Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 62 - Entretien avec un ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

20032012
MessageChapitre 62 - Entretien avec un ange

[Date originale : 2 Octobre 2011]
[Date correctif : 26 Décembre 2014]
Terre 7243 – À proximité du point d’insertion deinone

Tout autour de l’équipe Oblivion apparut une meute de six Stalag, ces créatures de glace à l’aspect félin. Ces fauves tournaient autour du groupe de militaires afin de repérer les plus faibles d’entre eux lorsqu’ils virent Bernhard sur ses deux béquilles et une jambe lui manquant. L’un des stalags se jeta sur lui. L’homme se laissa tomber en arrière au moment même où le fauve se jetait sur lui. Il appuya sa béquille gauche sur le ventre du félin, actionna un mécanisme qui en fit surgir une pointe qui se planta dans l’animal et le souleva au-dessus de lui. Il pointa sa béquille droite sur l’animal et utilisa sa mitrailleuse pour le réduire en charpie.
Pendant ce temps les cinq autres stalags étaient également passés à l’offensive et se ruaient littéralement sur les militaires malgré les nombreuses balles de tout calibre qui leur tombaient dessus. Les monstruosités ne tardèrent pas à faire leurs premières victimes. L’un des hommes de Westwood, qui ne s’était pas suffisamment écarté lors d’une des ruades, fut décapité d’un coup de patte. Un autre fut saisi au bras par l’un des stalags et emmené un peu à l’écart pour en dévorer sa chaleur malgré le feu nourri de ses compagnons qui constellait le corps du félin.

Soudain les Stalags s’immobilisèrent. Les détecteurs de Lambert émirent une alerte. Prudemment, ce dernier consulta son ordinateur de bras pour en savoir la raison. Sur l’écran trois mots en rouge clignotaient : "Déglaciation massive imminente".
A peine eut-il le temps de les lire que les Stalags se mirent à fuir quand soudain on vit à l’horizon un mur de vapeur. Ce dernier avançait à grande vitesse sur eux.

« - Lambert ! Vérifie que l’on ne soit pas sur une étendue d’eau ! » demanda vivement Westwood.

Immédiatement Lambert bascula sur la carte des environs et constata qu’ils étaient sur de la terre ferme alors que le mur de vapeur n’était plus qu’à quelques mètres d’eux. Le mur les dépassa sans causer de dommages mais en procurant une sensation étrange. D’un froid polaire, ils étaient passés en une poignée de secondes à une fournaise tropicale puis immédiatement après à un climat tempéré. Ils se retournèrent pour observer les Stalags fondre littéralement lorsqu'ils furent rattrapés par le mur de vapeur. Tous furent stupéfaits par ce phénomène et finirent par enlever leur parka après quelques secondes.
Après quoi ils s’occupèrent de leurs morts en les emballant dans des sacs mortuaires. C’est alors que Westwood vit le dénommé Summers utiliser un sac portant le nom de l’un de leurs défunts sur la Terre précédente. Sans dire un mot Westwood s’approcha de Summers avant de lui asséner un puissant crochet du droit.

« - COMMENT OSES-TU RÉUTILISER LES SACS MORTUAIRES, ESPÈCE DE PETIT ENFOIRÉ ? ILS SONT TOMBÉS AUX CHAMPS D’HONNEUR ET TU OSES LES DÉSHONORER DE LA SORTE ? » cria Westwood.

Il était rare d’entendre le colonel crier mais à chaque fois c’était pour une bonne raison.

« - Si tu rentres en un seul morceau, tu demanderas ta mutation chez les Sentinelles ! C’est bien compris soldat ? »

« - Oui, mon colonel » répondit le concerné d’une voix faible et baissant la tête.

Summers fut remplacé dans la tâche de préparer le corps de leurs défunts compagnons par un autre homme. Le cadavre fut retiré du sac mortuaire déjà usité et mis dans un neuf. Le sac mortuaire déjà usité fut brûlé pour s’assurer qu’il ne serve plus jamais.

De son côté, Lambert vint demander à Westwood la marche à suivre. L’appareil de Richards avait finit son scan planétaire et n’avait détecté aucun signal d’extraction.
_____________

Terre 7243 – Sur les restes de la place du village inconnu

Daniel était habillé du même genre de tunique qu’il était coutume de porter sur la Terre 8451 au détail près qu’il étincelait. Ses ailes d’un blanc immaculé était de taille conséquente et faisaient au moins trois mètres d’envergure.

« - Il semblerait que des explications s’imposent ! » déclara Daniel face aux regards emplis d’incompréhension qui le dévisageaient.

Il se mit alors à descendre et mit pied à terre face à eux.

« - Tu es donc un ange » dit simplement Frédéric, encore quelque peu surpris.

« - Effectivement. Mais avant de poursuivre … »

Les yeux de Daniel s’illuminèrent d’une lumière blanche et il se téléporta avec Frédéric, Miles et Jeremiah à plusieurs centaines de kilomètres du village inconnu. Se rendant compte qu’il avait laissé volontairement Io sur place, les trois hommes se tournèrent vers lui avec un regard interrogateur.

« - Je ne fais pas confiance à une engeance du Control Hive ! » dit Daniel en guise de réponse.

« - Comment tu sais pour … ? Oh et puis laisse tomber » dit Frédéric.

« - Qui est-ce ? » demanda Jeremiah sans détour en désignant le cadavre que portait Daniel.

Daniel baissa le regard sur le défunt et sembla réfléchir à la réponse à donner.

« - C’est un ange comme toi, non ? » demanda Miles.

« - Non, pas comme moi … Il s’appelait Orderic, un ange … schismatique ».

Le terme n’était pas courant et Frédéric et Miles ne le connaissaient pas, en revanche ce n’était pas le cas de Jeremiah.

« - Il existe des dissidents dans l’armée de Dieu ? » demanda-t-il.

« - Disons que … l’Éternel n’a pas voulu réitérer sa plus grande erreur commise avec Lucifer ».

« - C’est intéressant tout ça mais j’ai une autre question ! Avec de tels pouvoirs tu aurais pu sauver Gontran et tant d’autres. Pourquoi n’es-tu pas intervenu ? » demanda Frédéric en fronçant les sourcils, manifestement en colère.

« - Notre ligne de conduite ne nous autorise pas à interférer avec les affaires des mortels ».

« - Et nous, on est quoi ? Les trois petits cochons du Walhalla ? » intervint Miles.

« - C’est un sujet dont on reparlera plus tard si vous le voulez bien ».

« - Oh ? Pardon ! … Maintenant c’est bon ? » répondit Miles.

« - J’aime ton sens de l’humour Re … Miles. Dans notre milieu c’est tellement rare. Ceci dit, Frédéric, il me semble que vous possédez tous trois la puissance et les pouvoirs nécessaires pour protéger quiconque dorénavant ».

« - Que sais-tu de nos pouvoirs, toi ? » rétorqua Frédéric de plus en plus agacé.

Daniel soupira.

« - Par qui dois-je commencer ? Par Jeremiah peut-être ? Je sais que même si tu manques encore de finesse, tu t’améliores sans cesse dans la pratique de la télékinésie. J’ai pu également observer que tu commences tout juste à maîtriser ton dernier pouvoir en date, appelons-le pour le moment cryokinésie ».

Jeremiah resta impassible tandis que l’ange dépeignait ses capacités.

« - A Miles maintenant ? Tu es le seul à n’avoir manifesté, de façon consciente, qu’un unique pouvoir mais il ne cesse de se renforcer. D’origine purement démoniaque, ton pouvoir te permettait de prime abord de bénéficier d’une puissance musculaire phénoménale. Puis il s’est développé en te permettant de te téléporter d’ombre en ombre. Maintenant tu sembles t’être libéré de cette contrainte. Comment, à ton avis ? La téléportation obscure propre aux démons n’est pas tributaire de l’obscurité mais de la matière noire. Cette matière noire nous est invisible et pourtant elle constitue en moyenne 85% de l’univers, chose qu’ignore la plupart des démons ».

Le regard complètement vide, Miles mit quelques secondes avant de bâiller.

« - Si tu le dis, Charlie ! » dit-il.

« - Et enfin toi, Frédéric ? Tu maîtrises de mieux en mieux ta pyrokinésie mais, tout comme Jeremiah et Miles, tu ignores encore ton véritable pouvoir ».

« - Qu’est-ce qui te permets de prétendre cela ? » demanda Frédéric qui s’était quelque peu calmé mais fronçait toujours les sourcils.

« - Je ne vois pas Forge, où est-elle ? » demanda Daniel comme réponse à la question de Frédéric.

« - Quel rapport entre mes capacités et le cheval que j’avais sur la Terre 8451 ? »

«  Tu avais appelé ton cheval ainsi ? »

Intérieurement, Daniel se demanda si c’était une manifestation de son subconscient qui l’avait incité à appeler sa monture ainsi. Si tel était le cas cela pourrait très bien être une réminiscence de sa précédente incarnation … ce qu’il n’avait pas envisagé et qui pourrait bien accélérer certains processus.

« - Je m’excuse, j’en ai sûrement déjà trop dit. Vous n’êtes pas encore prêts » finit-il par dire à voix haute.

« - Pas prêts pour quoi ? Y en a marre de tes conneries ! » répondit Frédéric en élevant la voix.

« - Comme l’exprime parfaitement Frédéric, tes discours alambiqués nous exaspèrent. Toutefois j’aimerais connaître la raison de la présence d’Orderic sur cette Terre » intervint Jeremiah.

« - En tant qu’ange schismatique, Orderic s’est rendu sur la Terre 3012 pour conclure une alliance entre les siens et les deinones. Il y a rencontré un certains Manfred Wallace. Depuis, deux mondes ont subi les conséquences de cette rencontre. On ne sait pas encore si cela était planifié mais la Terre 3012 a été dévastée par Wallace devenu le Control Hive et la Terre 7243 par Orderic … en tant qu’Hurlegivre ».

« - Quoi ? Tu veux dire que l’Hurlegivre était cet ange ? Comment c’est possible ? » demanda Frédéric.

« - Tout ce que nous savons c’est qu’il a sûrement été corrompu par un agent extérieur encore inconnu. Son … autopsie nous en apprendra sûrement plus ».

« - Les deinones ont-elles quelque chose à voir là-dedans ? » questionna Frédéric.

« - Rien n’est sûr » répondit Daniel.

« - Une autre question alors. La dernière fois, tu nous as conseillé de nous méfier des deinones, dans quel camp sont-elles ? » demanda Jeremiah.

Daniel sourit.

« - Tout n’est pas ni tout blanc, ni tout noir. Il n’y a pas le camp des bons, des anges, et le camp des méchants, les démons. Il y a toute une gamme de nuances de gris, comme il y a des nuances de noir … ou de blanc. Pour faire court, les deinones suivent leurs propres buts. A vous de déterminer si vous êtes en adéquation avec elles. Cela fait maintenant quatre mondes que vous visitez sous leur directive, vous devriez être capables d’avoir votre propre avis en regard de vos missions successives. Sur ce, je dois vous laisser, avec plus de questions que de réponses je le conçois mais bientôt cela changera. Je ne vous dis pas adieu car je suis sûr que nos routes se croiseront à nouveau ».

Les yeux de Daniel s’illuminèrent à nouveau et il disparut.

« - Euh … Ouais ! Et comment on retrouve Io maintenant ? » demanda Miles.

« - Je crois qu’il n’y a pas de soucis à se faire pour elle » dit Frédéric en scrutant le ciel.

Jeremiah entendit soudain un léger sifflement et se tourna dans la même direction que Frédéric. Il vit alors un projectile foncer à grande vitesse vers eux. C’était Io, elle était parvenue à calculer le saut spatial de Daniel et s’était naturellement élancée à leur poursuite en volant à toute allure.

« - Qu’as-tu fais de Reese ? » demanda Frédéric.

« - J’ai … ressenti la nécessité de creuser un trou profond, de l’y déposer et de l’ensevelir sous une masse de terre » dit la jeune cyborg manifestement perturbée.

« - C’est bien, tu as fais ce qu’il fallait » lui répondit Jeremiah.

Les paroles du vampire semblèrent apaiser Io.

« - Bon ! Et maintenant ? On fait quoi ? » demanda Miles.

« - On appelle Nialgrim et les deinones auront intérêt à nous donner des réponses quant à Manfred » répondit Frédéric.


Dernière édition par Jezekiel le Ven 26 Déc - 14:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» [Rice, Anne] Entretien avec un vampire
» Entretien avec un vampire
» Entretien avec un vampire
» [Entretien avec un Vampire] Lestat/Louis
» Entretien avec un Vampire
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 62 - Entretien avec un ange :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 62 - Entretien avec un ange
Message le Mar 20 Mar - 14:31 par Shion
[Date originale : 4 Octobre 2011]
Je remarque que Daniel a manquer d’appeler Miles par un autre nom tongue

Je me demande si les deinones seront plus loquaces cette fois...
avatar
Re: Chapitre 62 - Entretien avec un ange
Message le Dim 17 Juin - 13:45 par Nyko
Un truc que j'aime c'est quand les personnages secondaire sont développé ce qui est le cas dans ton histoire surtout sur cet arc et le précédent.
avatar
Re: Chapitre 62 - Entretien avec un ange
Message le Dim 17 Juin - 14:58 par Jezekiel
Le pire c'est que je m'y attache à ces personnages secondaires.
Parfois j'essaie de trouver un moyen de poursuivre leur existence d'une manière qui n'était pas forcément prévue au début ... mais toujours sans que ça ne change fondamentalement le cours de l'histoire.

Après ce n'est peut-être qu'un au revoir ... ^^
Re: Chapitre 62 - Entretien avec un ange
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 62 - Entretien avec un ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Arc 5 - un Monde Blanc-
Sauter vers: