Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 285 - Défection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 885
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

10012016
MessageChapitre 285 - Défection

Terre 6354

Lorsqu’ils passèrent le portail de retour, tous dans le groupe connurent une appréhension plus ou moins grande. Allaient-ils retomber au Mastercorps ou rentreraient-ils enfin chez eux ? Toute crainte fut dissipée dès les premières minutes. Le module de Richard ayant été quelque peu déréglé, ils arrivèrent au beau milieu d’une plaine verdoyante, néanmoins ils reconnurent immédiatement le paysage devant eux. Le bâtiment qu’ils voyaient était bien celui de l’Unicorps. Une équipe du corps vint rapidement à leur rencontre et les ramena au siège. Cochran et Sandora furent emmenés immédiatement aux urgences où ils reçurent les premiers soins et Giaz fut mis en quarantaine. Bien qu’il n’aimait pas l’idée d’être à nouveau mis en cage, on lui assura que ce n’était que temporaire, le temps que l’Unicorps s’assure qu’il ne véhiculait pas d’agents pathogènes. Pendant ce temps, les quatre hommes et le drone firent un rapport détaillé de ce qui s’était passé durant leur excursion. Le récit de leurs mésaventures fut haut en couleurs et en stupéfia plus d’un. Néanmoins le bilan de cette sortie était négatif ; Ils n’avaient trouvé aucun complément de piste les menant à la Grande Bibliothèque. La première piste donnée par la Pomme d’Eden était donc une impasse. Ils allaient devoir maintenant se pencher sur la seconde coordonnée proposée.

Le lendemain, alors que Cochran était toujours en soins intensifs, ce fut Isaac qui prit le relais. Dorénavant libéré de toutes contraintes, le drone était tout à fait apte et enclin à aider le groupe dans sa quête. Ainsi, il projeta un hologramme, parfaite réplique de celui que la Pomme d’Eden avait projeté sur la Terre 539. Réapparurent devant eux les trois planètes qu’avait affiché l’artefact. Sous chacune d’entre elles étaient inscrites des lignes codées. Grâce au décryptage de Cochran, on savait que les deux lignes sous la première Terre, la Terre 1960, étaient le numéro de sa dimension ainsi que des coordonnées situées à sa surface. En revanche cela ne semblait pas être le cas des deux autres planètes présentées. Grâce à ses processeurs hautement performants, Isaac parvint à décrypter le codage en quelques secondes et révéla ce que tous soupçonnaient. Il y avait bien le numéro de la dimension mais en-dessous se trouvaient deux jeux de coordonnées. Le premier ne possédait aucun point cardinal et ne correspondait donc pas à une localisation sur le globe, contrairement au second.

« - Je vais peut-être passer pour un débile mais comment se sert-on d’un jeu de coordonnées sans savoir s’il s’agit du Nord ou du Sud et de l’Est ou de l’Ouest ? On fait au pif ? » demanda Miles.

« - Le premier jeu de coordonnées indique l’emplacement de l’astre céleste dans l’espace à partir de la Terre auquel est adjointe une distance » précisa alors Isaac.

« - Tu veux dire que ce que l’on doit chercher n’est pas sur Terre ? » demanda Frédéric.

« - C’est tout à fait cela ! D’après le premier jeu de coordonnées, il s’agit d’une exoplanète répertoriée par les humains sous le nom de Gliese 581c. Elle se situerait, selon des normes spatiotemporelles standards à 20,5 années lumières du Système Solaire. Cela doit toutefois être confirmé sur place ».

« - Bien ! Il ne nous reste plus qu’à réquisitionner un ange et nous en servir de taxi » répliqua Wade.

Alors que leur prochaine sortie extradimensionnelle était fixée, ce qui les préoccupait à présent était l’état de santé de Cochran et Sandora. Leur départ dépendait essentiellement d’eux car il était hors de question qu’ils les mettent sur la touche, ils attendraient qu’ils soient rétablis. C’est ainsi que tous les cinq partirent pour les soins intensifs de l’Unicorps. Ils retrouvèrent sur place le Général Ravenwork et un inconnu vêtu d’une armure de combat intégrale masquant complètement son identité. Et ce n’était pas que physique. Frédéric tenta de renifler son odeur corporelle mais aucune odeur biologique n’émanait de l’armure. Les effluves qui en sortaient firent penser à Frédéric à l’air aseptisé d’un hôpital. De son côté, Wade scruta discrètement l’esprit de l’inconnu, mais lui aussi avouera plus tard qu’il avait fait chou blanc. L’inconnu était totalement absent du plan spirituel.

« - Bonjour ! Bien reposé ? » leur demanda le général.

« - Ça va ! Comment vont Sandora et Cochran ? » demanda Frédéric.

« - Aucun d’entre eux n’est rétabli et ne pourra vous accompagner sur la Terre 8809 » répondit Ravenwork.

Les quatre hommes se regardèrent, surpris.

« - Isaac nous a communiqué les coordonnées de votre prochaine expédition pour préparer l’équipe à s’y connecter quand vous aurez décidé d’y aller ».

« - Ce ne sera pas avant qu’ils soient remis ! » répliqua Frédéric.

« - Leur rétablissement n’est qu’une question de quelques jours, tout au plus mais même là, ils ne partiront pas avec vous ».

« - Et pourquoi ça ? » demanda Miles, à la limite de l’agressivité.

« - La F.E. Holmes a besoin des aptitudes de Cochran dont elle s’est passé depuis trop longtemps et notre homme ne s’y oppose ... »

« - Forcément, puisqu’il en a reçu l’ordre ! » l’interrompit Wade.

Ravenwork s’approcha du groupe pour parler à voix basse.

« - Vous ne saisissez pas. L’homme estime avoir été un poids pour vous, toujours à être protégé ou blessé d’une quelconque façon. Et maintenant qu’Isaac a vu ses verrous de sécurité levés, il juge que ses aptitudes ne vous seront plus utiles. Il préfère donc rejoindre son équipe, là où il sait qu’il sera utile ».

« - Nous comprenons, général » répondit alors Jeremiah.

« - Et pour Sandora ? »

« - Aux dernières nouvelles, elle était dans sa chambre en train de récupérer ».

« - Aucune objection à lui rendre visite, alors ? »

« - Aucune, elle est chambre 158 » assura Ravenwork.

Marchant à une allure normale dans les couloirs de l’hôpital, il ne leur fallut à peine que quelques minutes pour accéder à la chambre 158. Malheureusement, elle était vide. Une tablette reposait sur le lit en lieu et place de Sandora. Frédéric la prit et l’alluma. Une vidéo se lança alors automatiquement. A l’écran apparut Sandora, assise sur ce même lit il y a encore peu. Comprenant que c’était un message personnel, les trois hommes et le drone sortirent de la pièce pour laisser Frédéric seul.

« - Frédéric,
Tout d’abord sache que ce n’est pas dans mon habitude que de laisser un message enregistré en lieu et place d’une conversation face à face, les yeux dans les yeux.
Mais lors de cette dernière excursion, mon corps et mon esprit ont subi d’importantes injures et j’ai besoin de prendre du repos.
Je sais comment tu aurais réagi si je te l’avais dit en face, tu aurais voulu m’accompagner ... et j’aurai grandement apprécié ... mais tu te serais senti tiraillé entre moi et la nécessité de trouver la Grande Bibliothèque, sans parler que tes compagnons nous auraient également attendus. C’est pourquoi j’ai décidé de quitter l’hôpital en catimini pour ne pas te poser de problèmes.
J’espère être d’attaque quand tu reviendras.
Je t’aime ! »

« - Moi aussi, je t’aime » dit alors Frédéric à voix basse en réponse à la vidéo.

Après quoi, il sortit de la pièce.

« - Alors ? » fit Miles.

« - Elle a besoin de se reposer. On peut partir pour la Terre 8809 » répondit Frédéric.

Près d’une demi-heure plus tard, les cinq individus se présentaient à la salle de transport. Là, les attendaient Ravenwork et l’inconnu.

« - Vous êtes prêts à partir à ce que je vois ! Laissez-moi vous présenter votre nouveau coéquipier ... »

« - Hors de question ! » fit Frédéric.

« - Pardon ? »

« - Il est hors de question qu’un inconnu nous accompagne ! »

« - Est-il un ange ? » demanda Wade.

« - Non, pourquoi serait-ce un ange ? » demanda le général.

« - A-t-il une faculté de voyager rapidement dans l’espace, alors ? »

« - Non plus ! »

« - Bien ! Alors il ne vient pas ! » conclut Wade.

« - Pourquoi auriez-vous besoin de l’un ou de l’autre ? »

« - L’objectif de notre sortie extradimensionnelle ne se situe pas sur la Terre 8809 mais sur une exoplanète de cette dimension » répliqua Isaac.

« - C’est pourquoi il nous faut un emplumé ! » ajouta Miles.

« - Je vois ! Malheureusement, il n’y a, en ce moment, aucun ange à l’Unicorps, hormis Kristell. Néanmoins, vous n’aurez pas besoin de l’un d’eux. La Terre 8809 est une Terre référencée par l’Unicorps et ... » commença à dire Ravenwork avant qu’Isaac ne lui coupe la parole.

« - Terre 8809 - date de référencement : 12/03/2004 - référenceur : F.F. Sentinelle
Distorsion temporelle : 10
Espèce gouvernante : Humain
Climat sociopolitique : Paix stable
Population : Élevée, colonisation spatiale avancée
Degré technologique : Supérieur
Informations tactiques : Technologie ShockPoint Drive, Technologie plasma, Technologie RIG » lista le drone.

« - Voilà, tout comme il a dit ! » plaisanta Ravenwork.

« - La technologie du ShockPoint Drive leur permet de faire des vols spatiaux à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Ils parcourent des années lumières en quelques heures seulement, un véritable rêve ! » ajouta-t-il.

« - Ne nous reste plus qu’à emprunter une navette alors » conclut Miles.

Grâce aux données collectées sur cette dimension par la Force de Frappe Sentinelle il y a plus d’une dizaine d’années, Isaac put revêtir un hologramme adéquat et les quatre autres s’habiller en conséquence. Jeremiah décida d’opter pour un complet blanc, pantalon classique et une veste avec un col montant, lui donnant fière allure. De son côté, Wade choisit un pantalon faisant penser à un jogging élégant et un sweatshirt noir à capuche pour dissimuler la partie brûlée de son faciès. Quand à Miles et Frédéric, ils optèrent pour le jean et le blouson de cuir, noir pour Miles, marron pour Frédéric.

Après quoi, ils arrivèrent à la salle de transport. Les coordonnées de la Terre 8809 étant déjà entrées, le portail mit très peu de temps à s’ouvrir. Les cinq individus l’empruntèrent donc ... et se retrouvèrent à patauger dans une immense fontaine, seul point suffisamment dégagé à des kilomètres à la ronde. Tandis que le portail, qui se referma rapidement, passa inaperçu, leur sortie de la fontaine ne le fut pas. C’était le soir, le soleil s’était déjà couché mais les rues autour d’eux abondaient de personnes qui les raillèrent au passage, les qualifiant de péquenauds prenant leur bain de la semaine.
Une fois sortis de la fontaine, ils remarquèrent que l’endroit où ils étaient arrivés était le centre-ville d’une mégalopole futuriste où les buildings foisonnaient et semblaient faire la course à qui atteindrait le ciel le premier.
_____________

A suivre dans le chapitre 286 : Embarquement
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 285 - Défection :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 285 - Défection
Message le Lun 11 Jan - 23:05 par Shion
Une autre licence que je ne connais pas ^^

Je me demande bien qui est ce mystérieux inconnu...

Le groupe se trouve bien restreint cette fois-ci, je me demande ce que ça va donner ^^
avatar
Re: Chapitre 285 - Défection
Message le Lun 11 Jan - 23:18 par Jezekiel
Honnêtement, je te la recommande chaleureusement. J'ai joué aux deux premiers opus et si tu n'es pas du genre à stresser à tout bout de champ, tu devrais aimer.

Si tu souhaites en savoir plus avant le prochain chapitre, voici le test que j'avais réalisé pour un ancien membre de Shenron Forum Wink http://kyosukeex.online.fr/deadsp.html
Re: Chapitre 285 - Défection
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 285 - Défection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 17 - Un Monde de Dead Space-
Sauter vers: