Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 59 - de la Glace au menu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 767
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

18032012
MessageChapitre 59 - de la Glace au menu

[Date originale : 11 Septembre 2011]
Terre 3012

La formation s’étant suffisamment rapprochée permettait aux hommes de Westwood de reconnaître leurs formes. Il s’agissait de nouveaux robots à taille humaine qui volaient droit sur eux.

« - Bordel ! C’est quoi cette planète de merde ? » gueula Johnson.

« - On se la ferme soldat ! On se disperse par groupes de trois, tout de suite ! » ordonna Westwood en haussant le ton.

L’équipe Oblivion se sépara ainsi en huit groupes qui se dispatchèrent pour éviter une frappe massive qui éliminerait trop d’hommes d’un coup. Les drones continuant d’avancer dans leur direction, Westwood attendit qu’ils soient assez près pour donner l’assaut.
Toole, Johnson, Lucas et Bernhard décochèrent des roquettes parmi la pluie de balles de leurs collègues. Les drones esquivèrent sans mal les projectiles les plus dangereux qui leur étaient destinés. Sans que Dillon ne s’en rende compte, l’appareil de Richards détecta soudainement une émission radio cryptée sur plusieurs longueurs d’ondes. L’ensemble de la force de frappe fournit un feu nourri sur ces nouveaux drones sans remarquer que ces derniers non seulement ne répliquaient pas mais n’étaient pas entièrement cybernétiques.
Soudain, tous les drones tombèrent comme des mouches vers le sol. Lorsque le dernier eut chuté, tous cessèrent le feu. Ils restèrent là quelques secondes, attendant une quelconque nouvelle vague, mais rien.

« - Cessez immédiatement tout mouvement ! » leur dirent de façon simultanée de nombreuses voix dans leur dos alors que Westwood allait donner l’ordre de se regrouper.

« - La zone est sécurisée. L’utilisation de vos armes est devenue inutile. Dépossédez vous-en ! » dirent à nouveau à l’unisson les inconnus derrière eux.

Bien que réticents et frustrés, les hommes imitèrent leur colonel lorsque celui-ci déposa ses armes au sol.

« - Qui est votre dirigeant ? »

Sans hésiter, Westwood leva prudemment la main.

« - Vous avez mis l’alliance humain – alpha en péril par votre agression non justifiée ! Qu’elle est la désignation de votre escouade ? » demanda alors l’un des deux inconnus qui se trouvaient derrière Westwood et deux de ses hommes.

« -Des … alphas ? Qu’est-ce que … » dit alors Westwood en tournant la tête vers son interlocuteur.

Ses yeux s’écarquillèrent en voyant l’apparence de celui qui lui parlait.
__________________________________________________

Terre 7243 – Village inconnu

Mené par les enfants, le groupe d’explorateurs marchait dans les rues du village et effectuait bien malgré lui une visite touristique. Ils passèrent ainsi devant la seule auberge, "la Boisson froide", devant un forgeron dont aucune chaleur n’émanait de l’atelier, ce que seul Jeremiah remarqua. A leur passage, les ruelles étaient animées et les gens semblaient vivre dans la gaieté. Mais dès que le groupe tournait à un coin de rue, toute activité s’arrêtait derrière eux et les habitants restaient sur place, comme figés.
Ils arrivèrent enfin dans la maison modeste du chef après, semble-t-il, avoir traversé tout le village. L’intérieur était d’un blanc immaculé. Tout comme à l’extérieur, des stalactites pendaient du plafond. Tout semblait pris dans le givre.
Le chef semblait les attendre dans le salon où il siégeait sur un fauteuil qui devait être autrefois confortable. Les enfants s’effacèrent et sortirent de la maison, les laissant seuls avec le chef. L’homme semblait être très vieux avec sa barbe et ses longs cheveux recouverts de glace et ses yeux vitreux.

« - Vous avez fait semble-t-il un bien long voyage, jeunes gens ! Qu’êtes-vous venus chercher aussi loin d’Elron l’ardente ? »

« - Sans vouloir vous manquer de respect, notre but ne concerne que nous-mêmes, chef » lui répondit Frédéric dont la méfiance s’éveillait lentement.

« - Hrumpf ! » fit le chef dans un genre de toussotement de contrariété.

« - Pensez-vous être assez vaillants pour venir à bout du grand Hurlegivre ? » ajouta-t-il après les avoir observés quelques secondes.

Jeremiah, qui regardait jusque là l’entrée de la pièce par laquelle étaient repartis les enfants, tourna la tête vers le chef. En un éclair, il bondit vers lui, sortant son épée durant le bond. Il atterrit en plongeant la lame de son épée dans le cœur du chef.

« - Jeremiah … ! »

C’est tout ce que put dire Frédéric sur le coup de la surprise, lorsque la victime du vampire reprit la parole.

« - Hrumpf ! C’est un bon début mais ce ne sera pas suffisant, n’est-ce pas les enfants ? »

Tous se retournèrent et virent la dizaine d’enfants à l’entrée de la pièce, la tête légèrement penchée en avant. Jeremiah n’eut pas besoin de se retourner car il avait senti qu’ils n’étaient pas sortis de la maison. Lorsque les enfants relevèrent la tête, leur faciès avait changé. Leur peau était devenue réfléchissante comme de la glace, leurs yeux n’étaient plus que des orbites sombres où brillaient des lueurs bleues. Leur chevelure était devenue un chaos de minuscules pailles de glace. Des stalactites, ou bien était-ce des stalagmites, rejoignaient leurs lèvres et formaient une sorte de grille. Leurs bras nus s’étaient hérissés de petites pointes de glace et leurs doigts étaient devenus des griffes acérées.

« - Croyez-vous, chef, que cela sera suffisant ? » dit alors Jeremiah.

Soudain ses yeux s’illuminèrent d’une lumière blanche. Du manche de son épée de la glace se propagea sur la lame et pénétra le corps du chef. Celui-ci, ressentant cette froideur ouvrit la bouche et écarquilla les yeux avant d’exploser en de multiples débris de glace.

« - Moi aussi je veux mes glaçons ! » cria Miles en se jetant sur les enfants tout en se métamorphosant.

Deux d’entre eux volèrent à travers la maison à l’impact de son premier coup de poing.

« - Fait chier ! C’était trop beau pour être vrai ! » s’esclaffa Frédéric avant d’enlever l’amulette qui masquait sa chaleur corporelle.

« - Frédéric ! N’enlevez pas votre … » commença à dire Io lorsque Frédéric enflamma ses mains avant de produire un puissant rayon de flammes en direction des enfants.

Deux d’entre eux furent réduits à l’état de flaques tandis qu’un troisième eut le bras fondu et hurla de douleur.
Io et Reese produisirent tous les deux un rayon d’énergie et transpercèrent le corps de deux autres enfants. Ces derniers furent incommodés un temps par cette ouverture béante mais lorsque celle-ci commença à se refermer, ils se jetèrent sur les deux cyborgs. Le troisième que Frédéric avait blessé reforma son bras et se jeta sur Frédéric. Les trois derniers harcelaient Miles en esquivant ses coups puissants mais lents et en le lacérant de toutes parts quand les deux qu’il avait éjectés à travers la maison vinrent se joindre à eux.
Frédéric attendit que le gamin bondisse sur lui pour mettre sa main droite face à lui et produire une flamme si intense qu’il fut réduit instantanément en vapeur.
Jeremiah bondit du siège du chef vers Miles. En plein saut il envoya son épée empaler l’un des garçons qui l’attaquait et repoussa à l’extérieur de la maison une fillette d’une poussée télékinésique de sa main gauche. Il posa le pied au sol à côté de Miles au moment même où le corps de l’enfant explosait en morceaux. Il récupéra son épée avant qu’elle ne touche le sol et l’envoya se planter dans la fillette à l’extérieur de la maison.
Io souleva l’enfant qui vint l’agresser et traversa le toit avec lui. Son bras droit transformé en tronçonneuse, elle lui fit connaître le même sort qu’au Stalag six jours plus tôt. Reese qui avait bien observé ce jour-là, agit exactement de même.
Miles commençait à s’énerver de ne pas toucher ses agresseurs. Il écarta soudainement les bras et ses mains disparurent. Elles réapparurent derrière la nuque de deux des enfants dans aucune ombre. Les saisissant tous les deux par le cou, Miles fit réapparaître ses mains au bout de ses bras, tenant les deux morpions. Il les fracassa littéralement l’un contre l’autre. Au contact du sol, ils se reformèrent mais mêlés l’un à l’autre et formant une créature grotesque, ayant du mal à se mouvoir puisque ne coordonnant pas ses mouvements. Le dernier gamin se rendit alors compte qu’il était le dernier représentant encore une menace pour les voyageurs, qui se regroupaient autour de Miles. Il prit peur et entreprit de s’enfuir mais c’était sans compter sur Miles. Sans bouger, ses mains disparurent et réapparurent sur les épaules du fugitif. Le ramenant à lui, il le maintint fermement entre ses mains.

« - T’es bon au tir au pigeon ? » demanda-t-il à Frédéric.

« - Je me débrouille » lui répondit-il avec un petit sourire.

Jeremiah et Frédéric connaissaient les capacités de Miles à se fondre dans l’ombre mais qu’il parvienne à fondre une partie de son corps dans aucune ombre les étonnait déjà. Une seconde chose vint les étonner. D’habitude, lorsque Miles se transforme, il n’a pas de bouche. Sans chercher bien loin, ils avaient conclu un jour qu’il devait utiliser une quelconque forme de télépathie limitée à sa simple expression. Quelle ne fut pas leur surprise de voir apparaître un orifice buccale sur le visage de Miles, qui plus est serti de dents blanches acérées … tout comme lorsque son autre lui avait pris le contrôle. Il croqua une partie du visage de la monstrueuse progéniture qu’il tenait entre ses mains avant de l’expulser hors de la maison en lui faisant traverser le toit.
Frédéric le regardait quelque peu choqué par son acte et ne réagit pas. Le voyant, Miles croqua rapidement la glace qu’il avait dans la gueule et l’avala.

« - Qu’est-ce que tu attends ? Il va retomber et se reformer ! » lui dit-il.

Cela agit comme un électrochoc et Frédéric leva la tête avant de lui tirer dessus un puissant tir de flammes qui l’évapora.

« - Putain qu’est-ce qui t’as pris de lui bouffer le visage comme ça ? » gueula Frédéric.

« - Si on les avait laissés faire c’est eux qui nous auraient bouffés … et pas que le visage je te signale ! »

« - Bon dieu, qu’est-ce qui t’es arrivé dans la prison d’ébène d’Ansfrid ? »

« - Mieux vaut pas que tu le saches, c’était pas bien beau là-dedans ! » lui répondit Miles en se rapprochant de lui.

« - Le comportement de Miles est un sujet de discussion qui peut attendre » déclara Reese, attirant tous les regards sur lui.

« - Un autre problème se présente à nous : le reste du village ! » ajouta Io.

« - Oui, le chef et les enfants ne devaient pas être les seuls à être des monstruosités des glaces. Quelqu’un sait combien il y a de villageois ? » demanda Frédéric.

« - Une centaine, je dirais » intervint Jeremiah.

« - 125, moins le chef et les dix enfants, 114 maintenant » précisa Io.

« - Ca fait beaucoup ! » constata Frédéric.

« - Bon ! Si je retrouve mon amulette, on pourrait tenter une sortie furtive par les airs … ». Frédéric s’immobilisa.

Il avait laissé tomber son amulette au sol lorsqu’il l’avait ôtée mais durant le combat le joyau avait été fendu. Il laissa échapper une injure et la remit autour du cou.

« - Io, elle est encore efficace ? »

« - Plus à 100%. Elle laisse passer une infime partie de votre chaleur corporelle »

« - Bon ! On oublie le plan A et on passe au plan B ! »

« - C’est quoi le plan B ? » demanda Jeremiah.

« - J’y réfléchis encore ! » répondit Frédéric avec un sourire forcé.

« - Réfléchissez vite car ils arrivent ! » signala Reese.

« - Okay ! Io, Reese, Jeremiah, vous vous envolez à travers le toit en emmenant Miles avec vous. Moi je vais les attendre et déclencher une explosion aussi puissante que possible pour tous les réduire à l’état de flaques ».

« - D’après les relevés thermodynamiques relevés jusqu’ici lors des manifestations de votre pouvoir pyrokinésique, vous n’aurez pas assez d’énergie pour faire fondre 114 individus » analysa Io.

« - De plus en vous poussant à vos limites, vous connaîtrez une fatigue extrême et serez à la merci des survivants » ajouta Reese.

« - Merci pour ce vote de confiance ! » rétorqua Frédéric avec un sourire et une goutte de sueur dégoulinant le long de son visage.

« - Capable ou non, il est hors de question que je te laisse combattre seul. Nous avons toujours combattu côte à côte et ce n’est pas maintenant que ça va changer ! » déclara Jeremiah.

« - Même si on a des divergences de points de vue, c’est pas une raison pour t’abandonner ! » ajouta Miles.

Frédéric et Jeremiah le regardèrent d’un air suspicieux.

« - Et puis, hé mon gars, faut savoir partager ses jouets dans la vie, je veux ma part de fun aussi ! … Je promets de ne pas les goûter ! »

Frédéric et Jeremiah sourirent en reconnaissant bien là le Miles qu’ils avaient appris à connaître.

« - Votre sentiment de fraternité est illogique et provoquera assurément notre perte » dit Io.

« - Toutefois nous ne sommes pas des lâches ! » ajouta Reese.

Tous les cinq se préparèrent à l’éprouvant combat qui allait se déchaîner dans quelques secondes alors que dehors les villageois se regroupaient autour de la demeure de leur défunt dirigeant.


Dernière édition par Jezekiel le Dim 14 Sep - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» VAMPIRE ACADEMY (Tome 2) MORSURE DE GLACE de Richelle Mead
» Spoil Bleach chapitre 274
» [THEME] Pack pour rendre le Sense 2.5 transparent...+ personnalisation Menu Démarrer
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 59 - de la Glace au menu :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 59 - de la Glace au menu
Message le Dim 18 Mar - 13:07 par Shion
[Date originale : 13 Septembre 2011]
Les mômes ont pris cher XD J'étais mort de rire devant le "Moi aussi, je veux mes glaçons ! " XD
 

Chapitre 59 - de la Glace au menu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 5 - un Monde Blanc-
Répondre au sujetSauter vers: