Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 36 - Voyage en Mammouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1012
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

17032012
MessageChapitre 36 - Voyage en Mammouth

[Date originale : 3 Avril 2011]
[Date correctif : 19 Juillet 2014]
Terre 3012

Miles regardait les Arctic Gear entrer inexorablement dans la pièce et se positionner sur un arc de cercle devant lui et s’immobiliser. Un fort bruit de fond se fit entendre. Miles avait appris à reconnaître les prémices et savait ce que cela signifiait : il était de retour.

« - Tu es pitoyable ! Tu te surestimes beaucoup si tu crois pouvoir te faire ces huit titans de fer à toi seul ! »

« - Toi, tu commences vraiment à me casser les couilles maintenant ! Ta gueule ! »

Les robots face à lui ne bougeaient toujours pas quand soudain un faisceau lumineux fut émis de la tête de l’un d’eux et l’hologramme de Manfred apparut devant lui.

« - C’est très contrariant et tout aussi étonnant ce que tu as fais Miles ! Tu t’es sacrifié pour tes amis ? De la part d’un salopard grande gueule et insensible tel que toi cela va à l’encontre de toute logique ! »

« - Ouais, je sais. Ma connerie ne cessera de m’étonner aussi. Ceci dit, qui a dit que j’avais l’intention de me sacrifier ? »

Sur ces mots Miles se fondit dans sa propre ombre.
Manfred observa le phénomène avec beaucoup de stoïcisme et son hologramme disparut.
_____________

Dans le tunnel d’évacuation

Bien que Frédéric courrait aussi vite qu'il lui était possible, jamais ils ne rejoindraient la jeep de Connors à cette vitesse. Jeremiah prit la décision de ne plus l’attendre et exerça une poussée télékinésique.
Deux minutes seulement lui furent nécessaires pour rattraper la jeep et se poser à l’arrière du véhicule à la grande surprise de ses occupants qui pointèrent leurs armes vers lui dans un grand sursaut de frayeur.

« - Vous aussi ? » dit Connors en voyant les ailes de Jeremiah qu’il repliait dans son dos.

« - Veuillez stopper la carriole de fer s’il vous plait ! » dit-il calmement.

Bien que surpris par l’expression employée, Connors décéléra et stoppa son véhicule.

« - Bon sang, qu’est-ce que vous êtes ? »

« - Nous ne sommes pas des machines, c’est tout ce que vous avez besoin de savoir ».

Peu de temps après, Frédéric arriva à son tour, reprenant sa forme humaine sous les yeux effarés des deux militaires.

« - 'tain, où t’as appris à voler si vite ? » dit Frédéric en haletant.

« - Pourriez-vous allumer votre communicateur et émettre une vidéo s’il vous plait ? » demanda Jeremiah à Connors.

Quelque peu abasourdi, Connors mit quelques secondes à réagir avant de sortir son communicateur.

« - Quel genre de vidéo voulez-vous que j’envoie ? »

« - Je ne sais même pas ce qu'est une vidéo. Miles ne m’a rien dit de plus ».
_____________

Centre de commandement

Miles apparut dans la pièce en sortant d’une des zones d’ombre. Il s’assura qu’il était bel et bien seul avant de sortir l’holodisque de sa poche.

« - Bon ! J’espère que Jeremiah a bien compris ce que je lui ai dit ».

L’holodisque posé sur une table, l’hologramme apparut. Miles navigua dans les menus et trouva la fonction désirée. L’engin effectua un scan complet des ondes radio des environs. L’holodisque répertoria dix ondes radio. Huit d’entre-elles étaient regroupées en un seul endroit et une autre, particulièrement puissante, provenait de l’extérieur du complexe. La dixième était donc celle qu’il recherchait. A peine la choisit-il qu’un écran holographique apparut avec une sorte de dessin animé mettant en scène deux personnages à la peau jaune.

« - FLAAAANNNDERS ! FLAAAAAAAAANNNNNNNDERS ! »

« - Quoi ? »

« - FLAAAAAAAAANNNNNNNNNDERS ! »

Miles observa la vidéo avec circonspection.

« - Non mais c’est quoi ce délire ? »

Miles coupa la vidéo et contacta l’émetteur de cette incongruité.
_____________

Dans le tunnel

Connors et son adjoint souriaient en regardant le dessin animé, ça détendait l’atmosphère dans l’attente d’une quelconque manifestation quand soudain une voix vint interrompre ce moment d’insouciance.

« - Vous n’auriez pas pu diffuser autre chose ? »

« - Miles ? » répondit Connors.

« - Qui d’autres voulez-vous que ce soit ? »

« - Où êtes-vous ? »

« - Je suis au centre de commandement mais je ne vous appelle pas pour ça. Est-ce que vous pourriez filmer là où vous vous trouvez ? »

« - Euh … Oui bien sûr ! »

Connors pointa son communicateur sur le tunnel droit devant lui. Mais Frédéric lui demanda de lui confier l’appareil. En effet il commençait à comprendre ce que Miles voulait. Lentement il filma la section du tunnel où ils se trouvaient sur 360 degrés.
Au centre de commandement, Miles observait attentivement la vidéo comme pour se la mémoriser.

« - Je ne comprends pas ce que vous faites » dit alors Connors.

« - Comme vous avez pu le voir, nous sommes dotés de certaines facultés surhumaines. D’après ce que j’en ai vu, notre ami peut se fondre dans l’obscurité pour réapparaître à un autre endroit tout aussi sombre, mais il semblerait que … »

Frédéric s’interrompit. En effet, le communicateur venait de lui signaler que la connexion avait été coupée.

« - J’ai besoin de voir ou d’avoir déjà vu l’endroit où je vais réapparaître » dit Miles en sortant de l’obscurité ambiante du tunnel, à côté de la jeep.

Connors avait cessé de vouloir comprendre quoi que ce soit relatif aux trois hommes. Tout ce qu’il savait c’est qu’ils étaient capables de choses inimaginables et qu’il était bien content de les compter parmi leurs alliés. Tous montèrent à bord de la jeep et rejoignirent un autre hangar.
La pièce était immense et encombrée des véhicules que les survivants avaient empruntés pour s’enfuir dans le tunnel. Au côté opposé de la pièce, une gigantesque porte coulissante était levée par laquelle entrait un vent glacial.

« - Si leurs véhicules sont là, où sont-ils ? » demanda Frédéric.

« - Ils ont pris les Mammouths ! » lui répondit Connors tout en pointant du doigt plusieurs véhicules gigantesques.

Les engins ressemblaient à de gros cubes blancs montés sur chenilles. Ils devaient leur nom non seulement à leur taille imposante mais aussi à leur relative lenteur. Néanmoins c’était le seul transport de troupe qu’ils possédaient pour traverser les étendues enneigées du grand nord. Un seul d’entre eux permettait de transporter 25 personnes, pilote compris. La dizaine qu’ils possédaient était donc largement suffisante pour leurs besoins. Alignés et stationnés sur des emplacements attribués, trois places étaient vides, ce qui laissait penser qu’à peu près 75 personnes avaient survécu à l’attaque et avaient pu s’enfuir.

« - Par ici, mon Lieutenant ! » dit un homme sortant du rang des mammouths.

L’homme, dernier pilote de mammouth encore en vie, avait tenu à attendre un maximum les retardataires après avoir entendu la ceinture d’explosifs retentir. Tous montèrent à bord du mammouth où une dizaine d’hommes attendaient dans le stress le départ. Lorsque le pilote démarra l’engin, le moteur fit étonnamment peu de bruit. L’engin était insonorisé au maximum pour permettre une discrétion maximale … même s’il passait difficilement inaperçu. Puis le mastodonte s’ébranla et se mit en marche. Il passa la porte et sortit en plein désert.

« - Où allons-nous ? » demanda Frédéric.

« - Comme vous vous en doutez, nous n’avons guère le choix de la destination avec de tels moyens de locomotion. Le seul abri qu’il nous est possible d’atteindre ainsi est la Lutra, une autre base de survivants plein Ouest d’ici ».

Un homme que Connors n’avait pas reconnu se leva alors. Vêtu d’une blouse blanche, il faisait indubitablement penser à un laborantin … ou plutôt à un chercheur, étant donné son âge avancé et ses fines lunettes. Il était plutôt maigre, chauve sur une partie du crâne et ses cheveux blancs ne subsistaient plus que sur les côtés.

« - Dites-moi messieurs, vous êtes sûrement les seuls à avoir affronté directement ces nouveaux robots et en être sortis vivants. Je n’ai malheureusement pu les observer par moi-même mais peut-être pourriez-vous me donner quelques précieuses informations ».

« - Dr. Karman ? Qu’est-ce que vous faites ici ? Vous étiez sensé être parmi les premiers à partir » dit Connors sur le ton de la surprise.

« - Pourquoi me serais-je profondément ennuyé avec les premiers alors que je pouvais avoir une discussion fort intéressante avec des hommes ayant affronté ces miracles de la technologie ? »

« - Rasseyez-vous donc docteur ! » lui répondit Connors comme un ordre.

Connors et l’autre homme qui l’accompagnait, Frédéric, Jeremiah et Miles s’assirent en queue de banquette. Le silence régna plusieurs minutes durant lorsque Connors se leva, remonta la rangée jusqu’au conducteur pour s’entretenir avec lui. Le Dr. Karman en profita pour se lever et venir s’asseoir en face de Miles et à côté de Frédéric.

« - Alors ? Que pouvez-vous me dire sur ces petites merveilles ? » demanda-t-il non sans une certaine avidité dans la voix.

« - Déjà qu’elles sont toutes sauf petites ces saloperies. C’est gros, laid, ça crache des flammes et ça se protège derrière un bouclier électromagnétique ! » lui répondit Miles comme pour se débarrasser de la question au plus vite.

Karman écrivit quelques gribouillis sur un petit carnet de notes.

« - Vous semblez particulièrement intéressé par ces robots » fit remarquer Frédéric.

« - Comment ne pourrais-je pas l’être ? Lorsque le Control Hive est apparu, il a conquis rapidement le système informatique mondial via notre infrastructure worldnet. Puis il a entrepris de poursuivre nos recherches sur les êtres artificiels et les as menées à terme avec succès tout en nous déclarant une guerre comme nous n’en avions pas connus depuis fort longtemps ».

« - Comment ça ? Vous n’étiez pas déjà en guerre lorsque le Control Hive est apparu ? »

« - Bien sûr que non mon pauvre enfant et malheureusement aussi d’ailleurs ».

« - Comment ça ? » demanda Jeremiah.

« - Et bien nous le savons tous, c’est en période de guerre que nous faisons le plus de découvertes, or nous stagnions avant que le Control Hive n’apparaisse dont ne sait d’où ».

Les trois héros furent quelque peu surpris. Non seulement le monde était, semble-t-il, en paix, contrairement à ce que prétendait Zilimah, mais de plus ils n’avaient pas l’air d’être les créateurs du Control Hive.

« - Ce Control Hive est en quelque sorte un nouveau dieu descendu sur Terre pour effectuer une nouvelle genèse à son image. Créer des êtres artificiels autonomes est un exploit qui était loin d’être à notre portée et maintenant ils prolifèrent sur le globe comme la nouvelle espèce dominante. Enfin pas exactement car l’on a observé différents types de robots. Les premiers à avoir été développés ont été les Neutral Gears. Leurs capacités étaient plus incapacitantes que létales. Comme si le Control Hive se refusait à tuer. Puis on a eu rapidement une première évolution de son comportement avec la création des Blade Gears. Leurs lames étaient clairement destinées à tuer mais bizarrement c’est comme s’il avait une certaine réticence à utiliser pleinement sa technologie. Au lieu de ça, il a utilisé par la suite notre propre technologie en sortant les Desert Gears : des drones armés de nos meilleures armes automatiques légères. Puis nous avons eu une dernière évolution : celle à partir de laquelle il se décida à développer de nouveaux armements. Sont apparus alors les Static et les Marine Gears. Et aujourd’hui ce sont ces titans de fer, capables de supporter apparemment le froid du grand nord, ce qui signe certainement la fin définitive du genre humain qui n’aura bientôt plus de cachettes inaccessibles au Control Hive. Savez-vous comment se nomment ces drones ? »

« - Arctic Gears » dit simplement Frédéric.

« - Ooooh ! Bien ! Ce sont donc des Arctic Gears auxquels on a affaire maintenant ».

Le Dr. Karman reprit alors la parole mais à voix basse cette fois.

« - Que suis-je bête ! J’ai oublié de faire mention de certains drones. Figurez-vous que le Control Hive a continué à employer ses Neutral Gears. Et à quelle fin à votre avis ? Afin de faire des rafles massives. Certains prétendent que le Control Hive se sert d’eux comme cobayes pour fusionner la chair et le métal et que les individus viables à l’issue de l’opération ont été durant plusieurs semaines la garde rapprochée des sites les plus sensibles du Control Hive. Les fameux Alpha Gears. Mais on raconte aussi qu’ils se sont soulevés contre le Control Hive et ont gagné leur indépendance. Néanmoins les rafles n’ont pas … »

« - A votre place Docteur ! » dit Connors en revenant vers les trois hommes.

L’homme se tut, quelque peu frustré de ne pouvoir continuer. Il se leva et reprit sa place, se taisant pour le reste du trajet.

« - Veuillez excuser le docteur, j’espère qu’il ne vous a pas trop ennuyé avec ses histoires de drones indépendants ».

« - Du tout Lieutenant, ça fait passer le temps » répondit aimablement Frédéric avec un sourire.

«  - Ce n’est pas plus mal. Le trajet vous aura paru moins long au moins. Nous sommes arrivés ».

Le mammouth s’immobilisa à côté de trois autres arrivés précédemment au bord d’un lac. Aucune construction n’était visible, ce qui était normal pour conserver un certains degré de discrétion. Mais le fait que les mammouths s’arrêtent et restent stationnés en plein air ne l’était pas. L’ordre fut donné de prendre ses bagages et de descendre des véhicules.

« - Et c’est où ici ? » demanda Miles.

« - La fin de notre voyage en mammouth et le début d’un autre ».

« - Je veux bien, mais ici y en a qu’un seul qui sait voler et je ne suis pas sûr que tout le monde survivra à une marche forcée dans la neige » répondit Miles en observant les passagers qui descendaient des autres mammouths et qui n’étaient pas tous dans la fleur de l’âge.

« - Qui a parlé de marcher ? » dit Connors.

Surgit alors des profondeurs du lac un gigantesque sous-marin.


Dernière édition par Jezekiel le Sam 19 Juil - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» [Derevaux, Jude] Vint un chevalier [Moyen-âge Ép. Victorienne]
» Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède
» albator voyage dmensionnel (nouveau manga de matsumoto Leiji)
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 36 - Voyage en Mammouth :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 36 - Voyage en Mammouth
Message le Sam 17 Mar - 13:24 par Shion
[Date originale : 12 Avril 2011]
Forcément j'ai failli rigoler quand tu parles des Simpsons, pour passer inaperçu au CNAM, j'ai connu mieux XD

Il a l'air bien chelou ce Karman...
 

Chapitre 36 - Voyage en Mammouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 4 - un Monde Synthétique-
Sauter vers: