Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 327 - Draygon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

11122016
MessageChapitre 327 - Draygon

Terre 6354 - Siège de l’Unicorps - Ancien Q.G. de la F.I. Holmes

Afin d’éviter de se faire repérer et de trahir leur direction, Frédéric, Miles et Isaac restèrent au niveau du sol, à courir comme des dératés. Grâce à Isaac, ils avaient pu constater qu’un petit bois longeait une partie de l’itinéraire choisi. Ils décidèrent donc de le traverser en espérant que le couvert végétal les masquerait. Zigzagant à vive allure entre les arbres, les deux hommes conservèrent le silence durant une bonne partie du trajet. Étrangement, ce fut Frédéric qui rompit ce silence pesant le premier.

« - J’ai fait tout ce que j’ai pu pour les sauver, tu sais » dit-il simplement.

Sans s’arrêter, Miles jeta un coup d’œil pensif à Frédéric. Ne pas avoir pu sauver un seul civil lui pesait véritablement.

« - Je n’en doute pas un instant, mon pote » lui répondit-il finalement.

« - Et on ne permettra pas qu’un seul civil de plus ne meure sous notre protection » ajouta-t-il.

« - Plutôt crever ! » rétorqua Frédéric qui se mit à accélérer soudainement laissant derrière lui une trainée bouillonnante.

Arrivés à l’orée du bois, ils s’arrêtèrent brutalement. Profitant des derniers instants qu’ils avaient devant eux à couvert, ils observèrent les alentours. Ils ne se trouvaient plus très loin du barrage maintenant et l’avaient en vue. Ce n’était pas un petit barrage qu’ils avaient devant eux. Incurvé dans le sens contraire du courant, le barrage faisait la jonction entre deux gigantesques falaises séparées d’au moins 400 mètres l’une de l’autre. Le barrage était lui-même d’une hauteur de plus de 200 mètres. Situés en contrebas du barrage, l’édifice leur semblait gigantesque.

« - Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit si gros » fit Miles.

C’est alors que l’ouïe de Frédéric capta des sons qui ne lui plurent pas. La pétarade qu’il entendit était sans équivoque ; des hommes luttaient pour leur survie contre les hordes de l’Unicorps.

« - Téléporte-nous là haut ! » dit-il alors à Miles.

« - Comme ça ? Sans s’être assurés que l’endroit était sûr ? » répondit Miles qui n’entendait pas encore la fusillade.

« - L’endroit n’est PAS sûr ! » rétorqua Frédéric.

Sans objecter davantage, Miles les téléporta au sommet du barrage. C’est alors qu’il comprit ce qui avait tant alerté Frédéric. Un bus scolaire, encore loin d’eux, roulait à toute allure en direction du barrage. A l’arrière, un homme utilisait une puissante mitrailleuse pour tenter de se débarrasser de leurs poursuivants. Le nuage de poussière que soulevait le bus masquait la nature de leurs poursuivants. Une chose était sûre, ils avaient besoin d’aide.

« - Plus une seule victime civile ! » dit alors Frédéric avant de s’envoler en flammes dans leur direction.

En quelques secondes, il eut rejoint la course-poursuite. Déployant toute la puissance de ses flammes, Frédéric vint frapper le bitume de la route juste derrière le bus, créant une explosion surpuissante. Au même instant, Miles se matérialisa dans le bus, aux côtés du chauffeur. Alors que l’arrière du bus était soulevé par le souffle de l’explosion, le chauffeur eut le réflexe de regarder derrière lui.

« - BON SANG, C’ÉTAIT QUOI CA ? »

Avant que le bus ne fasse un écart catastrophique à cette allure, Miles posa ses mains sur le volant pour conserver le bus sur la route poussiéreuse.

« - Regarde devant toi, mec ! Mon pote s’occupe de ce qui se passe derrière ! » lui adressa-t-il.

Alerté par la voix qui venait de parler, le tireur à l’arrière du bus se retourna.

« - Miles ? Putain ça fait du bien de te voir ! » s’esclaffa-t-il.

Sans se retourner, Miles reconnu la voix.

« - Faut vraiment qu’on soit dans la merde pour qu’ils t’aient laissé sortir, Toole » répondit-il en souriant.

« - Tu ne l’avais pas remarqué ? On EST dans la merde ! » répondit le soldat de la F.F. Oblivion.

Derrière le bus, les poursuivants avaient cessé de suivre. En frappant ainsi le bitume, Frédéric avait creusé un large cratère au centre duquel il se tenait droit, le corps entièrement enflammé. En atterrissant, il avait pulvérisé l’un des buggys poursuivants. Il n’en restait plus que des pièces détachées éparses. Face à lui, les autres buggys avaient freiné en urgence. Tous les occupants des machines étaient défigurés et difformes, comme faisant partie d’une troupe de malades mentaux à la tête de qui se tenait un individu aux vêtements bariolés et au visage peinturluré tel un clown sadique. Le clown se tenait dans une posture sans équivoque, jusqu’à ce que le véhicule qui le transportait ne s’arrête dans l’urgence, il semblait faire de l’air guitare.
_____________

Univers 9105 - Planète Janus 24 γ - Colline du Clice

Non seulement le groupe était dorénavant prisonnier de cette dimension, jusqu’à ce qu’une nouvelle brèche ne s’ouvre, et cela pouvait très bien être dans une minute comme dans un jour, mais en plus il se retrouvai confronté au double de Draygon de cette dimension. Une créature titanesque, comptant parmi les généraux des Pirates de l’Espace. Elle se tenait là, immobile, alors qu’elle était arrivée dans leur dos et aurait pu les attaquer par surprise.

Non seulement Samus trouvait son comportement étrange mais quelque chose dans son apparence la dérangeait. Plongés dans la pénombre qu’ils étaient, la lumière de l’étoile de ce système stellaire masquée par les nuages d’orage, elle ne parvenait pas à le distinguer correctement. Ce qui n’était pas le cas de ses compagnons d’aventure.

« - C’est moi ou il a quelque chose en plus que son double crevé ? » fit Miles.

Soudain un éclair illumina la colline et Samus put se rendre compte de ce dont parlait Miles. Le Draygon face à eux n’avait rien à voir avec celui qu’elle avait jadis affronté. Son derme n’était pas vert mais noir et semblait être renforcé tel une armure. Ses appendices costaux étaient bien plus grands et affutés. Son ventre, son principal point faible, avait été protégé par une protection en lattes de métal articulées. Son scanner intégré lui révéla alors que les constantes de ce Draygon avaient augmenté d’une ampleur similaire qu’avait connu Ridley en devenant Meta Ridley. Soudain, les yeux de Meta Draygon s’illuminèrent d’un rouge sanguin. Partout sur son corps des lignes d’énergie se dessinèrent.

« - OU EST PASSÉE L’EAU ??? » hurla-t-il.

Il avait donc était attiré ici non pas par leur présence mais par le clapotis que la source avait fait en jaillissant ainsi de la Janus 24 originale via la brèche dimensionnelle.

« - Putain ! Il parle ?? » s’étonna Miles.

« - C’est ... inédit » répondit Samus.

Manifestement Meta Draygon n’avait pas vu que son potentiel offensif augmenter avec ses améliorations cybernétiques.

« - ATTAQUEZ-LE !!! » cria alors Samus en tirant une salve de mini-missiles droit sur le ventre de Meta Draygon et en roulant sur le côté.

« - Ah enfin ! Je n’y croyais plus ! » fit Miles en se téléportant sur le gigantesque crâne de Meta Draygon.

A peine y fut-il, qu’il se métamorphosa et frappa le sommet du crâne d’un puissant coup de poing. Mais autant son coup à tuer un éléphant que les missiles de Samus ne semblèrent affecter Meta Draygon. Alors que l’hésitation planait sur la colline, Meta Draygon en profita pour riposter. Dans un premier temps, il électrifia l’intégralité de son corps dans l’espoir d’électrocuter l’inopportun sur son crâne. Miles se raidit alors mais ne sembla pas souffrir de la contre mesure. Sans attendre que le groupe de vermisseaux face à lui ne se reprenne, et sans s’apercevoir qu’il n’avait pas neutralisé son parasite, Meta Draygon connut un mouvement de recul de sa gueule avant de déverser un puissant jet d’acide sur eux. Cette fois ce fut Frédéric qui fut le plus réactif. Il contra le jet d’acide avec un torrent de flammes. Anticipant la puissance des flammes de son ami, Miles disparut du crâne de Meta Draygon pour réapparaître derrière Frédéric. Rapidement, les flammes de Frédéric vinrent lécher la gueule de sa cible, évaporant tout acide qu’il tentait de leur cracher dessus. Au dernier instant, Meta Draygon cessa son jet, ferma sa gueule et s’entoura d’un bref champ de force pour se protéger de l’attaque. Le déploiement de son champ de force fut tellement rapide que personne ne comprit ce qu’il était en réalité. Ce ne fut que lorsque Meta Draygon se remit à découvert qu’ils le comprirent. Son champ de force était en fait deux voiles d’énergie électromagnétique dont il s’enveloppait pour se protéger. Au repos, prenant naissance dans son dos, elles donnaient l’impression d’être des espèces de nageoires fantomatiques.

« - Ça va être problématique ! » fit Miles.

« - Pas tant que ça, il suffit de le prendre à revers lorsqu’il dresse ses nageoires devant lui ... et on est suffisamment nombreux pour pouvoir le faire » répliqua Frédéric, froidement.

Les yeux écarlates de Meta Draygon se mirent à flamboyer lorsqu’un véritable essaim de petites boules d’énergie rouge apparut dans son dos. L’instant d’après, chacune de ces boules d’énergie prit pour cible les membres du groupe. Employant la même technique que Meta Draygon, Jeremiah dressa un bouclier télékinésique contre lequel vinrent exploser les boules d’énergie. De son côté, Samus parvint tant bien que mal à esquiver ou neutraliser les projectiles en sa direction ... jusqu’à ce que l’une d’elles lui saute à la figure. Samus tomba lourdement en arrière. Voyant la scène, Miles se téléporta jusqu’à elle et la ramena auprès du groupe. La jeune femme était inconsciente et sa visière était fissurée. A peine son attaque précédente fut-elle achevée que Meta Draygon revint à la charge avec son jet d’acide. Mais Jeremiah tenait bon et ne semblait même pas forcer. Meta Draygon s’approcha d’eux et commença à frapper le bouclier télékinésique de ses griffes. Les impacts contre le bouclier étaient violents, mais là encore, le vampire ne semblait pas peiner.

« - Tu disais quoi ? Que ce serait facile ? » Miles adressa-t-il à Frédéric.

« - Cet essaim de boules d’énergie change effectivement la donne » remarqua Wade.

« - Comme toute bestiole caparaçonnée, son point faible est sa gueule » répondit Frédéric.

« - Je te signale qu’il ne l’ouvre que pour vomir sa purée ! » rétorqua Miles.

« - Travaillons de concert et suivez mon mouvement ! » suggéra alors Frédéric.

Immédiatement il contourna le bouclier de Jeremiah et attira l’attention de Meta Draygon en lui envoyant des boules de feu régulières. La créature le suivit alors du regard tout en lui envoyant des boules d’énergie. Se métamorphosant en loup, Frédéric gagna l’agilité nécessaire pour esquiver ses attaques.

« - MILES ! RETOURNE SUR SON CRÂNE ! » cria-t-il alors.

Hésitant l’espace d’une seconde, Miles se dit finalement qu’il devait avoir une bonne raison. De suite, il se téléporta à nouveau sur le crâne de Meta Draygon et commença à le pilonner de coups de butoirs, redoublant de puissance. Tout en poursuivant de harceler Frédéric, Meta Draygon s’électrifia à nouveau. Immobilisé par l’électricité, Miles se laissa électrocuter pour emmagasiner une charge maximale. Frédéric pensait-il que Miles pourrait ainsi vider les batteries de Meta Draygon ? Non ! Il avait manifestement un autre plan en tête.

« - JEREMIAH ! PROTÈGE-MOI ! »

Cessant de courir autour de Meta Draygon, Frédéric s’arrêta avant de foncer droit sur le monstre. Se glissant dans le dos de son ami, le vampire fit obstacle à tout projectile que leur ennemi leur jetait.

« - WADE ! EMPÊCHE-LE DE REFERMER SES NAGEOIRES ! »

Wade ne comprit pas de suite comment il voulait qu’il l’en empêche. C’est alors qu’il se souvint qu’il utilisait autrefois sa sismokinésie comme une télékinésie rudimentaire. Il créa alors deux puissantes ondes sismiques pour empêcher Draygon de s’envelopper dans ses nageoires, laissant en quelque sorte une porte ouverte pour Frédéric. Celui-ci fonça telle une flèche vers Meta Draygon. Dépassant les nageoires retenues par la sismokinésie de Wade, il sentit l’air vibrer à son passage. Ne s’en souciant pas, il bondit vers la gueule de Meta Draygon. Déjà le monstre s’apprêtait à vomir son acide sur lui. S’enflammant, il se servit de son aura de flammes pour s’en protéger. Il agrippa la mâchoire supérieur de Meta Draygon avant d’atterrir sur son front. A peine eut-il posé le pied sur le monstre qu’il sentit une décharge le parcourir. Sans Miles qui détournait inconsciemment la majeure partie de la décharge, il n’aurait pu être libre de ses mouvements. Toujours enflammé, il se mit à tirer sur la gueule de Meta Draygon pour le forcer à garder sa gueule ouverte. Ses mains et avant-bras enflammés, Frédéric parvenait à se prémunir un maximum de l’acide craché par le monstre.

« - MILES ! DÉCHARGE ! » cria-t-il.

Ça y était ! Miles comprit enfin le manège de Frédéric. Il disparut un court instant avant de réapparaître juste face à la gueule ouverte de Meta Draygon. En un instant, Miles déchargea toute sa charge électrique dans la gueule du monstre. Durant une seconde, Frédéric se prit la totalité de la décharge avant que Meta Draygon ne tombe au sol, sur le côté ... et mort. Du moins l’espéraient-ils. Ils n’avaient aucun moyen de savoir si le monstre était bel et bien mort ou non. Néanmoins, celui-ci ne semblait pas du genre à faire le mort. Le choc que provoqua la chute de Meta Draygon sur le sol éveilla Samus.

« - La belle au bois dormant se réveille enfin ? » fit Wade, resté à côté d’elle.

Samus vit alors avec stupeur la fissure sur sa visière. Néanmoins, aucun signal d’alerte retentissait, donc cela n’était pas une avarie urgente.

« - Que s’est-il passé ? » demanda-t-elle en se relevant lentement.

« - Qu’est-ce qui s’est passé ? ON LUI A BOTTÉ LE CUL !! » s’esclaffa Miles.

Derrière lui, Frédéric descendit du corps de Meta Draygon, ses mains et avant-bras toujours enflammés.

« - Frédéric ? » s’inquiéta Jeremiah.

Le vampire savait que quelque chose clochait.

« - C’est moche » répondit Frédéric.

Ses flammes masquaient les injures qu’il avait subies. Lorsqu’il les dissipa, tous virent à quel point c’était grave. Il ne lui restait presque plus que les os. Poser ses mains à même la source de l’acide ne pouvait engendrer un autre résultat.

« - Je me doutais que j’allais morfler. Ma régénération accélérée va y remédier » dit-il simplement.

« - T’es un vrai malade ! » fit Miles.

« - Tu voyais un autre moyen de le battre ? » répliqua Frédéric.

« - Nous avons certaines aptitudes, il s’en est servi et son plan a marché. Y a rien d’autre à dire ! » conclut Wade.

C’est alors qu’une détonation surpuissante retentit. Elle fut telle une explosion accompagnée par une luminosité intense. A n’en pas douter, un éclair avait frappé tout près d’eux. Quelque peu aveuglés, lorsqu’ils regagnèrent la vue, ils furent stupéfaits de voir un géant de six mètres de haut leur faire face à côté du cadavre de Meta Draygon. Cadavre qui n’en était plus un puisque le monstre cyborg revenait à lui, comme si ses systèmes étaient relancés.
Sans qu’ils le sachent, le nouveau venu était le compagnon de Hunter Jäger, celui-là même qui l’avait forcé à mettre un genou au sol d’une simple gifle.

..oO( Miles ! On a un problème !) intervint alors Nocturne sur le plan mental.

..oO( Ça, tu peux le dire ! C’est un sacré bébé que voilà !) lui répondit Miles.
_____________

A suivre dans la chapitre 328 : Son nom est personne !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 327 - Draygon :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 327 - Draygon
Message le Mar 13 Déc - 17:48 par Shion
Tiens, le retour de Toole Smile

Pas simple ce combat contre Meta Draygon. Et si en plus le copain d'Hunter Jäger est dans le même ordre de puissance que celui-ci, ça va être chaud XD
avatar
Re: Chapitre 327 - Draygon
Message le Mar 13 Déc - 17:52 par Jezekiel
Relis la fin du chapitre où Hunter Yäger et le géant se parlent :p
Re: Chapitre 327 - Draygon
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 327 - Draygon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 18 - un Monde de Metroid-
Sauter vers: