Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 304 - L'Attaque des titans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

03072016
MessageChapitre 304 - L'Attaque des titans

Terre 6354 - Siège de l’Unicorps - Quelques heures auparavant

Le nuage de poussière dissipé révéla un être humain aux proportions colossales. Nul ne sut ce qui impressionnait le plus. Était-ce sa taille ? Il faisait au bas mot cinq mètres de haut ; ou sa corpulence ? Il était obèse et devait peser au moins 600 kg. Le plus dérangeant fut finalement ce qu’il avait entre les dents : la jambe d’un homme qui semblait n’être qu’un cure-dent entre ses mâchoires titanesques.

« - Je vous présente Lucas ! Mais entre nous, je suis le seul à l’appeler encore par son nom d’origine. Tous mes camarades l’appellent l’Outre mangeur ! Et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué ... il a toujours un petit creux » indiqua Monroe, du haut du toit, un sourire narquois aux lèvres.

« - Eh ben, il va commencer par bouffer ça ! » s’esclaffa Miles avant de disparaître et de réapparaître à quatre mètres au-dessus du sol, juste face au visage de Lucas.

Le monstre, l’ogre, fut surpris par sa soudaine apparition et ne put rien faire pour éviter que Miles lui assène un surpuissant coup de poing en pleine face. Malgré sa stature, Lucas fit un pas de côté. Semblant accuser le coup de Miles, Lucas finit par redresser la tête et observer celui qui l’avait frappé. Il cracha la jambe qu’il avait encore entre les dents et se mit à sourire, montrant une interminable rangée de dents acérées.

En dépit de son poids certain, Lucas avança sur Miles à une vitesse impressionnante et lui rendit son coup. Ce dernier fut projeté avec une violence inouïe à l’intérieur d’une maison. Plus aucun son ne se fit entendre durant plusieurs secondes. Au milieu du groupe, l’ogre observait les petits hommes, se demandant lequel il allait attaquer ensuite.

« - Un de moins ! » s’esclaffa Monroe.

Ayant entendu le vampire, Frédéric se mit à sourire.

« - Est-ce l’idée de ta mort prochaine qui te fait sourire ? » lui demanda Monroe.

Frédéric ne prit pas la peine de lui répondre. De la maison où Miles avait été projeté, celui-ci surgit tel un boulet de canon qui frappa Lucas en plein ventre. Le colosse recula de trois pas. Sous le choc, il écarquilla les yeux et ouvrit la bouche de stupéfaction.

« - T’es sérieux ? Tu croyais vraiment qu’une pareille pichenette allait me tuer ? »

C’est alors que Lucas se reprit. Il saisit Miles, qui avait encore le poing enfoncé dans son ventre, entre ses deux puissantes mains. Il le souleva et le présenta face à son visage. Miles était enserré entre ses mains et ne parvenait pas à se libérer un seul bras et ce malgré la puissance empruntée à Nwa.

C’est alors que l’ogre ouvrit la bouche, prêt à croquer Miles ... mais il suspendit son geste. Ou du moins on le força à le faire. Des fils acérés lui entaillaient le poignet droit. Du sang commençait à ruisseler. Il lâcha Miles de sa main droite. Alors qu’il s’apprêtait à arracher Wade du sol et sûrement à le faire virevolter dans les airs, Frédéric bondit sur son avant-bras gauche avant de bondir à nouveau vers son visage.

« - Pas trop vite, mon gros, on tient à garder notre ami en un seul morceau ! »

L’instant d’après, Frédéric lui lacérait le visage et lui crevait l’œil gauche. Lucas se mit à hurler de douleur. Se débattant comme un beau diable, Wade ne parvenait plus à le maîtriser ... s’il l’avait jamais maîtrisé. Désengageant ses fils, Wade évita de justesse de se faire projeter contre le premier mur venu. Néanmoins, l’outre mangeur ne comptait pas libérer Miles ainsi. Alors qu’il allait à nouveau le porter à sa bouche, ce fut cette fois Jeremiah qui intervint. En un éclair, il sectionna près de la moitié de l’épaisseur du poignet gauche de l’ogre avec une épée de glace semblable à une zweihander. Posant pieds à terre, Jeremiah esquissa un bref instant une grimace de mécontentement. En effet il pensait pouvoir trancher le poignet du monstre en un seul coup. Néanmoins ce sentiment se dissipa en voyant qu’il était tout de même arrivé au résultat escompté. Plusieurs nerfs, tendons et muscles ainsi sectionnés, Lucas ne put plus retenir Miles prisonnier. A peine celui-ci fut-il libéré, qu’il se retourna contre Lucas, se saisit de l’annulaire et de l’auriculaire de sa main gauche et tira de toute ses forces pour achever le travail de Jeremiah.

« - Tu veux bouffer quelque chose ? BEN BOUFFE CA !!! » cria Miles en enfonçant la main gauche de l’ogre dans son propre gosier.

Miles exerça tellement de force que Lucas finit par tomber à la renverse. Wade intervint à nouveau pour immobiliser la main droite de Lucas et l’empêcher de déloger Miles. Celui-ci continua d’enfoncer avec force la main gauche de l’ogre dans sa bouche jusqu’à obstruer sa gorge et ses voies respiratoires. La suite ne prit que quelques secondes, jusqu’à ce que Lucas suffoque.

Après quoi, les cinq individus se regroupèrent pour faire front commun face à Monroe.

« - Tu-tut ! Grave erreur que vous venez de commettre ! Voyez-vous, Lucas est doté d’un système digestif impressionnant. Tout ce qu’il digère lui sert à se régénérer ... ce qui lui a sauvé la vie à de nombreuses reprises. Vous pensez l’avoir tué ? Noooon. Il est doté d’une mastication autonome. Tout ce qu’il a dans la bouche au moment de mourir sera ingéré et rétablira ses fonctions biologiques » déclara Monroe.

Tous regardèrent le corps de Lucas et virent avec stupeur que ses mâchoires étaient en train de mâcher sa propre main qui disparaissait petit à petit dans sa gorge. En contre partie, sa main gauche commençait à se reconstituer lentement.

« - Achevons-le tant qu’il est encore inconscient ! » dit Wade.

Mais aucun d’entre eux ne put plus bouger d’un pouce, comme paralysés.

« - Vous vous êtes mis à quatre contre Lucas ! Permettez-nous de nous allier en retour pour vous tuer ! » dit alors Monroe d’un ton sinistre avec un sourire malsain.
_____________

Univers 9105 - Pont pénitentiaire du G.F.S. Erebus

Avec le pont pénitentiaire privé de courant, les champs de force qui maintenaient enfermés les prisonniers disparurent. Ceux-ci, furent tout aussi stupéfaits que les cinq héros. Mais les premiers d’entre eux, les plus hardis, se risquèrent à faire un premier pas hors de leurs cellules. L’un d’eux poussa alors un cri semblable à un cri de victoire primale. Il fut imité par plusieurs autres avant que tous ne les imitent et ne sortent de leurs cellules à leur tour.

« - Comme qui dirait que ça va vite devenir sportif ! » dit alors Frédéric.

Bien que la majorité de ces aliens ne comprenaient sûrement pas le langage humain, les mots de Frédéric semblèrent agir comme un déclencheur et tout sombra dans le chaos.
Une créature tentaculaire surgit de la cellule directement à la droite de Miles et tenta de s’emparer de lui. Prêt à en découdre, Miles se métamorphosa de suite en démon, empoigna les tentacules de l’alien avant de le projeter avec force contre un mur pour l’éclater. Les assimilant à leurs geôliers, tous les détenus aliens se jetèrent sur le petit groupe. Se trouvant dans un couloir relativement étroit, les aliens ne purent les encercler et furent contraints de s’abattre sur le groupe presque l’un après l’autre. Le groupe put ainsi appréhender tout nouvel agresseur sans difficultés.

Rapidement les événements prirent une nouvelle tournure. L’exiguïté du couloir forçant les aliens à se bousculer les uns les autres, bientôt ils se retournèrent les uns contre les autres, diminuant d’autant ceux qui désiraient toujours écharper les cinq humains qu’ils voyaient. Le pont devint rapidement une arène sanglante et longiligne. Malgré les puissantes secousses qui ébranlaient non seulement le pont pénitentiaire, mais également tout le vaisseau, les cinq hommes parvinrent à conserver le dessus sur les prisonniers. Alors qu’il ne restait déjà à peine plus de la moitié des prisonniers en état de combattre, une secousse bien plus puissante que les précédentes secoua le vaisseau. Tous se retrouvèrent à terre.

« - La vache ! Ils nous ont foncé dessus ou quoi ? » dit Miles en se relevant.

« - Tout le monde va bien ? » demanda Frédéric.

Alors que Jeremiah, Miles et Wade répondaient par l’affirmative à la question de Frédéric, l’absence de réponse d’Isaac les inquiéta. Le drone restait étendu au sol, inerte. Au premier coup d’œil, il ne semblait pas avoir subi de dommages physiques. Qu’est-ce qui l’avait plongé dans cette catatonie alors ? C’est alors que de grands chocs se firent entendre sur la coque du vaisseau. S’ensuivirent une cacophonie de métal déchiré et grinçant. Puis à nouveau de grands chocs. Surgirent alors au plafond quatre gigantesques pointes. Elles n’étaient pas faites de métal mais d’une matière organique quelconque. Sans laisser à quiconque le temps de se demander ce que c’était, les pointes s’écartèrent deux à deux, déchirant le plafond mais pas que. Tout le pont fut éventré, les murs mais aussi le sol. Surpris par la soudaineté du changement d’environnement, tous tombèrent plusieurs étages plus bas.

« - Je crois que c’est ce qui nous a heurté ! » déclara Wade en se relevant en même temps que les autres.

Levant les yeux en direction du pont pénitentiaire où ils se trouvaient il y a encore peu, ils virent apparaître la gueule d’une gigantesque créature reptilienne. Son ostéoderme était d’un vert forêt. Sa gueule était munie de crocs acérés mais le plus dérangeant fut encore ses trois yeux rouges sang. Note 1

« - Fallait s’y attendre. Tôt ou tard on allait devoir affronter un Godzilla, voici le nôtre ! » déclara Frédéric, sobrement.

« - Même si la référence culturelle à votre dimension est habile, elle est erronée. La créature que vous avez face à vous se nomme Kraid et est l’un des commandants des Pirates de l’Espace » déclara Isaac.

« - Qu’est-ce qui t’étais arrivé ? » lui demanda Miles.

« - En voyant approcher Kraid, l’Unité Aurora en a déduit qu’un accès limité à leurs bases de données devait m’être octroyé afin d’optimiser notre temps de réponse » répondit le drone.

« - Ok ! Et comment on bute ce monstre ? » demanda Miles.

Mais avant qu’Isaac n’ait pu lui répondre, Kraid poussa un cri distordu à mi-chemin entre le rugissement et le barrissement. Un son fort désagréable. Le titan se mit à déchirer davantage le vaisseau pour lui permettre de poser le pied à l’intérieur. La brèche qu’il créait donnait directement sur l’espace. Le vide aspirait tout ce qui n’était pas solidement ancré au sol. Cela incluait tout débris mais également les prisonniers des ponts supérieurs, morts ou vifs ... mais surtout l’oxygène.

« - A mon signal, on se met à l’abri de son regard ... MAINTENANT !!! » cria Frédéric tout en projetant une large vague de flammes afin d’aveugler Kraid assez de temps pour qu’ils se sauvent.

Au signal de Frédéric, tous s’enfoncèrent dans les ténèbres du pont inférieur.

« - Si on n’était pas déjà sa cible, c’est chose faite maintenant » dit Wade.

« - Il faut qu’on quitte cette section au plus vite, sinon Miles et moi on va suffoquer ».

« - Affirmation correcte ! L’atmosphère de la section pénitentiaire se dissipe rapidement » confirma Isaac.

« - Je commence à en avoir ras le bol de l’espace » râla Miles.

« - A ce rythme, ils vont tuer celui qu’ils sont venus chercher ! » dit Jeremiah.

« - Quoi ? » fit Miles.

« - D’ordinaire, lorsqu’on attaque un convoi pénitentiaire, c’est pour libérer quelqu’un ... mais comme le dit Jeremiah, ils vont finir par le tuer également » répliqua Frédéric.

« - Pas si cet individu est enfermé dans un caisson autonome » rétorqua Isaac.

A ces mots, le drone s’arrêta et projeta une forte lumière sur une gigantesque silhouette. Tous l’imitèrent et s’immobilisèrent à leur tour. Ce que le drone éclairait était une gigantesque cuve dans laquelle surnageait ce qui ressemblait à un gigantesque cerveau, non pas rose mais rouge, relié par des câbles de diverses natures.

« - Euh ... C’est pas un gars ça ! C’est ... tout juste un morceau » fit Miles.

« - Ravi de faire votre connaissance, Unité Aurora 346 ! » déclara solennellement Isaac, en faisant un pas en avant.

« - Attends ! C’est le super ordinateur organique ? » fit Frédéric, stupéfait.

Alors qu’Isaac avançait, il s’arrêta brutalement. L’Unité Aurora 346 venait de lui communiquer qu’elle ne se trouvait pas sur ce pont. Le cerveau se mit alors à tourner lentement sur lui-même.

« - Je ne suis pas une Unité Aurora ! Je ne suis pas un vulgaire ersatz ! Je suis l’original ! Je suis la Némésis des Chozo créé de leurs propres mains ! Je suis ... »

« - Un putain de bout de gelée flottant dans son formol ! » le coupa Miles.

Le cerveau finit de se tourner vers eux brutalement, découvrant un unique œil sur la face avant. Celui-ci lançait un regard mauvais au groupe et plus particulièrement à Miles.

« - JE SUIS MOTHER BRAIN !!! » cria alors la créature.

Tous découvrirent alors une petite bouche située sous l’énorme œil que ce dernier éclipsait. Comme en réponse au cri du cerveau, de ce Mother Brain, le cri de Kraid retentit à nouveau. Note 2

« - Mother Brain est ... » commença à dire Isaac.

« - Leur chef ? » demanda Wade.

« - Affirmatif ! »

C’est alors que Kraid éventra les cloisons métalliques et apparut de toute sa grandeur dévoilant un ventre proéminent d’où surgissaient de multiples pointes organiques.

« - Nous devons partir ! » indiqua alors Isaac.

« - Je crois que Godzilla ne va pas l’entendre de cette oreille » dit calmement Frédéric tout en ne lâchant pas Kraid du regard.

« - KRAID ! MASSACRE CES VERMISSEAUX !! » cria alors Mother Brain.

« - Hey ! Ta gueule, toi, pas la peine de l’encourager ! » répondit Miles.

Soudain, une petite roquette vint exploser en plein visage de Kraid. Le monstre cria tout en ouvrant sa gueule. Une volée de trois nouvelles roquettes vinrent se loger dans sa gueule et exploser. Kraid fit un pas en arrière tout en refermant sa gueule ensanglantée.

Apparut alors le chasseur de prime, posant pied sur le pont inférieur entre Kraid et le groupe. Sans regarder les cinq individus, le Chasseur tira un projectile énergétique dans leur direction. Le tir fendit le groupe sans toucher personne.

« - Non mais je rêve ? Il est encore là, lui ? Et en plus il nous tire dessus ! » éructa Miles.

Alors qu’il avançait vers le Chasseur pour en découdre, Frédéric l’arrêta en posant sa main sur son épaule.

« - Il ne nous visait pas mais ... cette porte » lui dit-il.

« - Hein ? »

« - Certains sas de la Fédération Galactique ne s’ouvrent que si on leur tire dessus avec une arme énergétique de faible puissance et selon une certaine fréquence. Cela empêche quiconque ne faisant pas partie de la Fédération d’ouvrir n’importe quelle porte » indiqua Isaac.

Tous comprirent le message sans équivoque du chasseur de prime. Ils empruntèrent le sas qui se referma automatiquement derrière eux tandis que le chasseur de prime affrontait Kraid tel David contre Goliath.

Dorénavant à l’abri d’une quelconque décompression, le groupe s’élança dans les couloirs, progressant vers les ponts où le personnel du G.F.S. Erebus affrontait d’autres pirates de l’espace, à taille humaine.
_____________

Note 1 : Kraid

_____________

Note 2 : Mother Brain

_____________

A suivre dans le chapitre 305 : Médusé !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Shingeki no Kyojin (L'attaque des titans)
» L'attaque des Titans
» L'attaque des titans
» [News générale] Figurines Shingeki no Kyojin "L'attaque des Titans"
» l'attaque des titans
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 304 - L'Attaque des titans :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 304 - L'Attaque des titans
Message le Dim 3 Juil - 20:06 par Shion
Boss sympathique ce Lucas ^^

Pour l'assaut de Miles, j'avais en tête une scène à la DBZ quand j'ai lu ça x)

L'apparition de Kraid et Mother Brain en un chapitre ? Ca envoie du lourd ^^ J'espère voir Ridley Smile
avatar
Re: Chapitre 304 - L'Attaque des titans
Message le Dim 3 Juil - 22:06 par Jezekiel
Bien vu ! Maintenant que tu le dis, on pourrais effectivement penser à cette scène :
http://vignette3.wikia.nocookie.net/dragonball/images/0/02/Ep64cap10.JPG/revision/latest?cb=20090916154537
Ce n'était pas volontaire en revanche, sûrement mon subconscient ^^
Re: Chapitre 304 - L'Attaque des titans
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 304 - L'Attaque des titans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 18 - un Monde de Metroid-
Sauter vers: