Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 409 - Captivum

Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1338
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 38
Localisation : Poitiers, Vienne, France

12082018
MessageChapitre 409 - Captivum

Terre 5499 - Paysage mental de Miles

Cela semblait faire une éternité depuis que Reinhardt eut libéré Nocturne. Mais en réalité cela ne faisait que quelques minutes qu’ils s’étaient mis à la recherche des autres hôtes de Miles emprisonnés par Nosht. Ils devaient absolument retrouver les autres afin d’affronter le démon et lui faire cracher ce qu’il avait fait de Miles. Mais pour le moment, ils faisaient chou blanc ... comme le paysage mental. Ce paysage complètement vide où toute notion d’espace et de temps semblaient avoir disparue.

« - Je sais que c’est à double tranchant mais je ne vois pas comment retrouver les autres sans les appeler pour qu’ils nous répondent. C’est comme ça que je t’ai trouvé après tout » fit Reinhardt.

« - Et si Nosht t’entend, comment ferons-nous ? »

« - Et si on ne retrouve personne d’autres, nous resterons ici sans but ? »

Nocturne l’observa un instant. Il devait faire bien attention à ce qu’il allait lui dire. Il ne devait pas lui faire comprendre qu’il était l’hôte original de ce corps ; ce n’était pas son rôle de le lui dire. Ce n’était pas son rôle d’être générateur d’un changement aussi fondamental. Il ne l’avait jamais été, s’efforçant d’être le plus neutre possible de tout temps ... même de son vivant. A l’époque, il s’était efforcé de rester à l’écart lorsque Moloch avait pris le pouvoir sur les Enfers. Même lorsqu’il avait envoyé ses démons le pourchasser pour le tuer ou du moins le forcer à rejoindre ses rangs, il était resté à l’écart, ne faisant que se défendre aux diverses agressions. Bien qu’il eut retrouvé sa propre conscience, il n’était jamais intervenu dans la descendance de Nacht. Pas même du temps de Reinhardt. Ce ne fut qu’avec Miles qu’il avait commencé à se manifester. Et Miles n’en était pas la raison. Néanmoins la situation actuelle pressait Nocturne d’agir tout autant que les occurrences précédentes.

« - Ferme les yeux ! »

« - Je ne suis pas sûr que c’est le bon moment pour ça. On doit rester vigilant » répliqua Reinhardt.

« - Tu as une connexion ... particulière avec ce paysage mental ».

« - Pas plus que toi ! »

« - TU VAS FAIRE CE QUE JE TE DIS !! » cria soudainement Nocturne, devenant extrêmement menaçant et avançant vers Reinhardt.

Par pur instinct, Reinhardt créa un couteau qu’il plaça sous la gorge de Nocturne. Celui-ci se calma immédiatement et se mit à sourire.

« - Je ne suis pas capable de former des armes par ma simple volonté » dit-il posément.

Reinhardt comprit le manège de Nocturne. Ils n’avaient pas le temps d’entrer dans de grandes explications et son acte avait été bien plus parlant. Faisant disparaître le couteau, Reinhardt ferma les yeux.

« - Concentre-toi ! ... Ressent l’environnement ... Trouve ce qui ne va pas ... ce qui n’a pas sa place ici » dit alors Nocturne sur un ton parfaitement calme.

La voix de Nocturne agit comme un mantra. Ses paroles semblaient pénétrer Reinhardt de tout son être. Parfaitement concentré et serein, celui-ci sentit un changement dans ses perceptions. Bien qu’il ait les yeux fermés, il voyait une représentation du paysage mental se matérialiser dans son esprit. Les étendues d’ivoire se répandaient dans tous les sens. Vers le Nord, le Sud, l’Est, l’Ouest, le haut, le bas. Sans chercher à comprendre pourquoi, Reinhardt commençait à avoir une vision parfaite du paysage mental. D’abord floue, la représentation du paysage mentale s’affina au point de déceler ce qui semblait être la texture des murs du paysage. Une texture particulièrement fine qui donnait un sentiment de surface parfaitement lisse ... mais qui ne l’était pas. C’était un motif qui se répétait de toutes parts. Elle sembla familière aux sens de Reinhardt. Un peu comme les murs de sa chambre d’enfant. Il connaissait parfaitement la moindre parcelle de cette chambre, le moindre accroc dans la tapisserie. C’est alors que quelque chose ressortit par un contraste d’abord faible puis de plus en plus appuyé à mesure qu’il se concentrait dessus. Des pans de tapisserie étaient parfaitement lisses. Ils étaient d’un blanc aussi pur que le reste mais leurs surfaces étaient tout à fait lisses, réellement parfaitement lisses. Cela ne pouvait être qu’une seule chose : les caches de Nosht. Reinhardt rouvrit alors les yeux en grand.

« - Je les ai trouvés ! » fit-il, surpris d’y être arrivé.

Immédiatement, lui et Nocturne se rendirent à la cache la plus proche. Lorsque Reinhardt l’ouvrit, ils eurent la désagréable surprise de voir un visage porcin et démoniaque. Il s’agissait de l’essence du fameux démon omega que le phazon avait augmenté.

« - Mauvaise pioche ! » fit Reinhardt, prêt à refermer la porte.

« - Attends une seconde ! » fit Nocturne.

« - T’es sérieux ? »

Tout en laissant la porte ouverte, Nocturne prit Reinhardt à part et lui glissa quelques mots qui n’eurent pas l’air de lui faire plaisir mais il sembla finalement accepter la proposition de Nocturne. Après quoi celui-ci revint vers le démon omega.

« - On a un pacte à te proposer ! »

Comme unique réponse, le démon omega se mit à grogner et fulmina derrière ses entraves et bâillon. Nocturne s’approcha un peu plus et lui arracha le bâillon.

« - Je sais que certains démons répugnent à parler la langue des humains ... mais ils la comprennent tous parfaitement, alors écoute ! On te libère et en échange toi et tous ceux que l’on libère iront vous abattre sur Nosht à nos côtés ».

Le démon omega ne réagit pas. Il se contenta de sonder Nocturne du regard. En retour Nocturne plongea son regard dans le sien.

« - Ne désires-tu pas te venger de celui qui t’a enchaîné telle une bête ? »

Le démon fronça les sourcils, sa colère grondant. Les sentiments qu’éprouvaient les démons inférieurs étaient très primaires, d’autant plus chez ceux qui se rapprochaient autant d’un fauve tel que ce démon omega. C’était un jeu d’enfant pour Nocturne que de se jouer d’eux. Le démon omega fit un signe de tête, signe qu’il acceptait le pacte. A cet instant, Reinhardt s’avança, matérialisa un fusil à pompe et tira sur les chaînes qui retenaient le démon omega prisonnier. Immédiatement, il se redressa et hurla toute sa rage avant de s’élancer à la recherche de Nosht.

« - ATTENDS ... les autres ! » fit Reinhardt mais le démon omega était déjà loin.

« - Tu es sûr de toi sur ce coup ? »

« - Chaque plan a son lot d’inconnus mais je devrais être en mesure de dresser tout le monde contre Nosht ».

« - Tu es conscient que lui, il va se faire défoncer en y allant bille en tête et seul ? »

« - Chaque plan a son lot d’inconnus » répéta Nocturne, presque résigné à l’idée qu’ils avaient perdu celui-ci bêtement.

« - Bon ! Passons au suivant ! »

Le prisonnier suivant sur lequel Reinhardt et Nocturne tombèrent fut l’un des démons mineurs que Miles avait tué dans l’arène des Genetech, celui avec la queue préhensile. Celui-ci non plus ne fut pas difficile à convaincre. Il partit derechef rejoindre le démon omega.

Le troisième qu’ils retrouvèrent fut Nwa, le démon appartenant à la fratrie de Nocturne et de Nosht. Celui-là allait être plus dur à recruter.

« - Comment vous vous êtes libérés ? » demanda-t-il dès que Nocturne lui eut ôté son bâillon.

Nocturne fit un signe de la tête en direction de Reinhardt.

« - Qu’est-ce que vous voulez ? »

« - Que tu te battes avec nous contre Nosht ! » répliqua Reinhardt.

« - Ah ! ... Hahahahaha ! »

Nwa sembla ne pas vouloir s’arrêter de rire.

« - Ferré par mon frère Nosht ... Tué et enfermé dans une cage avec l’aide de mon autre frère Nocturne ... Vous ne valez pas mieux l’un que l’autre ! »

« - N’oublie pas que Miles t’a fais confiance et t’a libéré après le combat contre le phazon ! » lui rappela Nocturne.

« - Et ? »

« - Nosht a déjà effacé Miles. Lorsqu’il aura ce qu’il veut soit il te laissera prisonnier pour l’éternité dans un corps vide de tout esprit, soit ... Et bien tu sais quoi ».

« - Il fera comme avec Miles, il m’effacera purement et simplement » conclut Nwa.

Le démon baissa sensiblement la tête. On pouvait percevoir la rage monter en lui. Il releva brutalement la tête au bout de quelques secondes.

« - C’est bon, je suis avec vous ! » fit-il.

Reinhardt le libéra alors. Contrairement aux autres démons, il ne se précipita pas à la recherche de Nosht. Il préférait attendre que Reinhardt et Nocturne aient fini de rassembler leurs troupes.
Le prisonnier suivant fut le démon anonyme aux ailes, également défait dans l’arène des Genetech. Tout comme l’autre démon issu de ce massacre, il ne fut pas difficile à convaincre. Sans réfléchir davantage, il partit à la poursuite de Nosht.

« - Vous avez libéré combien de ces abrutis ? » demanda Nwa.

« - On te compte dedans ou pas ? » répliqua Reinhardt.

« - Très drôle, avorton ! »

« - C’est le troisième démon qu’on libère qui fonce la tête la première » répondit Nocturne.

« - Et c’est vraiment utile de les libérer ceux-là ? »

« - Dans une moindre mesure que toi, oui ».

Le cinquième prisonnier fut Noc. Le démon, faisant également partie de la fratrie de Nocturne, était étrangement calme et détendu. Il réagit à peine lorsque Nocturne lui arracha le bâillon. Dans un premier temps, il se contenta d’observer l’aréopage qui se présentait face à lui non sans esquisser un petit sourire.

« - Et que me vaut cette surprenante visite ? Une réunion de famille peut-être ? »

« - C’est qu’il est plus malin que les autres celui-là » fit Reinhardt.

« - J’aime à croire que je le suis plus que la moyenne de la lie de Feu ».

« - Et pourtant, tu es là, prisonnier, comme les autres démons qu’on a libérés ».

« - Vous libérez les démons que Nosht a neutralisés ? Je me demande bien pourquoi ! »

« - Est-ce que tu en es ? » lui demanda alors Nocturne.

Noc lança un regard à Nocturne en cessant de sourire. Puis il détourna le regard comme pour mieux réfléchir durant une poignée de secondes.

« - Oui ! » finit-il par dire, comme si ça lui arrachait la gorge que de prononcer ce mot.

Reinhardt le libéra alors. Il ne savait pas pourquoi mais il ne sentait pas Noc. Autant Nwa semblait manifester un franc sentiment de revanche envers Nosht, autant Noc semblait bien plus trouble dans ses convictions. Peu importe, une fois Miles retrouvé, il remettrait de l’ordre dans ses hôtes.

Les deux prisonniers suivants à être libérés furent deux autres démons mineurs qui se jetèrent, comme leurs congénères dans le combat sans attendre un plan d’attaque organisé. Plus ça se produisait et plus Reinhardt se disait que ce n’était peut-être pas un mal. Après tout, plus il y en avait qui se jetaient sur Nosht pêle-mêle, plus longtemps celui-ci serait occupé.

Ils parvinrent enfin à la prison de Desmond. Dès qu’il le vit, Reinhardt le libéra sans perdre une seule seconde, si bien qu’une fois libre c’est lui-même qui s’enleva le bâillon.

« - Non mais j’y crois pas ! Vous avez libéré ces deux-là avant moi ? » protesta Desmond.

« - Et encore, on a libéré quatre incapables encore avant toi ! » ajouta Nwa.

« - A vrai dire, c’est cinq, on a libéré l’hôte du phazon avant toi » fit Nocturne.

« - Eh bien ça fait chaud au cœur d’être autant apprécié ! » fit Desmond.

« - A vrai dire, c’est un peu la roulette russe. Je ne sais pas qui se trouve dans quelle cellule avant de l’ouvrir » fit Reinhardt.

« - Mouais ! ... Bon, j’imagine qu’on va se faire cet enculé de Nosht ? Qu’est-ce qu’on attend ? »

« - D’être au complet ! »

« - Aaaaah ! Je ne suis donc pas le dernier ! »

« - Ça s’en est fallu à un poil de cul » répliqua Nwa.

« - Ça fait longtemps que je n’ai pas écrasé ta gueule sous mes poings ! »

« - Et les miens sur la tienne ! »

« - C’est quand tu veux ! »

Alors que Nwa et Desmond allaient se mettre dessus, Nocturne les sépara.

« - Ce n’est pas le moment pour ça ! Gardez vos forces pour le véritable ennemi ! »

« - Je crois qu’il est plus que temps d’aller libérer les derniers » fit Reinhardt en tournant les talons vers la prochaine prison.

Ce fut le dernier démon inférieur. Pendant que Nocturne parlementait avec lui, Noc prit Nwa discrètement à part.

« - Es-tu sûr de vouloir te joindre à eux ? » lui demanda-t-il.

« - J’ai passé un pacte avec eux » répondit Nwa.

« - Un pacte, ça se brise ».

« - Pas avec moi, je n’ai qu’une seule parole ! »

« - Mon cher frère, qu’est-ce que tu peux être bête ! »

Nwa se renfrogna.

« - Et que proposes-tu, toi qui es si intelligent ? »

« - Nosht est tout à fait capable de nous transférer dans un nouveau corps et nous faire retrouver un semblant de vie acceptable ».

Nwa réfléchit un instant.

« - Je suis peut-être le plus bête de la fratrie, mais je ne suis pas naïf. Nosht est une ordure, même pour un démon ».

Leur discussion s’arrêta nette au moment où le démon mineur partit la rage au ventre à la recherche de Nosht.
Ils arrivèrent enfin à la dernière prison, celle de Diehard, l’oni à six bras. Desmond ne put s’empêcher de se gausser qu’il soit le dernier à être libéré. Bien que les paroles de Desmond semblaient l’énerver quelque peu, Diehard conserva son calme. Dévisageant le groupe devant lui, Diehard reconnut alors Noc. Celui-ci lui fit un discret signe de la tête.

« - Je marche ! » dit-il simplement.
_____________

Note : le titre du chapitre signifie "prisonnier" en latin.
_____________

A suivre dans le chapitre 410 : le Centre de tout

Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Chapitre 409 - Captivum :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 409 - Captivum
Message le Lun 13 Aoû - 17:38 par Shion
Il fallait se douter qu'au moins une des recrues voudrait doubler les autres ^^
 

Chapitre 409 - Captivum

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre IV - Babel :: Arc 19 - A des Mondes de distance :: Sous-Arc 4 - l'Esprit en Tempête-
Répondre au sujetSauter vers: