Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 57 - le Passager obscur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1008
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

17032012
MessageChapitre 57 - le Passager obscur

[Date originale : 28 Août 2011]
[Date correctif : 27 Août 2014]
Cité Miroir

Le défunt Manfred ou le trio formé par Frédéric, Jeremiah et Miles n’étaient pas les seuls émissaires des deinones. Pour chaque expédition, une deinone haut gradée supervisait les opérations et jamais une même deinone ne supervisait plus d’une expédition à la fois. Ce ne fut ni Xatia, ni même Zilimah, qui pénétra dans la salle de contrôle pour consulter les derniers rapports reçus.
La deinone était plus grande que ces dernières mais les traits fins, qui les caractérisaient toutes les deux, faisaient défaut à celle-ci. Son entrée suffisait à ce qu’elle obtienne ce pourquoi elle était venue dans la pièce. En effet, tandis que Zilimah était qualifiée de diplomate et Xatia de vicieuse, la maîtresse correctrice Yactigah était redoutée pour ses façons expéditives. Ainsi sans qu’elle eût besoin de dire un seul mot, une des opératrices pianota sur son clavier virtuel et fit apparaître un écran holographique juste devant Yactigah.

« - Voici le rapport de Cain Westwood maîtresse correctrice Yactigah ! »

« - Merci opératrice ! » dit-elle d’une voix grave.

Elle lut le rapport en silence et reprit la parole rapidement.

« - Fais venir Zilimah ici ! »

L’opératrice pianota sur son clavier et envoya un message à la concernée. Celle-ci entra dans la salle de contrôle cinq minutes plus tard.

« - Vous m’avez fait demander correctrice Yactigah ? »

« - Tu le sais fort bien puisque je t’ai fait envoyé un message ».

« - Je vous prierais de ne pas me parler sur le même ton que vous employez avec les opératrices, j’ai le même rang que vous, je vous le rappelle ! »

« - Et on se demande bien pourquoi étant donné tes états de service ».

Les deux deinones se défièrent du regard quelques secondes.

« - Où sont les Trois ? » finit par demander Yactigah.

« - En mission extradimensionnelle, pourquoi ? »

« - Mon émissaire a besoin d’un soutiens et je les ai nommés pour cela … avec votre accord, bien sûr ».

« - J’exige alors de co-superviser la mission sur laquelle ils devront intervenir ».

Il était fréquent que des émissaires collaborent sur une mission et c’était le droit de chaque superviseur d’assister, voire de co-diriger la mission sur laquelle l’émissaire sous leur tutelle allait participer. Mais Yactigah espérait secrètement que Zilimah ne se serve pas de ce droit et marqua donc un silence.

« - Si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours tenter votre chance avec les Strikers » finit par dire Zilimah lasse d’attendre la réponse de son interlocutrice.

« - Non ! C’est bien évidemment votre droit de co-superviser la mission et nous ne serons pas trop de deux pour cela » répondit-elle avec un sourire forcé.

« - Bien ! Nous nous reverrons donc quand ils reviendront, en attendant faites en sorte que Westwood ne meurt pas ».

Sur ce Zilimah quitta la pièce et repartit vers son occupation précédente.
_____________

Terre 7243 – Tour du Soleil – Salle de la Pierre Estivale

La créature d’aspect démoniaque tenait toujours Frédéric par le bras en serrant particulièrement fort. Il fit entendre un léger grognement avant de projeter Frédéric avec une brutalité extrême contre un mur. Ayant frappé le mur avec le dos, Frédéric accusa le coup et s’affaissa le long du mur en position assise.
Le démon ne comptait pas en rester là et se dirigea vers lui. Il mit sa main sur le visage de Frédéric et l’agrippa. Alors que le démon le soulevait d’une main, immédiatement Frédéric mit ses mains sur le poignet de la créature. Il y planta ses griffes et s’enflamma.
Le démon laissa échapper un nouveau grognement et se mit à frapper la tête de Frédéric contre le mur de façon répétée jusqu’à ce que les flammes disparaissent et que les bras de Frédéric retombent ballants.
Au prix d’un effort de concentration inhumain, Jeremiah parvint à repousser la créature et l’éloigner de Frédéric d’une poussée télékinésique. Le démon se mit alors à le fixer de ses yeux rouge sang. Même s’il avait voulu faire croire le contraire à Ansfrid, Jeremiah était déjà bien au-delà de ses limites et cet effort ultime eut raison de sa volonté. Ses épaules s’affaissèrent, ses yeux reprirent leur aspect normal, la gangue de glace s’évapora et le vampire finit par tomber les genoux à terre, la tête penchée vers le sol.
La créature écarta les bras et mit sa tête en avant pour pousser un hurlement comme un cri de victoire.
Malgré l'extinction de sa flamme du Phénix depuis le coup porté au maléfice de la pierre estivale, Humfroy écouta sa bravoure et se jeta sur le monstre qu’Ansfrid avait invoqué. Sans hésitation, il enfila la lame de son épée dans le flanc droit du monstre jusqu’à la garde. Bien que la lame transperça de part en part la créature, celle-ci ne sembla pas ressentir la douleur et regarda avec amusement le petit être qui venait jouer avec elle. Il saisit les mains d’Humfroy dans sa main droite et retira l’épée de son corps. Il leva la lame à sa gueule et lécha son sang qui y dégoulinait.

« - ENCOOOORRRRRE !! » dit-elle d’une voix grave rappelant un roulement de tonnerre.

« -Qu’attendez-vous vous deux ? » demanda Quiariace à Io et Reese.

« - Nous ne savons comment agir lorsque nos alliés se battent entre eux » répondit Io.

« - Comment ? »

« - Et nous ne comprenons pas pourquoi Miles agit ainsi depuis sa réapparition » ajouta Reese.

Quiariace se tourna alors vers le démon et ses yeux prirent une teinte violette comme s’il le sondait.

« - Mais bien sûr ! Il n’était pas assez fou pour invoquer un vrai démon. Occupez-le ! » finit par dire Quiariace comme si l’on venait d’allumer la lumière dans son esprit.

Le démon ne semblant pas avoir ressenti son coup, Humfroy devint paralysé de terreur. Lasse de ce petit homme, la créature se retourna alors pour s’en prendre à nouveau à Frédéric quand soudain il ressentit une large et profonde lacération dans son dos.
Reese ne s’était pas fait prier et avait transformé son bras droit en gigantesque lame métallique. Le démon tourna la tête vers lui.

« - BOULOOONNNS ! »

De façon très incongrue, la créature donna un coup de poing dans le vide. Son poing disparut comme happé et réapparut sans délais sur la figure de Reese. Ne s’étant pas préparé à ce type de réponse, Reese fut projeté à travers la pièce sous la force du coup.
Se tournant cette fois vers lui, le démon commença à avancer vers Reese. Ce fut au tour de Io d’entrer en scène et de façon pour le moins fracassante. Profitant que Miles était parfaitement dans l’alignement de la fenêtre par laquelle était passé Ansfrid, Io métamorphosa son bras gauche en une sorte de marteau-piqueur géant et fit passer Miles par l’ouverture.
Ne sachant manifestement toujours pas voler, Miles s’écrasa lourdement au sol, vingt étages plus bas. Étendu au sol, il ne bougeait pas.

« - Y suis-je aller trop fort ? » s’enquit Io en regardant par la fenêtre le corps toujours inanimé de Miles.

Sorti de sa torpeur, Humfroy s’approcha également de la fenêtre et vit Miles revenir lentement à lui.

« - Grand-père, n’as-tu point encore fini ? » adressa-t-il en se retournant vers Quiariace.

Le spectre ne lui répondit pas, concentré à formuler une incantation dans une langue qui était étrangère à Humfroy.
Soudain de grands bruits sourds se firent entendre.

« - Qu’est-ce que cela ? » s’inquiéta le jeune homme.

« - C’est Miles qui frappe la tour de toutes ses forces pour la faire s’écrouler » dit simplement Io.

« - On ne craint rien. Pas même les trolls d’autrefois auraient pu la faire choir ».

« - Alors il va monter ! » dit Frédéric qui était revenu à lui au son des coups de buttoir.

Il ne s’était pas encore complètement remis des coups brutaux que Miles lui avait portés si bien que lorsqu’il tenta de se relever, il chuta immédiatement sans parvenir à trouver son équilibre.

« - Frédéric avait raison : Miles monte » informa Io.

« - J’espère que vous avez un plan car je ne suis pas encore prêt à me battre … et Jeremiah non plus apparemment » dit Frédéric en regardant son ami.

Les bruits que provoquait Miles en grimpant le long de la tour se rapprochaient à grande vitesse lorsqu’il réapparut dans l’encadrement de la fenêtre.

« - Ytsytzg wt bqzuyqwt gt uqz bqysf ! » cria soudainement Quiariace.

De ses mains jaillit un éblouissant éclair doré qui frappa Miles en pleine tête. Miles s’immobilisa, comme paralysé. Ses yeux prirent une teinte orangée et la multitude de petites cornes qui parcouraient son corps se rétracta. Son corps fut alors parcouru de spasmes. Ses yeux devinrent jaunes et les cornes de ses coudes, genoux et épaules se rétractèrent à leur tour. Miles se pencha en deux en avant, se prenant la tête entre ses mains. Il se redressa d’un coup en poussant un terrible hurlement de douleur tandis que ses cornes crâniennes se résorbaient. Ses yeux redevinrent d’un blanc immaculé alors qu'il mettait un genou à terre. Il reprit finalement sa forme humaine en haletant. Puis il se remit debout et regarda autour de lui.

« - Pour le meilleur ou pour le pire, je suis de retour ! » dit-il avec un sourire forcé malgré sa fatigue évidente

« - Vous auriez pas un truc à becter par hasard ? Je crève littéralement la dalle ! »

Relevant la tête, Jeremiah sourit tandis que tous les autres se mirent à rire. Après quoi, tous redescendirent de la tour, Humfroy aidant Jeremiah à marcher, trop éprouvé par la chaleur. Au fur et à mesure qu’ils descendaient, la température baissait et avec elle Jeremiah reprenait petit à petit des forces.

« - Tu as perdu ta faculté de te régénérer ? » demanda Frédéric à Miles en observant que les traces de griffures et de morsures sur le corps de son ami ne se résorbaient toujours pas.

« - Oh, ça ? »

Il se concentra à peine trois secondes et ses blessures commencèrent à se refermer.

« - Où as-tu appris ça ? »

« - Tu sais, une année ça laisse du temps pour apprendre deux trois trucs ! »

« - Une année ? »

« - Oui, le temps s’écoulait beaucoup plus vite dans la prison où Ansfrid m’a enfermé ».

« - C’était comment là-bas ? » lui demanda alors Jeremiah.

« - Tiens ? Tu refais surface toi ? » lui répondit-il avec un sourire.

Devant le regard insistant du vampire, Miles entreprit de lui répondre.

« - C’était étroit … sombre, très sombre, à ne pas voir le bout de ses doigts … c’était froid aussi … et désert … mais je n’ai pas eu trop le temps pour ressentir la solitude comme vous vous en doutez sûrement ».

Devant l’incompréhension qu’affichaient les visages de ses camarades, Miles poursuivit.

« - Aussi loin que je me souvienne, c’est-à-dire pas plus de 4 – 5 ans, mon esprit a toujours hébergé deux personnalités distinctes et conscientes l’une de l’autre. Il y a … Moi et il y a … l’autre enfoiré que vous avez combattu là-haut ! Durant cette année d’enfermement il s’est avéré être le seul à trouver de quoi nous sustenter … »

Miles se tût, honteux d’avoir cédé à son autre lui. Tous gardèrent le silence durant le reste de la descente.
Lorsqu’ils arrivèrent dans la cour, un spectacle peu commun s’offrit à eux. Des dizaines de soldats, parmi eux quelques gardes brûlants, se tenaient face à eux. Le groupe de héros se tint alors sur ses gardes quand soudain les soldats mirent un genou à terre en guise de soumission.

« - Le perfide s’est enfui, vive le nouveau roi ! » cria soudain l’un d’eux.

Tous les hommes se relevèrent comme un seul homme et le crièrent à leur tour. Tous étaient abasourdis devant ce spectacle et particulièrement Humfroy à qui c’était manifestement destiné.

« - Mouais ! Avec ça on n’est pas prêts de manger » marmonna Miles que personne n’entendit dans le brouhaha.


Dernière édition par Jezekiel le Mer 27 Aoû - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» [Grangé, Jean-Christophe] Le passager
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 57 - le Passager obscur :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 57 - le Passager obscur
Message le Sam 17 Mar - 16:01 par Shion
[Date originale : 2 Septembre 2011]
Miles égal à lui-même apparemment XD

Par contre pour la formule de Quiariace ? C'est moi, ou tu as tapé sur ton clavier au hasard ? A moins que cette nouvelle langue me fasse défaut ^^
avatar
Re: Chapitre 57 - le Passager obscur
Message le Sam 17 Mar - 16:01 par Jezekiel
[Date originale : 2 Septembre 2011]
Pour la formule de Quiariace ...
C'est pas normal que tu ne connaisses pas cette langue, c'est pourtant du français ... crypté XD
J'ai utilisé une méthode cryptage que j'ai inventé (ou réinventé, c'est ma spécialité XD) il y a 6-7 ans quand j'étais en fac ^^
Ceci dit, il y a un chapitre des Mémoires Oubliées où j'ai utilisé un cryptage similaire :p
Re: Chapitre 57 - le Passager obscur
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 57 - le Passager obscur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 5 - un Monde Blanc-
Sauter vers: