Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1012
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

19012014
MessageChapitre 182 - PrisonBreak, partie 2

Dimension 45026 – Batterie d’AtomicLight

Dans les tréfonds de la batterie, dans la pièce où transitaient les cadavres des biogrammes ayant combattu et chuté pour cette batterie, Walfroy se tenait immobile face à un cadavre en particulier, celui méconnaissable de son frère Diedrick.

Au même moment, dans le couloir serpentant au milieu des cellules de ces fameux biogrammes, il n’y avait plus que deux êtres. Le genetech prime propriétaire de cette batterie, AtomicLight en personne, et, face à lui, son dernier biogramme résidant encore dans sa batterie, le fameux mutant aux pouvoirs électriques.
Ce dernier observa alors ce genetech si particulier qu’il n’avait encore jamais vu. Le robot avoisinait les trois mètres de haut et était une véritable armoire à glace. Son armure était d’un vert de chrome, un vert très sombre. Cette dernière était bien plus imposante que celle des autres primes et semblait le recouvrir intégralement. Ce qui ressortait le plus dans son design étaient ses épaulettes ressemblant à deux bulbes exagérément gros. De nombreux câbles semblaient surgir de son dos pour s’implanter dans son cou ou à l’arrière de sa tête. Un tuyau reliait ce qui semblait être sa bouche à ses épaulettes en se divisant en deux. Ses yeux étaient comme deux grosses lentilles d’un masque à gaz rayonnant d’une énergie verte fluorescente.

« - Ta fin est proche, biogramme rebelle ! Atomisation enclenchée ! »

« - Qu, QUOI ? »

Une fente horizontale au niveau de l’abdomen d’AtomicLight s’ouvrit, émettant immédiatement une intense lumière fluorescente. Cette fente s’élargissant vers le haut, le mutant comprit alors que ce n’était pas une fente mais une trappe. Une trappe qui donnait sur un maelstrom d’énergie radioactive. Un maelstrom qui se déversa de suite sur le mutant … qui réagit promptement en opposant un véritable chaos d’arcs électriques.

_____________________

Batterie de ThunderShock

Miles et tous ceux qu’il transportait sortirent de la matière noire au beau milieu des couloirs de la batterie. La plupart d’entre eux étaient sur le qui-vive, prêts à en découdre avec le genetech des lieux. Mais à leur grande surprise ils ne virent personne … et pour cause, le gardien de cette batterie n’était autre que Spark, genetech tué par Isaac qui portait encore des éléments de sa carcasse sur lui au cas où.

« - Bien ! Il ne reste plus que trois prisonniers, dispersez-vous et libérez-les » proclama Miles.

Alors que tous commençaient à se disperser, l’un d’eux ne bougea pas, les bras croisés.

« - Il est hors de question que je m’abaisse à cette basse besogne ! » déclara Hans Drif.

Miles tourna la tête vers lui et l’observa un instant sans dire un mot. Puis il s’approcha de Jeremiah.

« - C’est qui ce gus ? » lui demanda-t-il.

« - Il prétend s’appeler Hans Drif et est un nécromancien » lui répondit le vampire.

« - Il me donne une impression bizarre ce mec ! »

« - Moi aussi ! J’ai l’impression de l’avoir déjà rencontré ».

Miles resta silencieux. Pendant ce temps le Détraqueur avait ouvert la cellule du Hellish Cowboy Raylan Marshall et Kapteyn celle de Xion, l’homme au trench-coat rouge. De son côté Isaac ouvrait la cellule de Justice. Le voyant faire, Jeremiah tenta de l’arrêter.

« - NON ! PAS LUI ! » cria-t-il.

Mais il était déjà trop tard, la cellule de Justice était ouverte et la créature ouvrit en grand fracas sa porte, la faisant sortir de ses gonds. Sorti de sa cellule, le monstre mécanique se redressa de toute sa hauteur.

« - Les Gears ne sont pas les armes de l’humanité mais l’outil de leur destruction ! » dit-elle sobrement avant que les compartiments de ses épaules ne s’ouvrent et commencent à émettre une lumière bleue.

Réactif, Miles se fondit dans l’ombre pour réapparaitre juste devant Justice, métamorphosé, et lui assénant un puissant coup d’épaule. La créature fut projetée au sol.

« - ON N’A PAS LE TEMPS POUR CE GENRE DE CONNERIES ! » cria Wallace.

L’homme avait raison, ils devaient conserver leurs forces pour combattre les Genetechs et non pas la gaspiller dans des combats entre eux. Sans attendre, Miles fit un bond spatial en arrière pour rejoindre le groupe.

« - Accrochez-vous les uns aux autres, on décolle ! » dit-il.

Tous ceux qui avaient déjà connu l’expérience des bonds spatiaux de Miles se tinrent les uns, les autres. Jeremiah tendit la main à Raylan qui prit sa main sans hésiter … alors qu’il n’avait pas récupéré ses armes. De son côté Wallace posa la sienne sur l’épaule de Xion. Ce dernier réagit violemment en écartant brutalement sa main.

« - Ne me touche pas ! » lui adressa-t-il, d’un air hautain.

« - ET BIEN AMUSE-TOI AVEC L’AUTRE GOLGOTH ! » lui lança Miles avant de procéder au bond spatial.

Dans les couloirs de la batterie ne restait plus que Xion et Justice qui se relevait déjà.

« - L’humanité est destinée à mourir de la main des Gears ! »proclama-t-elle.

Xion se métamorphosa alors en une espèce d’homme insecte à chitine métallique.

« - Crois-tu vraiment que je sois humain ? » lui demanda-t-il.

Justice s’immobilisa un instant et l’observa.

« - Tu es aussi humain qu’un gear peut l’être ! »

Le robot s’avança, le contourna et le laissa derrière elle tandis qu’elle se dirigeait vers l’armurerie et la sortie de la batterie. Le robot éloigné, Xion reprit sa forme humaine.

« - Bien ! Allons trouver ce pourquoi je suis ici ! »

Après quoi, il suivit Justice.

__________________

Batterie d’EraserTide

Il restait dans cette batterie, en tout et pour tout, six prisonniers, ce qui faisait d’elle l’une des batteries s’en sortant le mieux jusqu’à présent dans le tournoi. Tous se tenaient calmes malgré la fureur des combats dont les sons retentissaient jusqu’ici. Personne n’était venu les voir et leur gardien Hydro revenait régulièrement les inspecter. Mais cet état de fait avait changé depuis quelques minutes. Un individu s’était introduit dans la batterie et Hydro était parti à sa rencontre pour le neutraliser. Soudain, quatre très fins et resserrés rayons d’énergie couleur émeraude firent irruption dans le quartier des cellules. Quelques secondes plus tard on entendit un son comme si quelqu’un donnait un violent coup de pied dans une boîte de conserve. La tête d’Hydro déboula dans le couloir des cellules jusqu’à heurter les barreaux de l’une d’elles et de stopper sa course.

« - Putain de pantin mécanique ! Il m’a rincé ! ET JE DÉTESTE L’EAU ! COMME TOUS CES PUTAINS DE C… »

Desmond s’interrompit en réalisant qu’il avait un public attentif. Il était entièrement trempé et dégoulinait littéralement. Soudain, son corps entier s’obscurcit avant d’être entouré d’une flamme turquoise un bref instant, histoire de se sécher.

« - Aaaah ! C’est bien mieux ainsi ! Bien ! Qu’avons-nous là ? » dit-il en regardant autour de lui.

Il dénombra rapidement les prisonniers et fit un tour des cages.

« - Ah oui ! L’exécuté à la chaise électrique revenu d’entre les morts ! Quel classique ! … Inintéressant ! » dit-il en lui assénant un rayon d’énergie en plein front, le tuant définitivement.

« - Le Cyclope ! Ça faisait longtemps que je n’en avais pas vu ! Bien dressé, ça peut faire une excellente monture. A voir plus tard si j’ai envie de m’amuser ».

« - Toi, par contre, c’est la première fois que je vois une créature comme toi. Qu’est-ce que tu es au juste ? » se demanda-t-il en approchant son visage des barreaux de la cellule de l’Essor Noire.

Cette dernière réagit promptement et bondit aux barreaux pour tenter de lui arracher la tête. Malheureusement pour elle, Desmond avait de bons réflexes.

« - Tu ne veux pas le dire, pas grave ! Ne pas savoir ce que c’est ne m’a jamais empêché de le tuer ! Good bye ! »

Joignant ses gestes à sa parole, le démon lui asséna un rayon d’énergie lui brûler ce qu’il pensait lui servir de cervelle.

« - Toi, je ne vais même pas me poser la question, j’ai toujours détesté les vers. Par contre je me demandais … si je brûle le cerveau de votre hôte, pourrez-vous toujours le manipuler ? »

Laïmi ne répondit pas, conservant le mutisme qui l’avait caractérisé dès lors qu’il était en cellule. N’ayant aucune patience, Desmond décida de vérifier cette théorie en lui assénant à son tour un rayon d’énergie émeraude en pleine tête. Mais rien ne changea dans son comportement. Il était toujours assis au fond de sa cellule et ne bougeait pas … ce qui sembla frustrer Desmond qui décida de passer à la cellule suivante.

« - Libère-moi, frère ! Ensemble mettons à feu et à sang cet endroit ! » déclara l’incube avec enthousiasme.

« - "Frère" ? Qui crois-tu insulter si copieusement ? Je n’ai rien en commun avec vous autres, saloperies d’incubes. De temps à autres j’aime bien me taper une petite succube mais ça en reste là. Je n’essaie pas de l’endormir sournoisement pour lui voler son énergie tantrique et le tuer à petit feu. Quand j’ai décidé de buter quelqu’un … »

Sans crier gare, Desmond pointa tous ses doigts vers l’incube avant de tirer dix rayons d’énergie d’une puissance incommensurable.

« - … je le bute, point barre ».

« - Et le meilleur pour la fin … du moins je l’espère » dit alors Desmond en s’arrêtant devant la cellule de Sanguin.

« - Je crois qu’on a un combat à disputer, toi et moi ! »

« - Tu es libre et la première chose qui t’importe et de venir me combattre ? T’es un vrai tordu mon pote ! » lui répondit Sanguin.

« - Ah ! Ah ! Ah ! Ouaiiis ! Il doit y avoir de ça ! … Mais je n’aime pas laisser quelque chose en plan, donc … »

A ces mots, il tira un premier rayon d’énergie directement sur le harnais du mutant pour l’en libérer puis un second tir sur la serrure de sa cellule.

« - Sors et donne tout ce que tu as ! »

___________________

Batterie de BloodyShriek

Charles et l’Urukaï se tenaient à distance du combat qui opposait Frédéric et Rodan à Crier. Le Genetech mettait à mal leur sens de l’ouïe avec ses attaques soniques et les paralysait par la même occasion. Ils n’avaient pas le temps entre chaque attaque de récupérer suffisamment pour lancer une contre-attaque si bien que Rodan se dirigea comme il le put vers l’armurerie afin d’y récupérer son unique bien : la Larme de Dana. A peine quelques secondes après avoir disparu dans cette pièce, Rodan en ressortit, la gemme incrustée sur son poitrail et son pelage ayant pris une teinte … aussi sombre que la nuit. Ce qui étonna Frédéric. D’ordinaire avec un pelage roux, il était devenu blanc la première fois qu’il l’avait vu utiliser la pierre. Quel était donc cette étrangeté ? Parfaitement revigoré, il s’élança sur Crier, ignorant le surpuissant larsen sonore qui le paralysait il y a quelques secondes encore. Le genetech ne tarda pas à tomber sous ses griffes acérées.

« - Pas si résistant que ça, finalement la boîte de conserve ! » déclara Rodan en se relevant et se retournant vers Frédéric.

Frédéric, dont les oreilles étaient en sang, ne comprit pas ce que Rodan lui dit. Ce dernier s’excusa et se retira dans l’armurerie. N’ayant rien compris de ce qu’il lui avait dit, Frédéric se releva dès qu’il le put et suivit Rodan. La scène à laquelle il assista le stupéfia : Rodan semblait se battre contre la Larme de Dana afin de la retirer. Finalement il parvint à l’arracher de sa poitrine en laissant échapper un cri de douleur.

« - Qu’est-ce qui se passe ? » demanda alors Frédéric dont les forces lui revenaient progressivement.

Rodan se retourna, surpris, permettant à Frédéric de voir des tissus nécrosés là où la pierre s’était fixée.

« - Laisse tomber ! Y a rien ! »

« - Me prend pas pour un con ! La dernière fois que je t’ai vu l’utiliser, c’était contre moi et ton pelage était blanc à ce moment. Pourquoi était-il noir cette fois ? »

« - C’est un truc que je n’ai jamais compris et j’appelle ça la roulette de Dana ! Un coup tu gagnes, un coup tu perds … et aujourd’hui c’est un jour perdant » dit-il en bousculant Frédéric de l’épaule pour ressortir de l’armurerie.

Ce dernier le suivit et tous deux rejoignirent Charles et l’Urukaï.

« - Que fais-t-on maintenant ? » demanda Charles.

Les trois hommes se tournèrent vers Frédéric.

« - On attend le retour de Miles et de l’armée qu’il compose ».

___________________

Batterie de ScreamPressure

Wade et le genetech Quake s’affrontaient avec une intensité rare. Les explosions dûes à leur affrontement ravageaient littéralement la batterie, pulvérisant les barreaux des cellules qui volaient comme des fétus de paille. Néanmoins, Wade ne semblait plus forcer depuis quelques minutes. Sa "télékinésie" se développait à mesure qu’il la comprenait. Pensant jusqu’à aujourd’hui être doté de télékinésie, il n’avait pu manier son don qu’à son plus faible niveau. Mais maintenant qu’il avait compris que ce n’était pas de la télékinésie mais de la sismokinésie dont il été pourvu, son don se développait comme s’il n’attendait que ça. Après plusieurs minutes d’affrontement, Wade se sentait en pleine mesure d’y mettre un terme. Il provoqua alors une onde sismique qui sembla pulvériser celle de Quake avant de faire de même avec le genetech dont les pièces éparses se répandirent dans la batterie.
Sous cet effort surhumain, Wade tomba à genoux, exténué. Sentiment qu’il n’avait que rarement l’occasion de ressentir et qui le faisait se sentir humain, à sa plus grande joie.

_____________________

Batterie d’AtomicLight

Le mutant se battait vaillamment contre le Prime. Malgré les premières brûlures radioactives qui commençaient à consteller ses avant-bras, il ne baissait pas les bras et continuer à tenter de contenir tant bien que mal avec ses éclairs le raz de marée radioactif que déversait sur lui AtomicLight. Après un temps si long de confrontation, des réactions naquirent entre les deux énergies sous forme de petites explosions créant des ondes de nature incertaine.

Pendant ce temps, dans les bas-fonds de la batterie, Walfroy sortit de son mutisme et de la contemplation morbide du corps de son frère. Ce qu’il fit alors fut obscène aux yeux de quelqu’un d’extérieur. Il se coucha sur le corps de son frère avant de s’insinuer en lui. Rapidement, les premières réactions de cette espèce de fusion se remarquèrent. Le corps de Diedrick se régénéra. Ses os reprirent leur position normale, les plaies se refermèrent à vue d’œil et, plus étrange, sa chevelure s’allongea drastiquement. Soudain, il ouvrit les yeux et se redressa en un clin d’œil. Il se tint la tête à deux mains avant de hurler et de provoquer une puissante explosion. Bien que localisée, la déflagration produite par les deux frères parvint jusqu’à la confrontation entre le mutant et AtomicLight. Perturbant grandement un équilibre déjà bien instable, cet apport d’énergie boosta les explosions et provoqua une onde IEM dévastatrice à travers tout le complexe Genetech.
A l’intérieur de la batterie, plus aucun système genetech ne fut opérationnel et cela comprenait également AtomicLight qui avait pris l’onde de plein fouet. Tous ses systèmes avaient grillé et il était le premier Prime à tomber durant cette rébellion.
Hors de la batterie, l’onde fut dévastatrice pour les systèmes mineurs de la technologie genetech, tel que l’éclairage, les genetech miniatures de nettoyage et d’entretiens ou encore les harnais des prisonniers et les serrures de leurs cellules.
Quelle que soit la batterie, plus aucun prisonnier ne subsistait, il n’y avait plus que des créatures avides de prendre leur revanche sur leurs geôliers.

_____________________

A suivre dans le chapitre 183 : le Feu aux poudres !


Dernière édition par Jezekiel le Dim 19 Jan - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» 2ème semaine: du chapitre 3 - partie 2 au chapitre 3 - partie 3
» [Rufin, Jean-Christophe] Le parfum d'Adam
» L'ENFANT OCEAN de Jean Claude Mourlevat
» [ Cycle de l'Ibis ]-> Quatrieme Partie ! Chapitre 2 !
» Semaine 1 : chapitre 1 à chapitre 7
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2 :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2
Message le Dim 19 Jan - 8:51 par Shion
Bah Jeremiah ? Justice est une femelle, quel manque de tact XD

Je me demande bien ce que va donner l'équipe Justice/Xion... Intéressant de mettre ces deux-là ensemble...
avatar
Re: Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2
Message le Dim 19 Jan - 11:27 par Jezekiel
Pour Justice, je ne le savais pas moi-même qu'elle était du genre féminin avant de faire quelques menues recherches à son sujet pour ce chapitre ... en même temps c'est pas vraiment affiché sur sa gueule XD

Pour Justice/Xion, j'ai dû mal amener la chose car ils ne font pas équipe, c'est juste que Xion suit Justice sur l'unique chemin de sortie de la batterie. Une fois hors de la batterie rien ne dit qu'ils prendront le même chemin. Smile
avatar
Re: Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2
Message le Dim 19 Jan - 13:57 par Shion
Non, je voulais mettre "équipe" entre guillemets. Ce que je veux dire que de voir une interaction entre ces deux-là ne me déplait pas Smile
Re: Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 182 - PrisonBreak, partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 10 - un Monde d'Arènes-
Sauter vers: