[Date originale : 23 Février 2011]
Une sentinelle Mark III, ça me rappelle quelque chose * sifflote*

Encore un bon chapitre, où Miles est la finesse incarnée.

Quant aux deinones, j'ai hâte de savoir ce qu'elles trafiquent...
 

Chapitre 30 - Retrouvailles inattendues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 4 - un Monde Synthétique-
Répondre au sujetSauter vers: