Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 117 - Cheval d'Airain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 1012
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 37
Localisation : Poitiers, Vienne, France

21102012
MessageChapitre 117 - Cheval d'Airain

Terre 504 – Temple de Xuankongsi

Se tenant sur leur garde, ils virent arriver un cheval et son cavalier débouler sur eux comme un boulet de canon. Sa vitesse était telle qu’ils ne parvinrent pas à identifier le cavalier que déjà celui-ci ruait dans leurs rangs. Jeremiah, Frédéric, Isaac et Hikari réagirent promptement en s’écartant et s’accolant aux parois des bâtiments. Ils s’étaient décalés si brutalement et les cloisons étaient si fines qu’ils les traversèrent et pénétrèrent dans les pièces taillées dans la roche des habitations. En revanche ce ne fut pas le cas de Miles et Wade. Tous deux furent heurtés de plein fouet par la monture du droupla et projetés par-dessus la rambarde en bois.
La falaise était abrupte si bien que la chute promettait d’être longue et l’atterrissage d’autant plus douloureux. Durant la chute, Miles tenta de rejoindre Wade mais ce dernier remonta soudainement avant qu’il ne puisse l’atteindre. En effet, il avait envoyé sa chaîne se ficher dans la paroi rocheuse. Lorsqu’elle se tendit le choc fut rude et il heurta la paroi rocheuse dans un choc tout aussi brutal, voire plus. Toujours en chute libre, Miles fronça des sourcils et finit par se téléporter et revenir sur le plancher du temple.

« - Il est où c’t’enculé ? » demanda Miles à voix haute.

Tous sortirent des habitations avec précaution. Frédéric vit alors la chaîne de Wade s’enrouler autour de la rambarde.

« - La question est surtout : comment a-t-il fait pour amener un cheval à cette hauteur étant donné l’étroitesse de l’escalier ! » dit-il tout en aidant Wade à remonter.

« - Vous vous trompez de question également ! Comment allez-vous faire pour survivre à ma rencontre ? » dit alors le droupla Shinchû qui réapparut à pieds.

Bien qu’il soit d’origine asiatique, l’homme avait la peau plus foncée que la normale, presque basanée. Il était torse nu, présentait une barbe hirsute et une coupe de cheveux en forme de crête iroquoise. Le seul vêtement qu’il portait était une sorte de robe rouge épaisse, fendue sur l’avant et avec un pan de tissu du même coloris devant le sexe. Bien que son apparence soit des plus étranges pour un moine, une autre question taraudait Frédéric. Où avait-il laissé son cheval ? Il revenait du chemin qu’ils avaient emprunté pour arriver jusqu’ici et il n’y avait aucun endroit où il aurait pu laisser son destrier.

« - A qui a-t-on l’honneur ? » demanda Frédéric.

« - A quoi bon que je vous réponde ? Cette information ne vous sera d’aucune utilité dans l’autre monde ! »

Sur ce, semblant le sortir de derrière son dos, le droupla brandit un arc et décocha une flèche en direction de Frédéric de façon fulgurante. De façon tout aussi fulgurante, Hikari décocha également une flèche qui vint pulvériser celle du droupla et se ficher à ses pieds.

« - Je vous présente Uma Shinchû, le droupla du Bei Heng Shan ! » dit-elle en fronçant les sourcils.

« - Est-ce son habitude d’accueillir les gens ainsi ? » demanda Wade.

« - Non, même s’il a toujours eu la langue acérée ! »

« - Hikari Kirameku ! La chienne du Wu Yue ! » répondit le droupla en souriant.

« - Accompagner ainsi ces yokaï … Chercherais-tu la mort, comme ton misérable frère ? » continua-t-il en fronçant les sourcils.

« - Je ne t’ai pas autorisé à parler de mon frère ! » répondit-elle en armant une nouvelle flèche, cette fois galvanisée de lumière.

Le droupla sourit et banda son arc en direction d’Hikari … mais sans qu’il n’y ait aucune flèche … du moins jusqu’à ce qu’elle apparaisse comme par magie. Cette flèche n’était manifestement pas en bois. Un éclair sembla traverser en même temps le regard des deux archers qui décochèrent leurs flèches en même temps. Les deux traits entrèrent en collision et s’annulèrent l’un l’autre. Mais le droupla avait été plus sournois et avait créé une seconde flèche qu’il avait décochée immédiatement après. Seul Jeremiah s’en aperçut à temps. Il eut tout juste le temps de s’interposer pour se la prendre en pleine poitrine.
Tous furent étonnés et Shinchû fut contrarié. Le vampire retira douloureusement le projectile de son buste et l’observa. La flèche semblait être faite d’une seule pièce d’un métal qu’il ne connaissait que trop bien.

« - De l’airain ? » dit-il, surpris.

« - Bravo petit ! Intercepter ma flèche et déterminer de quel métal il s’agit dans une seule et même vie. Peu de gens y parviennent ! Ceci dit, rien d’étonnant puisque je suis le droupla du Bei Heng Shan, le mont dur comme le fer ! »

« - On le nomme aussi le Cheval d’Airain ! » dit Hikari alors que Shinchû semblait se délecter de leurs expressions en souriant.

« - Lui ou son poney ? » demanda Frédéric.

« - De quel poney parles-tu impudent ? » demanda non sans colère le droupla.

L’homme se métamorphosa alors et prit l’apparence d’un centaure à tête de cheval. Sans crier gare ni prendre d’élan, Shinchû profita de la surprise provoquée par sa transformation pour charger. Mais il vit se dresser sur son chemin Miles, également métamorphosé. Le démon parvint à stopper, en ne reculant que très peu, le droupla.

« - PARTEZ DEVANT ! JE M’OCCUPE DU CANASSON ! » cria-t-il à l’attention de ses amis.

Sans objecter, tous se mirent en marche et finirent de traverser le temple de Xuankongsi avant de reprendre leur ascension vers le sommet du mont et son sceau.

« - Tu penses sincèrement pouvoir me retenir à toi seul ? »

« - Non … je pense te tuer ! » lui répondit Miles avant de le repousser violemment en arrière.

Shinchû fut malmené durant la violente poussée et se rétablit de façon chaotique sur ses quatre pattes quelques mètres plus loin.

« - Tu as de la force, je dois le reconnaître mais … es-tu rapide ? »

Le droupla reforma alors son arc et décocha une nouvelle flèche d’airain en une fraction de seconde. La rapidité de l’action fut telle qu’elle prit Miles de court et le trait vint se planter douloureusement dans son poumon droit.

« - Ça fait mal ! » dit Miles

« - Et ça ne fait que commencer ! »

Outre la douleur provoquée par l’impact initial de la flèche, Miles sentit bientôt une douleur encore plus grande en la sentant bouger et s’enfoncer encore plus. Elle agissait telle un foret de perceuse et poursuivit son chemin dans les chairs de Miles jusqu’à le transpercer de part en part et ressortir par son omoplate en se fichant dans la paroi rocheuse derrière lui.
Sous la douleur de cette torture, Miles mit un genou à terre et pressa sa main gauche sur le point d’impact. Quelques secondes s’écoulèrent durant lesquelles Shinchû se délecta de la souffrance de son adversaire. Mais son sourire s’effaça en le voyant se relever. La blessure s’était complètement régénérée et il n’y avait plus traces du passage de la flèche.

« - Ça m’a fait TRÈS mal ! A ton tour ! » dit Miles en relevant la tête vers son adversaire.

Le droupla matérialisa une nouvelle flèche qu’il décocha de suite sur Miles. Mais ce dernier disparut de sa vue avant que la flèche n’atteigne sa cible. Il réapparut légèrement au-dessus de la croupe de Shinchû et atterrit sur son dos brutalement. Avant qu’il ne réalise vraiment ce qui venait de se passer, Miles empoigna l’arc de son adversaire et commença à l’étrangler avec alors qu’il le chevauchait. Mais cela ne dura pas longtemps. Le droupla fragilisa son arc qui se brisa. Qu’à cela ne tienne, Miles passa son bras droit sous la gorge de son adversaire et recommença à l’étrangler. Shinchû se mit à se débattre comme un étalon sauvage que l’on tente de soumettre lors d’un rodéo. Mais rien n’y faisait, Miles ne relâchait pas son étreinte mortelle. Son ennemi sentait qu’il allait bientôt perdre connaissance s’il ne faisait rien … et avec elle, la vie ne tarderait pas à le quitter également. C’est alors qu’une chose que Miles n’avait pas prévu se produisit. L’entièreté du corps de son adversaire se changea en airain. Ainsi transmuté, la pression exercée par les bras de Miles ne fut plus suffisante pour étrangler Shinchû. Avant qu’il ne le réalise et ne renforce son étreinte, il sentit deux pointes s’enfoncer dans ses flancs. Shinchû mit à profit le court laps de temps durant lequel il ne craignait plus l’étranglement pour matérialiser une flèche dans chaque main et les enfoncer dans son adversaire derrière lui. Comme la première flèche, elles se transformèrent en véritables perceuses et perforèrent les deux poumons et le cœur de Miles entre autres avant de ressortir par les jugulaires.
La douleur fut abominable, si bien que Miles relâcha complètement son emprise et fut désarçonné. Il roula jusqu’au bord du temple où la rambarde le retint. Le droupla se tourna vers lui sans s’approcher.

« - Ça m’étonnerait que tu te remettes de ça cette fois, sale yokaï ! » cracha-t-il.

« - Prépare … toi … à être … surpris … alors ! » répondit difficilement Miles.

Voyant que le flot de sang qui coulait de ses blessures s’amenuisait à vue d’œil, le droupla décida de ne pas le laisser guérir. Il reprit sa forme de chair et de sang et avança sur Miles. Ce dernier fut étonné de le voir faire cela.
Au-dessus de lui, Shinchû le rua de coups de sabots encore et encore. Ses coups étaient puissants et Miles ne parvenait pas à s’en protéger correctement et encore moins à les éviter. Sous lui, les planches de bois constituant le balcon commençaient à faire entendre des craquement de plus en plus inquiétants. Rapidement, l’inévitable survint lorsque les planches se brisèrent et firent chuter Miles dans le vide. C’était là la véritable intention du droupla ; il ne comptait nullement le tuer sous ses sabots.
Toutefois il semblait avoir oublié la capacité de téléportation de son adversaire qui réapparut quelques secondes plus tard en atterrissant lourdement sur la terrasse non loin derrière lui. Shinchû se retourna alors.

« - J’aurais dû m’en douter ! » dit-il.

Il fit réapparaître son arc et décocha une nouvelle flèche en direction de Miles. Ce dernier se téléporta une seconde fois au-dessus de la croupe de Shinchû, ayant compris pourquoi il avait repris sa forme charnelle. En effet, là où il se situait, il ne pouvait prendre le risque de peser plusieurs tonnes sous sa forme d’airain. Mais le droupla avait parfaitement prévu le déplacement de Miles. Il s’avança d’un pas et se cabra pour frapper Miles de ses sabots arrières alors qu’il réapparaissait à peine. La puissance du coup projeta Miles une nouvelle fois par-dessus la rambarde. Avant qu’il n’entame sa chute, le droupla se retourna vivement, l’arc bandé et armé de trois flèches. Trois flèches qui vinrent se ficher immanquablement dans la poitrine de Miles. Déjà le souffle coupé par la ruade, les trois flèches vinrent achever de le neutraliser … durant les longues secondes de sa chute. Il parvint néanmoins à surmonter la douleur avant l’impact et se téléporta à nouveau. Cette fois il choisit d’arriver face au droupla. Avec l’énergie cinétique acquise durant sa chute, il lui planta dans la poitrine l’une des trois flèches qu’il était parvenu à s’arracher avant qu’elle ne s’enfonce trop loin. Le droupla hurla sous la douleur de sa propre arme.

« - Alors ? Ça fait du bien par où que ça passe, hein ? »

Le droupla était affligé par la douleur, les pattes pliées, le ventre quasiment à terre et la main droite sur la flèche … qui cessa de s’enfoncer. Il saisit la flèche de ses deux mains et la retira dans un cri de douleur. Il se releva fébrile, du sang ruisselant de sa blessure. C’était certes un tout petit flot mais il était constant. En effet, Miles avait visé tant bien que mal son cœur. Shinchû recula de quelques pas mal avisés avant de se transmuter en airain et de se redresser, plein d’une nouvelle assurance. Miles observa alors que le sang avait cessé de couler de sa blessure. Apparemment sa forme d’airain lui permettait de figer ses blessures et d’ignorer les injures subies dans sa forme charnelle. Toutefois, sa forme d’airain avait un désavantage dont il comptait bien tirer partie. Il fonça sur lui et lui décocha un puissant crochet du droit en pleine mâchoire. Shinchû accusa le coup mais se redressa … la mâchoire déformée mais n’en souffrant visiblement pas. Cela surprit Miles qui se laissa surprendre. Le droupla le fit reculer de plusieurs pas d’un violent revers de la main. Le combat prenait une tournure qui plaisait à Miles : un pur affrontement de force physique. Toutefois il déchanta vite en sentant quelque chose s’enrouler autour de son avant-bras gauche. Un fouet, Shinchû avait formé un fouet d’airain. Usant de sa force prodigieuse, il fit décoller Miles et le fit tournoyer dans tous les sens, le fracassant contre les habitations et les divers piliers du temple dans une cavalcade effrénée. Arrivé au bout du temple, Shinchû se stoppa, fit volte-face et entama une nouvelle cavalcade dans l’autre sens tout en continuant à balancer Miles dans tous les sens. Miles subissait les coups en attendant qu’il arrive à l’autre bout du temple, là où il pourrait renverser la tendance. Arrivé face à l’escalier qui menait au temple, Shinchû s’arrêta une nouvelle fois et tandis qu’il se retournait pour recommencer son manège, Miles prit solidement appui en enroulant plusieurs fois le fouet rapidement autour d’une solide poutre contre laquelle il s’était écrasé à peine quelques secondes plus tôt et qui n’avait pas bougé. Lorsque Shinchû s’élança à nouveau, Miles se prépara et tint bon. Le choc fut brutal et le droupla valdingua en se tordant le dos d’une façon peu naturelle. Néanmoins il se releva et remit son dos en place. Énervé, il frappa du sabot le sol … et prit conscience qu’il était sur du bois, du bois qui travaillait fortement sous son poids. Il s’immobilisa immédiatement, n’esquissant des gestes qu’avec une très grande précaution. Miles l’observait avec beaucoup d’amusement.

« - Qu’y a-t-il ? Tu as un problème … »

« - … peut-être ? » finit-il en se téléportant brutalement sur lui.

Sous eux, le balcon de bois céda et de l’effroi parcourut le regard de Shinchû.

« - Espèce de cinglé ! On va mourir tous les deux ! » lui dit-il.

Miles lui sourit et disparut de sa vue, revenant au temple. Il observa la chute du droupla tandis que le soleil se levait tout doucement. En contre-bas, Shinchû s’écrasa dans un grand fracas. Ses membres étaient soit brisés, soit tordus, l’empêchant de faire de quelconques gestes. Son corps entier était devenu difforme, toutefois, Shinchû était encore en vie. Miles apparut devant lui.

« - Je vois ! Tant que tu es sous ta forme d’airain, tu restes en vie. Enfin, si on peut appeler ça vivre ! » lui dit-il.

« - T-Tues … m-moi … ».

Les mots de Shinchû étaient à peine audibles tant il avait du mal à parler.

« - Comme si je n’avais que ça à faire ! » répliqua Miles en disparaissant.

Uma Shinchû fut laissé ainsi, dans une agonie éternelle. Bien sûr, il aurait pu mourir en reprenant sa forme charnelle … mais la forme actuelle de son corps, qui n’était plus en une seule partie de surcroît, semblait l’en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Parasite Eve 2
» Hervé BAZIN - La mort du petit cheval
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 117 - Cheval d'Airain :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 117 - Cheval d'Airain
Message le Lun 22 Oct - 10:56 par Nyko
A chaque fois que Miles se bat, lui et son adversaire cassent tout le décor^^
avatar
Re: Chapitre 117 - Cheval d'Airain
Message le Mer 24 Oct - 17:00 par Shion
Ah, le pauvre droupla, j'ai presque de la peine pour lui...Presque Razz
avatar
Re: Chapitre 117 - Cheval d'Airain
Message le Mer 24 Oct - 17:54 par Jezekiel
C'est marrant je pensais lire une remarque sur un personnage ... mais pas celui-là XD
Re: Chapitre 117 - Cheval d'Airain
Message  par Contenu sponsorisé
 

Chapitre 117 - Cheval d'Airain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 8 - un Monde selon Hirohito-
Sauter vers: