Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 309 - Janus 24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

07082016
MessageChapitre 309 - Janus 24

Terre 6354 - Siège de l’Unicorps - Quelques heures auparavant

Avec la disparition de la forme astrale de Seven, tous les sorts qu’il avait confrontés au groupe s’estompèrent. Le ruban rose qui entravait Frédéric se détendit soudainement avant de se dissiper en une brume rosâtre. Les clous de lumière qui maintenaient Jeremiah au sol se dissipèrent en une myriade d’étincelles. La cage de foudre qui enfermait Miles il y a encore quelques secondes disparut en un instant. Enfin, la chaîne qui retenait Lucas se détendit soudainement, tombant au sol. Tous furent stupéfaits par cette fin abrupte de ce combat qui tournait en leur défaveur.

« - Quelqu’un peu m’expliquer ce qui vient de se passer ? » demanda Miles.

« - Manifestement, quelqu’un a fait irruption sur cette planète, quelqu’un qu’il semble prendre avec le plus grand sérieux » répondit Wade.

« - Ah ben ça il peut ! Nous aussi, on a un sorcier ! » rétorqua Lucas tout en ramassant sa gatling.

« - Stephen ? » fit Frédéric, étonné, comme tous.

« - Pas le Stephen que vous avez connu ! Après la dernière fois que vous l’avez vu, il a décidé de participer au programme Zénith. Je suis curieux de voir ce que ça a donné » répliqua Lucas, non sans un sourire.

Isaac les rejoignit alors en claudiquant quelque peu.

« - Ça va aller ? » lui demanda Frédéric.

« - J’ai besoin de ... vacances » fit-il en affichant un sourire holographique hésitant.

« - On peut t’aider d’une quelconque façon ? » s’enquit le vampire.

« - Je n’ai besoin que de temps, mes nanites vont remédier à ces avaries ».

Ne pouvant rien faire pour aider le drone, Frédéric revint sur le programme Zénith.

« - C’est quoi ce programme Zénith ? »

« - C’est ... c’était encore au stade expérimental. C’était présenté comme un camp d’entraînement intensif et personnalisé en fonction de nos capacités ... officiellement ».

« - Et officieusement ? » demanda Wade.

« - Officieusement, des rumeurs courent mais sans fondement. On parle de tout et de rien. Tout ce que je sais, c’est que je ne connais que deux personnes qui ont tenté leur chance. Pour le moment on n’a pas réentendu parler de la première ... et la seconde semble en être sortie plus puissante que jamais ».

« - J’ai une petite question. Votre planète est attaquée et le programme d’entraînement continue comme si de rien n’était ? » fit remarquer Jeremiah.

« - Les quelques bribes d’informations que j’ai recueillies à ce sujet lors de ma dernière mise à jour des données de l’Unicorps indiquent que le programme Zénith se déroule dans un complexe sous-terrain en totale autarcie et isolé du reste de la planète. Il ne serait donc pas étonnant que le personnel encadrant n’ait pas eu connaissance de la situation » indiqua Isaac.

« - En parlant de la situation, où en est l’Unicorps ? » demanda Frédéric.

« - Dans la merde, je dirais, comme ça » dit Miles.

« - Je n’aurai pas mieux dit ! » répondit Lucas.

« - C’est une véritable invasion de la totalité de la planète même si le principal des forces adverses se concentre ici, au siège ».

« - Normal » admit Wade.

« - Votre retour va nous faire du bien ! » dit finalement Lucas.

« - Montre-nous où frapper et on les pilonnera » intervint Miles.

Lucas eut un sourire presque gêné.

« - On en n’est plus à ce stade. Le protocole Exode a été enclenché il y a plusieurs heures maintenant » admit-il.
_____________

Univers 9105 - Abords de la Planète Janus 24

La planète Janus 24, astre qui fut délogé de son orbite d’origine par l’impact d’un gigantesque météorite, avait traversé l’espace pour entrer dans le champ d’attraction d’une autre étoile et retrouver une orbite stable. N’ayant pour ainsi dire jamais existé pour la plupart des bases de données galactiques, il était étonnant de la retrouver au fin fond de la galaxie encerclée par un véritable nuage de vaisseaux spatiaux. Suspicieuse et prudente, Samus Aran ralentit l’allure de son vaisseau pour suspendre toute avancée avant d’entrer dans le champ gravitationnel de la planète.

« - C’est quoi ce délire ? Je croyais qu’elle était perdue cette planète ! » s’exclama Miles.

« - Si U-Mos est parvenu à déterminer le nouvel emplacement de la planète, j’imagine que d’autres ont pu le faire également » répondit Wade.

« - Dans la galaxie, peu sont capables d’être mieux informés que la Fédération Galactique. Pas même les pirates » rétorqua Aran, pensive.

Sans dire un mot, la chasseuse lança un balayage complet de l’espace planétaire de Janus 24. Une représentation en 3D s’afficha sur l’écran principal : le nombre de vaisseaux était ahurissant mais à bien y regarder, certains objets ne semblaient pas être des vaisseaux, mais plutôt des fragments. Le scanner d’Aran ne détecta aucune activité à bord de tous les vaisseaux. Soit ils avaient tous été abandonnés, soit leur équipage avait péri dans son ensemble. Quoi qu’il en soit, ce qu’ils avaient sous les yeux n’était plus une flotte mais un cimetière. A quoi était dû ce sinistre cimetière ? Soupçonnant une cause planétaire, Aran lança une sonde en direction de la planète. Un minuscule objet se détacha de son vaisseau et zigzagua entre les épaves jusqu’à la surface. En attendant son retour, Samus observa avec plus d’attention la représentation 3D du cimetière.

« - Que voyez-vous ? » lui demanda Frédéric.

« - Des vaisseaux dont je reconnais la technologie ... et d’autres non » fit-elle pensivement.

Elle lança alors un scan plus intrusif afin de déterminer l’origine de tous ces vaisseaux. Au fur et à mesure, ils furent identifiés. Il y avait là des vaisseaux de la Fédération, ce qui étonna Aran. A vrai dire, le scan les reconnaissait à 85% comme tirant partie de la technologie de la Fédération. Ils ne faisaient partie d’aucune flotte connue. D’autres vaisseaux furent reconnus comme d’inspiration terrestre, ce qui fut d’autant plus surprenant. Ils surgissaient d’une autre époque, bien lointaine. Enfin, parmi les derniers vaisseaux dont l’origine était reconnaissable, il y avait une flotte conséquente de vaisseaux de Pirates de l’Espace ... mais ils semblaient délabrés, comme s’ils gisaient là depuis des années. Ces vaisseaux ne représentaient guère plus de la moitié. Les autres étaient d’origine totalement inconnue ... hormis un. L’un d’eux était encore en cours d’analyse. Pourquoi celui-là demandait-il plus de temps ? Aran fit un zoom dessus pour voir à quoi il ressemblait. C’est alors qu’elle reconnut l’architecture avant que cela ne s’affiche à l’écran. Il était indéniablement d’inspiration chozo.

La sonde qu’elle avait envoyée quelques minutes plus tôt à la surface de Janus revint au vaisseau. Elle semblait avoir énormément souffert lors de son voyage et les données qu’elle ramenait étaient complètement incohérentes. Certains relevés étaient même contradictoires. Une même zone géographique présentait des environnements complètement différents, voire antagonistes. Ou même ne serait-ce que la luminosité. La plupart du temps, les relevés indiquaient une luminosité diurne normale et, ponctuellement, une obscurité nocturne. De même la planète semblait présenter des stades d’évolution architecturale disparates. Pour en avoir le cœur net sur ce qui se tramait sur cette planète, ils allaient devoir aller voir par eux-mêmes.

Reprenant les commandes de son vaisseau, Aran le fit doucement entrer dans le nuage mortuaire entourant la planète. Se rapprochant de plus en plus de l’astre, Wade se mit à ressentir quelque chose. Tout d’abord une vague sensation, celle-ci se faisant plus précise à mesure qu’ils approchaient de l’astre.

« - Quelque chose ne va pas sur cette planète » finit-il par indiquer au groupe.

« - Non, tu crois ? » répliqua Miles.

Mais Wade ne releva pas cette pique. L’expression qui s’affichait sur son visage trahissait qu’il était mal à l’aise, limite nauséeux.

« - Qu’est-ce que tu ressens ? » lui demanda Frédéric.

« - Je ne saurais le dire avec exactitude. C’est une sensation étrange ».

Chose qu’il ne voulait pas dire à ses coéquipiers, c’est qu’il avait la désagréable impression que ce n’était pas la première fois qu’il ressentait une telle sensation. Pour le moment, il ne parvenait pas à identifier quand, et surtout à quelle occasion, il l’avait déjà ressentie.

Avec toute la vigilance possible, Aran faufila son vaisseau entre les épaves durant plusieurs minutes avant d’entrer dans l’atmosphère de Janus 24. La pénétration dans l’atmosphère fut des plus chaotique. Contrairement à ce qu’elle laissait paraître de l’espace, l’atmosphère de Janus 24 était agitée, secouée de terribles orages. L’entreprise ne fut pas de tout repos surtout lorsque plusieurs éclairs frappèrent le vaisseau. La première fois, le vaisseau fit un écart avant que la chasseuse ne reprenne le contrôle. Mais au fil des éclairs, les premières avaries apparurent si bien que l’atterrissage se fit à la limite de la catastrophe. Bien que particulièrement secoués dans le vaisseau personne n’eut à déplorer de graves blessures. Samus Aran fut la première à en sortir afin de vérifier que l’atmosphère était respirable. Ceci fait, tous sortirent du vaisseau et constatèrent dans quel état était ce dernier. Après avoir dessiné une profonde balafre sur le sol, le vaisseau était à plat ventre, le nez dans une butte de terre retournée au beau milieu d’une vaste plaine aux herbes hautes.

« - Sacré orage ! » fit Frédéric en levant la tête vers les cieux.

Mais au-dessus d’eux, le ciel était d’un bleu azur avec quelques nuages blancs épars.

« - Qu’est-ce que c’est que ce délire ? » fit Miles.

Tous étaient étonnés. L’orage semblait être survenu de nulle part pour repartir aussi vite qu’il était venu. Après le cimetière de vaisseaux en orbite, Janus 24 semblait présenter un climat des plus instables. Quelles autres surprises leur réservait cette planète ? Pour le savoir, ils allaient devoir aller de l’avant.

« - Maintenant que vous avez atteint cette planète, vous savez où vous rendre ? » demanda Aran.

« - Malheureusement, notre quête est loin d’être aussi simple ! » répondit Jeremiah.

« - Nous devons trouver quelque chose qui sorte de l’ordinaire » ajouta Frédéric.

« - Ça va être simple de trouver ça alors que tout sur cette planète a l’air de sortir de l’ordinaire » rétorqua Miles.

« - Qu’est-ce que vous entendez par "sortir de l’ordinaire" ? » demanda Aran.

« - Nous sommes à la recherche de l’héritage d’une hypothétique ancienne civilisation » admit Frédéric.

« - Avant que les systèmes secondaires de mon vaisseau ne lâchent, le scanner a put détecter une formation non naturelle à quelques kilomètres d’ici, au sud. Je pourrais vous en dire plus une fois sur place ».

« - Ça fera un bon point de départ » répondit-il.

Tous se mirent alors en marche en direction de cette fameuse formation. Tandis que le groupe était relativement serein, Samus Aran restait sur le qui-vive. Alerte, elle réagissait, discrètement, à tout stimuli. A l’aide de son viseur, elle analysait son environnement. Plus d’une fois, elle mit en garde ses compagnons de route contre certaines plantes venimeuses ou urticantes. La première fois, Miles ne la prit pas au sérieux et traversa un bouquet de ces fameuses plantes. Grand mal lui en prit. Le suc qui couvrait leurs feuilles lui donnèrent l’impression d’avoir les jambes rongées par de l’acide. Ce qui aurait été le cas s’il ne bénéficiait pas d’une régénération cellulaire accélérée. Néanmoins, il ne cessa de gesticuler durant plusieurs minutes avant que le suc ne cesse d’être actif. Par la suite, curieusement, il écouta les mises en garde du chasseur de prime.

Malgré la végétation luxuriante entravant leur progression, ils parvinrent finalement jusqu’à la formation. Celle-ci était en fait un temple à l’aspect vétuste fait de pierres rouges comme du gré. En guise de fronton résidaient les restes d’une sculpture plus sombre que le reste de l’architecture, presque noire. Néanmoins, il n’en restait pas suffisamment pour deviner quelle avait bien pu être sa forme originale. Le temple, s’il était à l’image de l’entrée, n’était plus que ruines. Allaient-ils pouvoir y trouver quoi que ce soit ? En tous cas, Aran semblait être la plus intriguée du groupe. Elle ouvrit la marche vers l’intérieur du temple.

Passée l’arche d’entrée, ils pénétrèrent une sorte de vestibule. La pièce était en ruines. Des murs autrefois parfaitement lisses, recouverts de plaques de marbre, des pans entiers s’étaient écroulés et disparaissaient sous le sable qui s’était invité. Des fissures parcouraient les murs et le plafond, menaçant de faire effondrer d’autres pièces de marbre. Le sable n’était pas répandu de façon uniforme. Se tassant principalement dans les coins, il laissait une "alléé" centrale relativement dégagée et praticable. Après avoir marqué une pause, Aran se remit à avancer. Derrière elle, Frédéric, Jeremiah et Wade observaient avec attention les moindres recoins de la pièce, à la recherche d’un quelconque ennemi tapi ou d’un piège dissimulé. Pour le moment, il n’y avait rien de tout ça. Néanmoins, Frédéric remarqua quelque chose d’étrange. Comment, avec autant d’épaves de vaisseaux en orbite, le temple avait-il pu ne pas déjà être visité ? Une quelconque formation de ce genre devait constituer un refuge bien venu pour quiconque s’échouait sur cette planète. Or, il n’y avait aucune trace d’une précédente visite, ni même de restes d’installation de camp de fortune.

La pièce suivante était bien plus spacieuse ... quoique également en ruines, ou plutôt à l’abandon depuis de nombreux siècles. Le sable s’y était également introduit mais il avait été précédé par une flore caractéristique des bâtiments en ruines. Des lierres si énormes que tous crurent de prime abord qu’il s’agissait d’arbres. Mais ces lierres n’étaient, tout comme le temple, plus que l’ombre d’eux-mêmes. Leur écorce était craquelée, desséchée et leurs feuilles éparses avaient rougi.

« - Eh bien ! Pour quelque chose d’ancien, on a tapé dans le mille ! Vous croyez qu’on va trouver quoi que ce soit encore en état ? » s’esclaffa Miles.

« - J’en suis certaine ! » répondit Aran, analysant le moindre recoin de ce gigantesque hall d’entrée.

« - Là ! » fit-elle, en pointant du doigt un enchevêtrement de lierres à l’opposé de la porte par laquelle ils étaient entrés.

« - Oui ? Et bien ? » fit Miles.

« - Derrière ces plantes se trouve une sortie » répliqua-t-elle.

C’est alors que Wade poussa un gémissement et porta l’une de ses mains au crane comme s’il avait la migraine.

« - Que t’arrive-t-il ? » lui demanda alors Frédéric.

« - La sensation que j’ai eue dans le vaisseau n’a fait que s’accentuer en atterrissant. Mais maintenant ... elle me larde le cerveau comme des coups de couteaux » répondit-il faiblement.

Soudain, de petits bruits se firent entendre. Comme des grattements. Surgit de sous le sable une petite créature insectoïde à six pattes et ressemblant vaguement à un scarabée. Il possédait de petites ailes vestigiales sur le dos mais surtout deux énormes mandibules orientées en avant selon un axe vertical. Malgré son aspect, la créature était à peine plus grosse qu’un ballon de basketball. En voyant les nouveaux venus devant elle, la créature émit un son strident, à la limite du douloureux. Des myriades de grattements se firent alors entendre et de nombreuses autres créatures émergèrent du sol.
_____________

Note 1 : Voici l'aspect du Temple dans Metroid Prime dont je me suis inspiré pour ce temple.

_____________

Note 2 : Apparence des Scarabées

_____________

A suivre dans le chapitre 310 : le Grand hall
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 309 - Janus 24 :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 309 - Janus 24
Message le Dim 7 Aoû - 11:46 par Shion
C'est efficace ce programme Zenith, même si on ne sait pas grand chose dessus au final. J'espère qu'on en saura plus ^^

Par ontre, je suis déçu, on ne sait pas ce qui est arrivé à Emile Razz

Et déjà un nouveau combat pour nos héros... Avec un Wade qui va probablement être hors-course.
avatar
Re: Chapitre 309 - Janus 24
Message le Dim 7 Aoû - 13:29 par Jezekiel
Concernant Émile, il n'apparaît que tous les trois chapitres, alors faudra attendre un peu Wink
Re: Chapitre 309 - Janus 24
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 309 - Janus 24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 18 - un Monde de Metroid-
Sauter vers: