Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mini-Test] Assassin's Creed Origins

Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1256
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

MessageSujet: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   Mar 24 Avr - 21:59

Assassin's Creed Origins



Descriptif Xbox Live : ASSASSIN'S CREED®️ ORIGINS, UN NOUVEAU DÉPART
L'Égypte ancienne, époque de grandeur et d'intrigues, sombre dans une impitoyable lutte pour le pouvoir. Dévoilez des secrets et des mythes oubliés à un moment crucial : les origines de la Confrérie des Assassins.
UN PAYS À DÉCOUVRIR
Naviguez sur le Nil, découvrez les mystères des pyramides ou affrontez factions et animaux sauvages dans ces contrées gigantesques et imprévisibles.
UNE NOUVELLE HISTOIRE À CHAQUE SESSION
Lancez-vous dans de multiples quêtes et histoires captivantes lors de vos rencontres avec des personnages marquants, des plus riches aux misérables parias.
PLONGEZ DANS L'ACTION-RPG
Découvrez une toute nouvelle manière de combattre. Appropriez-vous et utilisez des dizaines d'armes aux caractéristiques et à la rareté variées. Évoluez grâce aux mécanismes de progression et mettez vos compétences à l'épreuve face à des boss uniques.

Notes Jeuxvideo.com




Note de Kaaraj
18 / 20

Moyenne Joueurs
18,1 / 20



Mon avis : Que dire sur cet opus ?
On va commencer par son nom : Assassin's Creed Origins ... il a un certains goût d'Assassin's Creed Révélétions ... qui ne révélait pas grand chose. Et bien ici, son "Origins" est mérité. On revient bel et bien à l'origine de la création de la confrérie des assassins. Bayek, le nom du héros, n'est pas un assassin mais un medjaÿ, un protecteur de l'Egypte au sens large. A vrai dire, à l'époque du jeu, il est plutôt le dernier medjaÿ puisque la fonction est tombée en désuétude (au grand dam de la population) au profit des phylakes (plus mercenaires qu'autres choses).
Le début du jeu est un peu chaotique et on en vient à se demander si on n'a pas loupé un épisode. Mais finalement le scénario revient assez vite sur ce qui provoque la quête de Bayek : la mort de son fils des mains d'un ordre secret (les ancêtres des Templiers). Il n'aura dès lors de cesse de poursuivre tous les coupables et de les tuer.
Au départ, on se rend bien compte qu'il n'est pas encore un assassin et qu'il se comporte plus comme un Altaïr au début d'Assassin's Creed premier du nom. Mais au fil du jeu, on le voit s’assagir et prendre doucement la direction des assassins que l'on connait. L'époque est celle de Cléopâtre (qui n'a pas encore gagner son trône face à son frère) ...
Spoiler:
 
Car oui, Bayek n'est pas le seul personnage que l'on va pouvoir incarné, on aura également la possibilité de jouer Aya, sa femme, tout aussi désireuse de venger la mort de son enfant.
(Pour plus de spoilers, rdv en fin de test Wink)

Question scénario, même s'il est plaisant de rencontrer des figures aussi immortelles que Cléopâtre et César, il est décevant d'en rencontrer finalement si peu et que le scénario soit finalement si court.
Certes, le nouveau système de jeu nous empêche de faire toute l'histoire d'une traite mais quand on met bout à bout toutes les missions principales, on se rend compte que le scénario est finalement plus court que dans les autres AC.
Mais à côté de ça, il y a foultitudes de missions secondaires nous permettant d'explorer l'immensité de la carte. Je n'emploie pas ce terme par hasard, la carte est vraiment immense. Même s'il y a 2-3 régions désertiques, la très grande majorité des zones vous demanderont plusieurs heures pour les explorer de fond en comble.
Pour indice, ayant tout fouiné das tous les sens, j'ai mis plus de 4 jours et 13 heures, donc il y a réellement de quoi faire si vous voulez tout voir.

Hormis ces missions secondaires, il y a tout plein de choses à faire, des temples à explorer, des tombeau à visiter, des trésors à dénicher, des animaux mâles alpha d'une meute à tuer pour faire baisser la menace qu'ils font planer sur telle ou telle région, des camps militaires à déstructurer en tuant capitaines et volant leurs biens, des points d'observations à synchroniser, des cercles de pierre, des statues de Ptolémée à détruire, etc ...

Graphiquement, même si on n'a qu'une simple Xbox One, le jeu pète sa race. Il claque bien et on s'en prend plein les yeux.

Questions audio, les doubleurs (n'en déplaisent à certains comédiens qui ne veulent pas être traité de doubleurs quand ils font le travail d'un doubleur ... c'est comme un technicien de surface qui ne veut pas être traité de balayeur, bref !) se sont sortis les doigts du cul et rendent à merveille dans leur interprétation.

Question gameplay maintenant. Ben ... il a grandement changé. Le nouveau gameplay casse complètement avec ce que la franchise nous avait habitué jusque là et qui nous permettait de prendre en main un nouvel opus en quelques secondes (pour ma part). Là, il va falloir oublier sa façon de jouer pour en apprendre une nouvelle. C'est très déroutant et c'étaitu n pari très osé ... mais payant. Une fois dompté, ce gameplay fait des merveilles et nous permet de profiter d'une expérience de jeu bien plus fun qu'auparavant. Je me souviens des innombrables fois où Ezio, Connor et consort grimpaient subitement à une façade durant une course dans la rue parce que je m'approchais trop des murs. Ici, Bayek est beaucoup moins enclin à nous faire ce genre de crasse. Il le fait encore mais ça relève plus de l'anecdote que du train-train.
En parlant de grimper ... Qui n'a pas été frustré de voir son assassin ne pas grimper à un mur alors que l'on voyait parfaitement une prise où il aurait pu s'y accrocher ? Pareil ! Dans Origins, Bayek est capable de grimper à peu près à toutes les surface dès qu'il y a une aspérité aussi minime soit-elle. Et ça, c'est grandement appréciable.

Que dire d'autres ? Il y a la possibilité de concourir à des courses de char, à se la jouer façon gladiateur et même à affronter des bugs de l'animus représentés par des divinités égyptiennes.

AC Origins, est vraiment un superbe jeu auquel il manquait qu'une chose : le côté historique avec les anecdotes sur les lieux visités ... mais qui a été comblé par le Discovery Tour dont je vous parlerai prochainement.

Les Spoilers promis
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org
Shion

avatar

Messages : 708
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   Sam 28 Avr - 9:28

Merci pour ce test Smile
C'est intéressant de ouvoir jouer un deuxième personnage. Cet épisode me plaît de plus en plus.

Dommage que le scénario soit apparemment si court par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1256
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   Dim 13 Mai - 17:15

Discovery Tour

Si les topos historiques des différents lieux que vous rencontrez vous manquaient ... Discovery Tour est fait pour vous !

Discovery Tour ? Mais qu'est-ce que c'est ?
Si vous avez le jeu, déjà c'est à considérer comme une extension entièrement gratuite.
Si vous n'avez pas le jeu, ce sera 20€.
C'est une sorte de visite guidée de toute la carte du jeu principal ! Et la carte est immense. De nombreuses visites guidées sur divers thèmes allant de la fondation d'Alexandrie jusqu'à la flore de l’Égypte en passant par la fabrication du pain et de la bière ou encore la sanction romaine de la crucifixion, vous saurez tout ce que vous voulez savoir ayant trait au jeu.

En dehors de ces visites, vous pourrez également vous promenez sur toute la carte dans tous les tombeaux et temple pour peu que vous n'ayez pas besoin d'armes. En effet dans Discovery Tour tout le monde est gentil. Personne ne frappe personne et les animaux sont des bisounours.

Comptez plusieurs heures pour suivre toutes les visites guidées fort intéressantes, doublées en français avec deux voix différentes mais que l'on ne peut choisir (dommage la voix féminine est tout simplement délicieuse à entendre). Et petit bonus, vous pourrez choisir votre apparence et déambuler en Jules César ou Cléopâtre si cela vous chante.

Pour les possesseurs du jeu, une fois toutes les visites finies vous débloquerez un skin pour votre aigle qui le rendra presque entièrement blanc (du plus bel effet).
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1256
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   Dim 13 Mai - 17:21

Ceux qu'on ne voit pas

Voici la première extension au jeu à proprement parler.

L'histoire se situe quelques années après la fin du jeu principal. Bayek est sommé de se rendre au Sinaï pour aider une annexe de la confrérie naissante. Bien qu'elle ne soit pas encore appelée ainsi, Bayek revêt pour l'occasion une tenue rappelant indéniablement les futurs assassins.

Au Sinaï, la révolte gronde sous les mauvais traitements des romains établis.
Ceux qu'on ne voit pas (les futurs assassins) doivent donc tout faire pour faire cesser cette tyrannie.

Le speech planté que dire de cette extension ?

Elle est basique. Faut dire ce qu'il est, elle est basique. Elle ne nous sert rien d'extraordinaire. Malgré une durée de vie d'une dizaine d'heures on a un scénario qui tient à peu près debout.
La fin de son scénario voit arriver une nouvelle facette du futur crédo, ce qui n'est pas déplaisant.
De même, une quête annexe nous voit affronter les conséquences d'une des quêtes principales du jeu d'origine. Ça créé un lien appréciable.

En dehors de cela, signalons que cette extension présente 2 succès bugués. On a beau avoir achevé les missions correspondantes, les succès relatifs ne se débloquent pas. Particulièrement frustrant lorsque comme moi on essaie d'obtenir le 100% sur un aussi bon jeu.

A dire vrai, prenez cette extension, de 10€, comme un moyen agréable de level up pour l'extension suivante.
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1256
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   Dim 13 Mai - 17:35

la Malédiction des Pharaons

On commence par ce qui fâche : l'extension fait 20€. Oui, le double de la précédente. Alors si on a été échaudé par la première, on risque de dépenser ces 20€ à reculons.

Mais honnêtement, cette extension vaut bien ses 20€. Pas compliqué, en terme de DLC d'AC, celui qui a été inégalé à ce jour c'est "la Tyrannie du Roi Washington" (AC III). Dorénavant faudra prendre cette Malédiction en compte car elle est sacrément bonne.

Une lettre informe Bayek qu'il y a un problème de "malédiction" à Thèbes.
Et à peine y met-il les pieds que force est de constaté qu'il y a effectivement un problème lorsqu'il doit affronter ce qui ressemble à l'ombre d'un pharaon sur le port.
Rapidement il apprend que les tombeaux de la Vallée des Rois ont été pillés et que les anciens pharaons se sont réveillés plutôt vénère et viennent massacrer tout le monde épisodiquement.

La carte de Thèbes, de la Vallée des Rois et des alentours est plutôt conséquente (là où on pouvait limite se sentir à l'étroit dans le précédent DLC).
Mais là où ils ont fait fort, outre la possibilité d'explorer les fameux tombeaux, c'est que le DLC renferme 4 extensions de map "cachées".

En effet ...
Spoiler:
 

Ces quatre zones procurent une atmosphère bien particulière et ont une étendue appréciable.

Quant au scénario il n'est pas en reste. Bien sûr ça reste une histoire classique de malédiction mais je peux dire qu'allié à la mythologie d'Assassin's Creed, ça fait des merveilles.
L'utilisation d'une pomme d'Eden est particulièrement bien exploitée et c'est un vrai plaisir.

Sa durée de vie est particulièrement conséquente. J'avoue ne pas avoir regardé combien de temps j'ai mis à tout explorer de fond en comble. Je dirais entre 20 et 30h facilement.

Ce DLC fait oublier efficacement le premier. A vrai dire, heureusement que le premier DLC était là pour nous level up sinon j'aurai pu avoir quelques difficultés quand l'on voit le niveau des ennemis. Les ennemis les plus costauds atteindront le niveau monstrueux de 58 alors que le votre ne pourra monter qu'à 55 mais vous pourrez acquérir des niveaux fantômes qui vous permettront d'obtenir de nouvelles capacités.

Un véritable must have !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org
Shion

avatar

Messages : 708
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   Jeu 17 Mai - 21:01

Ces DLC ont l'air bien sympathiques. Ce qui me plaît le plus, c'est qu'ils ont l'air de faire le lien avec l'histoire du jeu principal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mini-Test] Assassin's Creed Origins   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mini-Test] Assassin's Creed Origins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] ASSASSIN'S CREED - ALTAIR'S CHRONICLES : Infiltrez-vous au moyen orient [Payant]
» Création Perso Spé : Altaïr (Assassin's Creed)
» Assassin's Creed Brotherhood III - [Xbox360/PC/PS3]
» Assassin's Creed
» Bla bla Assassin's Creed (tous)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: En dehors de Babel :: l'Antre des Verres :: Jeux Vidéo-
Sauter vers: