Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 311 - Réalimenter le temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

21082016
MessageChapitre 311 - Réalimenter le temple

Terre 6354 - Siège de l’Unicorps - Quelques heures auparavant

Ayant procédé au scan de la zone, Isaac détecta cinq groupes de potentiels survivants disséminés à travers la ville. D’après ses relevés, ils étaient tous menacés d’être découverts par les charognards lâchés par le Mastercorps. Ils allaient devoir se séparer pour maximiser le nombre de rescapés. Avant de partir chacun de leur côté, ils convinrent d’un point de rendez-vous. En effet, ils ne pouvaient plus pénétrer le siège comme bon leur semblait. Les entrées principales avaient toutes été barricadées ou détruites lors d’affrontements avec le Mastercorps. Ne restaient plus que quelques entrées de service non encore découvertes par l’ennemi et que seul Lucas pouvait indiquer.

Grâce à ses facultés de téléportation, Miles fut le premier à rejoindre sa zone. Le lieu où il était arrivé était autrefois un lieu de joie et d’insouciance où de jeunes enfants s’épanouissaient en toute quiétude. C’était un parc, avec son toboggan, sa balançoire, son bac à sable, son tourniquet, une structure en corde de forme pyramidale à grimper, etc. Avançant au milieu de l’aire de jeux, Miles se demanda si Isaac ne s’était pas trompé. L’aire était déserte et sinistrement silencieuse, il n’y avait pas âme qui vive. C’est alors qu’il s’aperçut de la présence d’une échelle en corde suspendue à un arbre. Son regard suivit l’échelle et ses yeux virent une cabane perchée parmi le feuillage. Il distingua subrepticement un mouvement à l’intérieur ; Isaac ne s’était donc pas trompé. Alors qu’il allait se diriger vers la cabane et appeler les survivants, une voix le coupa de court.

« - Qu’est-ce que tu fais là ? »

Miles se retourna et vit un individu assis au sommet du toboggan. Il ne semblait pas particulièrement vieux. Il devait à peine avoir une vingtaine d’années. Sa coiffure était quelque peu particulière. Il avait une partie du crâne rasée et l’autre avec des cheveux mi-longs. Ses yeux trahissaient sa folie tandis que son sourire trahissait son penchant pour le sadisme. Mais le plus frappant fut les pistolets qu’il tenait à chaque main.

« - C’est pas poli de ne pas répondre à une question de Grand frère ! » dit alors une autre voix.

Celle-ci était féminine et provenait du tourniquet. La jeune fille sortait tout juste de l’adolescence. Les cheveux longs et noirs, elle portait une chaîne autour de son bras droit. Malgré la couche de maquillage noir, bien gothique, ses yeux et sa bouche trahissaient les mêmes sentiments que son "grand frère".

« - Il est venu faire mumuse ! » dit une troisième voix.

« - Mumuse avec nous ? » lui répondit une quatrième du tac au tac.

Il s’agissait de deux adolescents, manifestement des jumeaux, aux cheveux en bataille, tout aussi fous que les deux autres. L’un se tenait dans la structure en corde, avec des poignards fixés à la ceinture. L’autre se balançait énergiquement sur la balançoire. Un bidon d’essence à terre, aux pieds de l’aménagement.

« - Non, il n’est pas venu jouer, il est venu sauver les déchets perchés ! » rétorqua le grand frère.

« - Perché ? Comme à chat ? » dit l’un des jumeaux.

« - Ce n’est pas grave ! Il va quand même jouer avec nous ... de gré ou de force ! » répliqua la fille.

« - Écoutez les mioches, mieux vaut que vous rentriez chez vos parents ... avant que je vous fasse mal » dit alors Miles.

« - Il veut nous faire mal ? Vous avez entendu ? » s’amusa le grand frère.

« - SUPER ! Un nouveau copain ! » dit le plus demeuré des jumeaux.

« - J’espère que tu vas durer plus longtemps que le dernier » répliqua l’autre jumeau.

« - Je sais que normalement les filles disent d’y aller doucement, mais ... c’est pas ma première fois, tu peux y aller à fond, mon grand ! » s’esclaffa la fille, toute enjouée.

« - Parce que tu crois vraiment que je suis du genre à y aller doucement ? » rétorqua Miles, qui se matérialisa en démon sous les yeux des gamins.
_____________

Terre 50227 - Le Mans

Émile et le vampire étaient face à face, dans l’obscurité la plus totale. La seule source de lumière était émise par intermittence par un petit voyant rouge situé sur la foreuse solaire. L’éclat se répercutait sur la dentition et les yeux du vampire d’une manière sinistre. Face à l’immobilisme des deux protagonistes, le temps semblait s’être suspendu.

« - Eh bien alors ? Tu ne sais pas quoi dire ? Tu ne maudis pas ton existence, là, juste à ce moment précis ? » dit soudain le vampire.

Le vampire attendit quelques secondes une quelconque réponse de Postridge mais aucun son ne sortit de sa bouche. Au contraire, Émile serrait les dents. Comme pour le faire réagir, le vampire lui arracha la foreuse solaire des mains d’un mouvement brutal. Il observa la machine quelques instants avant de la jeter dans la cage d’escalier.

« - Tu n’auras plus besoin de ça ! » dit le vampire en souriant.

Mais Émile restait parfaitement immobile, bien que son cœur battait la chamade à tout rompre. Néanmoins, même s’il ne possédait plus la foreuse solaire, tout n’était pas perdu. Mais il devait attendre le moment propice. Avec la rapidité que possédait cette créature, il ne devait pas rater son coup. Le vampire commença alors à lui tourner autour.

« - Voyons voir qui on a là ! Manifestement, ta dimension a du retard d’un point de vue technologique ... et même vestimentaire. C’est quoi ces défroques toutes miteuses ? Est-ce qu’on t’as pris pour un clochard en venant jusqu’ici ? Ça ne m’étonnerait pas ! »

C’est alors que le regard du vampire se posa sur le bras droit de Postridge et remarqua la discrète armature en métal. Il prit son bras et le souleva pour mieux observer ce que c’était.

« - Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Mais Émile ne répondit pas.

« - Ton silence cesse de m’amuser, réponds maintenant ! QU’EST-CE QUE C’EST ? » dit-il tout en soulevant Émile par le dit bras.

En se faisant soulever ainsi, Émile n’émit pas même un gémissement de douleur. Le vampire, frustré, le reposa alors à terre.

« - Excuse-moi ! Reprenons depuis le début, veux-tu ? Je me nomme Hamilton Tombstone ! Et toi ? »

Mais Émile ne répondit pas.

« - T’appellerais-tu comme notre frère ? Émilien Dieridge ? »

« - Non ! Je m’appelle Émile Postridge ».

« - Émile, Émilien ... Suis-je le seul à avoir échappé à un prénom tout pourri ? » répliqua le vampire en riant.

Était-ce le moment pour agir se demanda Émile. Mais le temps qu’il le fasse, Hamilton s’était repris. La fenêtre d’action était passée et peut-être la seule occasion d’Émile de s’en sortir.

« - Bien ! Maintenant que nous avons fait connaissance ... Qu’est-ce que tu portes au bras ? »

Mais Émile retomba dans le silence.

« - Émile, Émile, Émile ! Je ne peux pas t’en vouloir, tu ne sais pas ce qui se passe quand je commence à me lasser de quelque chose, donc tu ne sais pas ce qui va arriver ».

A ces mots, Hamilton lacéra la joue droite d’Émile de ses griffes. Une fine entaille s’ouvrit et du sang commença à couler. Bien qu’il eut tourné la tête sous le coup, Émile ne ressentait aucune douleur, ce qui l’intrigua. Hamilton plaça alors son index sous le menton d’Émile et le força à le regarder dans les yeux. De son autre main, il saisit le poignet droit d’Émile.

« - Rassure-moi ! Tu as conscience que je vais bientôt te tuer ? La seule chose que tu peux encore obtenir c’est une mort rapide. Tu n’as qu’à répondre à mes questions ».

Lorsque Émile vit comment Hamilton tenait son poignet, il comprit alors que le moment qu’il attendait était arrivé.

« - C’est une miniaturisation ... de la foreuse solaire ! » dit alors Émile.

Profitant de la stupéfaction du vampire, Émile utilisa alors l’arme attachée à son bras. Un puissant rayon de lumière solaire sortit de la paume de sa main et s’abattit sur le visage d’Hamilton. Tandis que son visage brûlait, le vampire se mit à hurler. Cela ne dura que quelques secondes avant que Hamilton ne tombe sur le sol, mort et la tête calcinée.
_____________

Univers 9105 - Planète Janus 24 - Temple en ruine

Avant de quitter la planète, les Chozo avaient laissé derrière eux un testament. Tandis que rien n’était spécifié quant à sa nature ou son utilité, il avait été placé dans une sorte de chambre-forte dont l’accès se situait sous le socle d’une gigantesque statue. Le seul moyen d’ouvrir cet accès était de réalimenter le temple en énergie. Persuadés que le testament constituait ce pour quoi ils étaient venus ici, Frédéric et consorts décidèrent de trouver le générateur et de le relancer. Après tout, ils avaient avec eux un drone aux compétences variées. Toutefois, Samus décida de poursuivre l’aventure avec eux. Elle aussi désirait savoir ce qu’était ce fameux testament. Peut-être leur donnerait-il une piste pour retrouver les chozo.

Inspectant minutieusement le hall où ils se trouvaient, ils ne tardèrent pas à trouver deux issues aux étages supérieurs de la pièce, se faisant face l’une l’autre. Mais rien n’indiquait quelle porte emprunter, et il était hors de question qu’ils se séparent sur une planète inconnue. Le scanner intégré à la visière de Samus fut d’une grande aide une fois encore. A l’aide du mode à rayons X, elle put déceler une importante gaine de câbles électriques courant dans le plafond au-dessus de la porte ouest. C’est donc celle-ci que le groupe emprunta. Ils se retrouvèrent à nouveau dans un couloir petit et étroit, donnant sur une pièce relativement vide. Un peu de sable sur le sol, d’épaisses lierres serpentant vers le toit ... et une faune ressemblant, par leur comportement, à des chauve-souris en guise de locataires. Ils eurent à peine le temps de les voir accrochées la tête en bas au plafond qu’elles s’envolèrent pour fondre sur eux. Samus en neutralisa une poignée avec ses tirs tandis que les autres s’écrasèrent sur le mur télékinésique dressé par Jeremiah. La salle présente était relativement petite et semblait servir de carrefour dans le temple puisqu’il y avait deux autres portes, autres que celle qu’ils venaient d’emprunter. A nouveau, grâce au viseur de Samus, ils surent quelle porte prendre. Elle ouvrit à nouveau sur un petit corridor. La porte suivante donna, quant à elle, directement sur la pièce du générateur.

La pièce était relativement vaste, même si une grande majorité de l’espace au sol était occupé par diverses machineries ... rivalisant de silence. Toutefois, bizarrement, elles semblaient neuves, ou tu du moins, elles avaient été nettoyées récemment ... comme si quelqu’un d’autre était passé avant eux pour tenter de les relancer. Avançant prudemment dans la pièce, ils ne tardèrent pas à découvrir l’identité de ceux qui avaient tenté leur chance avant eux. Entre ou derrière certaines machines reposaient les corps de trois marines de la Fédération Galactique. Scannant leurs cadavres afin de découvrir la cause de leur décès, Samus les énuméra froidement.

« - Perforation arrière des poumons ... Traumatisme crânien fatal ... Exsanguination par lacération ».

Ces marines avaient été mis en pièces. Ce ne fut pas tant avec quelle violence ils avaient connu la mort qui les étonna, mais leur nombre. Ils n’étaient que trois. Ce que confirma Samus, d’ordinaire une escouade de marines comportait plus de membres. Qu’était-il arrivé aux autres alors ? Bien qu’intriguant, ce n’était pas leur préoccupation actuelle ... d’autant plus que peut-être jamais il ne découvrirait ce qui était arrivé à leurs comparses. Frédéric, Wade, Isaac et Samus se mirent alors à inspecter les diverses machines présentes dans la pièce. Bien que trouvant comment les activer, du moins le bouton on/off, aucune ne se mit en route, signe que le problème était plus profond. Finalement il n’y eut plus que Samus et Isaac à poursuivre les investigations. Tous deux se complétaient parfaitement et parvinrent à couvrir l’ensemble de la pièce sans difficulté. Il y avait de réunis ici plusieurs générateurs. Le premier était de taille très modeste, pas plus gros que le moteur d’une voiture. Il servait à alimenter la station d’épuration plus loin dans le temple. Le second, encore plus petit, servait à actionner certains mécanismes de la chambre solaire. Celle-ci renvoyait en retour une somme non négligeable d’énergie que réceptionnait un gigantesque transformateur. Autre source d’énergie était celle colportée par un système complexe de turbines depuis le sommet du temple où devait résider une gigantesque éolienne. Pour une raison inconnue, les turbines ne fonctionnaient pas actuellement, et donc l’alternateur présent dans la pièce ne fournissait, lui non plus, aucune énergie. Enfin, le plus gros générateur devait sûrement pourvoir autrefois en énergie la grande majorité du temple. Ce générateur puisait son énergie directement d’une source géothermale située dans une chambre magmatique à plusieurs mètres sous la surface. Là encore, cette source ne jouait plus son rôle. Néanmoins, ce n’était pas un problème mécanique afférent à cette pièce. La décision fut prise à l’unanimité de se rendre à la source géothermale.

Mais alors qu’ils allaient quitter la pièce, des vortex apparurent au plafond d’où sortirent des brumes ing. Celles-ci se jetèrent sur les cadavres des marines et les réanimèrent. Leurs armures se teintant de pourpre, ils se relevèrent mécaniquement, comme des pantins désarticulés. A peine debout, ils ouvrirent le feu sur le groupe. Samus plongea sur le côté et accapara l’un des marines en le mitraillant. Miles se téléporta derrière le second, lui passa le bras autour du cou et lui brisa la nuque. Quant au troisième, Frédéric se métamorphosa en un clin d’œil et se jeta sur lui. Il lui brisa le bras qui tenait l’arme avant de lui arracher la tête d’un coup de griffes. Après quoi, les brumes ing tentèrent de s’enfuir mais Samus les pulvérisa comme précédemment.

« - Commencent à être chiantes ces saletés ! » fit Miles.

« - Et ce n’est que le début » répliqua Samus, amèrement.

Toute menace écartée, ils purent prendre le chemin de la source géothermale. Dans les salles qui suivirent, le chemin fut aisé. Il n’y avait pas de menaces, si tant est qu’on puisse qualifier les espèces de guêpes géantes qu’ils rencontrèrent comme une menace étant donné que Frédéric les fit frire en un rien de temps. Le chemin fut pour ainsi dire rectiligne sur sept salles. Mais à la huitième, les choses se corsèrent. Plusieurs chemins s’offrirent à eux et malheureusement, Samus n’était plus en mesure de suivre les câbles en provenance de la source géothermale. Il n’y avait donc aucun moyen de deviner quelle direction prendre. C’est alors que l’armure de Samus lui signala la présence d’un terminal dans une petite salle derrière l’une des portes de cette pièce. S’y rendant, le groupe y découvrit une petite plateforme métallique à même le sol. Fonctionnant sur sa batterie auxiliaire, le terminal se réactiva à leur approche. Une carte holographique orange apparut dès lors au-dessus de la plateforme. Sans hésiter, Samus s’avança et s’y plaça. Son armure uploada alors la carte des environs en quelques secondes.

« - C’est bon ! Je sais où trouver l’accès à la source géothermale » dit-elle.

Alors qu’elle quittait la pièce, suivie de Jeremiah, Miles et Wade, Frédéric fit signe à Isaac d’uploader la carte à son tour puisque le terminal semblait avoir encore assez d’énergie. Le drone s’exécuta sans aucune réticence et parvint également à tout uploader dans son système avant que le terminal ne soit à court de jus. A peine quelques secondes après l’upload d’Isaac, le terminale s’éteignit définitivement.

Suivant la chasseuse, ils ne tardèrent pas à accéder à une grande salle circulaire occupée presque exclusivement par une plateforme discoïdale. A leur approche, un nouvel hologramme s’activa en son centre. L’hologramme représentait le mécanisme présent dans la pièce. A sa vue, tous comprirent qu’il s’agissait d’une sorte d’ascenseur. Samus fut la première à poser le pied sur la plateforme. Néanmoins elle attendit que tous aient pris place dessus avant d’activer l’interface holographique. Une fois fait, des verrous se déverrouillèrent et la plateforme tomba en chute libre à la stupeur de tout le monde. La plateforme chutait à une allure folle dans les entrailles de la terre.

« - Dites-moi qu’il y a des freins sur cette saloperie ! » dit alors Miles tandis que la plateforme accélérait de plus en plus.

« - La plateforme est munie d’une puissante rétrofusée sur sa face inférieure. Elle a été programmée pour se mettre en route ... maintenant » répondit Isaac qui scannait la plateforme sous leurs pieds.

Au même moment, un bruit de réacteur, relativement faible, se fit entendre et leur vitesse décrut de façon progressive. Au fur et à mesure, tous sur la plateforme reconnurent l’effet de la gravité de la planète, qui s’était estompée avec cette folle chute. Finalement, la plateforme se stabilisa et s’immobilisa tout en douceur. Ce ne fut qu’à l’arrêt que la chaleur des lieux se fit sentir. En effet, le souffle de la chute avait masqué cette information. Maintenant qu’ils étaient arrivés à destination, ils se sentaient pris comme dans une fournaise.

« - D’après la carte, nous sommes arrivés aux Cavernes Lavcore ! » informa alors Samus.
_____________

Note 1 : Dans Metroid Prime, l’environnement magmatique du jeu se nomme "Magmoor Caverns". Magmoor est la contraction de magma et moor, soit "lande de magma".
Dans le même esprit, le nom des cavernes où nos héros arrivent en fin de chapitre est une contraction de lava et core, soit "noyau de lave".
_____________

A suivre dans le chapitre 312 : Voyage au centre de Janus 24.

Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Chapitre 618
» Spoil Bleach chapitre 274
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 311 - Réalimenter le temple :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 311 - Réalimenter le temple
Message le Dim 21 Aoû - 15:43 par Shion
Miles en garde d'enfants, ça peut être marrant XD

Bon bah Emile s'en est très bien tiré au final, même s'il a eu de la chance de se faire sous-estimer par son double vampirique.

Ce n'est pas idiot que Frederic ait demandé à Isaac de télécharger la carte... On sait jamais, si le groupe est séparé... Par contre s'il y a des membres qui se retrouvent sans Isaac ni Samus, ça risque d'être galère pour eux x)
avatar
Re: Chapitre 311 - Réalimenter le temple
Message le Lun 22 Aoû - 13:59 par Jezekiel
Dans le prochain chapitre, j'avoue avoir pris mon pied en écrivant la partie consacrée à Miles ^^

Pour Émile, la suite de ses aventures dans 3 chapitres, donc Wink
avatar
Re: Chapitre 311 - Réalimenter le temple
Message le Lun 22 Aoû - 19:21 par Nyko
Citation :
Dans le prochain chapitre, j'avoue avoir pris mon pied en écrivant la partie consacrée à Miles ^^
Je sens que je vais me marrer^^

Je ne pensais pas qu'Émile aurait eu le vampire aussi rapidement mais il est malin.
 

Chapitre 311 - Réalimenter le temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 18 - un Monde de Metroid-
Sauter vers: