Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 348 - Compte à rebours, part 6 : Ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 767
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

21052017
MessageChapitre 348 - Compte à rebours, part 6 : Ténèbres

Janus 24 β

Contrairement à Miles et Wade, Jeremiah n’avait pas eu le loisir de rester inconscient bien longtemps après son arrivée sur cette version de Janus 24. En effet, à peine chuta-t-il à la surface de cette planète que les ténèbres qui l’enveloppaient se mirent immédiatement à le ronger comme de l’acide. La douleur qui en résulta immobilisa Jeremiah durant plusieurs secondes. Secondes durant lesquelles il hurla toute la souffrance qu’il éprouvait. Ce calvaire était si soudain qu’il mit du temps à comprendre où il avait atterri et ce qu’il devait faire. Il devait trouver une source de lumière vive laissée derrière eux par les pirates. Ces sources de lumière étaient un véritable havre de paix pour tout être étranger à cette dimension.

Au bout d’une minute, le vampire parvint à surmonter l’indicible douleur pour tenter de se relever. C’est alors qu’il prit connaissance d’une nouvelle infortune. La douleur était bien plus intense à un endroit de son corps, au niveau de son bras gauche. Il y jeta un coup d’œil avec peine et vit qu’il était sectionné. L’atmosphère caustique de cette planète attaquait donc ses chairs à vif. Certes, la blessure était grave, mais il devait se concentrer sur autre chose : un abri !

Debout, mais l’échine courbée, Jeremiah se mit à scruter les environs pour tenter de déceler la moindre étincelle de lumière. Mais il n’y avait désespérément rien. Tout n’était qu’obscurité funeste. Il devait bouger ! Qu’importe la direction, il devait bouger. Déjà son épiderme avait disparu, ses chairs et muscles étaient exposés à l’atmosphère néfaste. La douleur n’en était que plus vive. A ce rythme-là, dans quelques minutes il serait agonisant et devrait laisser la place à son hôte ... enfin s’il était capable de supporter cette atmosphère. Non ! Peu importe qu’il la supporte ou non, il était hors de question qu’il le laisse aux commandes.

Le vampire réunit alors toutes ses forces et s’élança dans l’obscurité. A peine eut-il fait une centaine de mètres qu’il ne sentit plus aucun appui sous ses pieds. Il venait d’entrer en chute libre. Venait-il de tomber ? Mais d’où ? C’est alors qu’il se souvint qu’ils avaient franchi la faille au-dessus de la plateforme à l’éolienne. Il devait tout simplement s’y être retrouvé sur cette version de Janus 24.

Lors de sa chute, malgré les yeux plissés, Jeremiah commença à apercevoir comme des particules de lumières pourpre. Sa vue commençait à s’habituer à l’atmosphère de la Janus 24 β. Puis ce fut les silhouettes des diverses constructions qui parsemaient la surface de la planète qu’il distingua. Malgré la douleur indicible qu’il endurait, il commençait à mieux appréhender cette dimension. Dès qu’il eut discerné les contours d’un bâtiment, Jeremiah s’y dirigea promptement en usant de sa télékinésie pour accélérer sa chute et se diriger droit vers lui. Alors que les dernières mèches de ses cheveux disparaissaient, le vampire espérait que les pirates de l’espace aient atteint ce bâtiment. A mesure qu’il s’en approchait, Jeremiah appréhendait de mieux en mieux le bâtiment. Il vit une sorte de verrière sur son toit. Sans hésiter, il s’y dirigea et la fracassa avec une poussée télékinésie qui trahissait la souffrance qu’il endurait. Il accompagna les bris de verre en posant un pied au sol, à l’intérieur de la construction.

Sans attendre, Jeremiah observa l’intérieur. Il y vit avec joie plusieurs balises de lumière que les pirates avaient installées. Mais sa joie fut de courte durée puisque toutes étaient éteintes. Il se précipita avec urgence vers la plus proche et constata que l’appareil était enrobé d’une espèce de boue noire et gélatineuse qui l’occultait complètement. Qu’est-ce que c’était que ça ? C’est alors qu’il faillit trébucher sur quelque chose. Il regarda ses pieds et discerna avec difficulté les restes d’un cadavre de pirate en train d’être rongé par l’atmosphère corrosive ... tout comme lui. Ne voulant pas finir comme ce pauvre hère, il remonta la piste des balises. Toutes avaient subi le même sort. Malgré la perte de ses pavillons auriculaires, Jeremiah perçut soudain ce qui semblait être les bruits d’un combat lointain.

Remontant la piste audio jusqu’à sa source, il eut la stupéfaction d’atteindre la source de ces bruits bien plus rapidement que prévu. Contemplant un combat enragé entre trois pirates de l’espace et une forme ténébreuse sur laquelle Jeremiah ne s’attarda pas. Il constata que son ouïe avait également été altérée par l’atmosphère de la planète. Le combat auquel il assistait devait produire bien plus de vacarme que ce qu’il percevait actuellement. Mais cela n’était pas important. Ce qui l’était était le dôme de lumière sous lequel s’étaient réfugiés les pirates. Les rejoindre signifiait qu’il devrait prendre immédiatement part au combat. L’indicible douleur qui le rongeait le rendait incertain de ses capacités une fois à l’abri de l’air vicié.

Il vit alors un second dôme de lumière plus loin, au-delà de celui des pirates. Sans hésiter, le vampire s’élança en direction du dôme salvateur. A peine eut-il dépassé le dôme des pirates que l’un d’eux tomba, tué par la forme ténébreuse. Peu importe ce qui leur arrivait. Alors qu’il eut franchi les trois quarts de la distance qui le séparait du second dôme de lumière, celui des pirates s’éteignit brusquement.
Finalement, Jeremiah atteignit son dôme de lumière. A peine le pénétra-t-il qu’il fut immédiatement soulagé. L’atmosphère de la planète était dépourvue de tout pouvoir corrosif une fois exposé à une lumière si vive. Dans son dos, le deuxième pirate succombait à sa confrontation avec la forme ténébreuse. Tandis que le vampire se détendait, soufflant de soulagement de ne plus être soumis à cette torture, le troisième pirate s’élançait vers lui ... ou plutôt le dôme où il se trouvait.

Les yeux fermés, la douleur se dissipait peu à peu. Ses chairs se régénéraient petit à petit, lentement. Jeremiah était affaibli et sa dernière prise de sang commençait à remonter à trop longtemps. Ses sens regagnaient peu à peu leur acuité normale, et particulièrement son ouïe. C’est alors qu’il entendit que quelqu’un se précipitait vers lui. Jeremiah rouvrit les yeux et se retourna vivement pour voir le pirate être transpercé par un tir de ténèbres. Dans son dos, la forme ténébreuse le suivait. Elle ressemblait à un oiseau cauchemardesque. Entièrement noir, rachitique mais de grande envergure. Plusieurs tentacules ondulaient sur son dos. Le vampire mit du temps à comprendre à quoi il avait affaire. Mais en s’attardant une fraction de seconde sur son visage, il reconnut celui de la statue chozo dans le hall du grand temple.
La seconde suivante, la créature corrompue, le chozo ayant succombé aux ing, tira sur la balise de lumière.

« - Non ! » prononça Jeremiah en comprenant ce qui allait se passer.

Il se retourna et vit la même boue noire qu’il avait vue sur les autres balises recouvrir intégralement celle-ci. A peine la balise fut-elle obstruée que le dôme de lumière disparut. Immédiatement Jeremiah fut à nouveau soumis à l’atmosphère caustique. Le vampire se mit à hurler, mélange de souffrance et de rage. Puis, malgré le calvaire qui recommençait de plus belle, il se retourna vers le chozo ing et lui asséna une poussée télékinésique d’une puissance inégalée. La créature fut repoussée avec une violence inouïe contre le mur derrière elle. Encastrée dans le mur, Jeremiah détourna son attention de la misérable créature à la recherche d’un nouveau dôme. C’est alors qu’il remarqua une vive lumière être émise d’une pièce mitoyenne. Il s’y précipita avec célérité pour l’atteindre. Mais au moment même où il vit le dôme de lumière, celui-ci connaissait le même sort que le précédent. Cela ne pouvait pas être le chozo corrompu. Il n’avait pas pu se déplacer aussi vite que lui. En effet ce n’était pas lui. Une petite créature, semblable à un bulbe rattaché au sol par un pied visqueux, venait de cracher une boue noire dessus. [1] Immédiatement, Jeremiah pointa sa main droite vers lui et le congela en un instant avant de poursuivre. Il y avait forcément un autre dôme à proximité. Soudain, quelque chose faucha l’air à son arrivée. Le vampire parvint à éviter le coup in extremis. Il s’agissait d’un tentacule sortant du mur et muni d’une extrémité tranchante. Il remarqua alors la présence de plusieurs autres tentacules devant lui sortant des murs, plafond et sol.

Machinalement, il jeta un regard en arrière et vit que le chozo ing se dégageait du mur dans lequel il l’avait encastré. Malgré l’indicible douleur, il devait poursuivre. Perdant son calme habituel, le vampire serra les dents et s’entoura d’un manteau d’air glacial avant de s’envoler et de fondre à travers la pièce infestée d’ing. Malgré son aura glaciale, Jeremiah ressentait tout de même les coups des ing qui osaient s’en prendre à lui. Mais grand mal leur en prit puisqu’en contre-coup, ils se retrouvaient cryogénisés sur l’instant. Mais l’individu ing n’existait pas, seul comptait la ruche. Les ing l’assaillirent ainsi jusqu’à ce qu’il parvienne enfin à sortir de la pièce et arrive dans un court couloir. Là, il vit une balise lumineuse dormante ... qui ne pouvait être activée que par une source de lumière. Il ne s’y attarda donc pas. La pièce suivante était plus large que les autres. Mais cela ne l’intéressait pas. La seule chose qui comptait était la présence de ce dôme de lumière encore en fonction. Forçant l’allure, il se jeta sous le dôme de façon désespérée. Il posa les pieds à terre en provoquant un léger sillon dans le sol. Le vampire ne s’était pas encore stabilisé que déjà il se retournait pour voir des bulbes ing apparaître et le chozo corrompu pénétrer le couloir précédent.

C’est alors que les ing tirèrent sur la balise. Jeremiah réagit promptement et furieusement et dressa un bouclier télékinésique sphérique autour de la balise lumineuse. Il était hors de question que cette balise s’éteigne à son tour. La seconde suivante, il envoya une volée de pics de glace sur tous les bulbes présents.
Jeremiah donna un rapide coup d’œil circulaire autour de lui. La pièce où il se trouvait était une impasse. Pourquoi les pirates étaient-ils venus jusqu’ici ? La seule chose notable était une vague silhouette d’arche apposée sur l’un des murs et couverte de ce qui semblait être des vers ing. Il leva les yeux au plafond. Il n’y avait pas de vitrail. Le chozo corrompu pénétra la pièce.

Dès lors le Chozo ing bombarda Jeremiah de tirs de lumière noire. Le vampire n’eut comme autre choix que de se protéger derrière un bouclier télékinésique tandis que ses chairs recommençaient à se régénérer lentement. A travers son bouclier, Jeremiah ressentait chaque tir du chozo corrompu. Il le savait, son bouclier n’était pas aussi puissant qu’habituellement. L’air vicié de la Janus 24 β l’avait trop mis à mal. Il devait trouver un autre moyen pour se sortir de là. Tandis que le chozo ing virevoltait légèrement à la façon d’une marionnette au bout de ses fils, Jeremiah fut pris à revers par un tir d’origine inconnue. Tournant la tête, il vit l’un de ces bulbes ing comme sortant du mur à côté de lui, à la limite du dôme de lumière.

Machinalement, il voulut tendre son bras gauche pour l’attaquer ... mais en vain. L’espace d’une demi-seconde, il avait failli oublier qu’il avait été amputé de ce bras. Il remplaça son bouclier télékinésique par un bouclier de glace, le temps de se retourner vers le bulbe ing et de le soumettre à un tir cryogénique. Le bulbe fut immédiatement pris dans la glace. Vivement, il se retourna vers le chozo et dressa à nouveau son bouclier télékinésique juste au moment où son adversaire venait à bout de son bouclier de glace.

Changeant continuellement de place, mais restant dans une zone bien précise, le chozo fut soudain gêné par un reflet de lumière vive qui le fit interrompre un court instant son pilonnage. D’où venait ce reflet ? Le vampire scruta la pièce et vit que c’était la lumière de la balise de lumière qui s’était reflétée sur la gangue de glace sous laquelle se trouvait le bulbe ing. Malgré l’état d’ébullition dans lequel se trouvait son esprit, Jeremiah comprit qu’il tenait là sa porte de sortie.

Puisant dans ses dernières ressources, Jeremiah profita de la courte désorientation du chozo corrompu pour lui porter une nouvelle poussée télékinésique des plus violentes. Le chozo fut brutalement projeté contre le mur derrière lui. Mettant à profit cet instant, Jeremiah s’entoura d’une aura glaciale. Le sol sous ses pieds se couvrit de givre, qui se transforma rapidement en verglas puis en banquise. Le vampire ferma les yeux pour regagner au maximum une certaine sérénité d’esprit pour lui permettre de se concentrer au maximum. Sa glace commença à se propager aux murs et au plafond autour de lui. Déjà son stratagème prouvait son efficacité. Sa glace agissait tel un miroir et reflétait la lumière de la balise lumineuse. La lumière déchirait pour la première fois depuis longtemps les ténèbres dans lesquelles était plongée cette pièce. Le chozo ing se releva alors. Il constata avec horreur à quelle vitesse la pièce s’éclairait. Pris de terreur, il voulut s’enfuir de la salle ... mais la sortie était condamnée par un épais mur de glace. Au lieu de le bombarder de tirs, le chozo se mit à la griffer, à le gratter pour tenter de s’y percer un trou, mais en vain. Après le calvaire qu’il avait subi et le harcèlement que les créatures de ce monde avaient exercé sur lui, Jeremiah ne comptait pas le laisser s’en tirer à si bon compte. Déjà le mur de glace qui obstruait la sortie commençait à refléter la lumière. Particulièrement incommodé, le chozo recula. Il se réfugia dans le coin de la pièce qui était resté le plus sombre. Mais cela n’allait pas durer. La glace du vampire couvrait une surface sur les murs, le sol et le plafond de plus en plus grande de plus en plus rapidement. Avec elle la lumière inondait de plus en plus la pièce. Bientôt, les vers ing qui recouvraient l’espèce d’arche se mirent à frire et finirent en fumée. Puis ce fut au tour du chozo. La lumière vint finalement l’agresser directement. La créature aviaire se mit à hurler. La lumière la rongeait tout comme l’atmosphère caustique de cette planète l’avait fait avec Jeremiah ... au détail près que le processus allait être bien plus rapide avec le ing. Rapidement les rayons de lumière le transpercèrent de part en part. Sa peau se couvrit de craquelures lumineuses peu de temps avant qu’il n’explose et qu’il ne reste rien de son existence.

Confiné dans cette pièce baignée par la lumière et scellée par la glace, Jeremiah crut qu’il allait pouvoir souffler quelque peu et récupérer un peu de forces tout en laissant à son corps le temps de se régénérer. En entendant un mécanisme se mettre en branle, il comprit rapidement qu’il s’était trompé. Le bruit venait de l’espèce d’arche à laquelle il n’avait plus fait attention. Dorénavant dégagée des vers ing, il reconnut immédiatement la structure non sans un certain ravissement. Il s’agissait là d’un portail installé par les pirates de l’espace qui allait lui permettre de revenir sur la Janus 24 originale. Pour cela il n’allait rien avoir d’autre à faire qu’attendre. La lumière qu’il avait propagée dans la pièce avait activé l’arche qui ouvrit bientôt un tunnel. Sans se faire prier, Jeremiah l’emprunta immédiatement et se retrouva sur la Janus 24 d’origine ... qui plus est dans le temple.

Jeremiah observa l’architecture de la pièce dans laquelle il se trouvait. Après avoir navigué dans le temple dans tous les sens, il avait fini par reconnaître un certain motif en fonction de la section dans laquelle ils se trouvaient. S’il ne se trompait pas, il était arrivé près des bains. Le grand hall était à portée. Il se mit alors à courir à petites foulées pour rejoindre le point de ralliement que Frédéric avait eu la prévoyance d’établir.
_____________

Janus 24 β

Une gigantesque silhouette aux proportions démesurées approcha la tête de l’entrée du couloir qui menait à la salle vitrifiée par le vampire.

« - Il me semblait avoir ordonné de rendre inopérant ce portail ! » dit-elle d’une voix insidieuse.

« - Nous l’avions fait, chef ! Mais les vers, comme tous les autres ing meurent une fois exposés à une lumière trop vive » répondit ce qui ressemblait à un pirate ing.

Sans se retourner vers lui, la gigantesque créature l’enserra dans sa main avec une telle force qu’elle l’empêcha de faire le moindre geste, tout juste lui permit-elle de respirer. Puis elle l’emmena face à sa tête.

« - Si je serre un peu plus, je te tue. Si je te tue, tu ne seras plus opérant, non ? »

Le pirate ing hocha difficilement de la tête.

« - Bien, on est d’accord ! »

Sur ces mots le monstre écrasa le pirate dans sa main, le réduisant en bouillie. Bouillie qu’il essuya en se frottant la main au sol.

« - Détruisez-moi ce portail ! Personne ne doit plus pénétrer MA planète sans mon autorisation. Nous devons maîtriser qui entre et qui sort. Pour cela, il y a les failles ... et nous contrôlons ces failles ! »
_____________

[1] : Note
Voici l'apparence des bulbes, autrement appelés Inglet

_____________

A suivre dans le chapitre 349 - Compte à rebours, part 7 : Rencontre
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Compte à rebours pour votre départ
» "compte à rebours pour votre départ"
» Compte à rebours pour votre départ
» ELECTION DU GOUVERNEUR DE L' EQUATEUR: LE COMPTE A REBOURS
» Problème bannière compte à rebours
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 348 - Compte à rebours, part 6 : Ténèbres :: Commentaires

Bon, bah Jeremiah aura eu son combat éprouvant, lui aussi.

On vient de découvrir ce qui sera certainement le boss final de cet arc. J'ai hâte de le voir à l'oeuvre ^^
 

Chapitre 348 - Compte à rebours, part 6 : Ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre III - une Bibliothèque de Mondes :: Arc 18 - un Monde de Metroid-
Sauter vers: