Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 79 - Mémoire oubliée : l’Initiation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

22032012
MessageChapitre 79 - Mémoire oubliée : l’Initiation

[Date originale : 29 Janvier 2012]
[Date correctif : 6 Juin 2015]
Feu – Année 2012

Revenant à la Sépulture des Engrenages Hurlants, les démons au service de Marbas lui remirent la lettre que lui avait écrite Alricaus. Marbas, ayant conservé son apparence de fillette, qui avait l’air de lui plaire, lut la lettre avec attention.

« - La solution d’Alricaus est tout simplement insidieuse ! On fera d’une pierre deux coups et je sais parfaitement qui va pouvoir nous aider en cela. Invitez Baalzephon à nous rendre une petite visite et relancez l’Engrenage de Déchirement Temporel. Nous allons chercher le troisième ! »

« - Mais, Maître Marbas, un usage intensif de l’engrenage augmente de façon significative l’entropie de la dimension 531 et cette … » commença à dire l’un de ses serviteurs avant que Marbas ne le décapite d’un revers de la main.

Puis, d’un regard, elle fit comprendre à un autre de ses démons esclaves qu’il remplaçait dorénavant celui qu’elle venait de tuer.

« - C’est un honneur ô maître ! Si je puis me permettre une suggestion : pourquoi n’irions-nous pas plutôt chercher celui de 2012 ? »

Alors qu’il parlait, Marbas fronçait de plus en plus les sourcils, déformant le doux visage de fillette qu’il arborait. A peine son sujet eut-il fini de parler qu’elle le tua d’un rayon oculaire dans les yeux.

« - Vous m’énervez tous autant que vous êtes, misérables détritus ! N’y en a-t-il pas un qui suive mes ordres sans essayer de me contrarier ? » dit-elle avec grand énervement.

Sembla alors sortir de l’ombre un démon rachitique à la peau grisâtre. Ses yeux serpentins étaient jaunes et ses cornes déjà minuscules étaient brisées à leur extrémité. Il portait comme unique vêtement un pagne jauni.

« - Ce serait un véritable privilège que de vous servir, maître Marbas » dit-il humblement.

Marbas l’observa quelques secondes avant de lui faire un geste de la main, lui permettant de le servir. Ainsi le démon gris actionna l’engrenage de déchirement temporel et ouvrit un portail vers la Terre 531 à l’année 2770.
_____________

Terre 531 – 2770 – 3 mois après le réveil de Miles

Après l’échec de sa première rencontre avec un des rares survivants du genre humain, Miles choisit de ne plus rencontrer ses pairs. La partie de son visage ravagé par son accident d’H-1 était restée en l’état, contrairement aux blessures et injures qu’il avait connues depuis son réveil et qui s’étaient parfaitement remises. Il ne sortait qu’au profit de l’obscurité de la nuit pour chercher machinalement à se sustenter alors que son corps n’en avait plus besoin. Toutefois c’était sûrement l’un des derniers rites qui le faisait encore sentir humain.
Dans le chaos des décombres, il parvint enfin à retrouver son foyer, ou du moins ce qu’il en restait après les ravages de la guerre. Sa maison avait été éventrée par l’explosion d’une bombe. La porte d’entrée s’ouvrait et se fermait en grinçant, ne tenant plus que sur un seul gond. A l’intérieur, Miles chercha d’abord dans le salon une quelconque note ou indice qui lui permettrait de retrouver sa famille, mais rien. Il se rendit alors dans la chambre conjugale et y retrouva le cadavre de sa femme, réduit à un squelette, allongé sur dans le lit. Il s’empressa d’aller vérifier dans la chambre de leur fils et lui aussi se trouvait là, dans son lit d’enfant. Tous deux étaient morts dans leur sommeil … c’était bien la seule chose qui consolait un minimum Miles alors que des larmes coulaient sur ses joues, ses dernières larmes. En effet ses glandes lacrymales ne produisant plus de larme, ce fut du sang qui les remplaça rapidement sans qu’il ne s’en rende compte. Il tomba à genoux en se demandant pourquoi il n’était pas mort également. Soudain une lumière bleutée illumina la pièce et une voix douce se mit à l’appeler.

« - Tu t’es donc réveillé, mon amour ».

Reconnaissant la voix, Miles releva la tête et aperçut les spectres de sa femme et de son fils. La lumière bleue dont ils semblaient être constitués sembla se refléter dans les yeux de Miles. N’en croyant pas ses yeux, il se les frotta pour essuyer ses larmes.

« - Elizabeth ? Kevin ? Qu-qu’est-ce que c’est ? » demanda-t-il, incrédule.

« - Miraculeusement tu parviens à nous voir sous notre forme de spectre »

« - C’est donc bien vous ? »

« - Oui, mon chéri ».

« - J’aimerais tant vous rejoindre ».

« - Notre temps est venu mais pas le tien. D’autres spectres m’ont dit que tu avais encore beaucoup à accomplir ».

« - Comment ça ? Vous êtes beaucoup ? »

« - Malheureusement. Tous ceux qui n’ont pas eu de sépultures décentes ou qui sont morts sans avoir réalisé quelque chose qui leur était primordial, pour laquelle ils étaient prêts à donner leur vie pour qu’elle se réalise, sont restés sur Terre à errer sans but ».

Un rayon de lumière d’une blancheur aveuglante perça alors à travers les nuages et s’abattit sur la maison, illuminant un coin de la chambre. Miles se tourna pour regarder la lumière, ne comprenant pas ce que c’était. Quant à Elizabeth, elle se mit à sourire.

« - Cela nous est destiné. Maintenant que nous t’avons revu, nous pouvons reposer en paix malgré l’absence de sépulture ».

« - Je vous en donnerai une, je te le promets ! » dit Miles en regardant sa femme et son fils pénétrer dans le rayon de lumière, les yeux embués.

« - J’en suis sûre. Sois fort, Miles ! Je t’aime ! »

« - Je t’aime, papa ! »

« - Je vous aime aussi ! »

Les deux spectres montèrent le long de la colonne de lumière et disparurent en même temps qu’elle, laissant Miles désemparé. A peine quelques secondes plus tard apparurent deux autres spectres sur le seuil de la chambre. Ceux de deux hommes inuits de taille moyenne.

« - Bonjour, Miles ! » dit l’un des deux.

Miles se retourna vers eux.

« - Qui êtes-vous ? »

« - Nous sommes deux membre de la tribu du Morse Étoilé. Nous nous sommes assurés que vous accéderiez à ce stade de votre évolution sans aucune contrainte ni influence extérieure. Il est maintenant temps que vous passiez au stade suivant » dit le chaman qui lui avait fait boire du sang de cheval dans l’ambulance qui l’avait amené à l’hôpital.

« - C’est à vous que je dois cette malédiction ? »

D’un geste il se releva et leur fonça dessus … en les traversant et tombant face contre terre dans le couloir.

« - Nous en sommes désolés mais … oui. Toutefois nous sommes morts avant d’avoir pu vous enseigner … »

« - J’EN AI RIEN A FOUTRE ! FOUTEZ LE CAMP DE CHEZ MOI ! » hurla Miles.

Les spectres se retirèrent sans protester ni insister. Miles prit son courage à deux mains et enveloppa les corps de sa femme et de son fils dans leurs draps. Il sortit dans le jardin derrière leur maison et les enterra … sous les yeux patients des deux inuits.
Après les avoir ensevelis, il resta agenouillé devant leurs tombes durant de longues heures jusqu’à ce que les premiers rayons du soleil pointent à l’Est. Les deux spectres s’approchèrent de lui doucement.

« - Nous sommes sincèrement désolés mais nous avons tant à t’apprendre et si peu de temps » dit le chaman en posant sa main dématérialisée sur son épaule.

Miles tourna la tête pour le regarder quelques secondes puis se leva.

« - Pourquoi m’avez-vous fais ça ? » demanda-t-il calmement.

« - T’es-tu réveillé avec un poignard dans le cœur ? »

« - Oui ! » dit-il surpris.

« - Si nous n’avions pas procédé à notre rituel dans l’ambulance, ton sort aurait été infiniment moins enviable ».

Miles se demanda comment cela pouvait être possible, toutefois avant son accident il ne croyait ni aux zombies ni aux spectres et pourtant les rencontrer allait devenir son quotidien à présent.
_____________

Terre 531 – 4 mois plus tard

Miles et le chaman s’étaient installés au beau milieu d’une gare désaffectée et ravagée par la guerre où des dizaines de personnes avaient péri lors de la première pluie de bombes. Miles était assis en tailleur et se concentrait à manipuler des esprits désincarnés et sans volonté qu’il faisait tourner autour de lui sous l’œil du spectre.
Alors qu’un parfait silence régnait, le second spectre apparut dans les escaliers, affolé. Il signala qu’un nouveau démon était arrivé et qu’il se dirigeait droit vers eux.
Sans attendre, Miles se releva et se mit à courir à travers la gare, accompagné des deux spectres. Mais leur fuite fut de courte durée, interrompue brutalement par un gigantesque mur de flammes. Ils entendirent le démon descendre les escaliers d’un pas lourd.
Miles avait déjà vu des démons mais pas d’aussi près ni d’aussi hideux. Mesurant plus de deux mètres, il avait la peau marron et large d’épaule mais à priori dépourvu de cou. Sa tête était encastrée sur ses épaules. La majeure partie de ce qui lui servait de visage était occupée par une gigantesque gueule aux crocs variés et difformes. Ses yeux étaient aussi jaunes que vicieux et petits. Deux cornes épaisses et petites trônaient sur son crâne et partaient légèrement en arrière. Deux autres cornes surgissaient de ses pommettes et descendaient en suivant la mandibule. Son bras gauche était enfermé dans une cuirasse à l’aspect lamellaire autour de laquelle s’enroulait une épaisse chaîne noire. Il tenait dans sa main droite un énorme marteau de guerre aussi grand que lui. Comme unique vêtement il possédait un bas de bure  le long de laquelle pendaient plusieurs sangles de cuir et chaînes de métal aux bout desquels cliquetaient anneaux et crânes divers et variés.

« - Petit homme, je suis le grand Baalzephon et tu vas venir avec moi, de gré ou de force … et crois-moi, ce sera de force ».

« - Fuis Miles ! Nous allons le retenir ! » dit le chaman.

Les deux spectres s’illuminèrent plus vivement que d’habitude et se jetèrent sur le démon. Ce dernier les pulvérisa d’un revers de son marteau.

« - Tu ne sais pas te battre pour que de vulgaires spectres te défendent ? » demanda-t-il.

Se rappelant des cours de l’inuit, Miles se concentra et attira dans sa main un esprit. Le faisant briller puissamment, il l’envoya comme une boule d’énergie vers le démon … mais l’esprit explosa avant même d’avoir fait deux mètres. Le démon se mit à rire de façon bruyante.

« - Je me demandais quel terrible adversaire j’allais devoir combattre pour que Marbas m’envoie sur ce tas de boue … Je suis très déçu ! »

D’un mouvement sec du bras gauche il détendit sa chaîne avant de l’enrouler de façon fulgurante autour du cou de Miles. L’homme tenta de résister à la force irrépressible qu’exerçait le démon qui le ramenait lentement à lui par jeu quand soudain ses yeux s’illuminèrent de cyan. Baalzephon s’immobilisa et cessa tout mouvement. Soudain son esprit, de couleur rouge, commença à sortir lentement de son corps. D’abord surpris, le démon se ressaisit et réintégra son corps avant d’en être complètement sorti.

« - Aaaaah ! Je comprends mieux maintenant. Mais je ne suis pas de ces démons dont on peut extraire l’esprit aussi facilement. Fini de jouer maintenant ! »

En un clin d’œil il fit parcourir le long de sa chaîne un puissant courant électrique qui neutralisa Miles. L’humain inconscient, Baalzephon finit de le tirer à lui et le prit sur l’épaule. Il sortit de la gare par là où il était entré. Il fit le chemin inverse et réemprunta le portail qu’il avait utilisé pour venir sur cette Terre à cette époque.


Dernière édition par Jezekiel le Sam 6 Juin - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Murder by numbers ^
» Initiation : Le Monde de Sophie - Jostein Gaarder
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 79 - Mémoire oubliée : l’Initiation :: Commentaires

avatar
[Date originale : 31 Janvier 2012]
Tiens tiens, on commence à en savoir un peu plus sur Miles Smile
avatar
Re: Chapitre 79 - Mémoire oubliée : l’Initiation
Message le Jeu 22 Mar - 11:48 par Jezekiel
[Date originale : 31 Janvier 2012]
Il me semble même que ce chapitre répond à ta question posée en commentaire du chapitre 5, ça date un peu ^^
 

Chapitre 79 - Mémoire oubliée : l’Initiation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre I - Mondes Nouveaux :: Mémoires oubliées, Part I-
Répondre au sujetSauter vers: