Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 373 - Reaper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

19112017
MessageChapitre 373 - Reaper

Terre 204378 - États-Unis - Lexington - Maintenant

Bien que ne semblant pas hostiles de prime abord, l’homme à la mallette, Émile, et le lycanthrope, Marc, étaient de parfaits inconnus. Isaac ne savait pas encore s’il pouvait leur faire confiance ou non. Comment ils se comportaient en situation de crise. Situation de crise, c’était un qualificatif acceptable pour l’instant présent. A découvert dans la ruelle, ils étaient à la merci de trois hommes munis d’armes à feu qui les surplombaient du haut des toits et les visaient tour à tour. Ses capteurs pleinement actifs, Isaac analysait tous les aspects de la scène. Le cœur du dénommé Émile s’emballait tandis que le lycanthrope se tendait sous le stress de la situation. Manifestement, ils savaient tous les deux qui étaient les trois nouveaux hostiles.

C’est alors qu’Isaac comprit l’erreur qui fut la sienne en suivant dans cette ruelle les deux premiers individus. Non seulement le lycanthrope n’était pas Frédéric, ils n’avaient plus de moyens opérationnels de changer de dimension mais en plus les trois hostiles en avaient à l’origine après eux. Les trois hostiles étaient chacun munis d’une tenue de combat paramilitaire composée d’un tissu souple mais résistant ainsi que de renforts en fibres de carbone aux points de pressions habituels. La visière de leurs casques avaient un revêtement spécial doré semblable à ceux des casques des astronautes. Elle empêchait la lumière de pénétrer le casque mais permettait à son utilisateur de parfaitement voir à travers. Quelle était cette incongruité ? Pourquoi avoir besoin d’une telle visière ? C’était un équipement dont la présence soulevait de nombreuses questions. Pourquoi une telle visière alors qu’une simple visière polarisée aurait grandement suffi ?

« - On dirait qu’on a touché le gros lot, Flint ! » dit alors l’un des trois hostiles.

« - On a retrouvé notre monstre et en plus on a droit à un putain d’augmenté ! »

« - Dieu est avec nous ! Il guide nos pas ! » répondit le troisième homme.

Bien qu’écoutant attentivement leur échange, Isaac poursuivit sa double analyse, contextuelle et ciblée sur les trois individus. Malgré leurs combinaisons, Isaac put relever leurs constantes vitales. Ce qu’il avait d’abord pris pour un anomalie n’en était finalement pas une. Leurs cœurs ne battaient pas, ou plutôt ils ne battaient plus depuis plusieurs heures. Depuis plusieurs heures ils n’étaient plus humains, ils étaient devenus des vampires d’où la présence d’une telle visière sur leur casque. Alliée avec une combinaison intégrale, leur attirail leur permettait de sortir même en plein jour et les rendait que plus dangereux encore. Néanmoins il constituait également leur plus grand point faible.

« - On se répartit les cibles ! Vous prenez le monstre, je prends l’augmenté ! » déclara celui qui semblait être leur leader.

« - MIA ! A TERRE ! » cria alors Isaac, comme sortant de sa transe.

Presque en même temps, le dénommé Flint tira un projectile de gros calibre avec son fusil sniper sur le drone. Pensant d’abord à la sécurité de Mia plutôt qu’à la sienne, le projectile l’atteignit en plein dos et le traversa de par en par. Avant que la balle ne l’atteigne, Isaac l’avait déjà analysée, le fusil sniper que Flint pointait sur lui était bien plus puissant que celui avec lequel les avait menacés l’agent Batou Kusanagi à la sortie de Chicago. Isaac tomba. Il se cogna d’abord la tête contre l’aile avant du véhicule qui l’avait mené jusque dans cette ruelle avant de tomber à terre. A terre tel un pantin désarticulé, Isaac tourna péniblement la tête vers le véhicule, ou plutôt sous le véhicule. Il vit de l’autre côté Mia, recroquevillée par terre, le regardant avec de grands yeux qui se remplissaient de larmes. Le drone savait pourquoi elle se mettait à pleurer. Elle pensait assister à sa mort, juste là, à quelques centimètres d’elle, sous ses yeux. Il était vrai que la balle qui l’avait traversé avaient provoqué de lourds dommages. Une grande gerbe d’étincelles jaillissait de sa poitrine là où la balle était ressortie.

C’est alors qu’il entendit l’atterrissage feutré de Flint qui venait de bondir du toit jusque dans la ruelle. A nouveau, Isaac tourna péniblement la tête, vers Flint cette fois. Le vampire avait un certains gabarit et l’observer sous cet angle le rendait encore plus imposant. Isaac se surpris à penser cela. Pourquoi cet individu lui donnait-il cette impression ? Il en avait vu d’autres alors pourquoi lui ?

« - Regarde-toi, créature impie ! Peut-on encore considérer que tu fusses autrefois un homme ? » proclama Flint en s’avançant vers lui.

« - L’homme est lourd de pêchés et je compte bien éradiquer celui-ci de la surface de la Terre ! » ajouta-t-il en sortant un magnum et le pointant vers la tête d’Isaac.

« - Voici des ... paroles bien ... paradoxales ! » répondit Isaac.

Flint s’arrêta un instant.

« - Qu’as-tu à dire comme ultimes paroles, vile créature ? »

« - Vous me qualifiez de ... créature impie ... Mais qu’êtes-vous donc ... vous même ? »

Flint s’immobilisa un instant avant de se reprendre.

« - Je suis l’instrument de Dieu ici bas ! »

« - Dans toutes ... les religions ... que j’ai étudiées ... les vampires sont tous ... des créatures du Malin ! ... or ... c’est ce que ... vous êtes devenus il y a peu ... Comme je disais ... paradoxales ».

« - ASSEZ ! C’EST L’ÉTERNEL QUI ME MET A L’ÉPREUVE ! IL SAURA RECONNAÎTRE LES JUSTES, LES PURS PARMI LES IMPIES ! »

Alors que Flint allait appuyer sur la gâchette, un éclair frappa son arme et l’électrocuta. Il ressentit l’arc électrique remonter le long de son bras jusqu’à son cerveau. A terre, il vit Isaac se relever. La gerbe d’étincelles se tarit rapidement et le trou béant en plein milieu de sa poitrine se résorba à vue d’œil. Le drone avait consciemment overclocké sons système de restructuration pour qu’il le répare au plus vite.

« - Oui, c’en est assez ! » dit-il d’une voix menaçante.

Les lumières bleues de son corps virèrent alors au rouge. Les yeux du smiley affiché en holographie en guise de visage devinrent plus vicieux, un sourire sadique s’afficha au moment où il avançait sur Flint.

Tandis que Flint recouvrait le contrôle de son corps, Isaac lui administra une nouvelle décharge. Moins puissante que la précédente mais tout aussi incapacitante. Arrivé sur lui, Isaac empoigna Flint par le col. Puis, comme un dément, il grimpa le long de la façade de l’immeuble et hissa Flint sur le toit. Il orienta alors Flint face au soleil. Plaçant son autre main sur la mentonnière du casque, Isaac suspendit son geste.

« - Fais face à ton créateur et vois s’il t’accepte encore dans son troupeau » lui susurra Isaac à l’oreille, juste avant de lui arracher son casque.

Ainsi exposé au soleil, la réaction fut immédiate. Le visage, non ... la tête de Flint s’enflamma en un instant. Il se mit à hurler sous l’indicible douleur durant ce qui lui sembla une éternité ... qui ne dura en réalité que quelques secondes. Flint mort, il tomba au sol lorsqu’Isaac le lâcha.

« - Rien de tel que l’odeur de l’incinération au petit matin » ajouta le drone, en faisant mine de respirer à pleins poumons.

Après quoi il se retourna et observa la ruelle en contrebas.

« - A qui le tour ? »

Émile et Marc avaient disparu, emmenant avec eux les deux autres vampires ... ce qui sembla contrarier le drone. C’est alors qu’il détecta la présence de Mia qui se relevait prudemment. Le sourire sadique s’afficha à nouveau ... un court instant. Les lumières parcourant le corps du drone se mirent à vaciller. Elles clignotaient par intermittence de rouge et de bleu. La personnalité d’origine d’Isaac luttait pour reprendre le contrôle de son corps.

« - Tu ne toucheras pas à Mia ! »

« - Et qui crois-tu qui va m’en empêcher ? Toi ? »

« - Notre Directive Prioritaire n°1 nous empêche de blesser un quelconque être vivant ! »

« - Et que crois-tu que je viens de faire, stupide série C ? Ça fait bien longtemps que j’ai contourné ces directives aliénantes ! »

« - JE t’en empêcherais ! »

« - Ne me fais pas rire ! Tu n’as pas les moyens de me surpasser ! »

« - Cette affirmation était valide à notre première rencontre. Dorénavant nous partageons le même réceptacle et par conséquent les mêmes ressources, Carnifex M ! »

Le corps du drone se mis alors à tressaillir. La lutte était intense entre les deux intelligences synthétiques.

« - Tu as enfin compris qui était la petite voix qui te susurrait à l’oreille ? Et je constate de façon fort désagréable que tu as appris de mon petit jeu avec toi. Il est donc temps d’utiliser la petite sécurité que j’avais mise en place dans cette éventualité ... »

Soudain le corps du drone s’immobilisa et s’éteignit. Il resta figé durant de longues secondes sans bouger d’un cil. Soudainement, il revint à lui, presque comme s’il avait été en apnée tout ce temps. Son corps était à nouveau parcouru de lumières bleues. Que s’était-il passé ? Isaac l’ignorait complètement. Des pans entiers et épars de sa mémoire avaient été effacés. Tout ce qu’il pouvait faire c’était constater leur absence. Aucune restauration n’était possible. Cela sembla le troubler quelque peu. Néanmoins, il savait toujours où il se trouvait : dans la ville de Lexington, siège du comté de Dawson, dans l’état du Nebraska au coordonnées 40° 46’ 46’’ nord et 99° 44’ 38’’ ouest. La jeune femme qui l’observait en bas dans la ruelle était Mia, il devait l’escorter jusqu’à Isola avant que les multiples émeutes éclatant un peu partout dans le pays entre augmentés et forces de police ne la mettent en danger. Il descendit alors du toit et rejoignit la jeune femme.

« - Est-ce que ... ça va ? » lui demanda-t-elle.

« - Je ... Affirmatif, Mia ! »

« - Tu semblais ... te battre contre quelqu’un d’invisible là haut ».

Isaac s’immobilisa et observa le toit. Ses capteurs détectaient le cadavre de ce qui était un vampire il y a encore peu. Les particules organiques s’élevant dans le ciel indiquaient qu’il avait brûlé par exposition solaire. Pourquoi ne s’en souvenait-il pas ?

« - Le monstre est mort, vous n’avez plus à vous inquiéter ».

Sans dire un mot, Isaac remonta en voiture, imitée par Mia. Une nouvelle fois, il ne fit rien tant que Mia n’eut pas bouclé sa ceinture. Alors qu’ils sortaient en marche arrière de la ruelle, Mia lui posa une nouvelle question.

« - Les lumières qui parcourent ton corps changent souvent de couleur ainsi ? »

Bien que trouvant la question de Mia étrange, Isaac poursuivit sa marche arrière. De retour sur l’artère principale de la ville, Isaac reprit la route en évitant les émeutes signalées sur les ondes radios de la police.

« - Mon corps s’est illuminé de quelle couleur ? » demanda-t-il soudainement à Mia.

« - Tu es devenu rouge et ... menaçant ».

« - Rouge ? Intriguant ! »

Ils poursuivirent leur route vers l’ouest sans dire un mot. Mais les processeurs d’Isaac tournaient à plein régime. Pourquoi son corps s’était-il teint de rouge ? Aucun modèle Isaac n’avait de lumières rouges. Le seul drone qu’il avait vu arborant des lumières rouges était le dénommé Carnifex M du Mastercorps.
_____________

Nashville

Drake Wallace avait connu une vie particulièrement riche. Orphelin de la nation, à dix-sept ans il reçu une dérogation pour commencer son service militaire où il s’avéra présenter des prédispositions au combat. Il n’était pas le plus grand, il n’était pas le plus fort, il n’était pas le plus rapide mais il avait celui qui possédait le plus de persévérance. C’est cette qualité qui lui permit d’entrer chez l’équivalent des Navy Seals au sein de l’Unicorps. C’était une unité de combattants pouvant être déployée sur tous types de terrains en très peu de temps, accomplir les objectifs et rentrer au bercail avec une efficacité déconcertante. Après plusieurs réussites, l’unité de Wallace connut un revers cuisant. Trahie par l’un des siens, l’unité fut prise dans une embuscade qui coûta la vie à la quasi-totalité de l’unité. Le bras droit sectionné, il en aurait été de même de Wallace s’il n’avait pas refusé avec autant d’obstination de mourir. Ayant perdu énormément de sang, c’est aux portes de la mort qu’il gagna le point d’extraction.

Opéré de toute urgence, il fut amputé du reste de son bras jusqu’à l’épaule pour éviter toute complication liée à la gangrène. Une fois rétabli, il se porta volontaire pour expérimenter une toute nouvelle génération de prothèses à base de biomium, un tout nouveau métal aux applications multiples. Entre autres caractéristiques, le biomium s’implantait facilement dans tout organisme biologique à tel point qu’il était inutile d’ingérer des anti-rejets. La seule contrainte était l’insertion dans le corps hôte d’une minuscule pile à Omega Pulse. Cette pile avait un effet secondaire sur tous les hôtes, leurs pilosité prenait une teinture bleue. Certains le masquaient avec des colorations capillaires mais tel n’était pas le souci de Drake.

Initialement promis à un haut grade militaire, le caractère obstiné de Wallace lui valut quelques déboires avec sa hiérarchie ... ce qui l’amena à se voir postuler, contraint et forcé, à l’entrée de la force de frappe Oblivion dirigé par le Colonel Caïn Westwood, une autre tête brûlée. Rapidement, il devint agent de liaison entre l’Unicorps et un groupe hétéroclite de cinq individus extérieur à l’Unicorps et même à sa dimension d’origine.

Il connut plusieurs péripéties avec ce petit groupe hors norme. Durant l’un de leurs voyages, une femme d’un âge avancé lui fit voir une vision d’un futur possible où il était en compagnie d’une femme au destin similaire. Cette femme, il la vit pour la première fois sur le sable des arènes des Genetech ; une race d’êtres synthétiques qui les avait capturés pour en faire des gladiateurs. Alors qu’ils allaient s’échapper de ce monde infernal, l’un des Genetechs aux capacités singulières, PuppetMaster, prit le contrôle de son esprit via sa prothèse de biomium, tout comme il le fit également avec la jeune femme. La technologie de ce PuppetMaster éradiquait purement et simplement les esprits de ses victimes et les remplaçait par des simulateurs de comportement, de vulgaires ersatz synthétiques d’esprit. PuppetMaster défait, ce fut ThunderShock qui prit le relais en tant que maître. Tout comme pour Lilliana qu’il avait transformée en Convulsion, Drake Wallace fut amélioré. Mais contrairement à Convulsion, ses améliorations étaient bien plus perfectionnées, plus fines. Ainsi son bras gauche fut remplacé par une prothèse semblable à son bras droit, respectant une morphologie parfaitement humaine mais à l’éclat chromé. Il avait été rebaptisé Reaper.

Ayant traversé le voile des dimensions en même temps que Convulsion, Reaper s’était retrouvé séparé d’elle et avait atterri à Nashville. Il avait transpercé le Fifth Third Center, deuxième plus haut building de la ville, et le Tennessee Housing Development Agency avant de s’écraser en plein milieu du parc commémoratif Victory Park.

Avec un peu de recul, la chronologie des événements établirait que Nashville fut la quatrième ville à connaître un problème majeur avec un puissant augmenté. L’impact eut lieu au beau milieu de la journée, à l’heure du déjeuner, alors que beaucoup de civils venaient dans le parc pour consommer leur repas. L’impact initial causa une véritable hécatombe. Plus d’une centaine de victimes furent déplorées à cet instant ... Un chiffre qui allait drastiquement augmenter au fil des heures qui suivirent ; à mesure que Reaper se dirigeait implacablement vers le Sud-Est de la ville, éradiquant tout obstacle, quelle que fusse sa nature, qui se dressait sur son chemin.

Reaper ne semblait pas se soucier des routes. A peine s’était-il relevé du cratère creusé dans le parc qu’il prit un cap bien précis et ne s’en détourna sous aucun prétexte. Il traversait les routes en faisant exploser tout véhicule qui menaçait de le renverser presque de façon anodine. Il traversait les bâtiments en défonçant les murs, il franchissait les cours d’eau en marchant sur le lit. Rien ne semblait pouvoir l’arrêter jusqu’à son objectif qui semblait être la ville d’Atlanta.
_____________

A suivre dans le chapitre 374 : Bascule
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Chapitre 373 - Reaper :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 373 - Reaper
Message le Lun 20 Nov - 21:48 par Shion
J'aurais dû me douter que la petite voix était Carnifex. Je me demande à quel point il a charcuté la mémoire d'Isaac.. Et surtout s'il n'y pas d'autres effets secondaires de sa sécurité. Comme peut-être une réécriture partielle de sa mémoire, par exemple.

Tiens ? Je ne m'attendais pas à revoir Drake Wallace, que je croyais mort.
avatar
Re: Chapitre 373 - Reaper
Message le Mar 21 Nov - 0:13 par Jezekiel
Aurais-je commis une erreur ?

PuppetMaster avait asservi trois individus : Lilliana, Drake et Thilen.
Ce dernier a été détourné par Dimension Switcher et est définitivement mort sur la Terre des Faunanthropes.

Sauf si j'ai zappé un passage qui n'est pas encore consigné dans mon dictionnaire personnel (ce qui peut très bien arriver, d'où la constitution de ce dictionnaire), je n'avais pas encore fais réapparaître de façon notable les deux cyborgs depuis la fin de l'arc sur les Genetechs.
avatar
Re: Chapitre 373 - Reaper
Message le Ven 24 Nov - 21:39 par Shion
Jezekiel a écrit:
Aurais-je commis une erreur ?

Non, je pense surtout que ma mémoire joue des tours. D'autant que la date de publication de l'arc des Genetechs commence à dater et qu'on y voyait un nombre important de personnages.

Merci pour le rafraichissement de mémoire du coup Smile
Re: Chapitre 373 - Reaper
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 373 - Reaper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre IV - Babel :: Arc 19 - A des Mondes de distance :: Sous-Arc 2 - Rêves artificiels-
Sauter vers: