Roman en ligne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 183 - le Feu aux poudres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezekiel
Admin
avatar

Messages : 885
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Poitiers, Vienne, France

26012014
MessageChapitre 183 - le Feu aux poudres

Dimension 45026 – Batterie d’AtomicLight

Seul le mutant se tenait encore debout dans la batterie. Le prime avait vu tous ses systèmes griller par l’impulsion IEM et n’inquiéterait plus personne dorénavant. Bien que le mutant ait gagné cette confrontation, il n’aurait pas le temps de s’en vanter. Grièvement irradié, l’homme chuta en avant, bien incapable de se maintenir debout. Alors que sa vue se brouillait, il vit une lumière bleue très claire s’approcher de lui. Il la prit pour un ange venu le chercher et se laissa aller. La lumière qu’il vit dans ses derniers instants était en fait Walfroy, fusionné au corps de son frère Diedrick, rayonnant d’une énergie débordante.

________________

Batterie de PhotonBlaster

Le groupe de Miles sortit de la matière noire dans les couloirs de la batterie plongés dans le noir.

« - Bon sang ! Qui a éteint la lumière ? » demanda-t-il à voix haute.

« - C’est mon jour de chance, c’est pas possible ! Libre et on m’envoie mon punching-ball préféré ! » dit alors une voix rocailleuse et puissante.

Le groupe emmené par Miles se tint sur ses gardes en l’entendant lorsque la lumière revint.
Ils se rendirent alors compte qu’ils étaient encerclés par les prisonniers de cette batterie se trouvant autour d’eux involontairement. Miles identifia de suite la créature qui l’avait interpellé : un golem de pierre d’une taille gigantesque, autrement dit Hans Füller !

« - C’est pas que j’ai pas envie de te foutre sur la tronche, moi aussi, mais je crois qu’on a un peu autre chose à foutre, là ! C’est Rodan qui m’envoie ! » dit-il, plein d’assurance, défiant le golem.

« - Rodan ? » dit alors Sofia Vladescu, étonnée.

Mais bien vite, sa surprise se transforma en colère.

« - TOI ? » cria-t-elle en voyant Jeremiah dans le groupe.

« - Calme-toi, Sofia ! » intervint alors Sandora en sortant des rangs.

« - Tu es avec eux ? » dit la vampire, considérant presque immédiatement qu’elle avait trahi leur groupe.

« - Rodan et leur chef, Frédéric, ont une solution pour fuir cette prison » répondit-elle simplement sans chercher à se justifier.

« - Je n’ai besoin de personne, pour me libérer ! »

« - Arrêtes tes conneries, Vladescu ! Si c’était vrai, tu ne serais plus parmi nous ! » intervint l’un des hommes de cette batterie, l’espèce de technomomie Thilen Rajah.

Immédiatement, Wallace le reconnut et Lilliana sentit la tension monter en lui en le sentant se crisper tout contre elle. Elle apposa sa main valide sur l’épaule et lui glissa à l’oreille de se détendre.
Las de cette situation et devinant qu’elle pouvait dégénérer très rapidement et ne mener à rien, trois des prisonniers quittèrent la batterie par leurs propres moyens : Lord Raptor, l’Orc Shaman et le vampire qui était venu à bout d’un autre orc lors de son combat. Des six prisonniers, il ne restait donc plus que les trois strikers.

« - Quel est votre plan ? » ordonna plus que ne demanda Thilen.

Se firent alors entendre à quelques dizaines de mètres d’eux, sûrement dans la batterie d’à côté, des bruits de combat. Miles en conclut que la panne des systèmes genetech avait dû libérer les prisonniers restant. Il était sûrement trop tard pour rallier davantage de prisonniers.

« - Tu suis le mouvement et tu la fermes ! » finit-il par répliquer en tendant la main vers lui.

Thilen la saisit tandis que tous derrière Miles s’accrochaient les uns aux autres. Les deux autres strikers comprirent ce qu’ils durent faire en posant à leur tour leurs mains sur les épaules de Thilen. Miles les engouffra tous dans la matière noire, direction son point de départ.

__________________

Batterie de ScreamPressure

Les lumières s’étant rallumées, Wade se dit qu’il était temps de rejoindre les autres. Il sortit de la batterie et se demanda bien où se trouvait celle de Frédéric. Se déplaçant prudemment dans les couloirs, il entendit rapidement des pas lourds approcher rapidement. Malheureusement, là où il était, il n’avait aucun recoin où se cacher. Il allait devoir faire face. Surgit alors devant lui l’homme-rhino courant comme un dératé.

« - DÉGAGE DE LA, TOI ! » lui hurla-t-il en l’envoyant valser contre le mur du revers du bras.

La rencontre avait été fracassante et il ne se releva qu’avec grande peine, sentant toutes les côtes qu’il lui avait cassées. Soudain, une porte non loin de lui sortit violemment de ses gonds. Ce qui sortit alors de la batterie n’était autre que Justice.

__________________

Batterie d’EraserTide

Malcolm était littéralement recouvert de sang des pieds à la tête … et se tenait au-dessus du corps sans vie et mutilé de Sanguin. Il lui cracha dessus avant de s’essuyer la bouche du revers de la main.

« - Dire que je me suis fait chier à venir jusqu’ici pour un adversaire aussi médiocre ! PUTAIN D’ENCULÉ DE TA RACE !!! » se mit-t-il à crier en le tapant du pied encore et encore.

La coupure de courant les avait à peine dérangés dans leur combat si bien que le démon n’avait pas saisi que les deux derniers prisonniers présents dans cette batterie étaient dorénavant libres.

« - Tu as une bien grande gueule ! Voyons qui va s’asseoir sur l’autre maintenant ! » déclara d’une voix grave le Cyclope derrière lui.

Malcolm s’arrêta et tourna la tête.

« - Ah ben peut-être que je ne suis pas venu pour rien finalement ! » dit-il avec un grand sourire.

__________________

Batterie d’AirCharger

Tandis que Xion se faufilait en douce, ni vu, ni connu, dans les couloirs de l’installation, se rapprochant de son but tandis que la technologie ambiante se sophistiquait à mesure qu’il avançait ; il en était tout autre dans la batterie d’AirCharger.
Pour une raison inconnue, à peine libérés, les deux frères damnés s’allièrent pour combattre l’UberSoldat. Les trois entités provoquaient des ravages dans la batterie, alertant le genetech en charge de leur surveillance : Cyclone !
A l’identique de ses congénères, Cyclone tenta de juguler la rébellion. Le fameux Sandman et le Saiyajin s’allièrent pour l’affronter mais sans grand succès. Les vents provoqués par cyclone les repoussaient violemment contre les barreaux des cellules non affectés par l’autre combat se déroulant dans la batterie. Quant au dernier pensionnaire de cette batterie, le Predator, il ne se fit pas remarquer. Il avait enclenché son mode de furtivité et s’était glissé dans le dos du genetech jusqu’à l’armurerie. Quelques secondes plus tard, un triple faisceau laser fut émis de l’embrasure de la porte sur l’arrière du crâne de Cyclone. Trop concentré sur les deux autres biogrammes, il n’entendit pas le laser cibler son crâne et encore moins le souffle du canon plasma qui le pulvérisa. Après quoi, le Predator disparut. Sandman et Pikurusu le suivirent pour sortir de la batterie avant que le Prime n’intervienne.

__________________

Batterie de NeutronStar

Après l’évasion fracassante de l’Hydre, le genetech Graviton avait fait irruption dans la cellule. De par ses pouvoirs magnétiques, il était parvenu sans aucune difficulté à arracher le bras mécanique de Nathan Spencer, le Bionic Commando. Ce dernier hurlait tout en répandant son sang au sol. Le Robocop tenta à son tour d’affronter le Genetech, mais celui-ci, malgré la force d’inertie dont été doté le robot, parvint à l’immobiliser sans grandes difficultés. Alors qu’il soumettait le robot à des champs magnétiques discordants afin de l’écarteler, Cervantes parvint à se glisser dans l’armurerie en utilisant sa faculté restreinte de téléportation. Muni de ses épées Achéron et Nirvana, l’homme revint dans les couloirs de la batterie et empala le genetech sur sa plus petite épée, son épée pistolet.

« - C’est tout ce dont tu es capable ? Meurt ! »

A ce moment, il tira un coup de feu d’une puissance incommensurable qui pulvérisa le genetech, faisant voler ses composants dans tous les recoins de la batterie.

« - A qui le tour ? » lança-t-il ensuite en défi au dernier occupant de la cellule, c’est-à-dire Robocop.

__________________

Batterie de BrawlBooster

Le genetech en charge de cette batterie circulait dans les couloirs au moment où les lumières s’éteignirent. Dès qu’il comprit que leurs harnais étaient désactivés, Grendel sortit de sa cellule en grands fracas pour se jeter sur le genetech. Dans les premiers instants, le genetech tenait le choc et semblait même rendre à Grendel des coups de plus en plus puissants. Mais la créature ne s’en laissa pas compter et rendait coup pour coup.
Pendant ce temps, les deux autres occupants de la batterie, le Revenant techno et la Cockatrice, s’échappèrent sans demander leur reste.
Après quelques minutes d’un combat des plus violents, Grendel se tenait debout sur la carcasse défoncée du genetech, victorieux. C’est alors que son attention fut attirée par une lumière bleue. Walfroy était arrivé.

__________________

Batterie de PuppetMaster

Dès qu’il entendit son harnais se désactiver, l’Agent 0 le retira avant de fuir la batterie au plus vite. De son côté, Oï Pesnl, voyant son compagnon de prison retirer son harnais, il fit de même. Comptant bien s’évader également au plus vite, il en fut empêché par les rugissements et autres cris que la Gorgone et le Basilic poussaient en s’affrontant soudainement. Ce chaos sonore attira bien évidemment l’attention … pas du simple genetech, mais du prime en personne, PuppetMaster, qui immobilisa en un instant Pesnl comme s’il fut agi de sa marionnette.

__________________

Batterie de BloodyShriek

Tous, dans la batterie, prenaient leur mal en patience. Ils s’étaient assis sur les banquettes des cellules, économisant au maximum leurs forces en attendant que Miles revienne avec un groupe d’hommes et de femmes assez conséquent pour affronter ensemble les genetech et s’exfiltrer de cette dimension.
En fait, Rodan ne tenait pas en place. Il supportait mal cette inactivité alors qu’il ne savait rien du sort de ses amis. Il faisait les cent pas le long des cellules, donnant un coup de pied à la carcasse de Crier à chaque passage. Mais cette fois-ci, il s’arrêta. Il se pencha sur le genetech inanimé et entreprit de trancher proprement tous les câbles à la base de son crâne. Une fois fait, il se releva, le tenant à une main.

« - Beau trophée ! » lui adressa Frédéric, de façon neutre.

« - Hélas ! Pauvre Yorick !... Je l'ai connu, Horatio ! C'était un garçon d'une verve infinie, d'une fantaisie exquise ; il m'a … » commença à réciter Rodan lorsqu’un son d’une puissance et d’une dissonance atroce sembla trancher tous les autres sons de la pièce comme une épée tranche l’herbe.

Le rayon sonique vint directement frapper la main droite de Rodan, celle tenant la tête de Crier, et la déchiqueta par lambeaux. Rodan poussa un cri atroce de douleur.

« - Crier n’était pas un bouffon ! Cessez donc de l’insulter de la sorte ! » déclara la voix du genetech prime BloodyShriek qui se tenait dans l’embrasure de la porte de l’armurerie.

________________

A suivre dans le chapitre 184 : Hurlement à la mort !
Revenir en haut Aller en bas
http://babel.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Chapitre 183 - le Feu aux poudres :: Commentaires

avatar
Re: Chapitre 183 - le Feu aux poudres
Message le Lun 27 Jan - 8:11 par Shion
Ouh, je sens que l'alliance entre notre groupe et les strikers sera parsemée de mots doux XD

 

Chapitre 183 - le Feu aux poudres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babel :: Livre II - Mondes de Babel :: Arc 10 - un Monde d'Arènes-
Sauter vers: