Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mini-Test] Mass Effect Andromeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

MessageSujet: [Mini-Test] Mass Effect Andromeda   Mar 5 Déc - 23:28

Mass Effect Andromeda



Descriptif Xbox Live : Avec Mass Effect: Andromeda, partez à la découverte d'Andromède, une galaxie à des années-lumière de la Voie lactée. Votre but ? Trouver un nouveau foyer pour l'humanité en territoire hostile, territoire où NOUS sommes les aliens. Incarnez le Pionnier, leader d'une équipe d'explorateurs aguerris, et découvrez des systèmes de progression et de personnalisation poussés. C'est une nouvelle page qui s'écrit pour l'humanité et nos chances de survie dans cette galaxie reposent sur vos décisions.
Andromède vous dévoile ses secrets. L'humanité a placé ses espoirs en vous. Jusqu'où serez-vous prêt à aller ?

Notes Jeuxvideo.com

Note de Kaaraj
15 / 20

Moyenne Joueurs
16,2 / 20



Mon avis : Mass Effect Andromeda ... Voilà un titre qui a beaucoup fait écrire.
Comment passer après un opus tel que Mass Effect 3 qui nous retranscrivait une apocalypse totale avec le plus grand talent ? Comment ? Et bien cela dépend d'un premier choix (marque de fabrique de la franchise) : êtes-vous un néophyte dans la franchise ou un acharné qui a au moins refait 3 fois chaque opus de la première trilogie ?
Que vous soyez l'un ou l'autre, cela influencera évidemment votre expérience du jeu. Moi par exemple, j'ai été un acharné et j'ai bien refait 3 fois la trilogie afin d'explorer le jeu de diverses manières.
Ce premier choix fait, passons au deuxième : Portez-vous des œillères ou avez-vous une vision plus périphérique ?
C'est ce choix qui est finalement le plus crucial d'entre tous. Car oui, en tant que fan, on pouvait attendre énormément de ce nouvel opus. C'était notre plein droit. Mais on a également le droit de reconnaître les Mass Effect pour ce qu'ils étaient et ne pas les idéaliser au point où un nouvel opus ne pouvait que se planter car pas à la hauteur d'épisodes placés à une telle hauteur que ça en devient ridicule.
Les 3 premiers Mass Effect étaient certes excellents ... à condition d'être tolérant concernant certains aspects. En cela Mass Effect Andromeda est digne de la franchise.

Une mystérieuse bienfaitrice décide de monter une expédition visant à coloniser une autre galaxie, celle d'Andromède. Il se trouve qu'elle présentait qu'un désastre était imminent. L'irruption des Moissonneurs lui  donnera finalement raison. C'est ainsi que plusieurs arches (au bas mot 5, le nombre n'étant pas certains puisque ce n'est qu'à la fin qu'on nous parle d'une cinquième arche alors que pendant tout le jeu on était parti sur 4) partent en direction d'Andromède. Ainsi il y a une arche par race : galarienne, turienne, asari et humaine.
On n'apprend qu'à la fin du jeu également où, ou plutôt quand, se situe cet opus. Leur départ de la Voie Lactée date de l'époque de la fin de Mass Effect 1 ... mais leur arrivée, 600 ans plus tard se situe bien évidemment bien longtemps après Mass Effect 3.
Avant leur départ, plusieurs planètes, ou habitat, ont été prédéterminé pour chaque arche afin de les coloniser. Il s'agit de "Mondes en or".
Mais à l'arrivée de l'arche humaine, il en est tout autre. L'arche rencontre un véritable fléau galactique et le réveil se fait plutôt brutalement. En 600 ans, de nombreux changements ont eu lieu en Andromède dont ce fléau, des bras tentaculaires d'énergie ravagent la galaxie et les planètes. L'habitat 7, celui des humains s'avère n'être que ruines et incolonisable.
De même, le Nexus, la première vague censé construire une gigantesque station spatiale, est retrouvée dans un triste état.
Pour couronner le tout, des aliens nous ont précédés il y a quelques années et ont envahis la galaxie pour de sinistres desseins.
Vous le comprenez, rien ne s'est déroulé comme prévu et la tâche de notre héro va être bien plus lourde que prévue. L'espoir et le destin de la race humaine en Andromède, ainsi que des membres du Nexus, dépendent de ses choix et de ses actions. A nous de rendre ces mondes vivables.

Le speech est franchement pas mauvais. Ici, plus de repères. On découvre tout et devons s'adapter à ces nouveaux mondes bien loin d'être totalement inhabités. C'est ainsi que l'on rencontrera les Angaras, particulièrement échaudés par leur premier contact alien d'avec les Kerts.

Graphiquement, le jeu est franchement beau même si l'on peut penser qu'il aurait pu l'être encore plus.
L'atmosphère de certaines planètes est tout simplement super bien retranscris entre la planète désert, celle de glace, ou encore celle entièrement envahie par une végétation luxuriante, on voit du pays.

On incarne Scott (ou Sarah) Ryder, fils d'Alec Ryder, Pionnier humain qui meurt lors de leur visite de l'habitat 7, léguant son rôle de Pionnier à son fils. Une pirouette du scénario nous permettant de découvrir la galaxie comme quelqu'un de non préparé, comme Scott.
Malheureusement, Scott n'est pas Shepard. Il n'a pas le même charisme, loin s'en faut. C'est un fait mais en même temps Shepard était un leader né. Le parallèle entre ces deux héros est forcé mais ça n'empêchera pas de l'apprécier lui et son équipe. On retrouve un équipage hétéroclite dont certains n'ont pas été assez bien écrits. Je pense notamment à l'Asari Peebee qui fait pâle figure face à Liara. En revanche, Drack remplace avantageusement Wrex et ça, c'était un sacré challenge lorsqu'on connait le Krogan fétiche de la première trilogie.

Question scénario, c'est pas mal ! L'intrigue n'est pas du niveau de la première trilogie, mais elle n'en reste pas moins bien.
Cette nouvelle race d'alien d'antagonistes (dont le modus operandi fait drôlement écho à une race que j'ai tout juste commencé à introduire dans Babel, Grrr) promet une évolution certaine.
Dans ce ME : A, on retrouve tous les ingrédients de la franchise : nombreuses conversations dignes d'un RPG, pas mal de gunfights par moment dantesque, quêtes principale, secondaires et ... accessoires ? ... et bien sûr la romance. Notons à ce passage que les développeurs ont été bien plus osés que leurs prédécesseurs. On retrouve même en fin de jeu un petit résumé de nos divers choix qui semble annoncer une suite. D'ailleurs tout dans ce jeu annonce une suite. Malgré le final d'enfer, on sait que l'affrontement avec les Kerts est loin d'être fini et que l'enjeu de ce premier Andromeda n'intéressait pas tous les Kerts qui sont dans Andromède pour une toute autre raison à la base.

En bref, vous en aurez pour votre argent avec une durée de vie avoisinant les 100 heures.
Certaines planètes sont immenses à l'exploration et les allers-retours induits par de nombreuses missions accessoires vous prendront un temps certains ... facile de dire qu'elles sont là pour sur-gonfler la durée de vie.

Bon point également concernant l'équipement que l'on peut trouver, acheter, développer/fabriquer.
Les armes et armures peuvent être forgées avec certains modules augmentant nos capacités offensives ou modifiant leurs tirs (lasers, arcs électriques, grenades).

Niveau musique, ce n'est pas inoubliable ... d'ailleurs, on les oublie dès qu'on éteint la console.

Question gameplay, on reste fidèle à la franchise avec quelques innovations/évolutions.

En résumé ...
Je dirais que ME : A était attendu par certains joueurs comme certains chasseurs d'or attendaient de trouver une pépite de la taille d'une météorite. C'est quelque chose d'introuvable.
En lui-même, ME : A est un jeu plus que bon. En tant qu'élément de la franchise, c'est un bon jeu tout de même. N'oublions pas que le premier Mass Effect était très loin du niveau du 3.
Ce qui est remis en cause n'est pas la grandiosité de la mission, c'est comment cette grandiosité a été mis en scène. Certains passages auraient mérité d'avoir un poil plus de tonus.
Néanmoins, on en ressort avec l'impression d'avoir vécu un grand moment et après tout, c'est tout ce qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org
Shion

avatar

Messages : 602
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Mass Effect Andromeda   Mer 6 Déc - 21:53

J'étais assez curieux de lire ton avis sur ce jeu, étant donné que tu es un grand fan de la saga, et que les fans ont souvent été déçus par cet Andromeda. Je suis content de voir que ce n'est pas ton cas.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mini-Test] Mass Effect Andromeda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PC - XBOX] Mass Effect
» Mass Effect SSV Normandy
» MASS EFFECT (Tome 1) REVELATION de Drew Karpyshyn
» MASS EFFECT (Tome 2) ASCENSION de Drew Karpyshyn
» [JEU] MASS EFFECT INFILTRATOR : un Gears of War like [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: En dehors de Babel :: l'Antre des Verres :: Jeux Vidéo-
Sauter vers: