Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mini-Test] Alien Isolation

Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1236
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

MessageSujet: [Mini-Test] Alien Isolation   Ven 18 Mai - 17:17

Alien Isolation



Descriptif Xbox Live : Découvrez la véritable terreur dans Alien: Isolation, un jeu d'horreur/survie établi dans une atmosphère de crainte permanente et de danger mortel. Quinze ans après les évènements d'Alien™️, Amanda, la fille d'Ellen Ripley, est plongée dans une lutte désespérée pour sa survie lors d'une mission pour révéler la vérité derrière la disparition de sa mère.
Sous les traits d'Amanda, vous naviguerez à travers un monde changeant et vous retrouverez entre une population aussi paniquée que désespérée et un Alien imprévisible et sans pitié.
Sous-armé et insuffisamment préparé, vous devez récupérer des ressources, improviser des solutions et utiliser votre intelligence, non seulement pour réussir votre mission, mais surtout pour rester en vie.

Notes Jeuxvideo.com

Note de Logan
16 / 20
Moyenne Joueurs
17,5 / 20


Mon avis : Alien : Isolation, encore un de ces jeux obtenus lors de remises intéressantes. Ça ne veut pas forcément dire que c'est un mauvais jeu, loin de moi l'idée de faire cet amalgame. Non, armé de patience et d'un acharnement hors norme, ça doit être un bon jeu.

Reprenons depuis le début !

Comme l'indique le speech, le jeu veut se placer entre "Alien, le 8ème Passager" et "Aliens".
On incarne Amanda Ripley, la fille d'Hellen Ripley dont James Cameron fait mention dans "Aliens".
Pour la première fois depuis la disparition du Nostromo il y a quinze ans, une piste prometteuse arrive à Amanda avec la fameuse boîte noire où Hellen enregistre son dernier message à la fin du film d'origine.
Direction la station Sebastopol/Sevastopol (le jeu ne parviendra jamais à se mettre d'accord si c'est avec un b ou un v).
Malheureusement, la boîte noire n'aurait pas pu plus mal arrivée. D'une la station est en plein démantèlement donc quasiment déserte et avec des ressources limitées. De deux, il y a un genre de mutinerie et les civils se sont retournés les uns contre les autres, donc attention, les civils que l'on va rencontrer ne seront pas tous amicaux.
D'autre part, nous avons également les androïdes lambdas. Oubliez les androïdes à apparence humaine de la Weyland Yutani ici c'est la Seegson qui les a créé ... sans aucune volonté de méprise avec un humain. Ces androïdes sont tous commandés par l'I.A. de la station Apollo ... qui a plus d'un bug dans sa matrice.
Et pour couronner le tout, on a bien sûr droit à un xénomorphe en liberté, libre de bien nous faire chier.

Question gameplay, le jeu est un FPS presque classique ... au détail près qu'Amanda est moue du genou mais à un point que ça en devient pathologique. Lorsqu'elle court, elle va aussi vite que si elle devait marcher avec une béquille. Inutile de dire que face au xénomorphe et sa fulgurance, c'est peine perdue. D'ailleurs dès qu'il vous voie c'est peine perdue.
Pas vu, pas pris ... Vu, tué ! On peut résumer cela ainsi. Curieusement, même armé d'un gun, vous ne lui infligerais aucun dégât. Quand aux androïdes, il faudra décharger tout son chargeur pour espérer en venir à bout.

Mais continuons sur le xénomorphe. Pour ma part, il m'a dégoûté du jeu. Je crois que cela devait être le niveau 5.
Je devais récupérer une clef dans une aile complètement déserte et sans aucun danger. Mais à peine la clef récupérée, les alarmes retentissent et attirent l'alien. Là, pas compliqué du tout, tandis que l'alien patrouille dans les couloirs, vous devez vous faufiler jusqu'à une porte pour insérer la clef. Mais attention, faut pas se faire voir. Donc vous avez des placards, des caisses dans lesquelles vous dissimuler, les coursives sous le plancher et même vous dissimuler sous des lits.
Mais oubliez les lits ! Non parce que l'alien passera une fois devant vous sans vous voir, par contre au deuxième passage il vous verra et vous tuera.
Bref, je parviens jusqu'à la porte et comble du tout, je parviens à la verrouiller. Je me dis chouette je vais pouvoir continuer sans problème. Que nenni ! L'alien passe par une conduite d'aération et se retrouve avec vous. Comble du comble, sa présence suffit à déverrouiller la porte que vous aviez verrouillé juste avant. Et c'est que le bestiau doit vous renifler. Non parce qu'il a une dizaine de couloirs où se promener et alors même que vous ne faites strictement aucun bruit, il cherche pile dans la zone où vous êtes.
Là, je fulmine quelque peu. Non parce que le saloupiaud m'a déjà tué 4 fois donc là, je me dis que ça commence à bien faire. Alors je choisis de "sauter" de cache en cache, afin de progresser par petits coups et ne pas me faire voir.
Ça marche une fois, deux fois et la troisième, alors qu'il vagabondait dans un couloir sans me voir, je me mets dans une caisse. Il m'a pas vu, impec !
Et là, le bestiau revient dans mon couloir. Je ne bouge pas. Il passe 1 fois devant ma caisse. 2 fois ... Et à la troisième j'ai à peine le temps de voir à l'écran, pour la première fois, que l'on peut appuyer sur la gâchette gauche pour retenir sa respiration que l'alien ouvre la caisse et me tue ... une fois de plus. Autant dire que j'en ai eu ras le bol et que j'ai désinstallé le jeu.

Maintenant, parait que plus loin dans le jeu, il y aurait quelques phases où on peut un peu plus flinguer.
Mais également qu'il y aurait une phase où tout explose autour de nous et que malgré les bruits de détonation, si on court, on attire immanquablement le xénomorphe sur nous ... normal.

A côté de ça, graphiquement, le jeu est splendide. On se retrouve dans une atmosphère parfaitement retranscrite et fidèle au premier film avec ces ordinateurs hyper vieux et old school. Les jeux de lumière sont également superbe et le tout est renforcé par une bande sonore tirée du film et parfaitement adaptée aux différents passages.

Pour un survival horror, le jeu est extrêmement punitif. Il se rapprocherait plus d'un Dark Souls que d'un Resident Evil ... si vous voyez la nuance -_-
Honnêtement, j'aurais aimé pouvoir le finir tant il est beau et respectueux. Mais si c'est pour me mettre en difficulté facile ou très facile pour pouvoir le finir, ça ne m'intéresse pas des masses sur le coup. Donc mon expérience s'achève ici et je m'y reprendrais à deux fois à l'avenir avant de me réessayer à un jeu de la franchise.

Galerie :
     
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org
Nyko

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 37
Localisation : Champagne-Ardennes

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Alien Isolation   Sam 9 Juin - 18:04

Moi qui voulais me le prendre, du coup j'hésite Wink

Mais bon avant j'ai Mass Effect Andromeda à finir^^
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mini-Test] Alien Isolation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alien : Isolation (Jeu Vidéo)
» Alien Isolation
» [TEST]HTC One Mini 2
» [Mini-Test/Tuto] Capteur Allemand UniSens-E
» [Résolu] Flash led HS??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: En dehors de Babel :: l'Antre des Verres :: Jeux Vidéo-
Sauter vers: