Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 306 - Phantoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

17072016
MessageChapitre 306 - Phantoon

Terre 6354 - Siège de l’Unicorps - Quelques heures auparavant

Le corps de Monroe était allongé sur le toit, carbonisé et fumant encore de la décharge qu’Isaac venait de lui administrer. Bien que tous soient enfin libres de leurs mouvements, ils restèrent immobiles durant quelques secondes supplémentaires. Ce n’était certes pas la première fois qu’Isaac leur venait en aide mais jamais il ne l’avait fait aussi directement ... ni d’une façon aussi radicale que létale.

Néanmoins, Jeremiah fut le premier à réagir. Pour la première fois sous les yeux de ses comparses, il se transmuta en brume pour atteindre rapidement le toit où se trouvait Isaac et le vampire. Il savait fort bien qu’un vampire du niveau de Monroe ne succomberait pas à une telle décharge. Au mieux, elle le neutraliserait durant quelques instants. Il n’y avait qu’une manière d’en finir définitivement. Il matérialisa une lame de glace acérée dans sa main droite, la leva au-dessus de sa tête et l’abattit ... sur le toit de la maison. Jeremiah fut surpris de sentir la dureté du toit sous sa lame. Monroe était revenu à lui et était parvenu à se transmuter également en brume pour esquiver le coup fatal de Jeremiah.

« - Pas assez rapide ! » dit-il, tout en souriant péniblement malgré les brûlures.

Jeremiah se redressa et le regarda sans aucune haine dans les yeux.

« - J’ai certes raté le cou ... mais pas le bras » rétorqua-t-il.

Les yeux de Monroe s’écarquillèrent. Il sentit soudain le froid de la glace lui mordre le bras droit. Il tourna lentement la tête vers son bras et le vit pris dans la glace. Jeremiah en profita pour se déplacer en un éclair juste face à lui. Là encore, Monroe fut tétanisé. Cette fois, c’était la fin. Mais Jeremiah se contenta de lui toucher le bras pris dans la glace de la pointe de sa lame. L’instant d’après, la glace éclatait ... et le bras de Monroe également. Le vampire hurla alors de douleur. En face, Jeremiah prenait sa lame à deux mains, la passait lentement au-dessus de son épaule droite, prêt à le décapiter, lorsque Monroe se désolidarisa en une nuée de chauve-souris et prit la fuite.

« - Vous n’aviez peut-être pas besoin de moi, finalement » fit Lucas en s’approchant du groupe, sa gatling récupérée au passage.

« - Détrompez-vous, sans votre intervention, je n’aurais pas eu le temps de me positionner derrière ce vampire avant que Miles ne soit dévoré vivant par votre alter-ego » rétorqua Isaac.

Le drone et Jeremiah descendirent alors du toit pour retrouver le reste du groupe. En rappelant au groupe la présence de l’ogre, tous reportèrent leur attention sur celui-ci. La créature avait rampé discrètement jusqu’aux cadavres des civils dans la rue et commençait à les dévorer pour se régénérer.

« - Wade ! Avec moi ! » dit alors Frédéric.

Wade comprit ce que son compagnon voulait faire. Tous deux déversèrent alors leurs flammes sur l’ogre afin d’en finir définitivement, incinérant sa chair et son esprit. Alors que le cadavre de l’outre mangeur n’était plus que braises et cendres fumantes, un éclair rouge frappa le toit d’où Monroe les surplombait il y a encore peu.

« - La fuite de Monroe est un spectacle rare ! Ceux qui en sont capables m’intéressent d’autant ! » dit alors une voix solennelle.

Tous se retournèrent pour voir qui était le nouvel arrivant. Malgré la capuche, l’houppelande, la robe couverte de rubans parcourue d’inscriptions runiques luminescentes, du fatras de parchemins et de fioles en tout genre garnissant sa ceinture, le sceptre à l’orbe rouge sang et les scarifications parcourant son visage ... tous reconnurent le visage de Stephen, l’expert en occultisme qui les avait accompagnés par le passé dans certaines expéditions et membre de la Force de frappe Jéricho. Ou du moins son double, car de toutes évidences, il ne s’agissait pas de leur Stephen mais de celui du Mastercorps, celui qui se faisait appeler Seven.
_____________

Univers 9105 - Pont de commandement - G.F.S. Erebus

La surpuissante colonne de flammes traversa le pont de commandement en direction de la gigantesque créature. Elle embrasa rapidement l’oxygène tout en s’abattant sur sa cible. Phantoon, la méduse cauchemardesque, poussa un cri sourd tout en se repliant dans l’espace. La créature partiellement enflammée, les flammes qui la dévoraient se dissipèrent rapidement à mesure qu’elle s’éloignait du G.F.S. Erebus et de l’oxygène qui leur permettait de subsister. Le peu qu’il restait de cet élément sur le pont se dispersa dans le vide spatial.

Manquant d’air, Frédéric eut tout juste le temps de constater que son attaque avait échoué, en voyant Phantoon s’approcher à nouveau du vaisseau, que Miles les téléporta tous les deux dans le couloir par lequel avaient fuit les derniers officiers. Au contact de l’air, Frédéric sembla se revigorer en un clin d’œil.

« - Ramène-moi là-bas ! » dit-il à Miles.

« - T’es malade ? J’te rappelle qu’il n’y a plus d’oxygène sur ce pont ! »

« - Ce n’est pas un problème, mes flammes peuvent brûler sans ! »

« - Du feu brûler sans oxygène ? C’est confirmé, t’es malade ! »

« - J’ai appris à mes dépens que mes flammes pouvaient consumer mon corps lorsqu’il n’y a plus d’oxygène ».

« - Ah ouais ! C’est encore plus grave que je ne le croyais ! »

« - Excusez-moi ! Je n’ai pas tout saisi à votre échange, mais si vous désirez vraiment aller combattre ce monstre avant que les renforts n’arrivent, nous disposons de tenues de sorties spatiales à deux pas d’ici » intervint l’officier que Miles avait sauvé.

Sans dire un mot, Frédéric se précipita vers la remise en question ... suivi de peu par Miles. Les deux hommes n’échangèrent aucun mot le temps qu’ils enfilent les fameuses tenues ; en fait de tenue de sorties spatiales, il s’agissait de véritables armures dédiées aux soldats de la Fédération. Sobres, elles étaient entièrement gris métal. La seule note de couleur résidait dans la large visière bleu ciel. Note 1 A peine fut-il harnaché correctement que Frédéric s’empressa de retourner vers le pont de commandement. Mais il fut vite stoppé par la main de Miles.

« - Prends donc ça ! Ça t’empêchera de te consumer toi-même ! » lui dit-il en lui tendant un fusil laser.

Après quoi, Miles, armé également d’un fusil, les ramena tous les deux sur le pont de commandement. Ils retrouvèrent Jeremiah et Wade aux prises avec Phantoon. Ce dernier déversait un véritable déluge de boules d’énergie azur, qui ressemblaient à des yeux enflammés, sur le duo. Tandis que Jeremiah les protégeait derrière son bouclier télékinésique, Wade tentait de repousser les créatures chiromorphes qui revenaient sans cesse les harceler. Miles et Frédéric épaulèrent de suite leurs fusils et mitraillèrent de tirs laser toutes les créatures que Wade ne parvenait pas à tuer assez vite. Se regroupant, les trois hommes décimèrent les vagues incessantes de créatures au fur et à mesure qu’elles arrivaient.

« - On ne peut pas continuer ainsi ! Il faut trouver une autre tactique ! » dit alors Frédéric.

Mais seul Miles l’entendit grâce à l’interphone de leurs casques. Frédéric s’écarta alors du reste du groupe, et de la protection du bouclier de Jeremiah, et gravit les paliers sur lesquels étaient installés les postes informatiques. Miles mitrailla à revers les quelques créatures qui le poursuivaient tandis que Frédéric visait Phantoon directement. Sous le feu nourri de l’humain isolé, Phantoon réagit promptement et détourna son déluge un court instant. Voyant plusieurs boules d’énergie se diriger vers lui, Frédéric les esquiva en bondissant sur le côté. L’instant d’après, il mitrailla à nouveau le monstre. Ce dernier commença à concentrer de plus en plus de tirs sur cet être isolé qui lui donnait tant de fil à retordre. L’espace où se trouvait Frédéric étant encombré de postes informatiques, de bureaux, de chaises et autres matériels administratifs, ce qui devait arriver arriva. Jusque-là, il avait pu prendre en compte la disposition des lieux à chaque esquive. Mais après en avoir effectué autant, rapidement ses solutions de retrait s’amoindrirent et sa dernière esquive fut entravée par un bureau contre lequel il se cogna violemment. Il se prit alors une boule d’énergie de plein fouet. Pensant de prime abord qu’elle était faite d’une sorte de plasma, la douleur qu’il encourut fut toute autre qu’il ne l’aurait cru. Au lieu d’attaquer ses chairs et de le brûler plus ou moins grièvement, l’énergie du projectile s’insinua dans son être comme pour le brûler de l’intérieur.

Alors qu’il allait être frappé par d’autres boules d’énergie, Frédéric fut ramené derrière le bouclier de Jeremiah par Miles. Bien que ce dernier lui demanda comment ça allait, Frédéric ne répondit pas. Il analysait la douleur qu’il venait de subir. Celle-ci n’était pas ordinaire. Il ne se sentait pas brûlé mais ses terminaisons nerveuses étaient encore exacerbées. Ce que Phantoon leur envoyait n’était pas du plasma mais une énergie toute autre. C’est alors qu’il fit le rapprochement avec les flammes de Wade. Ces dernières brûlaient les chairs comme un feu d’intensité normale mais surtout, elles consumaient l’esprit de ses victimes.

« - Wade ! Ces boules d’énergie sont faites d’énergie spectrale ! » dit-il.

Mais Wade ne l’entendit pas. Il n’était pas muni de casque et en l’absence d’oxygène, le son ne se propageait plus. Il eut alors une idée.

« - Surveille nos arrières ! » dit-il à Miles en lui confiant son fusil.

Muni de deux fusils, Miles fit un véritable carnage parmi les créatures chiromorphes. Pendant ce temps, Frédéric posa la main sur l’épaule de Wade pour attirer son attention.

« - Isaac ? Tu m’entends ? »

« - Affirmatif, Frédéric ! » répondit le drone directement via son interphone.

Comme il le soupçonnait, le drone surveillait toutes les communications du vaisseau. Il lui exposa alors son idée. Le drone accepta et afficha un écran holographique sur lequel s’affichaient les paroles de Frédéric. Wade n’en crut pas ses yeux lorsqu’il lut que les boules d’énergie étaient faites d’énergie spirituelle. Il passa en vue spectrale et vit les boules d’énergies briller de milles feux comme autant de soleils. C’est alors qu’une question lui vint : comment ces boules pouvaient-elles brûler sans air ?
Sachant que le feu ne pouvait brûler sans oxygène, comme l’avait démontré Frédéric, il n’avait pas tenté d’utiliser ses flammes jusque-là. Mais après la découverte de son ami, il se devait d’essayer. Il parvint donc à enflammer ses mains du premier coup. Toutefois, il remarqua que ses flammes n’avaient pas un aspect ordinaire. Bien que toujours bleues, elles semblaient scintiller par intermittence, comme si quelque chose crépitait à l’intérieur. Ce que Wade ne savait pas, c’est qu’en absence d’oxygène, ses flammes brûlaient d’une énergie spirituelle dans sa plus pure forme.

Avec cette révélation, la situation prit un nouveau tournant. Wade contourna le bouclier de Jeremiah et se plaça devant. Il intercepta dès lors toutes les boules d’énergie que Phantoon leur envoyait. Libéré de son poste, Jeremiah put aider Miles et Frédéric, qui avait récupéré entre temps son fusil, à repousser les vagues de créatures.

Après quelques minutes, Phantoon poussa un puissant cri. La créature semblait frustrée que les quatre humains à qui il avait affaire repoussent ses attaques avec autant de facilité. Son œil devint alors plus menaçant, virant de l’orange au rouge mais cela, personne ne s’en rendit compte. Soudain, Miles connut une sensation étrange. En un éclair, il se téléporta vers Wade et le plaqua au sol, à quelques mètres de là où il se trouvait il y a encore quelques secondes. Ce dernier, ne pouvant s’exprimer oralement, haussa les épaules tout en écartant ses mains, paumes vers le ciel. Le message était clair : Qu’est-ce qu’il lui prenait ? En guise de réponse, Miles lui montra le geyser d’énergie noire qui venait d’apparaître là où il se trouvait. Comprenant enfin qu’il lui avait épargné des désagréments, il lui fit un signe de la main, pouce tendu. Après quoi il se releva et recommença à contrer les tirs de Phantoon.

Recommençant à mitrailler les créatures chiromorphes, Miles se demandait comment il avait pu deviner une telle irruption d’énergie. C’est alors, en voyant une nouvelle créature apparaître via un tourbillon d’énergie noire qui se referma immédiatement, que Miles comprit. Non seulement Phantoon générait de l’énergie spirituelle mais il manipulait également la matière noire d’une façon qu’il ne soupçonnait pas encore. Nocturne le lui confirma. Son niveau de manipulation actuel de la matière noire était encore très basique. Se servir de la matière noire pour se téléporter était l’utilisation la plus rudimentaire que l’on pouvait en faire. Nwa l’utilisait, quant à lui, comme source de puissance musculaire mais cela restait très basique. En revanche, l’utilisation qu’en faisait Noc était déjà plus élaborée. A l’évocation de Noc, Miles eut une idée. Tout en continuant de mitrailler, il focalisa tous ses sens sur les apparitions des geysers d’énergie noire. Soudain, il en sentit un nouveau apparaître sous les pieds de Jeremiah. Sans perdre un instant, il se téléporta jusqu’au vampire et l’écarta sans ménagement en le poussant de la main. Restant là où le vampire se trouvait, il se métamorphosa et tendit sa main vers le sol au moment même où le geyser apparaissait. Ne comprenant pas ce qu’il allait faire, le vampire tenta de lui venir en aide mais Miles lui fit comprendre d’un signe de la main de ne rien en faire. L’énergie noire surgit alors du sol prête à consumer entièrement Miles. Étrangement, l’énergie se focalisa sur la main tendue de Miles. Elle semblait y être absorbée sans que Miles n’en souffre.

L’ayant vu faire, Frédéric lui demanda ce qu’il était en train de faire. Miles lui répondit qu’il réservait une petite surprise à leur invité. Il réitéra cette action à trois reprises avant que les geysers n’apparaissent de façon trop rapprochée les uns des autres. Phantoon accélérait le rythme et même si jusque-là Miles parvenait à suivre, il était temps d’en finir avant qu’un geyser ne s’ouvre sous les pieds d’un de ses amis et qu’il ne parvienne pas à l’écarter à temps. Faisant parvenir un message à Wade par l’intermédiaire d’Isaac, les deux hommes agirent de concert pour mettre un terme à ce combat.

Wade puisa dans les tréfonds de son être pour produire un jet de flammes azur pareil à celui que Frédéric avait généré avant que le pont ne se vide complètement de son oxygène. L’intensité de ses flammes spirituelles firent hurler Phantoon de douleur. Le monstre battait l’espace autour de lui de ses tentacules comme pour tenter de dissiper cet enfer. Néanmoins, Wade savait pertinemment que cela ne suffirait pas à tuer ce monstre. Jamais il n’aurait assez de ressources pour le faire. S’il laissait sa place un instant à son hôte, il en serait sûrement tout autre ... Mais ce n’était pas le but de la manœuvre. Il cessa donc de jouer au lance-flammes et laissa la place à Miles. Ce dernier se téléporta juste devant l’œil de Phantoon. Il tendit ses mains vers lui, index et pouces des deux mains joints comme pour matérialiser une ouverture. C’est alors qu’un voile plus sombre que l’espace apparut entre ses doigts. Il écarta ses mains l’une de l’autre et élargit le voile. Phantoon comprit alors qu’il ne s’agissait pas d’un voile mais d’une brèche donnant sur un autre plan de l’espace, sur la dimension de poche que Miles avait créée avec les pouvoirs de Noc. Se déversa alors sur Phantoon toute l’énergie noire que Miles avait collectée à chacun des geysers. La quantité d’énergie fut telle qu’elle dissolva Phantoon à vue d’œil comme rongé par de l’acide.
_____________

Note 1 : Tenue des soldats de la Fédération Galactique

_____________

Note 2 : Selon les sources, les boules d’énergie de Phantoon sont soit du plasma, soit de l’énergie spirituelle. Vous savez dorénavant quel parti j’ai choisi.

Si vous n’avez pas joué à Metroid : Other M, comme moi, et que vous voulez voir à quoi ressemble le Phantoon dont je me suis inspiré dans ce chapitre (qui est tout de même un peu différent de celui de Super Metroid qui devenait intangible et invisible), voici un lien qui vous sera utile : https://www.youtube.com/watch?v=0QSyELc0Ods
_____________

A suivre dans le chapitre 307 : Guerre et Paix
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 306 - Phantoon :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 306 - Phantoon
Message le Dim 17 Juil - 11:12 par Nyko
Beaucoup d'action depuis le début de l'arc, pas de répit pour les braves^^

Miles se découvre une nouvelle faculté.
avatar
Re: Chapitre 306 - Phantoon
Message le Dim 17 Juil - 14:56 par Shion
Je me demande si Phantoon n'a pas un lien avec la fratrie de Nocturne, étant donné ses pouvoirs liés à la matière noire... Aurait-il passé un marché avec l'un d'entre eux ?
avatar
Re: Chapitre 306 - Phantoon
Message le Dim 17 Juil - 21:30 par Jezekiel
Si tu as regardé la vidéo que j'ai mis en lien dans la note 2, tu as du voir qu'il a une attaque façon geyser d'énergie noire. J'ai juste introduis la fantaisie que c'était une manipulation de la matière noire. Aucun lien avec la fratrie de Nocturne Wink
Re: Chapitre 306 - Phantoon
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 306 - Phantoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 18 - un Monde de Metroid-
Sauter vers: