Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 41 - Tenailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

17032012
MessageChapitre 41 - Tenailles

[Date originale : 8 Mai 2011]
[Date correctif : 24 Juillet 2014]
Terre 531 – Année 2016 – Parc National du Mercantour

Les hommes restés au site d’arrivée avaient fini de dresser une tente de grandes dimensions. Sous cette dernière l’équipe scientifique s’affairait maintenant à installer divers appareils de mesure.
De leur côté le trio mené par Westwood progressait lentement mais sûrement sous le couvert végétal dense lorsqu’il aperçut une légère lueur qui paraissait loin d’eux, sûrement celle d’un feu de bois.

« - On dirait une colonie de vacances mon Colonel » dit à voix basse Johnson.

Soudain le radar de Lambert s’affola et émit une alerte sonore.

« - On dirait que les castors juniors ont décidé de faire une petite rando nocturne, il y a du mouvement » dit Lambert en observant son écran holographique.

« - Où ça ? » demanda Westwood.

« - Partout autour de nous mon colonel. Si vous voulez mon avis, on n’a pas affaire à des mioches, ni même à des humains. Ils nous ont encerclés trop vite ».

« - Messieurs, bonsoir ! Veuillez nous donner vos armes, elles vous seront inutiles ici » dit une voix inconnue.

La voix appartenait à un homme qui sortait des fourrés juste devant eux tandis que ses acolytes faisaient de même en encerclant le trio de militaires.

« - Et c’est des hommes désarmés qui nous demandent ça ? »

« - Non, ce sont des hommes qui ne craignent pas vos balles » répondit l’inconnu.

« - Si vous ne me croyez pas, tirez-moi dessus ! Juste ici ! » dit-il après quelques secondes en montrant son cœur de son index droit.

Sans hésiter un instant, Westwood épaula son arme et lui tira pile là où il lui avait indiqué. L’inconnu fut propulsé à deux mètres en arrière dans les fourrés.

« - Mouais. Y en a un autre qui veut tenter sa chance ? » fit-il.

« - Ce ne sera pas nécessaire » affirma leur premier interlocuteur qui était en train de se relever.

« - Je dois reconnaître que vos armes sont puissantes ! » dit-il en avançant pour reprendre sa place.

« - Mais que vous avez également le sang froid » ajouta-t-il en fronçant les sourcils et prenant un ton sérieux.

Le projectile que lui avait tiré Westwood à peine quelques secondes auparavant ressortit soudain de la poitrine de l’homme.

« - Régénération cellulaire spontanée … Bon sang on n’est pas équipé pour ce genre de connerie » laissa échapper Westwood.

« - Notre chef aimerait vous parler » ajouta l’inconnu.

Sachant parfaitement qu’il était inutile de gaspiller des munitions contre eux, Westwood et ses deux hommes leur laissèrent leurs armes bon gré mal gré et les suivirent jusqu’au campement d’où émanait la lueur.
_____________

Terre 3012 – Trois jours après la discussion entre Frédéric et Kyle

La tour Cortex était un édifice imposant qui semblait être fait d’une seule pièce et qui illustrait parfaitement le génie technologique du Control Hive. Outre ce tour de force la tour Cortex symbolisait à elle seule l’origine de tous les maux récents de l’humanité.
Hormis le fait qu’elle abritait une centrale nucléaire dernier cri et les serveurs principaux du Control Hive, abritant certaines données que l’intelligence artificielle avait bien pris soin de ne pas copier et donc de n’émettre vers aucune de ses annexes, c’était également l’endroit où le Control Hive avait frappé la première fois, il y a de cela plus d’un an.
A l’époque, le site était le siège d’une entreprise informatique de dimension planétaire, Macrosoft, dont le logiciel Door était son fer de lance et installé par défaut sur tous les ordinateurs à la vente. Avant l’apparition du Control Hive une légende urbaine courrait comme quoi Macrosoft développait un programme pour infiltrer le worldnet en profondeur afin de récupérer des sommes colossales d’informations sur n’importe quoi, n’importe qui. Cette théorie du "Big Father" faisait sourire tous les non geeks, ce qui représentait la majorité de la population mondiale. Mais finalement cette rumeur s’avéra exacte lorsque le Control Hive se répandit à travers le worldnet à une vitesse ahurissante à partir du siège de Macrosoft.
Mais à présent c’était l’heure de la réponse armée de l’humanité devant cette agression si sanglante, avec l’opération Sunray.
Seuls les plus hauts gradés connaissaient la signification de ce nom de code et malgré cela ils étaient prêts à se jeter dans la bataille à corps perdu. En effet les ultimes forces humaines étaient parvenues à se mobiliser et se coordonner.
Malgré l’élimination systémique des bases militaires à laquelle s’était livré le Control Hive, la majeure partie des sous-marins avait été épargnée ainsi que plusieurs engins blindés terrestres. Tous s’étaient positionné conformément au plan et les chars avaient la tour Cortex en vue … ce qui voulait dire que le Control Hive était capable de les voir en retour.
Les chars, les premiers, déclenchèrent un feu nourri en direction de la tour … mais chaque obus explosa à quelques dizaines de mètres de l’objectif, s’écrasant sur un puissant champ magnétique.
Les sous-marins, et parmi eux celui de Krenker, prirent la relève en déployant leurs missiles intercontinentaux, mais sans plus de résultats. De gigantesques portes s’ouvrirent à la base de la tour d’où sortirent des myriades de drones. La première vague était essentiellement constituée de Sentinelles mark III et de Neutral Gears qui passèrent à travers le champ de force. Lorsque les ingénieurs, embarqués dans des mammouths lourdement blindés, observèrent la sortie des drones ils comprirent que le bouclier faisait obstacle à tout projectile à haute vélocité mais laissait passer ceux à vélocité faible.

Devant cette première vague de drones au potentiel de destruction si ridicule, les généraux, informés des observations des ingénieurs, prirent la décision d’envoyer l’infanterie.
D’innombrables mammouths s’avancèrent alors dans la plaine métallique et s’immobilisèrent. De leur ventre sortirent des hommes munis d’armes à feu en tout genre dans le chaos le plus total. Un pourcentage relativement faible d’entre eux étant de vrais militaires de carrière.
Bien qu’ayant suivi une formation militaire minimale, l’adrénaline qui s’écoulait dans leurs veines, le feu d’un véritable combat non simulé, semblait avoir balayé tout ce qu’ils avaient appris en matière de formation de combat.
Tout braillards qu’ils étaient ils firent néanmoins un vrai carton sur ces unités destinées plus à la neutralisation qu’au combat intense. Les cris de joie dûs à leur victoire sur cette première vague s’estompèrent lorsque la seconde sortit des portes de la tour Cortex.
Des Blade Gears par centaines se déversèrent sur la plaine à une vitesse folle. Rapidement ils firent de nombreuses victimes et blessés dans les rangs humains avant que ces derniers ne se reprennent, les repoussent avant de les anéantir complètement.
C’est alors que la troisième vague apparut, celle que tous redoutaient, constituée des Desert Gears. Les armes crachèrent leurs essaims de métal de toutes parts et tandis que la guerre faisait rage, les hommes connurent les affres du désespoir lorsqu’ils virent apparaître dans le ciel des Arctic Gears par centaines.

Tandis que les tanks levaient leur canon vers les nuages, personne ne vit le sol s’ouvrir derrière eux laissant apparaître des monstruosités biomécaniques. Le Control Hive n’avait pas renoncé à son programme de fusion de la chair et du métal. Presque aussi grandes que les Arctic Gears, ces créatures, autrefois hommes et femmes, s’étaient vues amputer de tous leurs membres pour se voir greffer des membres cybernétiques et parfois pneumatiques comme l’attestaient certains d’entre eux munis de puissantes pinces hydrauliques. Lobotomisés, ils avaient perdu leur identité et leur libre-arbitre. Seul le complexe cérébro-spinal et d’autres organes leur permettant de fonctionner correctement avaient été conservés. La peau de leur corps avait était tendue vers les membres artificiels sans toutefois les recouvrir. Comme pour avoir un impact psychologique sur leurs cibles, leur visage n’avait été que peu affecté.

Sans crier gare et de façon simultanée, ces titans de métal et de chair dévièrent les canons des chars pour les diriger vers d’autres chars sans "tutelle" au moment même où ils pensèrent tirer sur les Arctic Gears. Le tir effectué, les golems éventrèrent les chars rescapés comme s’il ne s’était agi que de vulgaires conserves. Tous les chars anéantis, les cyborgs se tournèrent vers les véhicules blindés sans armement. L’un après l’autre ils les éventrèrent et tuèrent chaque personne y ayant trouvé refuge. Ne restant plus qu’un seul mammouth en état de marche et en fuite, toutes les créatures sauf une se tournèrent vers la plaine et descendirent pour prendre en étau les humains entre eux et les Arctic Gears qui, avec le soutien des Desert Gears, procédaient à un véritable massacre, non, pire que cela, à un génocide.
De par sa faible vitesse, le mammouth fut rapidement rattrapé par le cyborg qui l’immobilisa de ses puissantes mains. Muni d’une puissante scie circulaire, il ouvrit le mammouth comme s’il fut agi d’une boîte de conserve. A l’intérieur, les hommes, parmi lesquels se trouvait Nelson, paniquèrent devant cette vision d’horreur qui allait sans aucun doute être leur dernière. Alors que le monstre de chair et de métal soulevait sa scie pour l’enfourner dans le véhicule, tous fermèrent les yeux lorsque, à travers leurs paupières, ils virent un flash éblouissant.
Nelson fut le premier à rouvrir les yeux. Il regarda en haut et vit le golem qui s’était immobilisé au-dessus du mammouth, projetant son ombre gigantesque à l’intérieur du véhicule. Toutefois un rai de lumière prodiguait un minimum de clarté. La lumière du soleil perçait à travers un orifice au beau milieu de la poitrine du géant qui finit par tomber à la renverse pour laisser apparaître le ciel et Jeremiah, les ailes déployées.

« - ÇA VA LA-DEDANS ? » cria-t-il.

Puis ce fut la tête de Frédéric que Nelson vit passer par l’ouverture. Un par un, il tendit la main à chacun des hommes pour les aider à sortir de la carcasse. A l’extérieur les attendaient Miles, Connors et un homme cybernétiquement amélioré, Kyle. A la vue de ce dernier, les survivants ne surent trop comment réagir. Bien qu’il semblait humain cela ne faisait aucun doute qu’il avait subi les traitements du Control Hive.

« - Tu n’es pas blessé, Nelson ? » demanda Connors.

« - Quelques égratignures seulement mais … qui est-ce ? »

« - Je te présente Kyle, un Alpha Gear ».

« - Son frère ! » ajouta le concerné.

« - Sacrément efficace ton armement, tas de boulons ! » dit Miles en tapant du pied le cadavre du géant et n’ayant strictement rien à faire des rescapés du mammouth.

« - Où est Karman ? » demanda Connors en scrutant parmi les passagers.

« - Il est sorti du mammouth peu avant l’attaque de ces créatures, je ne sais pas où il est » répondit Nelson dont le sort du docteur était le dernier de ses soucis.

« - Ces quoi ces horreurs ? » demanda le conducteur du mammouth en regardant avec crainte le cadavre.

« - Les Alpha Gears ont été considérés comme un échec par le Control Hive mais il n’a pas renoncé pour autant à son projet de fusionner la chair au métal. Il a tout repris à la base en progressant par étapes. C’est un Beta Gear » dit Kyle sur un ton parfaitement neutre.

« - On n’a pas le temps pour les détails, des hommes meurent dans la plaine ! » fit observer Frédéric en s’élançant vers la plaine suivi par Miles, Kyle et Jeremiah dans les airs.

« - Vous n’avez convaincu qu’un seul Alpha ? » demanda Nelson à Connors alors qu’il s’apprêtait à s’élancer.

« - Kyle est le dirigeant des Alpha, vous pensez vraiment qu’il serait venu seul ? » lui répondit Connors en s’élançant à la suite de Frédéric et des autres.

Derrière eux le sol se déforma comme de la boue. La surface métallique saturée de nanites devint malléable sous l’impulsion des Alpha Gears sortant du sol par dizaines et s’élançant à la suite de leur leader. Reese et Vincent étaient parmi eux.

Les nouveaux venus firent rapidement la différence. Tandis que Frédéric, Jeremiah, Miles, Connors et Kyle faisaient une percée dans les rangs ennemis, les Alpha Gears utilisèrent leurs armes laser sur les Beta Gears.
Bien que l’envie de rester sur le champ de bataille et d’aider un maximum d’hommes ne leur manquait pas, le petit groupe de Frédéric fonça droit sur la tour Cortex comme prévu lors du trajet pour venir ici.
Ce furent les premiers opposants du Control Hive à atteindre le fameux bouclier. Comme prévu, l’écran les laissa entrer sans problèmes. Des vagues successives de Desert Gears sortaient de la tour, et bien que le petit groupe n’hésitait pas à en abattre le plus possible durant leur folle course, aucun d’entre eux ne semblait leur porter la moindre attention.
Ils parvinrent ainsi à l’intérieur de la tour sans réelle opposition.
A l’intérieur, aucune lumière. Cela ne gêna que Connors, les autres ayant des facultés nyctalopes naturelles … ou artificielles. Toutefois ils ne parvinrent pas à s’orienter convenablement et ne trouvèrent aucun accès aux étages inférieurs, où leur cible se trouvait.
Plusieurs minutes s’écoulèrent ainsi, les voyant rechercher quelque chose au hasard des salles qu’ils visitaient quand soudain un grand claquement se fit entendre. La porte de la pièce où ils venaient d’entrer s'était soudainement refermé. Juste après une lumière éblouissante inonda la pièce.
Leur vue fut mise à mal quelques secondes, le temps de s’adapter à la clarté.
Ils étaient dans une pièce carrée dépourvue d’issue. La porte par laquelle ils étaient entrés semblait avoir disparu. Soudain sur l’un des murs un écran apparut. A l’image se trouvait le Dr. Karman.

« - Bonjour messieurs ! Vous m’avez traité de fou, vous m’avez discrédité. Mais maintenant je sais : les Alpha Gears existent bel et bien ! Et j’en deviendrais bientôt un grâce à la bienveillance du Control Hive en échange de vos vies ! »

« - Karman ! Sale traître ! » cracha Connors.

« - Mais non mon petit. Je suis juste clairvoyant. La race humaine telle qu’on la connaît est déjà morte. Il faut accepter le changement, ou mieux : en faire partie ! »

« - Hé ! Le gâteux ! Les Alpha c’est fini ! Le Control Hive est passé aux Beta ! Ces monstruosités difformes et sans cervelle ! C’est ça que tu vas devenir ! » répondit Miles.

« - La bave du crapaud ne peut atteindre la blanche colombe et vos paroles ne me feront pas douter ! Adieu … car vous ne verrez pas l’avènement de la nouvelle humanité ! »

Sur ce l’écran disparut et des grincements se firent entendre. Les murs commencèrent à se rapprocher …


Dernière édition par Jezekiel le Jeu 24 Juil - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 41 - Tenailles :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 41 - Tenailles
Message le Sam 17 Mar - 13:55 par Shion
[Date originale : 9 Mai 2011]
Encore un excellent chapitre ^^

Le passage sur Micro... pardon Macrosoft m'a bien fait marrer XD
avatar
Re: Chapitre 41 - Tenailles
Message le Sam 17 Mar - 13:56 par Jezekiel
[Date originale : 9 Mai 2011]
J'aurais pu ajouter ce petit préambule : "Toute ressemblance partielle ou totale avec des faits réels est strictement ... voulue" XD
Re: Chapitre 41 - Tenailles
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 41 - Tenailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 4 - un Monde Synthétique-
Répondre au sujetSauter vers: